Pornichet Infos

Pornichet au secours des abeilles

De nombreuses études le démontrent, l’abeille est en danger. Les effectifs des colonies s’effondrent, notamment en raison de l’activité humaine. En Loire Atlantique, par exemple, les pertes de rendement chez les apiculteurs sont évaluées à 50% sur les quatre dernières années !
© Images & Idées
© Images & Idées

Un fléau pour la nature, mais aussi, donc, pour les hommes, tant on sait le rôle essentiel que joue ce pollinisateur. Il est donc urgent d’agir.

C’est pourquoi, dans le cadre de sa politique en faveur de la biodiversité, la Ville de Pornichet vient de signer une charte avec l’Union des Apiculteurs de Loire Atlantique (L’Unapla). A travers cette charte, la Municipalité s’engage officiellement à protéger l’abeille à travers 12 actions, dont la plupart faisait déjà partie des usages des services municipaux :

- nettoyer les fossés en arrière-saison, et ne pas toucher au contre talus ;

- tailler les haies de manière raisonnée afin de conserver leurs caractères brise-vent, hydrologique, écologique et productif ; 

- replanter des haies mellifères d'essences locales ;

- planter des vivaces et semer des graines de fleurs mellifères sur les terres inoccupées pour une production nectarifère de mars à novembre ;

- préférer la pousse à la tonte ;

- installer des ruches au sein de la commune par le biais d’apiculteurs locaux ou en partenariat l’UNAPLA ;

- planter 10 arbres mellifères chaque année ;

- respecter la diversité des plantations ;

- ne plus utiliser de produits phytosanitaires (action mise en œuvre dès 2006) ;

- former son personnel à la protection de l’environnement ;

- éviter le busage ;     

- sensibiliser le jeune public au rôle de l’abeille et des pollinisateurs au travers des écoles ;

- et consulter la liste des plantes exotiques mellifères avant d'implanter une nouvelle espèce sur le territoire. 

08/07/2017 | 2 commentaires
Article suivant : « Une aire de covoiturage à Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 11 juillet 2017 à 14h52 par Loula
Très bonne initiative.... Continuons le développement environnementale sur Pornichet et pourquoi pas devenir station verte?
#2 - Le 17 juillet 2017 à 20h13 par Moreau, Pornichet
On ne peut dire que, maintenant à Pornichet, les entretiens EV (les créations non plus) soient un modèle du genre. C’est fini et pourtant le savoir faire (humain) n’a pas trop changé; la nouvelle maîtrise et avec les méthodes si. C’est une honte comparée à ce qui se faisait. Quant à l’idée de Station Verte ? Il suffirait d’envoyer quelques photos notamment celles d’un pourtour de champ de courses qui n’a que les grilles pour être nommé parc (rien de paysager). Une clôture à vaches, tout le reste à l’abandon. Croyez-vous que les herbes folles et desséchées, les arbres et arbustes en état d’absolue décrépitude, envahis d’indésirables adventices contribuent à un rôle quelconque de poumon vert (annoncé), qu’ils feront un jour de l’ombre et seront utiles dans l’absorption de Co²? Parait qu’il faut être ingénieur pour pondre des bourdes pareilles.
Qui a validé ça ?
Plus bête encore l’âne qui s’est laissé prendre, et avec notre pognon ! La palme de la c..nerie verte! Oui !!! Mais rien que pour lui. Il nous aura coûté cher celui là ! Et il n’a pas fini de nous coûter...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter