Pornichet Infos

Les Sirènes du Patrimoine demandent la suspension des travaux du port d'échouage

Dans un communiqué l'association Les Sirènes du Patrimoine s’insurge contre la délégation de service public qu’a donnée la Municipalité de Pornichet à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint-Nazaire pour installer un nouveau port d’échouage à Pornichet.
Plan de dragage prévu pour le port d'échouage de Pornichet
Plan de dragage prévu pour le port d'échouage de Pornichet

« Nous contestons les travaux envisagés à partir du 17 mars 2014 et qui s’étaleront jusqu’au 1er janvier 2015 dans cette infrastructure portuaire communale » indique le communiqué de presse de l'association Les Sirènes du Patrimoine.
Elle conteste « la nature, la légitimité, l’intérêt ainsi que l’impact sur le plan environnemental de ces travaux qui seront une nouvelle atteinte grave au patrimoine littoral de la commune (dune du port d’échouage, plages et qualité des eaux de baignade) auquel les Pornichétins sont attachés ».
 
L'association indiue qu'elle envoie ce jour les arguments nécessaires à M. Christian Galliard de Lavernée, Préfet de la Région des Pays de la Loire, Préfet de la Loire-Atlantique, «pour qu’une suspension des travaux soit prononcée ».

Les travaux

L'association rappelle les travaux planifiés par la CCI Saint-Nazaire :
 
« Marché de travaux de création d’un terre-plein technique » dans la zone dunaire mettant en cause l’existence même, de cette dernière (appel d’offres du 28 janvier 2014 paru dans Ouest-France) impliquant l’aménagement et la construction des ouvrages techniques suivants :
- Une aire de carénage disposant d’une dalle en béton d’une superficie de 300 m2 (+ option 75 m2 supplémentaires) ;
- Une aire de stockage d’annexes et de remorques, « en stabilisé », d’une superficie supérieure à 300 m2 ;
- L’aménagement d’un point propre disposant également d’une dalle en béton de 20 m2 pour la collecte et le stockage intermédiaire des déchets de carénage (huiles, résidus peinture, etc.) ;
- L’installation d’une unité de traitement des eaux de carénage ;
- L’aménagement d’un accès principal et d’une aire de retournement (tranche conditionnelle)
La programmation de ces travaux est prévue sur le site, à partir du lundi 17 mars 2014 au 21 avril 2014 selon le cahier des charges techniques de l’appel d’offres (CCTP).
 
« Marché de Maîtrise d’œuvre pour le dragage par voie hydraulique avec refoulement de 38 924 m3 de sédiments vers un point de rejet situé à 2,5 km en mer, face à la Baie de La Baule, dans la zone des Fromentières » selon l’intitulé du chapitre IV du Cahier des Clauses Techniques Particulières de l’appel d’offre de maîtrise d’œuvre pour le dragage du Port d’échouage de Pornichet paru dans Ouest-France du 6 février 2014.
Ces travaux de dragage et de refoulement des sédiments sont programmés sur le site du 1er septembre 2014 au 31 janvier 2015 impliquant l’installation et la désinstallation du chantier, un émissaire de refoulement de 2,5 km inclus, toujours selon Cahier des Clauses Techniques Particulières de l’appel d’offres en question.
 

le plan

La Dune

L(association joint à son courrier au Préfet le document suivant daté de 2006.

"Le mercredi 20 septembre dernier, une délégation du bureau de l’association pornichétine Les Sirènes du Patrimoine, en coopération avec les experts bénévoles de Bretagne Vivante se sont rendus sur la dune du Port d’échouage de Pornichet.
Après inventaire, il a été recensé parmi d’autres, les différentes espèces botaniques suivantes :
Hélimus (Chiendent des sables) ;
Cuscatte
Roquette des sables ;
Gourbet oya ;
Renouée maritime
Salsola Kali (soude brulée);
Petites mauves ;
Vergerette du Canada ;
Luzerne marine ;
Giroflée ;
Liserons maritimes et des sables ;
Atriplex laciniata (roche des sables) ;
Diplotaxis ;
Sueda maritima ;
Chénopode
Epinard des dunes ; etc...

Il a lieu de souligner la surprise et le désolement émis par l’ensemble de la délégation, en constatant sur la dune, la présence intense non seulement d’excrément d’origine canine mais également de tessons de bouteilles, sacs plastiques, sans compter les empreintes laissées par un résident bien sympathique à grandes oreilles et à la queue blanche, à savoir le lapin de garenne.

Alors que les communes littorales de la Presqu’île Guérandaise (Le Pouliguen, Batz sur Mer, Le Croisic, du Pays Blanc (La Turballe, Piriac sur Mer, Mesquer), tout comme celles du Pays de Retz (Saint Brevin les Pins, Pornic) ont mis en place de véritables mesures aussi bien juridiques que physiques de conservation et de valorisation de leurs zones dunaires, Les Sirènes du Patrimoine souhaitent attirer toute l’attention des Pornichétins sur l’attitude passive et visuellement évidente du maire de Pornichet quant à la protection et valorisation de la dune du Port d’échouage de Pornichet, dernier témoignage visible de l’importante surface dunaire existante à Pornichet, en baie de La Baule.

Les Sirènes du Patrimoine rappellent qu’à leur sens, aucune incohérence ne se présente, du point de vue architectural et environnemental, à voir non seulement la vieille jetée du port d’échouage tout comme sa dune, conservées pour les intégrer dans le futur port à seuil, contrairement à ce que le maire de Pornichet et ses adjoints le prétendent.

La dune du Port d’échouage fait partie intégrante du site côtier allant de Saint Marc sur Mer à Pornichet, inscrit par arrêté signé par le préfet de La Loire-Atlantique et de la Région des Pays de la Loire, Président de la Commission Départementale des Sites et des Paysages, le 18 novembre 1969".
 

19/03/2014 | 17 commentaires
Article précédent : « Robin des Bois demande la suspension des travaux du port d’échouage »
Article suivant : « Le Cadre de vie en assemblée générale »

Vos commentaires

#1 - Le 19 mars 2014 à 19h54 par romain2
Cette dune n'existait pas dans les années 60 à 80.
Elle n'existe que parce que la digue du port d'échouage constitue un obstacle au vent.
Elle n'a donc rien de "naturel"
Mais je suis plus vieux que les Sirènes c'est certain
#2 - Le 19 mars 2014 à 21h12 par Gt
Pour avoir un avis plus pertinent, pourrions nous obtenir de la mairie des plans ou une maquette plus explicative?
Pourriez vous les publier sur votre site?

Les Sirènes du Patrimoine ainsi que Bretagne Vivantes ont une réputation de sectarisme et sont de bons exemples des blocages de l'économie française.
La liste des espèces botaniques sont des illustrations ridicules que voudraient faire valoir ces associations pour figer un quelconque développement.
#3 - Le 19 mars 2014 à 21h30 par beau
Notre maire fait comme si il était réélu....Pornichetines, Pornichetins, relayer votre opinion auprès de vos contacts, amis, familles, voisins, ...si vous souhaitez arrêter le massacre... environnementale de notre dune naturelle. Jean Claude PELLETEUR s'est prononcé CONTRE se projet lors de sa dernière réunion public des Forges... Voter UTILE et faites voter UTILE dès le premier tour....
#4 - Le 19 mars 2014 à 22h48 par capcarene
Merci Mr Belliot d'avoir donné le port d'échouage à la CCI, celle ci en récompense taxe les pornichétins qui n'ont pas les moyens d'avoir une place au port et qui veulent mettre leurs bateaux à l'eau. Il faut mutualiser les moyens des deux ports, au lieu de bétonner le remblai
#5 - Le 20 mars 2014 à 08h39 par Rodolphe
Enfin le dragage ! Merci la CCI,merci la mairie!
#6 - Le 20 mars 2014 à 09h56 par Pierre Barel, Pornichet
Dire avant le port d'échouage il y avait pas de Dune!!! Peut être et alors ? c'était quoi, une plage et donc dune ou plage, c'est pas le problème, le problème c'est de bétonner l'estran et d'y mettre des nettoyeurs haute pression, là ou les promeneurs depuis 20 ans circulent le long d'une dune et en très grand nombre tous les WE de soleil
#7 - Le 20 mars 2014 à 10h00 par Pierre Barel, Pornichet
Et le problème...les pornichétins ont ils besoin de 5 places de carénage le long de la promenade du remblai...!!!
Il faudra monter les bateaux sur ces cales qui ne sont pas des cales d'échouage!! Alors faisons comme à PIRIAC, ont met les petits bateaux sur une remorque et on va dans une zone artisannale derrière la ville nettoyer le bateau et repreindre la carène. Pornichet doit conserver son attrait touristique pour le plus grand nombre et pas pour quelques uns.
#8 - Le 20 mars 2014 à 10h10 par Rodolphe
Rhabiller, le retour de son association qui compte deux membres selon la police et cinq selon les organisateurs.
Ou comment tenter d'avoir de l'influence quand on est pas représentatif.
#9 - Le 20 mars 2014 à 11h28 par Tout et son contraire, Pornichet
La vraie bonne nouvelle, c'est que le dragage aura bien lieu. Les propriétaires de bateaux devraient s'en réjouir depuis le temps qu'ils le réclament. Ils ne peuvent pas dans le même temps s'étonner que le prix d'une place dans le port (entre 300 et 400 euros par an) augmente très légèrement et progressivement car il faut bien que les usagers du port contribuent aux investissements qui les concernent.

L'autre bonne nouvelle c'est que ce n'est pas les pornichétins qui paieront le dragage.
Belliot a tenu ses promesses :
- Les Pornichétins ne paieront pas le dragage
- Le port conservera sa configuration actuelle, avec des prix abordables pour ceux qui un bateau.

Concernant les Sirènes du patrimoine, on ne s'étonnera pas de la publicité faite de ce courrier sans intérêt. Cette association qui n'est plus agrée et qui ne compte que 2 ou 3 adhérents a montré par le passé qu'elle était un organe politique contre la municipalité pour faire capoter ses projets. On se souvient des contentieux personnels de son président (qui n'habite pas Pornichet) avec Belliot et de son procès perdu. Une attaque de plus à 4 jours seulement des élections.
#10 - Le 20 mars 2014 à 12h32 par GREEN, Pornichet
Les nouvelles de Pornichet sont des plutôt tristounettes depuis quelques temps. Espérons que ça change avec l'arrivée du Printemps !!
#11 - Le 20 mars 2014 à 18h41 par Lego
Je ne comprend pas quelles peuvent être les nuisances.
Bruit, esthétique,?
Je suis allé sur place et il n'y a aucune information.
Suspect!

Dans tous les cas cela semble du bricolage à court terme.
A quand un vrai port à seuil avec promenade et commerces?
#12 - Le 20 mars 2014 à 23h12 par Un Vrai usager du port de plaisance, Pornichet
Je suis consternée par les propos si violents à l'égard du président et de cette association qui ont réussit à protéger la villa Ker Souveraine de la destruction
M Belliot, votre attitude et celles de vos proches sont inadmissibles!
Courage Les Sirènes continuez !
Vous venez de faire une nouvelle adhérente
#13 - Le 21 mars 2014 à 03h00 par Urticaire, Pornichet
Je suis riverain du port d échouage, et comme de nombreux riverains, nous sommes subjugués par la localisation de l aire TECHNIQUE de carénage à moins de 50 m d immeubles de 6 étages comportant près de 300 logements. La localisation a été prise sans aucune concertation des riverains. Il a même été dit par des responsables de la CCI et de la mairie qu il n y aurait pas du avoir d informations qui sortent dans les médias. Tout aurait dû se faire en catimini. Depuis plus d'un mois, nous dénonçons le lieu de cette future réalisation. Nous agissons actuellement pour nous opposer à l emplacement de cette "verrue" et avons suggéré d autres lieu. En tant que riverain, nous sommes sous les vents dominants et allons récolter, tout comme les promeneurs, les "embruns" de carénage, les odeurs de "brise" de l antifouling, les sons "sympathiques" des "karchers" a haute pression sur la coque des bateaux, sans parler de la vue tronquer par ces bateaux sur leur bars pour 48 h à tour de rôle. Mais cela n affecte pas que les riverains. La grande majorité des promeneurs va l être aussi. Cette aire doit être clôturée pour des problèmes de sécurité. Une INEPTIE dans un lieu ou les enfants aiment jouer, et où beaucoup de promeneurs, vacanciers aiment à pique niquer.
#14 - Le 21 mars 2014 à 08h44 par Crabe vert, Pornichet
@ Urticaire
Moins de 50m des immeubles??? Vous avez dû vous tromper d'échelle en regardant le plan.
#15 - Le 21 mars 2014 à 12h08 par jy, Pornichet
Bonjour,
Votre association c'est les sirènes du patrimoine où la sirène du patrimoine ?
Combien êtes-vous de membres dans votre mouvement ?
La dune (devant le port d'échouage) c'est un tas de sable pour faire les besoins de vos chiens et en même temps vous laissez vos enfants et petits enfants jouer dans les excréments ?
Vous nous dites que vous voyez des gens piquent-niquer sur ce tas de sable. Il devrait être mis une pancarte interdisant l'accès pour cause d’hygiène.
Par contre si vous aimez les voyages, je vous conseille d'aller voir la dune du Pilat et là vous allez vous rendre compte ce qu’est une vrai dune.
Pour faire ce voyage vous pouvez vous rendre chez un voyagiste et si dans votre association vous êtes assez nombreux, il pourra vous proposer le voyage en autocar climatisé avec couchette à un prix défiant toutes concurrences.
Plus sérieusement, il y a 40 ans ce tas de sable n'existait pas !
On en a marre des extrémistes soit disant écolo. Dans un pays où il faut faire un effort pour le redressement de nos finances, dans une ville située sur le littoral, station balnéaire et dont l'économie repose sur le tourisme lié aux plages, aux activités et loisirs nautiques... il serait grand temps que l'on prenne conscience que l'industrie de Pornichet c’est LE TOURISME et que si des navires de plaisance français anglais, hollandais danois norvégien, suédois... venaient en escale au printemps avant de rejoindre l'Espagne, le Portugal et la Méditerranée et remontaient à l'automne, les commerces de toutes natures de notre ville vivraient. Et oui ce genre de touristes consomme. Je vous rappelle quand même les infrastructures de notre région pour pouvoir les accueillir, hôtels, thalassothérapie, golfs, aéroport …
J’espère qu’une fois examiné l'état des finances, le prochain maire puisse, peut être lancer une étude de marché et voir la faisabilité d'un port de plaisance digne de ce nom qui pourrait s’autofinancer.
Pour ce qui est du projet de la CCI, je ne le trouve pas assez ambitieux. Au lieu de viser la médaille de bronze des ports de la façade Atlantique en capacité d’accueil, je préfère la médaille d’argent.
Et puis dernière chose, foutez la paix au préfet il a bien autre chose à faire. Il va finir par en avoir marre de Pornichet qui se meure et ne fait rien pour avancer.
#16 - Le 21 mars 2014 à 17h50 par jmp44
Petit rappel historique :
Le fameuse dune du port d'échouage était antérieurement une plage (500m linéaire)!
Il y a eu un apport naturel de sable par les courants et le vent :
- après la construction du Port en eau profonde (1978),
- puis une accélération de ce phénomène après la construction de la digue du port d'échouage (1992).

Tous les vrais anciens pornichétins le savent. Les cartes postales ainsi que les photos d'avant 1978 en témoignent.

Après, je laisse chacun chercher les raisons (non avouables) pour lesquelles les municipalités successives ont laissé cette plage à l'abandon.
#17 - Le 21 mars 2014 à 19h20 par Urticaire, Pornichet
a@crabe vert
Oui à 50 m moyen des plus proches immeubles. Mais peut être ne connaissez vous pas la réelle localisation.
à j'y
En effet vous avez raison, même s'il y a beaucoup de maîtres respectueux de leur environnement, on en aperçoit qui ne ramassent pas les excréments de leur chien. Cependant si je vous suis dans votre raisonnement, il faut interdire aux enfants de jouer et aux promeneurs de pique niquer, mais alors sur toute la côte y compris les plages, car malheureusement il y a des maîtres inconséquents partout. Mais revenons à l aire TECHNIQUE de carénage. Pensez vous réellement qu elle a sa place en ce lieu, comme vous dites touristique. D autres solutions existent pour en réalisé une, mais pour cela il faut un peu réfléchir pour satisfaire tout le monde, plaisanciers, riverains, et promeneurs. Et puis il faut aussi raisonné dans un cadre beaucoup plus élargi, et comme vous le dites penser à cet atout considérable que Pornichet est l ouverture sur une des plus belles baies du monde, tout comme le sont Ipanema et Copacabana au Brésil que je connais et où il n'y a pas d aire de carénage je vous l assure. Quant à La dune du Pyla, malheureusement elle s erode. Mais la nature reprend ses droits.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter