Pornichet Infos

Les patineurs du mercredi à Pornichet

Chaque mercredi l’été depuis plusieurs années, le remblai est réservé en soirée pour les petites roues. Enfants et adultes s'en donnent à cœur joie.

En fin d'après midi, une fois par semaine, les ganivelles ferment des rues à la circulation pour que le remblai soit disponible. En effet pour la soirée le boulevard de mer se transforme en piste de roller.
Les petits et grands s'équipent : patins, casque genouillères, coudières et des protections pour les mains et c'est parti ! Seuls, sérieux et concentrés ; en bande de copains plus bruyants ; ou en famille, souvent les enfants se moquant du parent qui traîne un peu ; débutants ou expérimentés tous ont la possibilité de bien s'amuser, chacun selon son niveau à l'abri des automobiles.

Pratique :
Le mercredi à partir de 19 h.

11/07/2012 | 9 commentaires
Article précédent : « Visite du casino »
Article suivant : « Direction littoral, villages ou centre ? »

Vos commentaires

#1 - Le 16 juillet 2012 à 13h12 par aymar
Contre vents et marées, rien ne change. Toujours les mêmes animations depuis une décennie. Ce qui était novateur il y a 10 ans, devient ringard aujourd'hui. Ce n'est pas l'imagination au pouvoir !
#2 - Le 16 juillet 2012 à 19h10 par GUERLAIS
C'est une animation qui rencontre un certain succès.
Pourquoi la supprimer?.... Mais si vous avez des idées novatrices, personne ne vous empêche de les formuler.
La municipalité est à votre écoute ainsi que les conseils de quartiers.
#3 - Le 17 juillet 2012 à 18h03 par sentiers battus
Bien d'accord avec vous Guerlais, sauf que pour aller aux conseils de quartiers, il faut pouvoir, on ne connait pas les dates de réunions et un certain tri a été fait d'emblée dans les personnes pouvant être délégués. La démocratie a ses limites.Mieux vaut être bien vu par les instances.Quant'a dire que la municipalité est à notre écoute, j'en suis mort de rire, vous vous trahissez vous même.
#4 - Le 18 juillet 2012 à 12h18 par Jacques, Pornichet
Monsieur ou Madame "Sentiers battus" a été mis à l'écart des conseils de quartier ? Il ou elle voulait peut-être que ce soit une instance d'opposition à la municipalité ? C'est vous qui vous trahissez vous même en dévoilant vos intentions. Pas de chance pour vous, c'est une instance de concertation pour travailler avec la municipalité ! Tant mieux, sinon quel intérêt ?
#5 - Le 18 juillet 2012 à 15h22 par GUERLAIS
S'agissant des réunions publiques des conseils de quartiers, il y en a une par an, hormis en 2011. L'information est communiquée en temps et en heure.
#6 - Le 18 juillet 2012 à 23h10 par sentiers battus
Vous confirmez madame ou monsieur Jacques ou Gerlais que les conseils de quartiers n'étaient pas ouverts à tout le monde, est-ce normal de trier? Que penseriez-vous d'un état qui déciderait qui peut se présenter à telle ou telle élection, appelleriez-vous cela une démocratie: tous les hommes naissent libres et...sauf à Pornichet? Et pour ce qui est de la concertation, même des élus de la majorité ne sont pas consultés, trois sont partis pour ces raisons, c'est l'actualité, hélas trois fois hélas. Tout le monde je pense a le droit d'exprimer librement son point de vue , même s'il n'est pas d'accord, c'est cela qui fait avancer les choses. Le sectarisme d'où qu'il vienne est insupportable, on est bien d'accord? et entre nous qu'ont fait avancer les conseils de quartiers, je les pense nécessaires, mais avec de vrais rôles impartiaux et objectifs. Pas des rôles secondaires. On voit régulièrement dans le magazine municipal des représentants de conseils de quartier louer la municipalité, est-ce leur fonction? La concertation est une affaire sérieuse, pas un faire valoir.Comment fait-on pour connaître les dates de réunions publiques, on m'a dit que cela était souvent pendant l'été, pas génial pour les résidents à l'année qui partent.Toutes les réunions devraient être publiques, c'est élémentaire.Sinon, c'est une histoire de famille. Et ne pas être d'accord avec vous ne signifie en rien être dans l'opposition, et même si c'était le cas. Bingo, je vois dans quel camp vous êtes, pas celui des vrais démocrates.
#7 - Le 19 juillet 2012 à 09h10 par GUERLAIS
Sentiers battus: si, au lieu de polémiquer ou de critiquer, vous preniez soin d'aller sur le site de la ville, vous trouveriez les adresses mail des différents conseils de quartiers. Vous pourriez ainsi faire part de vos suggestions et/ou de vos remarques. Ce serait beaucoup plus constructif. Cordialement.
#8 - Le 19 juillet 2012 à 11h53 par Jacques, Pornichet
Sentiers battus a de la chance : il dispose du blog Pornichet info pour s'exprimer à son gré contre la municipalité. On est très loin de l'état soviétique qu'il décrit. Les conseils de quartier ne sont pas élus : ils sont désignés par tranche d'âge et par collège après appel à candidature et tirage au sort. C'est dans la charte téléchargeable sur le site de la mairie http://www.mairie-pornichet.fr/docs/charteConseilsQuartiers.pdf. Ne peuvent être candidats ceux qui ont été sur une liste ou candidat à des élections. A l'évidence, c'est une très bonne chose pour l'impartialité. Mais peut-être que votre candidature a été rejetée pour cette raison ? Les Comptes rendus des conseils de quartier sont aussi téléchargeables sur le site de la ville. C'est un gage de transparence et cela permet de se faire une idée du travail effectué. Les démocrates ne sont certainement pas du côté des opposants qui ne respectent pas les résultats du référendum local sur la CARENE. La concertation est effectivement une affaire sérieuse et le suffrage universel doit être respecté quand il s'exprime. Allez donnez vos leçons de démocratie à d'autres.
#9 - Le 20 juillet 2012 à 19h50 par sentiers battus
Messieurs(?) Jacques ou Guerlais?),Ma candidature n'a pas été rejetée, votre analyse psychologique n'élève pas le débat. Vous confirmez bien la nature de l'esprit municipal actuel, on attaque la personne au lieu de répondre à l'aide d'arguments.Pratique correspondant à la nature de régimes que vous évoquez monsieur Jacques et il y en a bien d'autres de droite comme de gauche (ils ne valent pas mieux les uns que les autres, évitez de trier). Lors d'un conseil municipal, monsieur Morand (élu municipal responsable des conseils de quartiers) a reconnu lors d'une remarque que les comptes rendus n'étaient pas actualisés puisqu'ils avaient près d'un an de retard et il s'en est excusé. Mais que se passe -t-il donc? Est-ce si suivi? Y-a-t-il des permanences pour les conseils de quartiers? Pour ce qui est de la démocratie locale monsieur Jacques, qui paie la revue de propagande parue en début de juillet? Je ne parle pas du bulletin municipal mais de l'autre fascicule en papier glacé.Et des démocrates n'emploieraient pas la police municipale pour des distributions partisanes. Je pense monsieur Jacques que vous avez des moyens bien supérieurs aux miens pour vous exprimer. Craindriez-vous la liberté de la presse?Si vous respectez tant la démocratie locale, pourquoi ne pas admettre des élus de l'opposition partout où ils le souhaitent comme à La Baule? L'élégance bauloise a son charme et plus de transparence. Alors CAP ou pas CAP?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter