Pornichet Infos

Pornichet : 58 % d’infection au Coronabéton

Rien n’a résisté à la pandémie qui se développe inexorablement sur la commune de Pornichet. Le Coronabéton a totalement envahi la petite cité balnéaire qui espérait, hier encore, être épargnée par le terrible virus.

C’en est donc fini des espoirs de revitalisation de la commune qui d’élection en élection perd complètement pied avec l’actualité de sa planète en sacrifiant son environnement et son patrimoine. Place au béton, aux voitures et regardons sombrer le Pornichet authentique des chalets, des dunes et des boccages. Les Pornichétins d’origine ont sans doute déserté leur commune, ils ont laissé place aux intermittents balnéaires et aux retraités qui sans nul doute sont responsables de ce choix.

Les trois opposants ont fait bien pâle figure dans cette élection, le choix est ferme et définitif, la pilée est amère mais il faut bien l’avaler.

Les électeurs ont choisi la pollution virale, l’asphyxie les guettent, Il y aura t-il de quoi les ranimer, les services d’urgence sont engorgés.

Auteur : Adam Sizans | 16/03/2020 | 24 commentaires
Article précédent : « Une autre voie pour Pornichet remercie ses électeurs et demande la mobilisation des élus »
Article suivant : « Pornichet (44380) : résultats élections municipales 2020 l'information libre et indépendante »

Vos commentaires

#1 - Le 16 mars 2020 à 09h16 par Francky les bons tuyaux, Pornichet
Merci la rédaction d'avoir résumé ce qui vient de se passer à pornichet.
Personne n'a le droit maintenant de venir pleurer sur le futur bétonnage d'une commune qui avait un certain cachet autrefois.
#2 - Le 16 mars 2020 à 11h47 par 1901
@ Franky les bons tuyaux

C'est aux associations maintenant de faire entendre leurs voix, et de soutenir l' opposition qui sort affaiblie de ce vote, largement amputé du fait de l'abstention .
#3 - Le 16 mars 2020 à 13h12 par DUROT, Pornichet
Belle victoire de JCP et si il y avait eu plus de votant elle aurait été encore meilleur........
#4 - Le 16 mars 2020 à 14h38 par Lambda, Pornichet
Trop c’est trop. à l’heure ou les choses sont aussi graves, que le gouvernement est amené à prendre de hautes décisions drastiques sur le plan sanitaire, il en est qui trouve le moyen de rallumer la mèche de l’imbécillité. Excusez-moi du peu la rédac, en cette période excessivement troublée avons-nous besoin de la prose caricaturale de Mr Renac pour trouver de l’exemplarité ? Il est, plus que jamais, de l’ordre du journalisme de mettre les polémiques en veille. Ce monsieur trouble l’ordre moral. Catho d’idéologie est-ce permis de s’exprimer ainsi sur des électeurs accordant leur confiance à leur maire, tenu pour une "valeur refuge" et ce quelle que soit sa couleur politique. On ne peut continuer sur cette voie du dénigrement ; un vrai déni de démocratie qui continue à s’affranchir des consignes et porte un préjudice sans nom à l’autorité d’état. Il est temps d’en prendre conscience. Il conviendrait de s’abstenir des petits calculs électoraux et de se mobiliser pour protéger le peuple. Et la démocratie sera sauve. Merci à la rédac de votre obligeance.
#5 - Le 16 mars 2020 à 15h05 par Françoise JAN, Pornichet
Mais je pense que nous citoyens pouvons, même en dehors des urnes, nous exprimer, au moyen de référendums au niveau municipal par exemple, pour essayer d'empêcher que le maire continue la destruction de notre cadre de vie. Nous avons notre rôle à jouer. Après tout il suffit de regarder le taux d'abstention à ces élections qui je pense n'auraient jamais du avoir lieu dans ces circonstances, pour se dire que la légitimité du maire sortant est faible dans le sens ou elle ne représente qu'un moindre pourcentage de la population pornichétine. J'espère qu'il garde bien cela en tête. Tout comme nos habitudes de consommation, nous sommes décideurs et sommes en droit d'exiger.
#6 - Le 16 mars 2020 à 19h46 par Biomes, Pornichet
J'ai entendu successivement: "Lempereur-béton, Lambert-béton, Belliot-béton, Pelleteur-béton"...
De même que lorsque j'étais enfant, j'entendais "De Gaulle-dictateur" comme j'entends aujourd'hui, "Macron-dictateur"
Le panurgisme a encore de beaux jours devant lui...
#7 - Le 16 mars 2020 à 23h54 par Candidat
@ Mme Jan

On aimerait que vous puissiez avoir raison sauf que le référendum c'est pour les villes de 80 000 habitants si les textes n'ont pas changés.

Et s'il reste des possibilités de pétitions, on sait que tout repose sur la seule volonté du maire.

Et on le voit déjà, les supporters de M Pelleteur s'en donnent à coeur joie pour célébrer une victoire comme si rien de spécial n'était venu perturber cette élection.
Je rappelle que 1700 électeurs ne se sont pas déplacés comparativement à 2014.

Pour Biomes

Empereur : Les Oceanes , si vous aimez ....

Lambert : Projet hippocampe stoppé

Belliot : urbanisation de St Sebastien

Pelleteur : urbanisation diverse et varié sur pratiquement toute la commune et à venir Parc D'Armor.
#8 - Le 17 mars 2020 à 06h48 par C'est-qui ?
*****MODERATEUR****
Humour il faut bien traiter certains sujets avec légèreté.
#9 - Le 17 mars 2020 à 09h15 par Moreau, Pornichet
Le comportement de Mr Renac est lamentable. En cette période grave que nous traversons tous. Où le Président de la république demande instamment la solidarité de tous. Où le Président assène que nous sommes en guerre, non seulement contre le Coronavirus, mais aussi contre nos égoïsmes, les insouciances, Mr Renac fait-il preuve d’exemplarité ? Ces guéguerres reprendront bien assez vite, une fois le mal éradiqué. Ce genre de conduite maladroite peut-il être endigué ?
Il faut remettre l’église au milieu du village, il est bien placé pour le savoir, et pourtant il ne cesse de mélanger l’ivraie au bon grain. Déplorable. Navrant.

*****MODERATEUR*****
Monsieur Renac fait de l'humour comme d'autres dessinateurs dans de nombreux journaux. Il met un peu de légèreté dans les débats. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir le niveau pour comprendre. Vous devriez lire hara Kiri
#10 - Le 17 mars 2020 à 11h22 par dupont, Pornichet
La bonne nouvelle de tout cela, c'est que les listes (et les personnes!) qui remettent en cause la légitimité du vote de leurs concitoyens font des scores ridicules, pitoyables et pathétiques! La démocratie a encore de beaux jours devant elle!
#11 - Le 17 mars 2020 à 11h39 par bertrand, Pornichet
Avant les élections, les commentaires ne volaient pas haut avec des critiques de l'homme et des arguments uniquement centrés sur l'urba (et je ne parle même pas des mensonges presque diffamatoires pendant le porte à porte de certains candidats)

Aujourd'hui c'est le défoulement des perdants frustrés, et en colère de se retrouver placardisés par les électeurs avec moins de 10%.....

Ils n'ont même pas la courtoisie de se taire en cette période trouble...
Sans autre commentaires
#12 - Le 17 mars 2020 à 11h48 par oui oui, Pornichet
Monsieur Sizans, la démocratie, vous connaissez, apparemment pas !
#13 - Le 17 mars 2020 à 12h22 par C'est-qui ?
C'est très drôle, dès que l'on émet une simple critique, poliment, sans grossièreté, contre ce média, on est censuré.
Vous n'êtes donc pas un média objectif et indépendant, vous êtes très certainement asservi à un opposant à JCP. Ne sont pas des méthodes très propres !

******MODERATEUR******
Que ce soit chez nous ou d'autres médias nous ne publions pas les critiques des lecteurs. C'est une règle. Vous êtes libre de lire autre chose. Nous sommes un media d'opinion libre et indépendant. Nous ne sommes pas à solliciter les politiques. S ils ne veulent pas nous parler c'est leur droit, on le respecte. Asservis ? en 2014 les opposants de Pelleteur avaient dit que l'on avait touché 50 000 euros pour faire sa campagne. Quand on ne sait pas on se tait. Merci.
#14 - Le 17 mars 2020 à 19h14 par La vėritė vraie, Pornichet
A candidat
Je suppose que vous n'auriez pas ėtė rėjoui de la victoire de votre poulin.L'intėgritė même.
#15 - Le 17 mars 2020 à 21h24 par DJW
Et accueillons comme il se doit les Parisiens qui viennent contaminer le département en de réfugiant chez nous, faisant fi des préconisations.

J'espère qu'ils auront pas l'indécence de prendre la place des locaux dans le d'hôpitaux.

Belle semaine.
#16 - Le 18 mars 2020 à 08h25 par changement, Pornichet
Voila nous allons continuer les constructions,l'insécurité .........
#17 - Le 18 mars 2020 à 09h37 par Candidat
@ La vérité vraie

Pas plus que celle de M Pelleteur.

Et au regard de ce que l'ex. Ministre de la santé vient de sortir ( LREM pour mémoire) je considère sa titre personnel que cette élection a été volée, pas par les candidats bien sûr mais par tout ceux qui savaient et ils sont plus nombreux qu'on ne pense. Ils devront répondre aux questionnements légitimes. Cette situation doit servir pour préparer les futurs crises.
#18 - Le 18 mars 2020 à 11h51 par democratie
#candidat
Je penses qu'il serait bien de vous confiner en quatorzaine avec votre ancienne colistière Mme jan, car vous avez attrapé la conoradémocratie après votre défaite retentissante
Le culte de la personnalité politique ne guérit pas de ce virus, soyez moins sectaire
Attention l'œil du goéland vous surveille
#5 Mme Jan , on a des droits mais des devoirs, donc de fermer sa bouche quand la messe est dite
#19 - Le 18 mars 2020 à 15h10 par Candidat
@Démocratie

Pensez ce que vous voulez, mais laissez les autres en faire de même, ça c'est la démocratie.
La votre consiste à voter une fois de temps en temps et ensuite de se taire jusqu'au vote suivant. Facile et pas fatiguant, mais un tantinet dépassé.
Mieux vaut la contestation, même permanente par les mots, que la soumission permanente et silencieuse, ce que vous prônez et par conséquent devez vous appliquer.
En d'autres circonstances je vous aurai bien dit " faut sortir mon vieux" mais quatorzaine oblige je préfère effectivement que vous restiez chez vous, car vous soutiendrez bien sûr que les CM à venir se tiennent à huis clos, puisque de toute façon les dés sont jetés pour 6 ans.
#20 - Le 19 mars 2020 à 09h46 par Aliport, Pornichet
Monsieur Pelleteur.Je respecte la démocratie mais, n'oubliez jamais que si vous vous targuez d'avoir été élu avec 58%,ce n'est que 43% de la population qui a voté....Soyez humble,attentif à Tous, même les Anciens...Arrêtez de bétonner à tout va, nous allons tout droit vers des catastrophes.... Occupez-vous des trottoirs, ce sera déjà bien et vous nous éviterez des chutes.....
#21 - Le 19 mars 2020 à 12h54 par kimono, Pornichet
#19 c'est quoi ce charabia, il n'y a pas eu photo lors de cette élection, quand on fait moins de 10%, on ne remet pas en cause les résultats !
#22 - Le 20 mars 2020 à 12h47 par Aliport, Pornichet
Je respecte la démocratie mais Monsieur Pelleteur ne pavoisez pas d'avoir remporté le suffrage avec 58% alors que seulement 43% des concitoyens ont pu voté. N'oubliez jamais que vous n'avez pas eu la majorité mais pensez plutôt à vous modérer sur le bétonnage de notre ville qui, ne vous en déplaise est une station balnéaire avec ses Anciens, et non le dortoir de St Nazaire!
#23 - Le 20 mars 2020 à 18h02 par Candidat
@Kimono

Cee n'est pas en méprisant les 2000 votants de l'opposition que vous ferez respecter ceux qui ont voté pour la majorité. Surtout s'ils sont comme vous.

J'espère que cette phrase est assez courte pour que vous la compreniez.
#24 - Le 25 mars 2020 à 07h35 par Moreau, Pornichet
Merci de vos références, la rédac, en ce qui concerne la consultation de Hara-Kiri né en 1960 et d’abord vendu par colportage sur les trottoirs puis dans les kiosques, qui suite à la censure (1989) à donné naissance (1993) à Charlie Hebdo et la suite tragique que l’on sait.
Ce journal satirique au ton cynique, parfois grivois, bénéficia d’un soutien télévisé discret de la part du réalisateur Jean-Christophe Averty (émission Les Raisins Verts du même esprit) entre autre publicités provocantes "si vous ne pouvez pas l’acheter, volez-le" entrecoupées d’interdictions.
Un jour, arrive au courrier des lecteurs une lettre qui dit en substance "Vous êtes bêtes. Et non seulement vous êtes bêtes, mais vous êtes méchants." Le journal adopte immédiatement en sous-titre. Par la suite professeur Choron proposera le jeu bête et méchant du mois. Différentes incarnations du journal ont subi les foudres de la censure. "Hara-Kiri est mort. Lisez Charlie Hebdo le journal qui profite du malheur des autres" était slogan. Espérons que ce ne soit devise de PI.
Renac n’a rien d’un génie du trait. Ou alors l’image en est trompeuse. Une main dans le bénitier et la plume trempe le vitriol. Excusez-moi, emporté par l’humour Charlie, j’en oubliais que sous le coup de l’émotion, des millions de français ont bêlé "Je suis Charlie", la plupart sans savoir qui était Charlie! Certains ont découvert, horrifiés et honteux, ce que l’hebdomadaire contenait. Soutenir ce genre de risques, virulence, voire violence mortifère, n’aurait pas servi de leçon. Peurs, scandale, soupçons. Attention au signal envoyé. à chacun son métier.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter