Pornichet Infos

Mazy-de Gaulle : priorité aux circulations douces

Dans une réunion publique à Quai des Arts la Municipalité a dévoilé lundi soir son avant-projet de rénovation pour les quartiers Mazy, gare et de Gaulle de la chapelle au Dauphin.

Invités à Quai des Arts, ceux qui espéraient le confort de la grande salle pour une présentation et un débat de presque deux heures ont dû être déçus. Le maire présent présenta des excuses : « elle était occupée, et on ne s'attendait pas à ce que vous veniez aussi nombreux ». C'est donc dans le hall que près de 300 personnes s'entassèrent pour écouter, assis ou debout,  une présentation claire des cabinets d'études qui avaient planché sur le projet, Le sujet intéresse à Pornichet et pas seulement les commerçants ou les habitants du quartier. Les travaux préalables pour les réseaux (CARENE) sont déjà commencé, la suite s'étalera jusqu'en juin 2016 avec des interruptions pour la saison 2015 et les fêtes de fin d'années. Le budget est de 1,8   million d'euros  pour la Commune.

Les objectifs

Le maire a rappelé ses engagements de campagne :

- des entrées de ville agréables ;

- améliorer le cadre de vie ;

- renforcer l'attractivité ;

- sécuriser la circulation ;

- s'adapter à la saison et aux rythmes jour nuit ;

- faciliter la liaison mer-ville ;

- développer l'économie. Selon lui le centre ville ne peut attirer de nouveaux commerces que si le lieu est agréable.

Circulation et aménagement

Des études de flux ont été effectuées montrant que le trafic n'est pas très élevé en ville (5000 véhicules/jour, contre 10 00 sur le boulevard de l'Hippodrome ou 15 000 avenue du Baulois). Les changements : l'avenue de Gaulle passe en sens unique, une voie de 3 m environ, ce qui impose que  autos et vélos devront se suivre. Les vélos venant à contre sens emprunteront le côté. Les trottoirs seront larges (2,9 m et 3,2 m) .Le stationnement  longitudinal est conservée. En zone 30 la rue passe sous le régime de la priorié à droite.
Alors que les études préconisaient plutôt les sens dauphin-chapelle les commerçants ont souhaité l'inverse, à cause du marché.

- l'avenue Clemenceau passe aussi  en sens unique (vers la mer),  l'avenue de Mazy : ouverte ou fermée aux autos selon l'été ou l'hiver, le jour ou la nuit. Elle devra permettre les livraisons des commerces, pour le reste ce sont les usages qui en décideront. Le choix a été fait d'un accès par bornes escamotables, "c'est vous qui déciderez" souligne le maire. « C'est une entrée de ville » précisent les présentateurs  qui défendent l'idée d'un vrai parvis. La place Aristide Briand sera mise à niveau et orientera les piétons vers Mazy ou l'avenue de la mer, le parking de la gare sera peu modifié.
Plus de dauphin La place du Dauphin sera lieu de rencontre, en zone 20, priorité au piétons puis aux vélos.Les autos descendant du passage à niveau seront ralenties par un plateau. La fontaine sera supprimée et un concours lancé pour remplacer l'ancienne statue de l'animal emblème de Pornichet.

Des codes couleur
Plutôt que des panneaux de limitation de vitesse ce sont les couleurs des revêtements (enrobés ou pavés) qui indiqueront les usages de voirie.
Les bordures seront abaissées ou supprimées pour faciliter les circulations des personnes à mobilité réduite, elles seront quelquefois conservées pour que les voitures ne viennent pas stationner sur les espaces qui ne leur sont pas réservés.  Les végétaux installés seront de petite taille afin de ne pas masquer les vitrines.
La signalétique piétons se fera au sol et de manière ludique.

L' éclairage
Des lampadaires, seuls ou en groupes rappelleront des formes de pins pour identifier la ville comme maritimes.

Le mobilier urbain

Il sera sobre, et des bancs jalonneront les parcours.

Le stationnement

Environ 20 à 30 places de stationnement seront perdues annoncent les études.

Le débat

La majorité des questions était courtoises,inquiètes quelquefois. A la sortie les participants à la réunion reconnaissaient qu'un travail important avait été fait en peu de temps.
Les élus se sont fait plus ou moins  sévèrement « chambrer » puisqu'ils répétaient que 90 % des commerçants avaient été interrogés, plusieurs malicieux se sont présentés comme faisant partie "des 10 %".
Les questions soulevées ont surtout tourné autour du stationnement. Les élus conviennent qu'il reste du travail sur ce chapitre.

L'avenue Charlotte qui devra assurer le dégagement vers la mer sera plus sollicitée  et cela inquiète les riverains qui ont demandé que le projet inclue cette voie."On entend" répond le maire.

Les documents seront consultables à la mairie (bâtiment urbanisme) et un registre recueillera les remarques.

Auteur : LY | 18/11/2014 | 7 commentaires
Article précédent : « Le maire entend faire respecter la discipline »
Article suivant : « Pornichet reste ville aux quatre fleurs »

Vos commentaires

#1 - Le 19 novembre 2014 à 10h13 par Lambda, Pornichet
Le Teasing a produit son effet. C’est bien.
Maintenant place au Consulting. Ce sera utile aussi ! Pour réajuster la manœuvre (complaintes gentilles de nombreux non visités)
Les documents seront consultables en mairie, soit ! Comme d’habitude !
Ne serait-il pas plus judicieux d’animer le registre par une tenue moins austère que celle vécue sous le regard inquisiteur des conducteurs de projets ? Une tout autre démarche plus participative cette fois !
Des points relais pourraient être trouvés en accords de principe avec des commerçants. Ainsi d’une pierre deux coups, en invitant à entrer dans les commerces pour émettre un avis l’ensemble y prend part clients-commerçants. Une tout autre démarche, plus générale, moins dirigiste.
C’est une affaire élus-administrés qui prend corps, hors d’ombres de factotums. A votre équipe et vous M. le maire d’en scruter l’opportunité, on a senti l’envie, saisissez-en l’aubaine.
#2 - Le 19 novembre 2014 à 13h47 par commerçant pas consulté
Pas consulté non plus.
Je trouve dommage que des place de stationnement disparaissent encore !
En attendant, le système efficace du stationnement payant avec ticket gratuit à 1/2heure qui fonctionnait bien n'est plus du tout respecté. Beucoup de voitures ventouses des commerçants et de leurs employés bloquent des places et la police municipale ne verbalise plus. Les poids et mesure ont changé. Il en est de même pour les alcoolos qui trainent avenue de mazy face à un certain bar. Cela ne donne pas envie de s'y promener : rendez-nous Bachelier!
#3 - Le 20 novembre 2014 à 08h46 par Link
C'est une bonne chose que ce quartier soit refait. Il y'a de bonnes idées dans ce qui est proposé, mais attention à ne pas faire n'importe quoi.

- L'avenue de Gaulle en sens unique entre le dauphin et l'église, tous les candidats étaient d'accord sur ce point, pour redonner une dynamique pour les commerces de cette avenue, il était important de le faire.

- L'avenue de Mazy fermés à la circulation le soir l'été (j'imagine que l'on parle bien de seulement la portion ou il y'a les bars.) c'est une trés bonne chose, c'était dangereux le soir entre les gens qui sont en soirée et les voitures. Cela permettra aussi aux bars d'agrandir les terrasses.

- Supprimer le dauphin, c'est vraiment dommage, ca reste un symbole fort de Pornichet ... C'est un peu comme si on enlevait la bouée sur le rond point du port d'échouage !

- Stationnement : Monsieur Belliot avait un projet d'un nouveau parking au niveau de l'ancien cinéma, la nouvelle municipalité devrait réfléchir aussi à un projet de nouveau parking. Ce quartier en a vraiment besoin. Ce serait une erreur de supprimer des places de parking sans en recréer à côtés.
#4 - Le 25 novembre 2014 à 10h17 par geraldine
d'accord avec Link, supprimer des stationnements c'est une grosse erreur, il manque des parkings, les gens ne s'arrêteront pas chez les commerçants av. de Gaulle, le projet d'un nouvel emplacement à la place du cinéma était singulièrement indispensable, dommage !!! il est encore temps d'y réfléchir.
#5 - Le 25 novembre 2014 à 16h11 par romain2
Actuellement le stationnement des commerçants de l'avenue de Gaulle est revenu à l'anarchie, d'autant plus depuis que la PM ne verbalise plus s'il y a défaut de ticket (sur ordre ?). Comme d'habitude les bonnes volontés collectives n'ont pas résisté aux facilités individuelles, c'est bête mais humain.

Il faudrait trouver des solutions incitant les commerçants et leurs collaborateurs à stationner loin des espaces dont leurs clients (et ceux des autres) ont besoin. Un parking un peu excentré avec un système de navette pourrait être l'une des réponses. Il y en a certainement d'autres, carottes ou bâtons.
Le développement du commerce local passe aussi par la gestion du stationnement des commerçants. Avec eux de préférence, contre eux si nécessaire.
#6 - Le 28 novembre 2014 à 21h07 par citoyen, Pornichet
@Link "- L'avenue de Mazy fermés à la circulation le soir l'été (j'imagine que l'on parle bien de seulement la portion ou il y'a les bars.) c'est une trés bonne chose, c'était dangereux le soir entre les gens qui sont en soirée et les voitures. Cela permettra aussi aux bars d'agrandir les terrasses."

L'objectif est de re-dynamiser le centre ville avec des commerces de jour, et surement pas d'agrandir les terrasses des bars, qui sont bien assez nombreux comme cela. Arrêtons le bruit et les alcoolos!
#7 - Le 28 novembre 2014 à 21h37 par alex, Pornichet
A #2.
Arretez de pleurer,allez voir avenue de St Sébastien et son stationnement que votre cher Bachelier avant la construction des immeubles faisait distribuer des PV à volonté, les immeubles faits,changement de décor et
toute l'avenue est devenue un parking
et bizarrement plus de PV???
Maintenant c'est vraiment du sport,entre les camions,bus,camionettes,voitures,vèlos,poussettes,chiens et ect...et bonjour les rétros pour se croiser entre vehicules . Alors avant de gémir ayez une penseè pour ceux qui bavent tous les jours. Grace à "QUI"???????
Merci du cadeaux.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter