Pornichet Infos

Pornichet à CapA, l’avis de René Leroux

Le conseiller général maire PS de la Turballe René Leroux s’est toujours montré défavorable, dès le début de ce dossier à l’arrivée de Pornichet à CapA. Qu’en pense-t-il aujourd’hui après la consultation ?

« Cela fait cour de maternelle »

« Les Pornichétins se sont prononcés, je ne pense pas que, dans cette consultation, le score soit honorable pour Robert Belliot et il n’a pas mobilisé. Je ne crois pas que cela soit le souci primordial des citoyens d'appartenir à telle ou telle intercommunalité ».
Et de donner l’exemple des moyens de transports collectifs qui avaient été évoqué lors des deux réunions de préconsultation : « Les citoyens ne savent souvent pas qui les mettent en place, CARENE, CapA ou conseil général ».
Le jugement est sans appel : « Robert Belliot en a fait une affaire personnelle et il a pris les Pornichétins en otages ».
René Leroux rappelle qu’il a été, aussi dans la minorité
« Que ce soit au conseil général ou dans des conseils municipaux ; j’ai toujours su tenir ma place avec des frustrations, certes, je ne me suis pourtant pas mis à pleurer et me plaindre. Il me fallait essayer d’exister par rapport à ces majorités ».

C’est une question politique

«Je me mets à la place de certains maires qui, aujourd’hui estiment qu’ils ont été mis dans des situations difficiles. Accepter Pornichet avec 30 millions d’euros de dettes lorsque certaines communes de CapA ont un budget de moins d’un million d’euros, je trouve que cela est indécent ».


Après l’enclenchement de la procédure par Pornichet, si la commune passe les barrages des deux intercommunalités, il faudra en débattre en conseil municipal, que dira René Leroux à ses élus ?


« Les personnes sont relativement partagées ; certaines ne voient pas du tout l’intérêt de faire venir Pornichet. Je n’amènerais pas la question en priorité des priorités ; mais quand il sera nécessaire de le faire. Nous aurons des arguments chiffrés et je penserais au moment de mon vote comme mes petits camarades ici à la dette que Pornichet va nous ramener et en tous les cas j’essayerai de leur faire comprendre que si la CARENE n’avait pas été là pour Pornichet, je ne sais pas si CapA aurait été capable de le faire. »

« Cette affaire a été très mal engagée, pas suffisamment accompagnée politiquement ; c’est dommage, ce n’est pas l’idée que je me faisais de la démocratie, y compris entre les élus ».
Je pense qu’il est évident que les intérêts des Pornichétins sont du coté de la CARENE, maintenant, c’est une question politique. On va boucler la baie ; on aurait pu faire des conventions entre les deux intercommunalités ou entre CapA et Pornichet ».


Sur l’idée de passer à une réunion des deux intercommunalités ?

« Ce n’est pas forcément dans l’air du temps. On n’est pas non plus obligé de faire des machines de guerre où personne ne va se retrouver. Ce sont des fonctionnaires et les chargés de mission qui feraient marcher cette intercommunalité et je pense qu’il n’y aurait rien de bon pour la démocratie et pour les citoyens

Auteur : JRC | 08/02/2012 | 13 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal: la minorité quitte le conseil »
Article suivant : « Et le vainqueur est : Monsieur Oui »

Vos commentaires

#1 - Le 09 février 2012 à 09h49 par JMP44, Pornichet
L'argumentation de René Leroux et son choix de vouloir que Pornichet reste à La Carène démontre bien que tout cela n'est qu'un problème de choix idéologique de gauche. J'espère que Mr Leroux sera récompensé par Mr Batteux !!
#2 - Le 09 février 2012 à 09h59 par GRAND démocrate
Alors là bravo ! Monsieur Leroux est un GRAND démocrate, ça se voit ! Quel respect pour les électeurs ! Ils comprennent rien quoi...ils savent pas...on les prend pour des c... ! Quand on pense qu'il a été député...
Et d'où il sort ses 30 millions d'euros de dette ? Batteux parle de 27 millions d'aides pas de dettes (faudrait penser à régler l'open-fitting). D'ailleurs aujourd'hui personne ne sait de combien est la dette qui n'est certainement pas la somme des investissements réalisés depuis 10 ans (c'est évident !). Sans oublier qu'une dette ça s'amortit sur 15-20 ans, donc faut arrêter ! Et pourquoi il ne parle pas des recettes ? Il croit quoi : que l'argent tombe du ciel ? Et les impôts de Pornichet ? ça ne compte pas ? Pour un ancien banquier, c'est un léger comme argument ! Heureusement que les autres Maires de CAP savent compter !
#3 - Le 09 février 2012 à 10h11 par QUIDAM
Merci M. LEROUX,

Intéressant ce point de vue qui confirme ce que nous pauvres citoyens lambda avions déjà dit !
Voici un politique avisé,habitué aux chiffres électoraux et, comme nous il pense que Robert BELLIOT en a fait une affaire personnelle et a pris les Pornichétins en otage.
Vraiment pas de quoi être fier de cette "éclatante victoire" de l'anti démocratie !
#4 - Le 09 février 2012 à 17h20 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Je trouve qu'il est bon que PORNICHET se tourne vers CAP-ATLANTIQUE.
Pornichet station balnéaire touristique.
St-Nazaire, port avec deux grosses entreprises, une plage près des jetés ouest bien envasée, faite plus pour du social que du tourisme.
N'en déplaise à certains, il n'y a que la vérité qui dérange.
Les soirs de week-end St-Nazaire est une ville morte, tous les Nazairiens sont ou ? à PORNICHET LA BAULE NANTES!le bus rapide va faire fortune ces soirs là !!Chacun son attrait, chacun ses atouts, je conçois que la perte de rentrées d'argent très importante ça craint, Mme La MAIRE de Saint-Joachim l'a bien laissé paraître, quelque fois elle manque de retenue, et ça ne l'avantage pas.
9a n'est que mon avis ???
#5 - Le 09 février 2012 à 22h36 par Jean , Pornichet
René Leroux a du bon sens, même vue de la Turballe, la ficelle est grosse: pas de chiffrages, les pornichétains ne se sont même pas déplacés. Les arguments sont là et répétés, de tous les bords politiques, Belliot a fait d'une affaire personnelle un référendum! Immature politiquement il ne sait pas avaler la moindre frustration! Rappelons nous comment il traite ceux qui ont eu le courage de l'affronter: il en fait à chaque fois des affaires personnelles, et on voit le résultat même dans les rangs clairsemés de sa liste au conseil. Retraite Monsieur Belliot, retraite, et laissez la place à APény ou PGallerneau à quelqu'un de responsable et compétent.
#6 - Le 10 février 2012 à 05h53 par CONSTAT
Bien parlé Jean. La débandade cela suffit ! la coupe est pleine et il n'y a pas pire que l'incompétence en politique, d'autant qu'en la circonstance, elle est doublée de mauvaise foi et d'un complexe de supériorité insupportable. la politique du diviser pour régner à fait des ravages sur Pornichet et il est grand temps de retrouver cohérence et stabilité si ce n'est unité puisque je suis évidemment pour la démocratie.
Je serais ravie qu'une femme comme Mme GALLERNEAU reprenne les rênes et, bien que M. PENY ne soit pas spécialement de son bord, il me semble ouvert et en tout cas extrèmement compétent et clair en matière de chiffres !
#7 - Le 10 février 2012 à 12h02 par Lemere
A Mme France Gaillard

Alors, si on vous lit bien, la géographie ferait le social !

Soit admettons, mais pour autant, est-ce que seulement ceux qui y vivent devraient participer au cout de ce social?

Meme au plus sombres heures de l'histoire de l'humanité, quand les siences ou les philosophies se confondaient avec les religions, les riches donnaient pour les pauvres, c'était la charité ( à la tête du client).

Alors serez vous d'accord avec moi, pour dire qu'au pire cela devrait être comme cela, dans le monde que vous dessinez?

Maintenant si on met en place votre raisonnement, puisque ceux qui n'auraient pas les moyens de vivre hors des aides sociales, devront tous être regroupés, n'est-on pas dans ce cas dans de la ghettoisation ?

C'est vraiment ce que vous voulez ?

Il n'y aurait donc pas d'autres voies , que celles d'accepter ce système de castes.

Peut-être n'avez-vous pas pu voyager et voir ce que cela donne dans certains pays. (Et je ne parle pas seulement de l'Inde, il existe aussi des ghettos pour riches aux USA/mexique etc.., et même en France pour de riches retraités)

Peut-être avez-vous oublier que ce type de ségrégation fini toujours à un totalitarisme, ( la nomenklatura chez les Soviets).
Est-ce là le monde ou voulez vivre ?

Merci, mais trop peu pour moi.
Les ghettos, pour en sortir on sait ce qui ont du les subir, ont du faire pour s'en sortir !
#8 - Le 10 février 2012 à 18h11 par démocratie, Pornichet
Je suis déçu moi qui pensait que Monsieur Leroux était démocrate et respectait le choix des citoyens ! Il faudrait lui rappeler que 40% de participation est pour ce type de consultation est très honorable mais Monsieur Leroux est socialiste ce qui est très inquiétant pour l'avenir de la démocratie en France !
#9 - Le 11 février 2012 à 00h06 par Lemere
Mais oui Democratie, les sociales-communistes comme certains les nomment sur certains blogs, vont revenir.
Les chars vont stationner Ave De Gaulle.
Les rouges, le couteau entre les dents vont rançonner le bourgeois, pendrent les curés, et mettrent nos enfants dans des camps de pionniers.
Ah! J'oubliais, ils vont d'abord fermer les frontières Suisse, et rattacher Pornichet à la Carene, si, si !
Sont capables de tout, même de faire des HLM a Pornichet.
#10 - Le 11 février 2012 à 05h34 par CONSTAT
Décidemment "DEMOCRATIE", vous devriez vous trouver un autre pseudo, vous êtes vraiment trop partisant à la cause de votre seigneur et maître. Vous faites peut-être partie de ceux qui pensent que la victoire du OUI a été éclatante, mais analysez les chiffres d'un peu plus près et vous verrez qu'il n'y a pas de quoi pavoisser.
Personnellement, je ne suis ni de gauche ni de droite, je crois qu'il peut y avoir de bonnes et de mauvaises idées partout, mais que les socialistes soient moins démocratiques que les autres (UMP ou divers droites par exemple), laissez-moi rire !
#11 - Le 13 février 2012 à 10h20 par JMP44, Pornichet
Ne serait-il pas drôle de penser que le pseudo "Lemere" cacherait "Le Maire" ??
Un ex-Maire par exemple ...!!!
#12 - Le 14 février 2012 à 08h50 par Quidam
A JMP 44, vous êtes très perspicace mais sachez que d'autres y ont pensé avant vous !
Personnellement je ne pense pas que Jacques LAMBERT ou Jean-Claude EMPEREUR passeraient leur temps à ce genre d'exercice. Dans quel intérêt d'ailleurs, hormis l'intérêt général qui les concernaient (quant à eux) au premier chef.
Mais maintenant, je suis persuadée que chacun est passé à autre chose. Monsieur EMPEREUR n'a plus de visée électorale, quant à M. LAMBERT, il a annoncé publiquement qu'il ne se représenterait pas.
De plus, faisant partie de l'opposition municipale officiellement, il peut s'exprimer librement en son nom et personne sans avoir besoin de se cacher derrière un pseudo. Quand il n'est pas d'accord, il le dit ouvertement et quand le vase déborde, il n'hésite pas à quitter le conseil muncipal avec ses co-équipiers.
Alors vos petites énigmes à deux balles, tout le monde s'en tape !
Dires-nous donc qui se cache derrière JMP 44 ? Pourquoi pas Jean-Marie PEN (le LE étant une particule)
#13 - Le 14 février 2012 à 08h52 par Quidam
à JMP 44 la bonne blague ! Je vous invite à lire mon commentaire sur l'article précédent car rassurez-vous, votre commentaire a bien été lu, il était superflu de le répéter. Faites un peu confiance en la rédaction, elle connait son boulot !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter