Pornichet Infos

Nouveau débrayage à la Mairie, le régime indemnitaire est en cause

L’intersyndicale CGT-UNSA a appelé une nouvelle fois, le personnel de la Mairie à un débrayage d’une heure, lundi 11 octobre 2010. Le comité technique paritaire s’est réuni, pendant que 90 agents se sont postés de 14 heures à 15 heures, devant la salle du conseil. Au terme de cette réunion les revendications n’ont toujours pas obtenu gain de cause.

Quelles sont revendications des agents ?

La revalorisation du régime indemnitaire. Les primes des catégories A et B n’ont pas été revalorisées depuis 2002 et celle des catégories C depuis 2007. L’actualisation des primes devait avoir lieu en 2010. Initialement la Mairie a proposé des primes différentes selon la qualification des agents. Les précédentes négociations des syndicats ont abouti à ce que toutes les catégories touchent la même prime.

D’autre part, la Mairie veut instituer la prime « au mérite » et la prime de présentéisme. L’intersyndicale refuse en bloc ces nouvelles primes. « Il n’est pas question de pénaliser les personnes en arrêt maladie. Il serait plus judicieux de voir pourquoi il y a des absences, déplore une cégétiste. Quant à la prime au mérite, elle ne s’adresse qu’aux chefs de service ou aux responsables des pôles. Nous estimons que le travail des agents municipaux est représenté par tous, pas seulement par les cadres ».

La prime au mérite serait calculée en fonction de la réussite des objectifs, jusqu’à 2 ou 3 fois la prime initiale. La CGT rejette cette proposition en évoquant les problèmes de France Télécom. L’UNSA n’est pas contre, à condition que cette prime soit donnée à toutes les catégories.

Par contre la prime de présentéisme vise à la diminuer à hauteur de 1/365e.

L’intersyndicale doit se réunir prochainement pour envisager la suite des opérations à mettre en œuvre pour faire avancer les négociations. Un avenir qui dépend de la mobilisation des agents municipaux…

11/10/2010 | 9 commentaires
Article précédent : « Les joutes verbales du conseil municipal : énième édition »
Article suivant : « Fermeture définitive de la station Shell : une décision qui pompe des centaines de Pornichétins »

Vos commentaires

#1 - Le 12 octobre 2010 à 08h23 par Hypocrite
Prime de présentéisme!
Vous vous rendez compte, après les 35h, la retraite à 60, ans les 7 semaines de congés payés, les avantages divers on en est a devoir proposer une prime a ceux qui acceptent de venir travailler!!
Et si j'ai bien compris pour ceux qui sont en aussi en arrêt maladie (justifié?)
Triste mentalité, pauvre France!
#2 - Le 12 octobre 2010 à 10h03 par Jean Aimarre
La prime au mérite quelle honte !!! Voilà des principes qui ne sont fait que pour mieux diviser. Qui peut juger que l'un mérite plus que l'autre, sauf si l'on veut favoriser une personne plus que l'autre, parce qu'elle n'a pas été en arrêt maladie, ou parce qu'elle accepte tout sans rechigner ? Lamentable. C'est bien là , encore une fois, l'apanage des incompétents.
#3 - Le 12 octobre 2010 à 10h05 par Jean Aimarre
Et bon courage à vous tous qui vous battez pour défendre vos droits !
#4 - Le 12 octobre 2010 à 12h16 par absolument fabuleux !
C'est vrai, la prime au mérite c'est lamentable !
Comme si on allait se mettre à payer mieux les gens les plus efficaces. Quelle honte.
Restons staliniens, c'est mieux pour tous les tire au flanc.
#5 - Le 13 octobre 2010 à 20h16 par ASSEZ
Tout d'abord merci a Pornichet infos qui fait bouger les lignes avec l'introduction de la video.

D'une façon générale, les primes sont des cadeaux empoisonnés.Tout travail mérite un salaire décent , point barre, fermer le ban. Le chef est aussi là pour savoir sanctionner, c'est de sa responsabilité ! A partir du moment ou il n'y a pas de "sanction" , pas de raison de mettre en cause la valeur du travail effectué.

R.B. veut faire croire que sa gestion de la masse salariale est la plus appropriée pour faire des économies et entrainer une progression de l'efficience. Il n'en n'est rien, quand on regarde les dépenses somptuaires faites par ailleurs au profit de quelques uns seulement ( voitures de fonction par exemple).
Quand à l'argument, il faut bien retenir l "elite" , sinon ils iraient dans le privé ( Cf. M. Barrouin Ministre du budget), et bien que cette soi-disant \"élite\" aille donc faire un tour dans le privé, ou a l'étranger ou l'herbe est toujours plus verte.
A l'étranger eux ? quand on voit le niveau de maîtrise d'anglais de certains ! Arriveraient à peine a faire barman !.
Tout cela relève de l'auto-protection de classes ( sociales et écoles).
A quand une échelle maxi des salaires, tant dans le privé ( au sein d'une même entreprise) qu'au sein du public ?
Je propose que Pornichet infos fasse un référendum à ce sujet.
Une échelle de 1 à 4 maxi.
2 = Diplome ou Expérience
3 = Longue expérience.
4 = Diplome et ou experience + responsabilités.

Tiens à la mairie de Pornichet cela donnerait quoi ? Je parle des fonctionnaires et assimilés pas des élus.
#6 - Le 15 octobre 2010 à 18h36 par jobertho@orange.fr, Pornichet
La prime au mérite, j'ai toujours été contre. En clair,celà veut dire favoriser les petits ccopains, et les grands.et en particulier les béni-oui-oui,
L'efficacité d'une équipe, d'un groupe tient, avant tout, à la qualité des encadrants.Plus ils seront compétents, plus l'équipe sera efficace.
Conclusion, pourquoi donner aux chefs des primes majorées. Il n'a aucune raison.
#7 - Le 16 octobre 2010 à 14h16 par Absolument lamentable
Vous avez dû avoir des parents communistes pour en vouloir tant que cela à la gauche, mon cher Absolument Fabuleux.
Reprenons votre rhétorique.
A vous entendre , une grande majorité est tire au flanc, d'ou la nécessité d'une prime au mérite.
Moi je dis que c'est insulter la 5eme puissance économique mondiale.
Que donc vous n'aimez pas la France.
Quand on aime pas la France on la quitte! Je veux bien même voir mes impôts augmenter pour vous payer le charter vers...l' ile d' Arros.
La bas tout le monde est payé au mérite.
Le photographe est le plus méritant, il a touché 1 milliard d\'euros.
Bon cela ne fait pas des Seychelles une grande puissance économique, mais sûr qu'une fois que vous y serez avec vos pairs, vous aurez à coeur d'y parvenir, pour nous démontrer que nous avions tort.
Mais peut-être n'aimez-vous pas la photographie? Essayez la vente de cigares. Je vous donne un méritant à qui vous pourrez en vendre, M. C. Blanc.
Ah! vous êtes préoccupé de la santé publique et ne voulez pas devenir dealer patenté? Que diriez-vous de monter une Cie aérienne avec M. Joyandet Méritant d'être le premier de vos clients? Un ou deux clients par an comme cela, et les voyagistes vont faire fortune.
Non ? vous commencez à devenir difficile, mais il reste dans les offres à pourvoir : Conseillers techniques auprès de M. Barrouin :qui méritent 15000 euros mois. Des conseils, ça vous devriez pouvoir en donner, du type " envoyez les au goulag". Mais mon cher les goulags cela n'existe plus sauf en Chine. Et là-bas c'est au plus méritant.
Bon , voyons ce qu'il nous reste : Président , mais oui Président. Un seul examen à passer, puis hop! on s'augmente 120% , pour le mérite!" Ben oui après 6 mois d'expérience, j'allais pas rester avec le salaire d'embauche". Et "parce que je le vaut bien"( lol).

A moins que vous ne courriez qu'après la gloire et ses quolifichets. Là , je peux pas aider, mais voyez M. Woerth, expert en légion d'honneur.Ou Mme Woerth, experte en mérite.Non pas elle, ce devait être une tire au flanc , vu que son patron l'a pas gardée. Pas rendu à la retraite celle-là avec une carrière décousue.

Par respect de vos convictions anti-gauchiste, je n'ai pas cité M. Kouchner, qui n'a pas l'air de mériter grand chose, donc que j'ai classé selon votre philosophie dans le camp des tire au flanc.
De même, Mme Rama Yade, qui en écrivant elle aussi un livre alors qu'elle occupe un poste au gouvernement donnant ainsi à Zoe Shepard un peu plus raison quand cette dernière écrit
" Fonctionnaire... absolument débordée"

Ah! Voyez mon cher , comme il est difficile de ne pas faire partie de la majorité silencieuse des tire au flanc.
Je viens de vous proposer tout plein d'emplois au mérite, et je vous entend d'ici les refuser tous ces postes.

PS: Oui mes parents étaient de droite.
#8 - Le 17 octobre 2010 à 12h58 par absolument fabuleux !
Le discours qui consiste à justifier un archaïsme sur l'air du tous pourris à droite est aussi peu émouvant et efficace que la même chanson chantée dans l'autre sens. Un point partout : les politiciens douteux il y en a autant à gauche qu'à droite.
Quant à rester la cinquième puissance mondiale, cela reste à voir.
Si vous avez dans votre entourage des jeunes qui font des études, demandez-leur s'il comptent rester en France dans l'avenir. C'est là qu'est le vrai risque pour l'avenir de notre pays. Continuons à couper les ailes de nos futurs entrepreneurs.
Continuons ce nivellement par le bas qui contribue à ce que des jeunes de 17 ans se préoccupent de ce qu'ils seront dans 50 ans, alors qu'ils devraient se penser immortels et emplis de tous les possibles.
Continuez votre discours dont je maintiens qu'il est stalinien, vous serez bientôt au pouvoir, seuls.
#9 - Le 18 octobre 2010 à 20h13 par Absolument Lamentable
C'est nous les archaïques et briseurs d'espoir ?

Qui vient nous parler de Staline ?
Qui vient nous donner des leçons?

Parler de la jeunesse sans espoir, qui l'a mis dans cet état? Au cas ou vous vous reveilleriez d'un long sommeil, la droite est au pouvoir depuis plus de 12 ans !

Des jeunes dans notre entourage, oui il y en a. Et même quelques uns qui reviennent amers de Londres par exemple.

Non ce sont VOS acquis ( merci mai 68) qui nous coutent chers, et votre incapacité à plus de solidarité, dont le premier exemple est l'impôt.
Mais pour vous c'est un gros mot.

Pour les politiciens douteux à gauche, ne vous privez pas de les dénoncer, mais ne venez pas me parler de la montre de l'un ou des chaussures de l'autre. On est à des années lumières de la droite bling-bling.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter