Pornichet Infos

Lettre ouverte au maire de Pornichet

Pornichet, le 30/11/22
Les conseillers d’opposition Yannick JOUBERT – Marilyn DIVOUX – Michaël NICOSIA – Josiane ROBERT Les élus du groupe « Une autre voie pour Pornichet » ont écrit une lettre ouverte au maire de Pornichet.

Monsieur le Maire, 

" Si l'urgence climatique nous impose de sortir au plus vite de notre dépendance aux énergies fossiles et si la production d'énergies renouvelables est une priorité pour réussir notre transition énergétique, encore faut-il faire les bons choix. 

Lors du conseil municipal du 23 novembre 2022, la délibération n°17 portait sur une convention d'installation de panneaux photovoltaiques sur les courts n° 5, 6, 7 et 8 du Ninon Tennis Club et sur des « ombrières » du parking du gymnase de l'hippodrome. Elle a été approuvée à la majorité moins 5 voix, les nôtres et celle de Mme Fraux, qui avons voté contre. 

Celle-ci vous autorise dès à présent à signer cette convention donnant le droit à la société Enerlis d'occuper le domaine public de Pornichet pour installer leurs panneaux solaires et revendre l'électricité produite à leur seul bénéfice durant 30 ans. 

Dans l'intérêt de notre ville et surtout de ses habitants, nous vous demandons de ne pas signer cette convention avant de nous avoir démontré que le choix que vous vous apprêtez à faire est bien, comme vous le prétendez, le meilleur pour nous tous. 

Nous pensons au contraire que vous faites une grave erreur qui va couter très cher à la ville et aux pornichétins. 

En effet, comme nous l'avons démontré, chiffres à l'appui, d'autres choix bien plus intéressants et moins onéreux s'offrent à nous. 

Nous pourrions tout d'abord faire nous-mêmes l'investissement pour conserver les bénéfices de la revente d'électricité. Le projet porte sur une somme d'un peu plus d'un million d'euros, somme dites-vous que vous trouvez plus utile d'investir ailleurs comme par exemple l'aménagement de la route de Guérande. Or cet investissement n'est non seulement pas très élevé au regard des 34 millions d'investissements consacrés aux autres projets (Coeur de ville et Front de mer), dont 4,5 millions pour la salle de cinéma par exemple, mais de plus il serait très vite amorti (7 à 8 ans) et rapporterait au final deux fois plus d'argent qu'investi (pour un solde positif d'environ 1,3 millions). Sur le long terme, ce choix serait déjà bien plus avantageux. 

Mais le plus intéressant financièrement, et de loin, serait de choisir l'autoconsommation, c'est à dire d'utiliser les 865 MWh, produits chaque année, pour notre éclairage public, l'éclairage et le chauffage de nos bâtiments (pompe à chaleur en géothermie) et l'alimentation de nos véhicules électriques notamment ceux de la ville. 

Ces 865 MWh que vous voulez donner gratuitement à la société Enerlis et qui va leur rapporter beaucoup d'argent, nous allons devoir les acheter durant les trente prochaines années aux prix du marché qui ont littéralement explosés comme tout le monde le sait.
A 300 euros le MWh, fourchette basse selon nous vu l'évolution des prix de l'électricité sur le marché européen, cela va représenter environ 6 millions d'euros sur 30 ans. Autrement dit, les pornichétins doivent savoir que votre projet, s'il voit le jour, leur couterait des millions d'euros alors que nous pourrions ne pas les dépenser. C'est autant d'impôts supplémentaires ou d'investissements moindres dans d'autres projets importants pour lutter contre le changement climatique comme celui par exemple du développement des mobilités actives (marche à pied, vélo) dans toute la ville et pas seulement dans l'hypercentre. 

Outre l'aspect économique, il y a également une question d'ordre stratégique. Alors que c'était possible, vous n'avez pas laissé le temps à la Société d'Economie Mixte (SEM) Sydela de finaliser sa proposition. Elle est pourtant en Loire-Atlantique notre atout majeur pour réaliser notre transition énergétique. L'objectif de Sydela, aujourd'hui Territoire d'Energie 44, est uniquement l'intérêt général, le développement du territoire, contrairement à l'entreprise Enerlis, capitalisé sur fonds spéculatifs, qui n'a pas pour objectif de favoriser nos intérêts mais seulement ceux de ses actionnaires à qui elle promet un investissement rentable, source de dividendes juteux. 

Sur les 40 projets de même nature que des villes de Loire-Atlantique ont confié à Sydela, c'est la première fois qu'elle est écartée du choix final, sans d'ailleurs en être informée avant le Conseil Municipal entérinant publiquement la décision. C'est honteux, incompréhensible et montre toute l'incohérence de votre politique. 

L'énergie, avec l'eau, est une ressource qui est stratégique et qui l'est d'autant plus que nous sommes entrés dans un monde de raréfaction des ressources et donc, entre autres, d'énergie chère. La transition écologique, la décarbonation de notre économie, nous obligent à repenser nos modes de vie, notre façon de consommer et de produire l'énergie dont nous avons besoin. Perdre la main dans ce secteur-clé de notre économie est une erreur que l'on paierait très cher. Nous devons rester maitre de notre destin, conserver une souveraineté dans le pilotage de notre avenir en visant un objectif d'indépendance énergétique. 

C'est pourquoi, une fois encore, nous vous demandons de différer la signature de la convention avec Enerlis, en attendant d'expliquer clairement aux pornichétins, lors du prochain conseil municipal du 14 décembre, en quoi notre analyse et notre proposition ne sont pas le meilleur choix à faire sur ce projet. "

14/12/2022 | 13 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 15 décembre 2022 à 14h19 par Hélas, Pornichet
J’ai écouté le discours de monsieur Nicosia pendant le dernier conseil municipal, ça dégouline de bons sentiments avec sa ville sans voitures où tout se fait à vélo ou à pied avec plein de transports en commun….. comme dans les villes de l’ex URSS mais ce monsieur est trop jeune pour y être allé, il préfère aller à Rovaniemi voir le père Noël pour nous y faire croire !
#2 - Le 15 décembre 2022 à 21h21 par Simon
Aux lecteurs de cet article.
Tout avis argumenté sur le fond est le bienvenu!
C'est un sujet important qui dépasse le cadre de Pornichet
#3 - Le 16 décembre 2022 à 23h51 par Hélas, Pornichet
Le début de votre lettre est complètement faux, si vous avez lu Jancovici comme vous l’avez répété au dernier conseil municipal, il a dit que le renouvelable ne remplacera jamais l’énergie nucléaire car celle ci est PILOTABLE, on le constate aujourd’hui avec les centrales au charbon allemandes et françaises qui fonctionnent à fond,on peut donc supposer que le reste de votre lettre soit du même tonneau !
#4 - Le 18 décembre 2022 à 17h08 par Léopold
Hélas, mon pôvre Hélas... Trop jeune M. Nicosia mais vous vous êtes complètement à côté de la plaque. Ah ça la critique est facile... Mais vous n'avancez aucun argument, rien de constructif. C'est le lot de ceux qui n'ont rien à dire. De toute façon quoi qu'il soit dit contre le conseil municipal d'emblée vous le condamnez, même sans écouter et sans lire. Vous ne voyez que cela : pas d'accord donc je critique. Ouvrez donc vos yeux et vos oreilles et faites donc marcher votre cerveau obtus avant d'écrire de telles âneries.
#5 - Le 19 décembre 2022 à 07h04 par Halte , Pornichet
Il semblerait que cette liste d'opposition soit dans le vrai .Alors parfois la dictature peut nous emmener dans le mur. Serait-il pas possible Mr Le Maire d'étudier cette proposition ?car depuis vous 2 mandats beaucoup d'erreurs ont été commises qui nous coutent beaucoup d'argent à nous les vrais habitants de Pornichet .
#6 - Le 19 décembre 2022 à 10h10 par Louise, Pornichet
Entièrement d'accord avec cette demande de la part de l'opposition. Les choix qui sont fait par le maire et son équipe sont complètement incompatibles avec les enjeux actuels et d'un coût exorbitant. Pas de réflexion et pas de vue à long terme. Quand je vois ce cinéma recouvert de bois brûlé du Japon qui coûte une fortune quel luxe !!! Pourquoi ne pas avoir plutôt recouvert le toit de panneaux solaires qui auraient pu fournir une partie de son électricité ?!!! Mais on ne regarde pas à la dépense à Pornichet !!! L'accès à la salle de cinéma se fera par escalier ou ascenseur. Pourquoi ne pas avoir choisi un accès rez de chaussée beaucoup plus simple d'accès pour tous les spectateurs ? Et combien va coûter la maintenance et l'entretien de cet ascenseur à l'association qui va gérer le cinéma ? A moins que ce ne soit la mairie qui la prenne en charge... mais la mairie c'est nous... car c'est bien au contribuable qu'incombe finalement le paiement se toutes ces dépenses inconsidérées.
#7 - Le 19 décembre 2022 à 17h43 par Simon
A Mesdames et Messieurs les conseillers d'opposition

Votre interrogation est justifiée, mais dire que votre proposition est plus interessante sur le long terme mérite des explications, aussi, vous serait-il possible d'en détailler et d'en argumenter la rentabilité
-> investissement, coût de maintenance et d'exploitation, recettes sur 30 ans (durée de vie maximale d'un panneau d'après la presse), voire démantèlement

Par ailleurs, que rapporterait à la ville l'externalisation?

Merci
#8 - Le 19 décembre 2022 à 18h05 par Aldo, Pornichet
#2: A l’Assemblée Nationale, l’article sur l'obligation d’ombrieres a été voté par 46 voix contre 2. Voilà qui en dit long sur le niveau des députés. Il leur faudrait une formation sur l’urgence climatique d’une part, et tout simplement un minimum de formation technico-scientifique. On sait que les panneaux photovoltaïques actuels ont un bilan carbone négatif impossible à compenser, lorsqu’on dispose d’une électricité déjà .
L’erreur de UAVP est de suivre la logique purement financière du maire, sans prendre en compte l’urgence du court terme de planter des arbres pour que les générations suivantes puissent en bénéficier dans 25 ans quand les événements météo leur feront chercher à s’abriter du soleil dans des îlots de fraîcheur, ou bien de pluies soudaines et denses…M.Nicosia a mis du temps à comprendre que son fournisseur d’électricité verte ne faisait qu’un jeu de passe-passe en se fournissant de l’électricité nucléaire ARENH… Il est assez intelligent pour évoluer dans son raisonnement. On ne peut pas en dire autant de ses interlocuteurs.
#9 - Le 29 décembre 2022 à 11h00 par Breizhwarrior , Pornichet
Le temps de l’énergie bon marché est définitivement révolu par conséquent la proposition de l’opposition est une position de sagesse qu’il serait bon de regarder de très près et pourquoi pas de retenir...

Ne plongeons pas dans des travers comme ceux d’hyvolution, un courtier en énergie qui avait roulé dans la farine plusieurs ministères et collectivités et les a laissé courts vêtus à l’entrée de l’hiver...

Un contrat de 30 ans déjà c’est juste beaucoup trop long ? Pourquoi pas 50 tant que l’on y est !

Il ne s’agit pas d’une infrastructure de réseau mais d’un simple équipement avec très peu de maintenance puisque à part les onduleurs et veiller à la propreté des cellules...

Au fait, quel est le bilan de la production des autres ENRi de la ville comme ceux de l’hypodrome quelles recettes et pour qui...quel montage à l’époque ?

Enfin pourquoi pas des ENRi mais des français ! Nous avons Armor à Nantes qui en produit par exemple et le bilan est certainement moins dévastateur que celui de panneaux chinois...

Passez de bonnes fêtes et écoutez vous pour que nous progressions tous ensemble.
#10 - Le 02 janvier 2023 à 10h04 par Hélas, Pornichet
#9 le bilan des enr de l’hippodrome doit être égal à zéro car il faut le répéter le solaire et l’éolien sont des énergies intermittentes !
#11 - Le 04 janvier 2023 à 23h47 par Hélas, Pornichet
L’opposition municipale ps/les verts me fait penser au maire de Pantin (pardon Pantine), c’est du même niveau !
#12 - Le 07 janvier 2023 à 19h35 par constat
#hélas# vous avez raison
Quand on voit l'impact carbone des panneaux solaire pour les construire et les faire disparaitre
Cela enrichi des sociétés peu scupuleuses
Pour les éoliennes, quand on voit toutes les communes qui vont se gavés en plus des sociétés d'énergie
On s'étonne de payer l'énergie électrique aussi cher
#13 - Le 15 janvier 2023 à 16h04 par Hélas, Pornichet
Des panneaux solaires pour faire de l’électricité c’est une aberration écologique, l’idéal pour le solaire c’est la production d’eau chaude !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter