Pornichet Infos

Les Sirènes du patrimoine alarment sur le passé et l'avenir

L'association Les Sirènes du patrimoine tenait son assemblée générale ce jeudi 27 décembre. Ce groupe très actif, s'attache à préserver le passé sur les communes de Saint-Nazaire, La Baule et Pornichet, mais aussi s'implique dans les projets de territoire.
Jérémie Rabiller président de l'association
Jérémie Rabiller président de l'association

L'assemblée générale de l'association Les Sirènes du Patrimoine s'est tenue avec un adhérent et le président au restaurant Plancha Gogo à Pornichet ce jeudi 27 décembre. « Pas de quorum dans les statuts, le conseil d'administration nous a donné consigne de reconduire » dit Yves Postec. Soit Jéremie Rabiller, Rollande Fouché et Ginette Charrier-Veron comme président, secrétaire et trésorière.
Malgré l'assistance réduite, le président Jérémie Rabiller a proposé un exposé très détaillé et illustré de l'activité de l'association durant une heure et demie.
 

Le rapport moral

On retiendra par exemple :
- La contribution au Programme local de l'habitat n°2 qui concerne les cinq années (2011-21016) venir sur la CARENE.
- L'implication dans le dossier de transport à haut niveau de services, de la gare de Saint-Nazaire à Gavy. Le président rappelle et déplore le refus du maire Robert Belliot de prolonger cette ligne jusqu'à Pornichet. Pour l'association la bonne idée serait de la prolonger jusqu'à la gare de Pornichet et d'effectuer la jonction avec le réseau de Cap Atlantique.
- La participation à la réflexion au plan climat énergie du territoire
- Du conseil concernant l'opposition à un projet immobilier avenue de Mazy (suite à une pétition de plus 100 personnes).
- Une demande de sursis à statuer sur un permis à démolir, pour le kiosque de la Villa Calypso (démonté depuis).

La dune de la Pierre
Saisies par l'association de Bonne Source, les Sirènes du Patrimoine s'inquiètent du devenir de la dernière dune de Pornichet et souhaitent qu'elle soit durablement protégée. Les deux tiers de cette zone appartiennent à trois propriétaires, l'association souhaite l'achat des terrains privés, (« c'est de l'agricole, ce n'est pas très cher », et que la zone soit intégrée dans l' AVAP (aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine), qui doit être définie pour Pornichet. Elle s'est rapprochée du conseil régional, du préfet et du comité régional scientifique.

L'hôtel « de la station Shell »
Le permis de construire a été déposé par le groupe Nomade, obtenu et affiché. L'association, saisie par un hôtelier, a déposé un recours gracieux en huit points.
Des points de forme : si le bâtiment est bien annoncé avec trois étages et combles, une hauteur à l'égoût de 12 m, « la hauteur à la crête de 17 m ne figure pas comme il se doit » dit le président. Une mention « h1 qui n'a pas de référence » figure aussi sur le panneau.
Mais d'autres points interpellent l'association, le principal étant la construction dans une « zone humide depuis toujours » . Les bouches d'entrée des eaux pluviales « sont à moins de 20 m de l'hôtel (débit 5m3/s), il existe « un bassin de rétention d'eau sous l'hôtel ». « Les pistes de l'hippodrome ont été relevées de 1,4 m, que se passe-t-il si... ».
L'association doute de plus de l'intérêt économique d'un nouvel « hôtel de 99 chambres dans un complexe avec magasins, piscine, centre de remise en forme etc. ». Selon elle, il n'y a pas eu d'étude de marché, elle n'est pas certaine que le terrain ait été correctement dépollué, et évoque les fouilles nécessaires avant ce type de construction à cet endroit.
Elle espère que la maison « typique » avenue des paludiers et qui a été acquise pour ce projet fera partie de l'inventaire (et l'on revient à l'AVAP). L'association rappelle que depuis la tempête Xynthia le PLU n'a pas été adapté concernant le plan anti-submersion.

 

Indépendance

Avec une trentaine d'adhérents à jour de cotisation l'association fonctionne sur un budget faible (310 €). Si elle accepte les dons, elle ne « sollicite pas de subvention afin de rester indépendante » explique le président.

Pour 2013

délibération du conseil municipal s'engageant à conserver la destination de la parcelle acquise
délibération du conseil municipal s'engageant à conserver la destination de la parcelle acquise

L'association a un planning bien chargé : mise en ligne d'un site internet, la dune, l'hôtel du groupe Nomade (suite), la reprise de la délégation de service public pour le port d'échouage, l'ancienne jetée que  « le maire s'était engagé à reconstruire », le dragage et la qualité des eaux, l'impact des pompes, et les rejets de limons, la réhabilitation de la Croix des Forts (voir par ailleurs).

Le stade Louis Mahé
Les parcelles qui le constituent ont été acquises pour « faire du sport et pour les enfants » et n'a pas vocation à porter une maison de retraite selon l'association qui détient des copies de délibérés de conseils municipaux de 1935 et d' actes d'achat. Elle remarque aussi que les voies ne sont pas adaptées pour la circulation des ambulances et si elle n'est pas opposée à la construction d'une maison de retraite, elle pense qu'une autre implantation serait plus adaptée.

La révision du PLU :

C'est la troisième révision, et c'est « une révision fourre-tout» tempête Jérémie Rabiller. « Nous serons très attentifs ».

La réunion s'est poursuivie par la présentation du très beau livre de Éric Lescaudron  Se souvenir de Pornichet. L'écrivain a expliqué sa démarche, rendant un hommage chaleureux aux personnes qui lui ont fourni les informations, cartes postales, histoires, photographies etc.. Voir….http://www.pornichet-infos.fr/index.php?module=cms&page=cms_article_visualisation&id_univers=26&id_rubrique=31&id_article=868


Bref historique :

Création de l'association en 2001 en vue du classement aux monuments historiques de Ker Souveraine ; en 2004 la chapelle de Sainte-Marguerite est « sauvée de la démolition » ;  le PLU de 2009 (voir articles précedents). L'assocaition siège aussi au conseil de développement de la CARENE, et travaille sur les sujets tels que transports, gestion des déchets, habitat. Disposant d'un agrément « environnemental » (à renouveler en 2013) elle a qualité pour ester en justice. Elle travaille en relation avec des associations de quartiers, des élus, ou des particuliers.

Pratique :
3, allée du Grain d'eau - Pornichet
Tél.: 06 82 40 58 67 - sirenes-patrimoine@orange.fr



 

Auteur : LY | 28/12/2012 | 24 commentaires
Article précédent : « Le Cadre de vie en assemblée générale »
Article suivant : « Qui ''n'a pas su économiser pour payer le désenvasement du port'' ? »

Vos commentaires

#1 - Le 29 décembre 2012 à 15h00 par marcel
C'est magnifique !
Une AG d'association avec le président et UN membre.
Les deux inséparables habituels, Dupont et Dupond.
Je n'en puis plus tant je suis tordu de rire.
Bonne Année !
#2 - Le 30 décembre 2012 à 20h06 par platypus
mon pauvre Marcel
je vous plains.....
Se moquer d'une association (ou de son président!), même s'il n'était que 2 (c'est vrai c'est bien peu) le travail développé est intéressant, mais vous êtes certainement pour faire du bétonnage à outrance et table rase du passé.
Sans hier et sans demain, aujourd'hui n'est rien.
#3 - Le 01 janvier 2013 à 10h30 par anonyme, Pornichet
Pauvre Marcel ! quelle agressivité comme toujours !
Vous ne savez que critiquer et vous moquer bêtement de ceux qui ne pense pas unilatéralement comme vous . Quel esprit étroit ! Comme vos colistiers, vous invitez les personnes à la réflexion, à émettre des idées mais lorsque cela se produit, vous ne supportez pas les différences d'opinion.
Avec un tel esprit, on ira pas loin ! Je constate que vous êtes souvent "tordu de rire" pour un oui ou pour un non dans des sujets qui pourtant sont réellement sérieux. Cela ne montre pas la compétence que vous prêchez pourtant avec tellement de conviction et d'intolérance. Espérons en effet que 2013 augurera de meilleurs auspices pour 2014.
#4 - Le 01 janvier 2013 à 11h55 par Lemere
Tout d' abord je souhaite a toutes les Pornichetines et a tous les Pornichetins une excellente année 2013; et en particulier en ces temps humides, le retour rapide du soleil.

Au contraire de Marcel, je félicite M. Rabiller pour le travail fait avec si peu de moyens et si peu de ressources.

Il prouve avec ce travail accompli que ceux qui le taxent d' incompétence se sont lourdement trompés. Et qu' ils n' ont pas su , au contraire tirer parti de ses qualités.

Et, je rappellerai à Marcel, que bien souvent ce n est pas le nombre qui compte, mais la qualité.
#5 - Le 03 janvier 2013 à 11h07 par Guermar
En admettant que J.R. soit réellement compétent, comment se fait-il que d'une part on ne l'aie pas gardé à la Mairie et que d'autre part aucune entreprise ne fasse appel à ses compétences?
N'y aurait-il pas derrière les recours qu'il lance ici et là de basses querelles politiciennes?
#6 - Le 03 janvier 2013 à 12h02 par constat, Pornichet
Décidemment Marcel vous ne ratez pas une occasion de vous tordre de rire en vous moquant des autres ! Contenez vous mon cher, contenez-vous !

Personnellement, je me félicite que Monsieur Rabiller prenne les problèmes à bras le corps et qu'il prenne la peine d'informer valablement ses concitoyens sur des sujets qui nous concernent tous.

De votre côté, vous qui passez votre temps à critiquer à tout va, qu'apportez-vous comme reflexions pertinentes et intelligentes qui permettraient de se faire une opinion objective de la politique menée sur notre commune ?
Si vous êtes capable de faire mieux que Monsieur Rabiller avec le peu de moyens dont il dispose, ne vous en privez pas et donnez nous l'occasion de partager vos idées ou de nous tordre de rire ...
#7 - Le 03 janvier 2013 à 18h09 par H.B, Pornichet
Patrimoine, vous avez dit Patrimoine, mais, au fait de quel patrimoine parlons-nous ?
A force de parler de Patrimoine Balnéaire, on en finit par oublier qu'il y a d'autres patrimoines tout aussi importants qu'on a tendance à minimiser, sinon oublier totalement. Mais on en reparlera très certainement un jour....
#8 - Le 04 janvier 2013 à 08h58 par Lemere
Guermar,

On devine dans vos propos, que soit vous etes sorti du monde des actifs, soit que exercez un travail dans la fonction publique. Sans quoi en ces temps de crise ou pratiquement 15% de nos compatriotes sont sans emploi, et 20% voir plus sont dans une situation précaire, vous sauriez combien il est trés difficile, voir impossible de rebondir. Et que je sache, M. Rabiller ne vole pas pour vivre, donc son statut est légal.
Ce qui n'est pas légal, c'est la diffamation, et le tribunal devrait trancher rapidement.

Ce qui n'est pas normal, quand bien même le tribunal ne reconnaitrait pas la diffamation, c'est le fait que le maire ait embauché quelqu'un pour faire du social comme il le dit sur la place publique. C'est avec notre argent qu'il l'a fait, pas avec le sien. Et comme M. Le Maire se targue souvent de son expérience de DRH, je m'étonne qu'il se soit trompé à ce point si comme il le prétend M. Rabiller était incapable.
Pusique dans ce cas ce n'était pas faire du social CQFD.
Conclusion soit c'était du social, et il n'avait pas à le dire.
Soit il s'est lui trompé sur l'adéquation entre les compétences de JR et le poste occupé, et là l'incompétence change de camp.

Il faut choisir.

Quand aux recours déposés par les SdP, laissons là aussi la justice trancher.
Mais , c'est un droit, dont on ne saurait priver JR qu'il soit ou non un opposant. D'autres associations ayant appellé à voter pour M. Belliot ( Ex Prosimar ou APEP), usaient également de ce type de recours contre M. Lambert, y trouviez-vous à redire?
#9 - Le 04 janvier 2013 à 20h08 par Martine, Pornichet
Bien dit Lemere, sera peut-être pris qui croyait prendre !
Quant à Guermar, vos propos ne veulent strictement rien dire. En effet, on a déjà vu bien des employés compétents être remerciés à la mairie et peut-être justement à cause de ces compétences qui les empêchaient d'être seulement dociles. Cela s'est déjà vérifiés vous savez, les exemples existent bel et bien.De plus, je ne partage pas du tout votre avis, lorsqu'un citoyen, un administré ou une association dépose un recours contre les pouvoirs publics, ce n'est pas pour régler des comptes personnels mais bien pour dénoncer des illégalités. Les gens qui s'y collent ne sont quand même pas complètement fous ou ignares, ils savent bien que s'ils n'agissent pas pour dénoncer une décision abusive ou illégale, le Tribunal administratif ne leur donnera pas raison ! C'est aussi simple que cela. De plus, intenter des recours, cela n'est ni gratuit, ni amusant ni vraiment gratifiant alors je pense que la plupart des gens sont comme vous, ils préfèrent de loin se passer de ce genre d'exercice.
#10 - Le 05 janvier 2013 à 09h33 par Guermar
Cher Lemerre,

Pas de leçon svp! Le chômage, j'ai donné durant plus de 2 ans durant une période où son taux était plus important qu'aujourd'hui. A force de volonté, j'ai rebondi. Quant au reste de votre avis, je ne le partage pas tout simplement. Cordialement.
#11 - Le 07 janvier 2013 à 11h35 par Geneviève
Ahurissant ! Quand on compte le nombre de commentaires d'opposants qui viennent à la rescousse de ce monsieur Rabiller, on se dit que finalement ce dernier travaille pour eux et que son association fantôme ne fait que servir des intérêts de basse politique politicienne. Est-ce bien normal de détourner ainsi une association ?
#12 - Le 07 janvier 2013 à 13h48 par lucile
Bonjour, je découvre cette association et son activité. Je ne suis pas nouvelle dans l'action associative et je m'étonne qu'une association puisse exister en faisant une AG avec deux membres. Quelles que soient les activités de cette association, cela pose la question de sa représentativité puisque cette association a la volonté d'agir dans la ville et est classée comme environnementale. Par-delà, la grave question de son existence même se pose.
Tout cela manque de sérieux. C'est dommage avec un si bon bilan. Les ambitions personnelles sont mortelles parfois.
#13 - Le 07 janvier 2013 à 14h25 par Lemere
Guermar,
J'apprècie la réponse, si j'étais polémiqueur je pourrai continuer sur le chômage, mais clôturons là ce point, sinon je ne ferai qu'enfiler les chaussons de M. Belliot.

Par contre sur le reste de l'avis, comme , en résumé, il porte sur:
-L'incompétence
-Le droit au recours
vous me permettrez de vous demander pour quel sujet vous ne partagez pas mon point de vue.
Sans quoi, je considérerai, que c'est faute d'argument que vous cessez le débat.
#14 - Le 08 janvier 2013 à 19h16 par Lemere
Geneviève

En clair, ce que vous reprochez à J.R c'est de travailler pour les opposants à M. Belliot, en étant lui même un opposant. Je me trompe?
Ce qui en d'autres termes, se dit:
"Les ennemis de mes ennemis sont mes amis". Moi je n'y trouve pas grand chose à redire. Quand au détournement d'association, et bien M.Belliot n' a pas fait différemment en 2008, renseignez-vous. Mais visiblement il n'a pu le faire pour les sirènes du patrimoine, qui l'ont tout de même bien servi en 2008 (M. JR faisait partie du collectif anti-lambert), et là on ne parlait pas de détournement d'assocs.
Alors ou vous êtes naïve, ou vous feignez de l'être, ce qui est pire.
#15 - Le 08 janvier 2013 à 19h19 par Lemere
Lucile
Votre commentaire est surprenant, vous dites , ne pas être nouvelle dans le monde associatif, et découvrir les SdP !
C'est quoi l'assoc ou vous êtes? Le jeu de dames de Pornichet?
#16 - Le 08 janvier 2013 à 23h20 par de pornichétin aux pornichétins, Pornichet
l'article de presse océan a relayé le compte rendu du président indiquant que l'association recueille une trentaine de membres à jour de cotisation. Il est vrai que les dossiers levés par cette association ne font qu'émettre un doute sur la gestion des affaires municipales par le maire.
Dans tous les cas, je suis consternée des attaques bien basses que je lis à l'égard du président de cette association. Sommes-nous vraiment en démocratie à Pornichet? je me pose vraiment la question.
#17 - Le 09 janvier 2013 à 10h14 par Martine, Pornichet
Vous avez parfaitement raison Martine en tout cas de mon point de vue !
A Pornichet, dès que l'on sort un peu du rang, on se fait immédiatement "reprendre". Il n'y a pas droit à la discussion, car de toute manière, les supporters de Monsieur BELLIOT partent du principe que seul leur maître à penser à raison sur toute la ligne.
Quelle tristesse ! Quel enfermement ! J'habite Pornichet depuis 40 ans et je n'ai jamais constaté un tel immobilisme que depuis que cette équipe est en place. La seule chose qui a "bougé" c'est l'hippodrome et ce n'était surement pas la priorité ! (toujours de mon point de vue !)
Quand on circule dans les quartiers de Pornichet et même du centre ville, que constate t'on comme amélioration depuis l'équipe LAMBERT ou celle de Monsieur BELLIOT ? Les halles, la bibliothèque, l'office du tourisme qui agrémentent ce centre ville sont l'oeuvre de Monsieur LAMBERT ! La rénovation de l'hôtel de ville, la construction de la salle du conseil celle de Monsieur EMPEREUR.
Pornichet vieilli, il est nettement moins beau à découvrir avec cette entrée de ville râtée, ce grand parking montrant des voitures, des cars en stationnement etc ...
Et alors le front de mer, c'est le pompon, que ce soit le remblai ou le sentier piétonnier de Bonne source qui n'a jamais été entretenu depuis que la CARENE l'a aménagé ! Tout cela me semblait bien plus urgent que la rénovation de l'hippodrome et l'aménagement d'un parc paysager dans un marais pour lequel, on imperméabilise le sol au risque de créer des problèmes plus tard. On sait bien ce que cela donne d'imperbéabiliser à outrance les sols. Je sais, les partisans me diront, une pompe ultra puissante a été installé mais, personnellement, pour moi cela ne me fait pas changer d'idée.
J'ai rencontré récemment une personne qui n'était plus revenue à Pornichet depuis longtemps et qui n'a remarqué que les grands lampadaires de l'hippodrome et le patchwork de dalles, c'est dire !
#18 - Le 09 janvier 2013 à 11h15 par Céline
Les Sirènes du Patrimoine ? Association qui ne compte que 2 personnes ! Budget inexistant ! Activité d'opposant politique notoire ! A l'évidence, elle ne mérite pas d'être agrée environnement. Un peu de sérieux SVP, pour les assos qui font un vrai travail pour l'environnement ! J'espère que cette asso coquille vide ne verra pas son agrément renouvelé. C'est souhaitable pour ne pas discréditer l'agrément qui est un gage de sérieux tout de même.
#19 - Le 09 janvier 2013 à 18h49 par Lemere
Les prénoms féminins sont à la mode chez les commentateurs.
Tellement à la mode , que Martine #17 répond à Martine du #9 !! (Lol)

Bon, grâce à Justine, l' amie Céline va pouvoir rectifier son commentaire, en effet 30 adhérents à jour de cotisation, c'est tout de même honorable, pour une association de ce type.
Et donc, elle devrait recevoir à nouveau son agrément, et comme elle le mérite au regard du travail fait, ce ne sera que justice.
Et Céline, sauf à rejoindre les SdP devra voyager jusqu'au bout de la nuit, toute seule.
#20 - Le 09 janvier 2013 à 19h58 par Martine, Pornichet
Je prie d'excuser Justine, je me suis adressée à elle en indiquant, par erreur, le prénom de Martine le 9 janvier à 10 h 14. Or mon message s'adressait à elle, en réponse de son commentaire du 8 janvier à 23 h 20.
#21 - Le 10 janvier 2013 à 13h13 par Martine, Pornichet
Cher LEMERE,

Je vois que rien ne vous échappe et que vous êtes très réactif. Vous avez relevé mon erreur de prénom 9 minutes avant que moi-même je m'en rende compte et que je m'en excuse auprès de Justine. Ceci, dit je suis d'accord avec vos autres commentaires.
Cordialement
#22 - Le 10 janvier 2013 à 15h43 par Céline
Je n'aime pas les familiarités agressives de Lemere qui se positionne au dessus des autres avec son ton donneur de leçon et ses allusions du type cultivé genre poètes disparus. Quand on affiche 30 adhérents à jour de cotisation, tenir une AG à 2, c'est juste RIDICUL ! Vous ne ferez croire à personne dans ces conditions que cette asso pourra être agrée et j'aimerai bien voir comment le président va rédiger son PV d'AG ! Sachant depuis le dernier décret du Conseil d'Etat que les agréments ne pourront plus être accordés au niveau communal et intercommunal, une asso comme celle-là ne devrait pas être renouvelée contrairement à ce que vous dites. Et votre adhésion n'y changera rien.
#23 - Le 10 janvier 2013 à 23h04 par Boulier
2/30
20/300
pas pire que les AG de l'OT...
#24 - Le 13 janvier 2013 à 11h08 par Bébert, Pornichet
Le dossier "stade Louis Mahé" est une vérité, un atout pour Monsieur Rabiller. Il doit être débattu clairement, sainement, par rapport aux textes qui le régissent. Ce n'est pas parce que M.Belliot s'est mis un membre de la descendance de Louis Mahé dans la poche qu'il détient l'entière vérité de l'histoire. Tout est faux dans ce que raconte l'entourage du maire:S'accaparer un bien dont la destination est motivée et consigné dans un office notarial est une faute très grave. Ne pas le reconnaître démontrerait l'inqualifiable ignorance en matière de droit de son auteur. Jérémy Rabiller a toutes les preuves de l'authenticité vers lui, d'autres aussi. Ils le savent et défendront ce droit avec convictions dans le plus profond respect de la mémoire de M.Louis Mahé, sportif pornichétin qui a défendu les couleurs de son club et celles de la patrie. Monsieur Belliot, on ne piétine ni ne bafoue l'histoire, on s'en souvient, pour le moins on la respecte. Le mieux c'est de lui rendre hommage et de ne pas spéculer sur ses valeurs dans l'indifférence et surtout sans vergogne. Votre erreur est manifeste vous ne pourrez vous y substituer.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter