Pornichet Infos

Les vœux du Maire de Pornichet à la population

Un peu moins de 700 personnes sont venues à la cérémonie des vœux de la mairie de Pornichet
La très créative et magnifique carte de voeux de Pornichet
La très créative et magnifique carte de voeux de Pornichet

Le maire a rappelé que malgré les évènements dramatiques des années 2015 et 2016, « nous avons décidé de garder toutes nos manifestations »

Le maire a confirmé vouloir « affirmer l’identité de Pornichet   promouvoir une ville dynamique toute l’année » Après quelques généralités le maire a évoqué la mise en place dès 2017 une signalétique patrimoniale. « Nous resterons vigilants sur l’esthétique des nouvelles constructions. Mais l’espace public pornichétin doit évoluer. La préservation des espaces naturels fait également partie de nos préoccupations. »

Le maire a annoncé qu’une réflexion serait engagée dès 2017 sur le port en haut profonde et sur le port d’échouage. Il s’est félicité de la reprise de la concession des 3 plages auparavant gérées par l’Etat  « Dès le printemps vous allez voir fleurir de nouveaux établissements esthétiques et aux normes »

Le maire se dit « fier » de l’accord obtenu avec la CARENE au sujet du transfert de compétences imposées par la loi NÖTRE et en particulier le tourisme.

Il a confirmé le déplacement de l’école Gambetta sur le site des Ramiers en septembre 2018. « Et nous allons mener à partir du deuxième semestre 2017 une réflexion sur le devenir de ce site. Où il est prévu d’en faire un centre socioculturel. » Le maire a également lancé le projet d’étude pour un cinéma associatif. 

16 nouvelles entreprises  devraient s’installer dans la zone Pornichet Atlantique en 2017 alors que des discussions se poursuivent pur l’arrivée de 11 nouvelles entreprises en 2018.

Le maire s’est ensuite auto-félicité de la large concertation engagée avec les parents d’élève sur les futures infrastructures scolaires.

Il est revenu sur le « sujet sensible » de la politique de l’habitat « qui suscite de nombreux commentaires et de la polémique » Il rejette la responsabilité sur les constructions en cours ou  à venir « qui avaient été décidées  par la municipalité précédente. »

Avant de conclure il a évoqué l’avenir du remblai dont il dit se concerter avec Yves Métaireau.

Auteur : NG | 07/01/2017 | 32 commentaires
Article précédent : « Modification allégée du PLU : Le but est d’abattre des arbres pour construire et faire des parkings. »
Article suivant : « Pornichet : La ville consulte sur une révision allégée du PLU »

Vos commentaires

#1 - Le 08 janvier 2017 à 14h07 par Dealer fleur de sel, 44380
Bonjour,
De quoi s'agit-il sur le sujet "l'avenir du remblai"?
Avez-vous des précisions? Merci.
#2 - Le 09 janvier 2017 à 00h52 par nul, Pornichet
Qui a fait cet article, je n'ai pas entendu qu'il s'était auto-félicité et, en ce qui concerne la loi NOTRE, il n'a fait qu'appliquer cette loi (il n'y avait aucun accord de la CARENE à obtenir à ce sujet) !
#3 - Le 09 janvier 2017 à 10h59 par Jeannot, Pornichet
La majorité municipale avait imaginée conserver la compétence tourisme au travers la création de la SEM
Ils ont changé d'avis. La ville n'était pas obligée d'accepter la loi Notre. C'est une catastrophe pour la promotion touristique de Pornichet de ne pas avoir conservé la compétence tourisme. Bref on n'a rien appris dans ses voeux, le bilan à mi mandat n'a même pas été évoqué tellement il est mince.
#4 - Le 09 janvier 2017 à 12h12 par Jean-Yves
Je vois décidemment que certains n'écoutent pas, ou qu'au contraire, ils mettent volontairement des filtres pour entretenir un minable climat de ragots et de médisances........

Le maire a confirmé que l'office du tourisme EST MUNICIPAL.... CQFD

Certains semblent bouchés ou, et c'est plus probable, sont d'une mauvaise fois très permanente dans leur personnalité....
Ils sont peut être jaloux, ou frustrés, ou encore essaient t'ils d'exister sur un blog dont les contributeurs réellement constructifs (et non langues de vipères acariâtres et toxiques)se comptent sur les doigts d'une seule main.....

Correctif à la rédaction : 600 places assises + un minimum de 200 personnes debout, cela fait plus que 700 personnes présentes au vœux....

Cordialement.
#5 - Le 09 janvier 2017 à 14h59 par Assez, Pornichet
Jean Yves,


le retour du bâton?????

Vous et vos amis vous n'avez pas mentis toute la campagne sur l'ancien maire? Que des langues de vipères?
#6 - Le 09 janvier 2017 à 17h59 par sulivan
La Loi NOTRe , dans le cas d'une commune touristique n'obligeait rien du tout. En ce qui concerne
la politique de l'habitat c'est une vague profonde de mécontentement qui est n"e à Pornichet. Jamais un Maire n'a été aussi tot critiqué et son départ souhaité.
Il faut voir les choses rééllement et rester au contact de nos concitoyens.
#7 - Le 10 janvier 2017 à 14h19 par Assez, Pornichet
Sullivan,

je suis d'accord avec vous. Aucun maire n'a été aussi durement critiqué sur ces sujets. J'ai l'impression que notre ville va ressembler à une ville de béton ......
#8 - Le 10 janvier 2017 à 15h00 par vincit omnia veritas !, Pornichet
Ah, si nous Pornichétins n'existions pas, il faudrait vraiment nous inventer pour avoir autant l'occasion de (sou)rire en lisant ce blog.
Moins de 700 personnes: quel titre accrocheur pour "identifier" un quasi échec de popularité!
Bon, par honnêteté, la rédaction corrige et estime la participation à + de 800 personnes (selon la police ou les organisateurs?). Cela correspond plus à ce que, présents, nous avons pu voir.Merci.
Et puis nos sempiternels détracteurs:
"La Ville n'était pas obligée de suivre la loi Notre". Bien sûr, par essence, le Droit positif ne doit pas être respecté lorsqu'une décision est prise.CQFD!Et CAPA fait la même chose.
Aurions-nous des soucis avec nos prothèses auditives car manifestement nous n'entendons pas tout?
Le maire aurait rejeté toute responsabilité sur les constructions en cours?
Désolé mais ce n'est pas tout à fait ce que d'autres ont pu entendre.Il a simplement rappelé que des constructions en cours ou à venir avaient reçu le PC avant son élection.
Par contre, mais peut-être ai-je mal compris, il a annoncé que l'orientation de son équipe allait plutôt vers un habitat moins concentré et moins volumineux.
Nous ne sommes pas obligés de partager cette nouvelle orientation, peut-être même si comme c'est le cas celà peut réviser mon environnement, mais il nous faut rester honnêtes et outrepasser nos rancoeurs.
Quant à l'absence de bilan qui ne peut être qu'inexistant, alors là j'en reste sans voix.N'aurais-je pas entendu un bilan sur l'endettement à la baisse, sur une réorganisation des services, sur des aménagements lourds réalisés, des mises en conformité ou en sécurité? Bon sang mais c'est bien sûr, c'est même écrit sur la plaquette remise.
Tiens, au fait Sulivan n'était-ce pas vous (désolé si je me trompe) qui disiez que Gambetta serait vendu à un promoteur? En tous les cas, depuis vendredi on sait que cet "argument" n'était qu'une intox. Une de plus?
Soyons rassurés,la vérité triomphe de tout.

Rédaction
- Ce n'est pas un titre mais un chapô le titre c'est "Les voeux du maire de Pornichet"
Ensuite le chapô dit "un peu moins" ce qui signifie proche de 700 ce qu'a évalué la presse papier qui a donné les mêmes chiffres que nous. Il ne dit pas moins comme vous dites.
Si vous voulez être précis on va l'être nous avons une machine qui compte il y avait 689 personnes ! Polémique ridicule Monsieur, que vous reprochez aux autres contributeurs, sur ce site, qui n'est pas un blog.
Voilà bonne journée le reste de votre commentaire ne nous concerne pas.
#9 - Le 10 janvier 2017 à 19h53 par Assez, Pornichet
Vinci omnia veritas,

monsieur quel culot que vous avez !!!!! Pourtant quand vous avez fais campagne contre Belliot ,vous avez menti toute la campagne contre Belliot .Rappelez vous "plus d'argent dans les caisses " pas de chance il restait 9,6 Millions d'euros ...etc etc etc ........
Vous avez monté la même campagne que notre président .DES MENSONGES!!!! Vous avez gagné QUE SUR DES MENSONGES!!!!

Et après vous voulez donner des leçons aux autres !!!!!! Quel culot!!!!!!
#10 - Le 11 janvier 2017 à 23h27 par Focus, Pornichet
Sauf myopie expresses, la presse papier que j'ai lu (ouest france et presse océan) ont écrit qu"un public nombreux" était présent aux voeux mais je n'ai pas lu de chiffres dans ces articles. Concernant votre machine qui compte, je me la ferait rembourser si j'étais vous car les services techniques avaient installés 640 chaises toutes occupées et on peut estimer à 150 personnes qui restaient debout je ne comprend donc pas votre chiffre de 689 que votre "machine" estime.
Au delà de cette bataille ridicule de chiffres qui d'une part n'intéresse personne et qui d'autre part n'est plus vérifiable par qui que ce soit désormais ; ne serait-il pas intéressant de parlee du contenu du discours riche en annonce. Malgré les dires de certains les Pornichétins voient du changement : des trottoirs dans certains secteurs où ils étaient inexistants, des rues entièrement refaites, parking de saint sébastien enfin bitumé, toilettes gratuites aussi ... Un réseau d'eaux pluviales refait quasi à neuf alors qu'abandonné pendant 6 ans .... Un quartier entier refait a neuf et des commerces qui enfin trouvent preneurs ... Une médiatisation nationele et internationale de la ville .... Une future salle de sports, le toit de l'ancien complexe sportif refaite intégralement, un forum des assos dans un lieu plus adequat qui ne dérange plus les sportifs en bloquant leurs salles pendant 1 semaine, une dette passée de 20 à 15 millions en 3 ans, des économies sur les frais de fonctionnement, des agents partis en retraite non remplacés systématiquement, des conseils de quartier enfin écoutés, la pointe du be relookée, une entrée de ville en pleine mutation pour ressembler enfin a quelque chose côté petit canon ... Une politique d'animation/culture étoffée avec un nouvel évènement en 2017, un projet en commun pour le remblai avec La Baule, une participation à l'élaboration de la stratégie touristique de la carene et de cap ... Et il y en a encore certainement à dire ...
#11 - Le 14 janvier 2017 à 10h21 par Chenu, Pornichet
Ce que l’on doit retenir de ces vœux, c’est que l’on peut diriger, gouverner, sans les contraintes de partis.
La clarté, la présentation explicite, des projets et des réalisations en cours, ouvre sur l’horizon à moyen et long terme. Les consultations participatives, si elles sont faites en amont, seraient une orientation constructive à la perception desdits projets. Indispensable. La brochure complète l’exposé. Un fil conducteur : Et demain ? Continuer sur cette voie d’indépendance et de pluralité. Une force. Eviter surtout d’être récupéré par des responsables républicains locaux, quand on voit le genre de types et d’actions qu’ils soutiennent il y a tout lieu de s’inquiéter de leur part sur une coopération sincère, loyale, au sein d’une entente cordiale bien rodée. Une mise au point nécessaire qui rabaisse le caquet des bobards et racontars. Certes, elle ne fera pas taire les râleurs qui par ailleurs ne proposent rien (?). Ce soir il n’y en eût point.
La commune évolue, profondément, autour d’idées ; non plus de directives clivantes. Loin de l’inexpérience égotique notoire qu’elle a subi. Il y a un âge pour tout. Surtout lorsque cet âge ne sait que rabâcher des chinoiseries atemporelles et attardées. Un proverbe chinois dit « Quand le sage montre la direction, l’imbécile regarde le doigt !». Jalousement acharné il ne regarde que ça ! Ce doigt, LUI, et ce qu’il n’a pas su faire…
#12 - Le 15 janvier 2017 à 11h33 par Assez, Pornichet
Chenu,


permettez moi de rire de votre commentaire.

Maire de sa ville ce n'est pas de donner le PLU à la carène. Maire de sa ville ce n'est pas de bétonner sa ville............... ETC ETC
#13 - Le 15 janvier 2017 à 18h59 par LEPAROUX
Assez 12: Etes-vous certain que le bétonnage actuel et encore à venir prochainement n'est pas imputable au prédécesseur de notre Maire actuel?
Regardez-bien les panneaux...
#14 - Le 15 janvier 2017 à 19h18 par Loula
Quand CHENU dit que ASSEZ n'a rien compris, je confirme, il suffit de suivre l'actualité pour comprendre très simplement que tous les PLU de France font être transférer aux intercommunalites dans les années à venir. Comment vous faites ASSEZ, pour appliquer une loi française sur le PLUI de Pornichet.... Vous recréer un village GAULOIS....Merci de vos lumières.
#15 - Le 16 janvier 2017 à 09h01 par Placide, Pornichet
Echos des commérages de sorties de commerces d’où Belliot récite son monologue pour alpaguer le naïf (du moins il essaie) et tenter d’accrocher avec son dernier film : Faire mettre le maire en prison !
Fuites sur le casting : Son scénariste, scribe, auteur, mais pas interprète, à son actif : tracts gris de fin de campagne, ceux (tout autant dégoûtants) plus récents, également recruteur et coach du bref et musclé chef de campagne de février à mars 2014. Quelques doublures : les menaçants Sullivan – Assez, etc... et/ou autres petites mains qui s’affairent à EPP pour le tirage et la distribution. Le producteur : toujours le même. Ah ! Le titre ? Blanche Pogne et les Sept Mains…
#16 - Le 16 janvier 2017 à 13h42 par Assez, Pornichet
Leparroux,

votre commentaire me fait penser à notre président actuel " Non j'ai hérité de sarkosy" .......
Notre maire est en place depuis 3 ans maintenant !!!!!
#17 - Le 17 janvier 2017 à 08h01 par Assez, Pornichet
Loula,

pouvez-vous me dire combien de villes ont un plui au niveau de la carène et en France. Merci
#18 - Le 17 janvier 2017 à 11h37 par Porte-plume, Pornichet
Tout le monde a vu ce vide autour de Belliot. Mal entouré, désemparé, il s’inflige publiquement une humiliation. Sa présence furtive en fond de salle, flanqué de son scribe LeVacon, comptant pour lui, épiant tous deux quelques ouailles, ou supposées telles, et ex nervis épars dans la salle ; échafaudant quelques vilenies, encore. Leurs yeux et susurrations ne cachaient pas leur dépit. Pitoyable. Ridicules. Partis avant la fin, ils n’auraient pas supportés la bonne idée d’inviter sur scène l’opposition avec l’équipe majoritaire. Félicitations à tous. D’ailleurs l’assistance a salué et nourri d’applaudissements cet exemple d’intelligence mutuelle. Comme si Pornichet venait de tourner une page agaçante de son passé despotique récent pour prendre en main sa mission collaborative, son rôle de trait d’union, son développement, vers un destin identitaire qu’elle assume et se doit d’assurer sereinement, maintenant.
Et demain ? Que cessent les stériles et onéreux procès, faits d’un seul individu, belliciste et soi-disant non procédurier ? Tout ça coûte très cher à la commune pour un monsieur qui n’agit que par instinct et non par réflexions. D’aucuns comprendront-ils, même tardivement, que sans scrupules il fait du vent pour brasser de l’air et non pas pour faire tourner le moulin… C’est grave. Très grave !
Mais lequel est Sulivan ? Celui qui pousse l’autre à la diffamation (d’ici peu, ça arrive), pour prendre une place qui tarde à venir, ou celui qui lui écrit ses textes que l’autre à bien du mal à suivre ? Deux comportements borderline qui ne reluisent pas l’image de l’opposition. La honte des importuns qu’elle supporte et qu’elle ferait bien de chasser; à moins que d'ego politique ils ne s'entretuent d’eux-mêmes. Il n’y a pas deux places pour ce même acabit ! Non, Merci.
#19 - Le 21 janvier 2017 à 23h24 par Erwan
Les commentaires anti-belliotistes (Placide, Porte-Plume...) sont d'une telle vacuité qu'on ne pourrait en mesurer la circonférence...
Plus sérieusement, comme l'a très bien exprimé Robert Belliot dans Ouest France hier, ce qui manque à la municipalité de Pornichet, c'est "une vision sur le long terme" et "une cohérence sur certains projets".
Notre ancien édile reconnaît fort volontiers des choses qui vont dans le bon sens, et notamment celles qui prolongent ce que l'ancienne municipalité a engagé. Mais ce qui est dommageable pour notre ville, c'est le gâchis financier que représentent des engagements tels que ceux de la pointe du Bé ou le regroupement des écoles primaires. Avec ces mesures irresponsables, M. Pelleteur et son équipe mettent Pornichet et ses habitants en danger et Robert Belliot a raison de rappeler que le rôle d'un maire - et il est bien placé pour le dire - est, au contraire, de les protéger.
#20 - Le 23 janvier 2017 à 08h02 par Gaston, Pornichet
C'est un handicap de le laisser s'exprimer tout seul.
Tout le monde le sait et on laisse faire.
#21 - Le 23 janvier 2017 à 10h50 par LEPAROUX
Erwan: Si R. Belliot s'était bien entendu avec J. Batteux contrairement à ce qu'il a voulu faire croire lors d'un conseil municipal, les travaux de la Pointe du Bé cofinancés par la Carène seraient effectués depuis longtemps. Il s'agit en effet de la continuité du sentier littoral.
Quant à la vision sur le long terme et la cohérence sur certains projets, il aura tout le loisir de venir s'exprimer sur ces sujets lors des ateliers prévus dans le cadre du projet Ville...
#22 - Le 23 janvier 2017 à 15h20 par Placide, Pornichet
Erwan, merci, ça tombe à pic. Le casting n’étant pas clos, je prends la nouvelle Main que vous prêtez.
J’ai aimé votre remix de "Satisfaction" sur Ouest France. Ça ne vaut pas les Rolling Stones, mais c’est quand même pas mal.
Côté photo, le sourire sardonique vous va bien.
Côté commentaires, c’est bien de reconnaître ses erreurs, ses lacunes. C’est un peu court, y avait tellement à dire. Dommage, une prochaine fois. Par contre c’est ballot d’y avoir pensé et de ne pas l’avoir fait. Trop bête ! Manque de temps sans doute ? Mais hélas, l’âge nuira à une seconde chance.
Pour une vision à moyen et long terme, une bonne paire de jumelles en promo fera l’affaire.
Sinon, on m’a dit qu’il se refourgue de la diffamation sous le manteau, place du marché, sortie de bistrots, boulangeries, etc. Les gens sollicités sont las de se faire alpaguer, ils ne comprennent ni le dealer ni son baragouin. Pas bon pour le commerce ! Question cohérence, essayez plutôt un tract contre un vote, ou l’inverse, vous verrez ça marche et ça protège bien les habitants ?
Un petit conseil, ne parlez pas trop fort ça pourrait réveiller l’instinct procédurier de l’ami Blanche Pogne, voire alerter les juges. Chut ! Ce serait fâcheux de faire trinquer les Sept Mains à la place du meneur qui lui s’arrangera toujours pour s'en sortir blanc comme neige.
A force de nous traitez, d’autres et moi, de voleurs ou autres noms crapuleux, c’est fou comme on remarque votre facile et coutumière habileté à distinguer vos ex administrés. Sachez cependant qu’un bulletin de vote est plus fort que le mépris, et si je puis conclure par une pointe d’humour accessible d’ordinaire au niveau moyen, "l’esprit, c’est comme un parachute, il n’est utile que s’il est ouvert".
#23 - Le 24 janvier 2017 à 15h36 par Porte-plume, Pornichet
Erwan, vous compléter le très restreint clan des Sullivan, Assez et Cie. Vous arguez de commentaires peu amènes (y compris les leurs?), ils ne sont pas anti-Belliotiste comme vous le dites, seulement anti-Bêtises ils confèrent la très douteuse conduite de ceux qui vous mènent et qui par intentions sournoises voudraient créer le clash au conseil.
La stratégie de l’ex maire (que vous êtes peut-être) est archi connue. Éconduit par le suffrage, depuis c’est, Intox, Provoc, Procès, Tracts, Et cætera. Usant de propos fallacieux et perfides, se montrant narcissique, tellement clivant et provocateur, au point de mettre en scène sa propre vulgarité, dans un verbiage où la haine qu’il suscite, et dont il se délecte, où inconscient de se discréditer lui-même, il persiste. Sa fierté amplifie une colère chronique, mauvaise conseillère et fatalement néfaste.
Détendez-vous, c’est pas la guerre, bien que ce soit l’idée cultivée par certains, chez vous. Soyez réaliste, sortez, informez-vous vraiment. Le problème est, pour lui, pour vous, que l’opinion, à plus de 90%, se demande, maintenant, comment il a fait pour arriver au fauteuil de maire ? Ses méthodes sont totalement réprouvées. Les gens l’évitent à tous les coins de rues. Ça ne suffit pas, incapable de faire seul, il s’acoquine avec LeVacon qui, il y a encore peu, dans un de leurs tracts musclés, citait Abraham Lincoln "On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps." Ça ne fait pas riche quand ça se retourne contre soi.
N’invoquer rien, même pas la malchance, c’est carrément de la bêtise, voire du vice. Si ce n'est vous? Ouvrez les yeux!
#24 - Le 24 janvier 2017 à 16h30 par lhermine, Pornichet
Moi ce qui me gêne beaucoup dans ce genre de réunion c'est de voir tous les manges m---- qui sont en train de faire du gringue pour éventuellement avoir un poste .....je ne citerais là que cet ancien adj à la sécu de RB.
Quel culot !!!!!!
#25 - Le 25 janvier 2017 à 11h18 par Cran, Pornichet
lhermine, entièrement d'accord avec vous. Lui, DB, il est spécialiste en la matière, depuis longtemps.
Il porte l'eau et le feu, un Robert par ci un Jean Claude par là, un Stéphane m'a dit ceci, une Annick m'a dit cela. Il se faufile partout, renseigne tout, et tire profit de tout. Il brasse beaucoup, de l'air surtout, personne ne s'en méfie, mine de rien il prépare un mauvais coup. Personne ne le changera, il s'est toujours débrouillé comme ça. Vous avez raison beaucoup sont trop naïfs et se laissent piéger par ces gens là. Car il n'est pas le seul à retourner sa veste. Défaut de vigilance serait préjudiciable à l'entente dans la majorité. Gare! aux Opportunistes, ils font le job là où on les sollicite, il n'y a que comme ça qu'ils existent.
#26 - Le 25 janvier 2017 à 17h35 par LEROY
lhermine: Vous êtes le correspondant local du palmipède pour affirmer de tels propos?
#27 - Le 30 janvier 2017 à 11h17 par Choupie, Pornichet
Tout le monde le subit. Les énormités mensongères et les comportements scandaleux de l’ex maire agacent, mais, pour autant, les problèmes du quotidien qui touchent aux réalités de terrain, ne doivent pas être négligés. Inconvenantes à l’égard d’autres, les félicitations surfaites et, gênantes, à l’endroit des chefs de services ne se justifient pas. Qu’ils remplissent leur mission sans déborder de leur rôle comme se le doit tout fonctionnaire qualifié. Qu’ils n’utilisent pas leur position hiérarchique pour toiser les petites gens, qu’ils renseignent au mieux de leur tâche, sans leçons de morale, de vie, de conduites ou de règlements. Qu’ils appréhendent au mieux les aléas et les conditions de chacun. Qu’ils se mettent à la portée d’autrui. Chacun son travail, à chacun ses compétences. La commune ne s’en portera que mieux. La défaillance des RH, qui date des méthodes du municipe d’avant, rajoute au malaise. A défaut d’ambiance, un peu d’écoute et du bon sens seraient bienvenus pour solutionner. Respecter pour être respectable. Ce serait bien qu’ils l’apprennent. C’est du moins la perception qu’en a le citoyen.
#28 - Le 31 janvier 2017 à 09h13 par Administre, Pornichet
Choupie

Comme votre remarque sur la hiérarchie et les RH de la mairie est pertinente !
Que d'incompréhension, de vexations et de mépris à l'égard du personnel des catégories inférieures.

Les énormités commises à l'égard de certains et certaines d'entres eux (elles) du temps de l'ex maire ne se sont pas dissoutes, pire encore les conflits ont continues d'être alimentes.

On pensait que le nouveau maire serait plus perspicace et loyal en matière de management, mais rien n a changé.
Les abus se sont perpétués poussant les agents à exercer des recours au Tribunal administratif pour faire respecter leurs droits et surtout leur personne.

Le pouvoir ne donne pas tous les droits et les agents de catégories B et C méritent le même respect que les À et hors classe.

De grosses remises en question du fonctionnement des RH était nécessaire en 2014 mais les choses sont restées à l'identique de la politique de Robert Belliot durant son municipe.

Quel gâchis !
#29 - Le 01 février 2017 à 16h51 par lhermine, Pornichet
Merci Cran d'approuver car c'est vraiment des mm tous ces gens ,tout pour leur gueule !!!! et bientôt on en apprendra peu être d'autre.
Quand à LEROY ..........
#30 - Le 02 février 2017 à 19h22 par LEROY
Blanche hermine:" Quant à Leroy",... elle se relie avant de publier et elle évite de colporter des ragots sans preuve!
#31 - Le 03 février 2017 à 10h03 par Cran, Pornichet
lhermine, Molière le décrit très bien : « C’est avoir bien de la langue que de ne pouvoir se taire de ses propres affaires » Les fourberies de Scapin datent d’une autre époque et pourtant elles s’appliquent tellement envers ceux que vous sous entendez. Certains redevenus très ordinaires, dans un cercle restreint de profiteurs (peut-être petits rançonneurs, qui sait ?) à trop parler fortune ont du mal à cacher la leur. Est-elle d’héritage ou le fruit d’un labeur ? L’avenir ou l’enquête nous dira, si leur opportunisme est si blanc que ça.
#32 - Le 14 février 2017 à 13h50 par simple lecteur, Pornichet
j'ai arrêté de lire les commentaires au 5.
plus la peine...
pauvre ville .
je cherchai des infos ici, c'est terminé.

le dégout me prends et me fais dire définitivement STOP de commenter encore ici.

je dis merci aux journalistes de Pornichet info, d'envoyer justement les articles... mais ... je dis aussi que vous , messieurs journaleux, êtes bien dirigés et cela ce vois grandement. bien évidement, ce message ne passera pas car "on n'attaque pas les journalistes" !!!!!!
juste une question : connaissez vous bien la charte de 1971 ?
lisez là entièrement, revoyez votre boulot, ne prenez plus les gens pour des cons, soyez honnêtes et ne prenez plus partis pour tel ou tel, soyez... respectez votre métier simplement Messieurs Dames.
et non, pas de café avec vous pour discuter. cela ne m’intéresse pas du tout

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter