Pornichet Infos

Pornichet boulevard de Saint-Nazaire : les pins remplacés par des feuillus

Les pins vont être remplacés, pour plus de sécurité
et pour favoriser des déplacements doux.

Pour celles et ceux qui roulent à bicyclette à Pornichet, c’est une étrangeté... à en perdre les pédales ! Le tronçon du boulevard de Saint-Nazaire, situé entre les ronds-points du Hecqueux et du Comte de Rochefort, est interdit aux vélos, faute d’un aménagement adapté, obligeant les cyclistes à emprunter l’avenue de Saint-Sébastien.

Mais, ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir puisque la Municipalité a décidé de créer une bande cyclable double sens côté cimetière. « En amont, à partir du 21 janvier, nous allons retirer les pins dont les racines soulèvent le bitume, rendant la chaussée dangereuse. Ils seront remplacés par des feuillus, comme ce fut le cas avenue de l’hippodrome. Puis, nous réaménagerons cette partie de la voie afin que cohabitent en toute sérénité voitures et vélos. Dans un second temps, nous rénoverons également la piste cyclable située devant l’hippodrome », détaille Dominique GILLET. Ce sont ainsi plus d’une centaine d’arbres qui remplaceront les pins, des essences locales à fruits et/ou mellifères pour favoriser la pollinisation. 

Avant l‘été, il sera donc possible de relier l’entrée de ville au centre-ville à vélo en toute sérénité. Ces aménagements, soutenus financièrement par la CARENE, répondent à l’engagement pris par la Ville de renforcer les continuités douces, piétonnes et cyclables.

15/01/2019 | 15 commentaires
Article suivant : « Accueils migrants : « Des citoyens de Pornichet » interpellent le maire »

Vos commentaires

#1 - Le 16 janvier 2019 à 10h39 par PB, Pornichet
Mais pourquoi donner à notre ville balnéaire l'aspect des villes périphériques du grand Paris. Des immeubles sans style posés les uns contre les autres le long de ce boulevard se st Nazaire, avec maintenant des arbres d'essence banale, c'est l'identité de Pornichet qu'on abime, son attractivité. Surtout qu'à St Nazaire sur mer...justement on plante du pin à tout va...eh oui on veut vendre la mer, alors qu'à Pornichet on veut vendre la cité banale, la cité dortoir coincée entre les pins de st Nazaire et ceux de la Baule. Demain les estivants, source de revenus pour les hôtels et commerces se diront mais ou on arrive ? Il y a forcément des solutions pour planter des pins, variété? bande de terre suffisante...comment font les autres stations balnéaires… le plaisir d'arrivez en WE ou en vacances c'est ce paysage fait de pins maritimes verts toute l'année avec une odeur maritime. Maire après Maire Pornichet est abîmé jusqu'à finir à ressembler à rien ou à n'importe quoi n'importe ou
#2 - Le 18 janvier 2019 à 08h24 par ras, Pornichet
à Saint-Nazaire les pins ont été supprimés boulevard de l'université et il y a des palmiers avenue de Gaulle
#3 - Le 18 janvier 2019 à 22h37 par orgos, La Baule
les essences locales ETAIENT aussi les centaines de chênes centenaires q'on a tronçonnés et mis en miettes pour mettre des immeubles et des maisons a la place.Il faisaient partie, eux aussi du paysage pornichetain, hélas.
Q'ils arrêtent de nous enfumer avec leur connaissance des essences locales ces pseudo-écolos de niveau maternelle!
De plus cela gêne qui que les vélos passent av ST Sebastien?Pas moi, de plus avec toutes les trampolines installées tout le long, la circulation est plus que douce!Mais bonjour le dos. Comme d'habitude la CARENE est là "financièrement" mais ne pas oublier que nos impôts servent à engraisser la CARENE donc pas de remerciement du SOUTIEN de celle-ci.
#4 - Le 23 janvier 2019 à 20h11 par Racines
#PB
Il y a toujours les grincheux qui sont présents
Que faites vous de la sécurité des personnes avec les racines, le coût annuel de la remise en état de la route, du ramassage des aiguilles et en final les chenilles
Il y a d'autres essences aussi remarquables qui posent moins de soucis
. Les pins ne sont pas venus naturellement
. Ils ont tous été plantés , sans réfléchir aux dégâts qui seront causés au bitume et au mur du cimetière qui pourrait tombé dans quelques années

Allez voir sur place avant d'avancer des aneries
#5 - Le 25 janvier 2019 à 01h36 par oui, Pornichet
orgos, du temps de belliot, elle n'était pas là et c'est nous qui payions les aménagements ou, du moins, il n'y en avait pas du tout ... sauf juste avant les élections !
#6 - Le 25 janvier 2019 à 11h55 par PB, Pornichet
Racines...méconnaissance sans doute, oui les pins ne sont pas venus par hasard...ils ont été plantés pour stabiliser les dunes, voir l'enfouissement le l'ancien bourg d'Escoublac par le sable. Sans les pins...pas de maisons...pas d'immeubles...exit La Baule, exit Pornichet. Donc on leur doit d'être là...alors les petits inconvénients des racines...c'est pour çà qu'il sont là, et que nous on est là grace à leurs racines.c'est une emblème...la Baule les pins sans pins!!!, saint Brévin les pins sans pins!!!
Retenez vos expressions et laissez les ânes tranquilles, Les racines faut les gérer et les épine de pins, bonnes pour une éclade de moules, c'est ni mieux ni plus mal que les fauilles à l'automne
#7 - Le 25 janvier 2019 à 16h55 par Pierre-Jean, Pornichet
Il Y a surtout moyen de faire autrement, laisser les pins et créer la piste cyclable au milieu. Un peu d'imagination svp.
#8 - Le 26 janvier 2019 à 12h36 par Racines
#PB equipe Belliot/ Pornichet les pins
Méconnaissance?, Mr nous prend pour des Anes
Les pins entre les deux voies ne sont pas si vieux que cela , effectivement ceux ci n'ont pas été plantés pour fixer la Dune , mais pour arborer le boulevard sans réfléchir aux inconvénients
Par contre les chênes vert étaient présents avant sans perdre trop de feuilles à l'automne
Pour mettre les ânes à l'ombre toute l'année après la pèche aux moules, c'est pas mal non plus
#9 - Le 27 janvier 2019 à 13h47 par ras, Pornichet
#7 "laisser les pins et créer la piste cyclable au milieu " y'a pas comme un os ou une racine ? ;-)
#10 - Le 28 janvier 2019 à 10h34 par PB, Pornichet
Racines... Que faire face à ceux qui ne veulent pas élever le débat!!! et qui yeux sur leurs pieds ne voient que la racine qui dépasse. Le problème est la politique de l'arbre à Pornichet et la place historique du pin sur nos côtes sableuses. Ils appartiennent à notre identité, participent à l'attrait de nos paysages. Nous avons tout à perdre de leur disparition et pas seulement sur les entrées de ville. Banaliser les plantations sur la commune ne participe pas à l'attrait de celle-ci.
#11 - Le 28 janvier 2019 à 11h41 par PB, Pornichet
en relisant le post d'Orgos et les trampolines avenue St Sébastien je note cette époque formidable ou effectivement on va supprimer les pins dont les racines déforment la chaussée pour refaire un jolie ruban bleu bien lisse sur lequel on fixera des coussins finlandais !!! plus gênant pour les autos peut être...avec un peu de recul ça peut faire sourire non!!
#12 - Le 29 janvier 2019 à 15h13 par Apostrophes, Pornichet
C’est fou comme certains vont chercher des banalités idiotes pour justifier de leurs commentaires. Ces duels par Internet révèlent trop souvent la bêtise grincheuse qui se cache dans la médiocrité de la réflexion plutôt que de traiter le fond du sujet. Tout ceci concourt au délitement visible du site, sans doute pris à son propre jeu de partialité sous-jacente. Un manque d’objectivité qui se traduit pour certains à avoir la prétention rien qu’à eux d’élever le débat. Une supra condescendance animant leurs propos de droite, de gauche ou de rien (ça rappelle quelqu’un !).
Retour aux pins : Ils ont été plantés sur une idée de Mr Laumonnier (municipe Empereur) qui malgré les mises en garde des techniciens EV décida d’implanter ce type de végétal en dépit des compétentes remarques des personnels. Dire que ces pins (ceux-ci en tout cas) sont figures emblématiques de Pornichet est une hérésie. Si l’on faisait déjà confiance aux compétences de notre personnel plutôt que de concourir à flatter la hiérarchie, on n’arriverait pas à de telles inepties.
Un simple exemple : Le Parc(?) si tant est qu’on puisse le définir ainsi. Pensez-vous que les essences choisies soient appropriées, pour ne pas dire adaptées ne serait-ce qu’au milieu local, à l’arboré environnemental. Rien n’y jure plus que ce triste paysage. Si un certain personnage ne s’était pas lui-même «emballer» pour des têtes bringuebalantes on en serait pas là à déjà réparer l’idée, le caprice bizarre. Encore une fois, avec notre pognon.
Faut pas croire, les compétences ne sortent pas de derrière le clavier, il existe des gens de terrain qui en savent aussi long et autrement efficaces. L’efficience d’une équipe est préférable aux potins qui ne font rien avancer.
#13 - Le 30 janvier 2019 à 14h15 par Lemere
Je suis d'accord avec vous Apostrophes et sur les pins et sur le parc. Mais pas sur l'espace qu'offre Pornichet Infos qui reste un bel espace d'expressions libres et á mes yeux d'une totale impartialité .
#14 - Le 31 janvier 2019 à 11h02 par PB, Pornichet
Je suis d'accord avec Apostrophes sur la bêtise et la médiocrité de la réflexion dans certains commentaires comme ceux qui nient que le pin maritime est emblématique de nos côtes et appartient à notre identité.
#15 - Le 03 février 2019 à 22h08 par Ernest, Pornichet
Très drôle,on n'écoute pas les spécialistes des espaces verts pour les plantations mais les mêmes donnent leur avis pour dégommer des arbres centenaires (pas remarquables pour eux )le tout pour des opérations immobilières. Ecrit noir sur blanc dans les projets déposés en mairie par les promoteurs.
Je reste dans le doute de la volonté écologique de la mairie de Pornichet car la construction prime avant tout. Quand je vois le massacre et pas l'ombre d'une assos ou d'élus écolos,c'est triste,mais peut-être q'ils n'existent pas? C'est certain!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter