Pornichet Infos

« PORNICHET C'EST VOUS » Frédéric Trichet tenait réunion aux Forges

Jeudi dernier une cinquantaine de personnes venue de tous les quartiers ont participé à la première réunion publique avec Frédéric TRICHET et les membres de son équipe PORNICHET C’EST VOUS.

Bruno DUBIEF exposa l’origine du projet pour :

Votre bien être et bien vivre à Pornichet. 

Après s’être présenté, Frédéric TRICHET exposa le déroulé de la soirée et passa la parole aux différents intervenants. 

Le binôme Yolaine PIVETEAU/Bruno DUBIEF, est intervenu pour développer le premier thème retenu par l’équipe suite au sondage des Pornichétins :

Une vraie participation des pornichétins aux décisions municipales.

Ils exposèrent le projet de budget participatif dédié aux initiatives de comités consultatifs ainsi que de « la journée citoyenne ».

Également, s’appuyant sur les dernières évolutions législatives, Frédéric TRICHET ajouta souhaiter rééquilibrer les relations et compétences entre la commune et l’intercommunalité.

Isabelle GERVAUD enchaîna avec le second thème :

un projet de ville solidaire avec ses habitants

Selon les propositions recueillies, elle cita, la réflexion et/ou la création :

- d’une maison de santé,

- d’une maison multigénérationnelle

- d’un hébergement pour jeunes actifs (apprentis, alternants, jeunes travailleurs, saisonniers).

Édouard DEUX aborda le souhait d’avoir

une urbanisation raisonnée à taille humaine.

Il alerta sur le nombre de permis de construire accordé de 2014 à 2016 : 1.076. selon l’INSEE, soit 215 logements/an chiffre supérieur aux 150/an retenu dans le PLH (plan Local de l’Habitat) .

Il informa sur la répartition de l’habitat (selon l’INSEE 2016) du nombre de :

- résidences principales 5.313 (43 ,2%)

- résidences secondaires 6.537 (53,6%)

- logements vacants 399 (3,2%) 

Compte tenu de la croissance continue du nombre de logements donc du nombre de véhicules, les infrastructures et la voirie deviennent sous-dimensionnées pour permettre le bien être et le bien vivre à Pornichet

Valérie FRAUX exposa :

le respect de l’Environnement et la mise en œuvre d’une économie durable au quotidien,

en conservant l’identité de chaque quartier et en les protégeant contre tous les excès

Il existe une forte attente de création d’espaces verts et boisés, le respect des zones humides, l’imperméabilisation des sols, une bonne gestion de l’eau, etc...

D’autres thèmes ont été évoqués comme :

- l’augmentation du périmètre de l’AVAP (Aire de mise en Valeur du Patrimoine

Architectural et Paysager),

- un meilleur contrôle des permis de construire,

- le retour à des plages naturelles à Sainte Marguerite et Bonne Source

- le retour de l’écopâturage,

- la problématique de la chenille processionnaire,

- les dégradations liées aux tags,

- la valorisation des déchets et plus de bio à l’école,

- etc...

Loïc ROBIN intervint :

-  sur la sécurité en général,(affaire de tous) et notamment sur la mise en place de poteaux en bois accidentogènes le long des trottoirs et pistes cyclables 

Il fit le bilan de ce qui a été fait et ce qui reste à améliorer.

- sur le plan de circulation à mettre en place

- les incivilités dans certains quartiers

- l’alcool et les trafics de drogue en croissance

 

Avant de conclure, Frédéric TRICHET s’engagea à améliorer l’accessibilité PMR  (Personnes à Mobilité Réduite) et la prise en compte du handicap.

04/02/2020 | 15 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 05 février 2020 à 09h59 par Candidat
Manque un peu de rêve dans tout cela , mais c'est structuré.
Sur les projets ports et boulevard, pas de vision pour ou contre.
L'équipe sortante qui n'a que cela ne va pas manquer de les mettre en avant pour enfumer.
#2 - Le 05 février 2020 à 11h18 par L'Oeil du goeland, Pornichet
C'est plus réaliste et plus courageux que Joubert
#3 - Le 05 février 2020 à 12h46 par POLLUX, Pornichet
Les élus appliqués ont compris la supercherie Pelleteur et quittent le navire constructions à tout va. Bravo à Mr Deux et Mme Fraux dommage qu'ils ait attendu la fin du mandat pour s'opposer à cette urbanisation intensive
#4 - Le 06 février 2020 à 08h14 par gérard BAILLY, Pornichet
Benji,

Je ne connais pas la raison profonde du départ des ex membres de l'équipe PELLETEUR, mais en tant qu'ancien collègue, j'ai trop souvent constaté que lors qu'il y avait des décision difficile à prendre, il était souvent le premier à trouver plein de bonne raison pour ne rien faire, pour ne pas en prendre pu encore pour ne pas se mouiller..
S'il vise l'urba.... il va se faire bouffer de toute part :
- par les promoteurs qui savent mettre la pression,
- par les particuliers qui veulent vendre au meilleur prix et qui ne comprennent pas pourquoi on ralentis l'acheteur (le promoteur de la ligne précédente,
- par le particulier qui veux faire ce qu'il veut, comme il veut, qui se fiche des règles....
- et j'en oublie surement.

Vive l'immobilisme..

A suivre
#5 - Le 06 février 2020 à 12h42 par Candidat
@Gérard Bailly

Vous parlez d'urbanisme et avez bien résumé la situation. Sans doute. en tant qu'ancien collègue y participiez vous de près ou de loin.
Mais votre dernière phrase interpelle ! Car en matière d'urbanisme un immobilisme vaut parfois mieux que de mauvaises décisions sous les pressions que vous mentionnez.
Un exemple concret , le Parc D'Armor, il eut mieux valu pour l'équipe en place prendre plus de temps pour concerter
et peaufiner un projet ( environnement, circulation, financement, architecture, destination) que de devoir se replier en rase campagne et remettre aux calendes grecques la date des PC. en raison du manque d'études d'impacts.

Du vendeur de terrains aux futurs acquéreurs, en passant par la population on imagine les interrogations légitimes sur la capacité de cette équipe à gérer l'urbanisme.

On est plus que dans l'immobilisme. on est dans le rétropédalage.

A l'image du mouvement majoritaire LREM, en ce moment, il faut croire que le candidat Pelleteur a fait le choix d' un communiquant LREM dans son équipe.

Ou est passé son directeur de campagne 2014, M . Saillant?
Sera-t-il sur la liste qui sera finalement déposée, et qui semble-t-il n'est pas arrêtée?
#6 - Le 07 février 2020 à 08h39 par Blabla municipe
Retour aux plages naturelles ?
OUI MERCI
Il est plus que temps qu'on arrête de "nettoyer" (décaper) les plages. La laisse de mer est indispensable à l'équilibre du trait de côte.
Et qui aura le courage d'enlever les douches de plages, totalement dispendieuses en eau potable ?
#7 - Le 07 février 2020 à 19h20 par laisse béton
"Benji
Les deux personnes concernées auraient dû démissionner avant , si elles n'étaient pas d'accord avec l'urbanisme
D'autant plus elles faisaient partie de la commission urbanisme
Maintenant elles critiquent comme elles ont été débarquées et ont rejoins Trichet, c'est pas faire Play
#8 - Le 07 février 2020 à 23h17 par Candidat
@ Laisse béton

1) Quand on est dans la place on se dit qu' on fera toujours plus qu'à l'extérieur, et on a pas tort.

2) Pas fair-play ? C'est ne pas avoir eu l'élégance de garder auprès de lui celles et ceux qui ont su le faire gagner en 2014 . C'est cela qui n'a pas été fair-play.

Et les deux personnes ont fait le job. Avec les moyens , faibles, qui leur étaient accordés.

Et on devine la façon dont ils ont du être prévenu pour en arriver à rejoindre une autre équipe.

Autre équipe qui au passage recrute là des compétences.

Et c'est une preuve que les roles des commissions doivent changer . Elles ne doivent plus être réunies pour la forme et au dernier moment.
Et leurs décisions doivent être respectées.
#9 - Le 08 février 2020 à 14h34 par Choupie, Pornichet
Problème crucial, Mr Trichet n’a pas les épaules à porter la tête de liste. D’aucun leadership naturel il n’est à même d’incarner la fonction. Submergé des délires contradictoires de Belliot, excellent colistier mais incapable, à l’évidence, de s’émanciper.
Pour l’heure, la mise en sourdine du matheux autoritaire Corneti, sectaire très actif sur le site, mais élections passées qu’en serait-il de l’ingérable haut parleur?
Le faux fuyant Robin ardent Béliotiste est loin d'une garantie sécurité. Non retenus de JCP sont d’aucun concours, distant (Deux) impopulaire(Fraux) où d’éparses relations influent sur des actes hasardeux. Tous se débinant des responsabilités. Quelle serait leur action face à l’enfer administratif local? Mal bien français, redondant à l’intercommunal, départemental, régional.
Difficile de s’affranchir des erreurs que l’on a cautionnées ! Surtout entouré de trublions qui le dos tourné ne se priveront pas de s’emparer des manettes autres que celles auxquelles ils (elle) étaient présumés en charge. Ce serait une belle pagaille. En campagne ça fait beaucoup à lui faire tort. Il ne convainc malgré des compétences par manque d'affirmation. Cruauté du rôle de leader.
#10 - Le 09 février 2020 à 20h47 par Françoise Jan, Pornichet
Je suis heureuse de découvrir qu'enfin on s'interroge sur le nettoyage intensif des plages au détriment de la biodiversité et de lire le texte de Blabla municip à propos des douches qui sont une hérésie. Je me sens moins seule soudain. Cependant pourquoi se limiter uniquement aux plages de Bonne Source et Ste Marguerite ?
#11 - Le 12 février 2020 à 12h49 par constat
#choupie
Vous avez raison Mr Trichet va se faire bouffer par le trio Mr Cornéti,Mme Fraux,Mr Deux
Il faudra qu'il soit plus présent que lors de son mandat sous Belliot
A l'époque il brillait par son absence, d'où le résultat du suivi des chantiers de l'hippodrome et du parc dit paysager
#12 - Le 12 février 2020 à 21h31 par Adèle, Pornichet
Ah enfin ! Je suis contente que quelqu'un évoque le problème des douches et des plages. Il est grand temps de se poser les vraies questions. Je découvre un peu les programmes et j'ai lu les quelques lignes proposées notamment par l'équipe de Yvonnick Joubert qui se dit "vouloir relever les défis écologiques, humains et citoyens": un peu léger je trouve et loin des problèmes concrets des citoyens. On sent derrière tout cela une stratégie et seulement une stratégie. Et puis alors quelle vitrine : des cadres, enseignants, des anciens élus bref ... pour une liste qui se veut humaine et citoyenne on en est loin ! Preuve encore qu'il y a encore du travail pour faire émerger des listes disparates dans lesquelles on laisserait de la place aux classes ouvrières. Bref on a beaucoup de mal à y croire !
#13 - Le 13 février 2020 à 09h42 par Candidat
@ Adèle

Le problème des douches à été soulevé depuis longtemps, la liste de M Trichet ne fait que prendre le train en marche.

Dire que les cadres, les anciens élus. les enseignants ne seraient pas humains, vous avez une drôle de conception de la démocratie.


Et pour vous c'est quoi les problèmes concrets des citoyens ?
#14 - Le 15 février 2020 à 14h37 par Adèle, Pornichet
Candidat
En effet je me suis mal exprimée. Je voulais plutôt dire "sociale", "solidaire", "équitable". M. Joubert n'a pas beaucoup "recruté" visiblement en dehors d'un certain milieu. Il n'est pas le seul bien sûr mais cela ne colle pas avec le programme qu'il propose et qu'il veut novateur.
#15 - Le 16 février 2020 à 10h56 par Candidat
@ Adele

Soyons logique, votre raisonnement laisserait à entendre que dans leur comportement les co-listiers n'auraient pas les valeurs de leur programme .

Et pire que cela serait vrai pour toutes les listes ( ...il n'est pas le seul bien sûr...SIC).

Je pense au contraire que chaque candidat recrute et il le fait en toute conscience des personnes qui adhèrent au cœur de ses convictions.

Ainsi M.Pelleteur a recruté cette fois chez LREM car il a les convictions de ce parti. Ce qui est étrange c'est qu'il ne les défendent pas de façon plus claires.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter