Pornichet Infos

Mise au point de l’opposition municipale sur le budget

Le problème de la dette fait débat à Pornichet entre majorité et opposition. Robert Belliot affirme que l’équipe précédente avait laissé un encours de dette de 15 millions d’euros, l’opposition dénonce ces chiffres lors d’une conférence de presse.

Pour Jacques Lambert « on sombre dans le ridicule, au bout de cinq ans de pouvoir c’est de la faute de l’autre. Il est grand temps d’assumer ce qui a été fait, ou Monsieur le Maire ne comprend rien au budget ou il est de mauvaise fois. » Jacques Lambert explique qu’à la fin de son mandat il a demandé une étude au cabinet Kloepfer pour estimer les finances de la Ville et voir les marges de manœuvre pour le mandat suivant. « Je demande à Monsieur le Maire de rendre public ce rapport » lance l’ancien maire de Pornichet.

Pour l’opposition, le maire tente de faire endosser à l’équipe précédente 4,1 millions d’euros de reste à réaliser qui n’ont pas été utilisés qui sont en fait des reports d’emprunt non réalisés. Pour l’opposition en janvier 2013 sur un encours de dette de 21,295 m€, 13,602 m€ correspondent à la municipalité Belliot et 7,693 m€ à la municipalité Lambert (entre 2002 et 2006)
«Prétendre que l’épargne de gestion actuelle sert uniquement à rembourser les 15 M€ de dette "Lambert" relève de la calomnie, ou, pour employer une expression chère à Monsieur le Maire, est proche de la diffamation » soutient Alain Pény.
À calcul égal (sans tenir compte des résidents secondaires) en 2007 la dette par habitant était de 1 085 euros, elle est en 2012 de 1900 euros souligne l’opposition.

(En prenant le calcul avec les résidences secondaires et les entreprises en 2007 la dette par habitant était de 461 euros et en 2012 de 862 euros.)

L’opposition dénonce les mauvais choix de la municipalité : « savez-vous que le parc paysager va coûter plus cher que l’hippodrome H.T 5,1 millions d’euros pour les tribunes contre 5,2 millions d’euros pour le parc paysager ? » Les pistes ayant été financées par la société des courses.
Les élus de l’opposition réclament des comptes notamment le bilan de la SEM qui devrait être clôturé depuis longtemps.
 

Auteur : JBR | 16/04/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « Pornichet une antenne relais de télévision tombe au sol »
Article suivant : « Robert Belliot perd la procédure en diffamation contre les élus de l’opposition »

Vos commentaires

#1 - Le 18 avril 2013 à 08h06 par Lemere
On attend avec impatience, la réponse,de notre premier édile. A moins qu'une fois de plus, il crie á,la diffamtion et ine veuille accorder la primeur,de sa réponse au président du tribunal,
ITout de même , rappelons lui qu' il creuserait encore un peu plus la dette d' de quelques millliers d'euros, qui sortiront de .....notre poche.
Je ne me trompe pas en disant que c' est lui qui a dit á propos de l'hippodrome : " ....c' est vous qui allez payer..."en s'adressant aux Pornichétins.

Il devait déjá savoir comment lui pouvait échapper á certains paiement grâce à la prise en charge des frais de justices. C est pour cela qu' il n' a pas dit :"NOUS"
#2 - Le 06 mai 2013 à 22h07 par martin, Pornichet
Plutôt que de répondre ici, Monsieur le maire répond en ouvrant un autre sujet. C'est étonnant de procéder de la sorte car cela dénote d'une certaine forme de mépris de sa part, car maire ou pas, c'est un citoyen comme un autre qui devrait s'exprimer plus simplement et dialoguer avec la population plutôt que d'user et d'abuser de droits de réponses qui se transforment systématiquement en règlements de comptes...
#3 - Le 12 mai 2013 à 14h54 par commercante
pour répondre aux détracteurs de la mairie, il est normal de critiquer et de ne pas être d'accord avec le maire, il jouent leur rôle d'opposant surtout quand il y a du public dans la salle du conseil, pour une fois j'y assistais.
M. Penny ancien maire de Besné joure les cadors e faisant croire qu'il est un expert en finance, il devrait retourner un peu sur le banc de l'école des finances, heureusement qu'il ne dirige pas les finances de la commune, bonjour les dégâts. d'après les dires à Besné ce n'était pas triste.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter