Pornichet Infos

Nouveau PLU : bon ou mauvais plan pour Pornichet ?

18/12/2008 : L’atelier du canal a présenté hier devant une petite assistance (à peine 100 personnes) le projet du nouveau PLU pour Pornichet

Les grands axes sont les suivants :

-Maîtriser l’urbanisation dans sa forme et dans sa typologie de l’offre de logement.

-Valoriser l’entrée de ville par les paysages et équipements publics.

-Renforcer l’axe mer-ville-campagne par l’axe du baulois avec un pôle commercial développé autour d’Intermarché et un projet d’habitat de 120 logements avec équipements sportifs à l’est du boulevard.

Hippodrome : le projet de parc paysager sera présenté lundi 22 décembre au conseil municipal. On sait seulement que l’extension des tribunes devrait servir à un centre de congrès. Sauf surprise, d’après les cartes présentées, le projet de lac promis pendant la campagne électorale semble enterré.

La route de Saint Nazaire actuellement en 2 fois 2 voies deviendra 2 fois 1 voie.

Le boulevard de la république verra la suppression de l’îlot Gambetta et l’arrivée d’un parking supplémentaire de 600 places et d’un hôtel de 90 chambres.

Le groupe scolaire place du marché deviendrait la maison des associations et « si la station-service venait à fermer, ferait place à un espace d’animation commerciale » fin de citation. Enfin le PLU doit proposer des solutions pour améliorer le lien piéton entre le boulevard de la République et le port.

Tout au long de cette soirée nous n’avons entendu que les mots maîtriser l’urbanisation, préserver l’existant. On ne trouve pas dans ce projet de PLU d’ambitieux travaux favorisants le développement économique de Pornichet. « Hippocampe rejeté par les pornichétins avait une vision à 20 ans » nous confia un spectateur.  On ressent à l’issue de cette présentation le souci électoral de conforter Pornichet comme une station balnéaire de retraités.
150 logements annuel ne suffiront pas pour loger les 1,2% annuels d’augmentation de la population. Le compte n’y est pas fit observer un spectateur averti et cela ne favorisera pas la mixité de la population.

Le projet de port à seuil promis pendant la campagne électorale est enterré (coût 50 millions d’euros). L’opposition ne manquera pas de relever  qu’il vaut mieux maîtriser les coûts avant de lancer une promesse.

Ce projet de PLU sera débattu en conseil municipal et fera l’objet d’une enquête publique.

Auteur : J.Roch | 0 commentaire
Article précédent : « Prosimar informe et se prononce sur le PLU »
Article suivant : « Le PLU de Robert Belliot n’a pas PLU à Jacques Lambert »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter