Pornichet Infos

Office du tourisme Bernard Scordia réagit

Le précédent Président de l'office de tourisme de Pornichet mis en cause dans la presse au sujet du contrat du directeur a souhaité apporter ses précisions.
Bernard Scordia
Bernard Scordia

Rappel des faits : Yves Buisson, directeur de l'office du tourisme est absent depuis plusieurs semaines pour raisons de santé. Une procédure aux Prud'hommes est en cours, la Présidente ayant refusé la conciliation à l'audience prévue à cet effet.

Lors de précédentes déclarations le Maire et la Présidente de l'OT ont affirmé que son contrat et avenant signés lors du précédent municipe faisait un "pont d'or" au directeur en cas de départ. Bernard Scordia signataire de ce contrat et avenant explique « qu'il ne s'agissait pas de faire un "pont d'or" au directeur mais de permettre à un technicien qui a fait ses preuves après la période d'essai d'avoir le temps de s'installer de façon sereine et pérenne dans ses fonctions, comme cela se pratique couramment. »

Il affirme que le montant en cas de rupture anticipée n'est pas de 18 mois de salaire et de 12 mois après 3 ans comme indiqué par la Présidente, mais de 24 mois pendant les 2 premières années après la signature de l'avenant et de 12 mois de la 2e à la 3e année. Cette clause prenant donc fin à la fin du 1er trimestre 2011. Bernard Scordia ajoute : " Le Maire feint d'ignorer les motifs des arrêts de travail pour maladie du directeur, les taxant même de "diplomatiques". Je crois qu'il faut s'interroger sur les causes des arrêts maladie prescrits par un médecin et peut-être rechercher dans les motifs professionnels et relationnels."

"En tant qu'ancien Président j'avais embauché Monsieur Buisson pour ses compétences professionnelles reconnues par la quasi totalité des professionnels du secteur, je ne peux que regretter la situation actuelle, il s'agit d'un véritable gâchis."

Auteur : JBR | 27/12/2010 | 6 commentaires
Article précédent : « Pornichet vu, entendu et goûté »
Article suivant : « Auto-satisfecit pour l'Office de Tourisme face à une assemblée désertée »

Vos commentaires

#1 - Le 28 décembre 2010 à 13h00 par absolument fabuleux !
Quelles que soient les chiffres précis et les circonstances de l'absence, de telles indemnités sont scandaleuses dans la période actuelles.
#2 - Le 28 décembre 2010 à 23h35 par Faline
Un contrat est un contrat.
C'est ne pas le respecter qui est scandaleux. Invoquer de plus "la période actuelle" comme une raison pour ne pas tenir la parole donnée, est démagogique et inacceptable ; tout comme les remarques publiques de la présidence de l'OT et du maire au sujet de Monsieur Buisson. Jouer cette carte, c'est de l’enfumage. Monsieur Buisson n'aurait-il pas eu l'échine assez souple ? Car c'est bien pour tuer le chien qu'on parle de la rage non ? Annoncer des indemnités sur-gonflées qui ne seraient pas celles du contrat, faire du directeur, celui qui voudrait « pantoufler », évite de parler des vrais sujets. Mais pose aussi une autre question : ceux qui claironnent cela sont-ils menteurs où négligents dans le contrôle de leurs informations ? À ce niveau de représentation, c'est ennuyeux, inquiétant même. Si, les chiffres sont importants, c'est même à ça qu'ils servent les chiffres, à être précis, surtout quand il s'agit de comptabilité, presque publique. Oui, presque publique, c'est bien expliqué en ce qui concerne l'OT par la présidente (dans un article de Presse Océan je crois). Et donc une fois encore, Absolument Fabuleux, à essayer de désembourber la mairie chaque fois qu'un sujet la met en cause, vous l'enlisez un peu plus. Monsieur le Maire a déjà la présidente de l'OT pour lui fournir des données contestables, c'est inutile d'ajouter à sa difficulté. Et si vous voulez le soutenir pour les cantonales, de grâce, ne vous "emmêlez" pas ! :)
Ceci n'est que l'avis d'un naïf en politique.
#3 - Le 29 décembre 2010 à 09h32 par Aymar
A absolument fabuleux

Que dire d'une villa bauloise de fonction pour le directeur des services de la mairie de Pornichet, avec piscine (sans doute pour un meilleur exercice de la fonction, pendant la durée d'un mandat (espéré unique)? Ce n'est pas un "pont d'or" mais un viaduc...en platine.
#4 - Le 29 décembre 2010 à 10h37 par Aa
Plutôt que de nous parler d'indemnités, qui sont en général négociées par des gens compétents et avisés, Pornichet Info ferait mieux de nous expliquer le fond de l'affaire Buisson.
Quels sont les faits et les arguments des deux parties?
Ce Monsieur Buisson est-il malade et reconnu comme tel par la Sécu?
#5 - Le 30 décembre 2010 à 08h04 par Gérard Bouchard
Mais enfin M. Buisson, qui sont ces professionnels du secteur qui reconnaissent les compétences professionnelles de M. Buisson ?
En tous cas certainement pas ses anciens collègues, ni ses anciens employeurs, car si vous aviez pris la peine à l'époque de mener une enquête auprès des municipalités qui avaient fait appel à ses "compétences", vous auriez appris qu'il les a quittées dans les même conditions qui nous préoccupent aujourd'hui.
#6 - Le 30 décembre 2010 à 08h57 par redaction
pour Aa

Monsieur Buisson est en arrêt maladie.
C'est un fait. Il est rapporté.
Comme vous l'avez vu une procédure est en cours.
donc Pornichet-Infos n'a pas à présenter les arguments de chacune des parties
Monsieur Scordia avait été mis en cause dans la presse, Nous avons pensé qu'il devait avoir la possibilité de répondre.
Dès qu'il sera possible de vous informer plus en détail nous ne manquerons pas l'occasion de le faire.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter