Pornichet Infos

Pornichet Conseil municipal : L’ancienne gendarmerie maritime vendue

L’ancienne gendarmerie maritime a été vendue par la ville au promoteur Les Nouveaux Constructeurs. L’opposition conteste le rabais fait à ses derniers par rapport au prix estimé par France Domaine.
La gendarmerie maritime
La gendarmerie maritime

La ville de Pornichet est propriétaire du bâtiment et du terrain de 1213m² qui accueillait la gendarmerie maritime. La ville a prévu de permettre la construction à cet endroit, d’un immeuble de 35 logements dont 7 logements locatifs sociaux et un commerce au rez-de-chaussée.

La valeur vénale du bâtiment a été estimée à 2 107 000 euros par France Domaine. Un accord a été trouvé avec les Nouveaux  Constructeurs pour la somme de 1 900 000 euros.

L’opposition a voté contre faisant remarquer : « Cette propriété évaluée à 2 107 000€ par le service France Domaine est vendu par la commune à 1 900 000€, soit 207 000€ de moins value pour la commune !!! Sous prétexte de 7 logements sociaux. De plus, la Carene donne habituellement une aide pour chaque logement social, de combien sera cette aide ? 207 000€ + aide Carene= ??? pour le constructeur ! Monsieur le Maire, vous êtes conciliant avec les promoteurs ».

Jacques Cornetti, l’électron libre, ne manquera pas de souligner : 

"J'aimerais connaître les véritables raisons qui ont poussé la municipalité à vendre cette propriété à un prix inférieur de 207.000€ par rapport à l'estimation du service des domaines. Dans la délibération, on nous dit que ce prix tient compte de la réalisation de logements sociaux sauf que dans le PLU - règlement page 38 - il est écrit :

« Chaque opération à vocation de logements devra comporter au moins 20 % de logements locatifs sociaux lorsqu'il s'agit d'une opération privée de plus de 15 logements ».

Nous sommes dans le cadre d'une autorisation de construction de 35 logements et 20 % de 35 font 7 logements sociaux. Le règlement est donc respecté.

« Les raisons invoquées pour cette sous-évaluation ne tiennent pas et je souhaite une explication plausible ».

L'Office du Tourisme intègre la SPL

Le conseil municipal a décidé de repenser la mission de l’office du tourisme, actuellement sous statut associatif.  La ville a décidé de confier à la SPL « Pornichet la Destination » les missions de l’office du tourisme à travers un contrat de délégation de service public. La convention triennale qui lie l’office de tourisme à la ville arrivant à échéance le 31 décembre 2015, la délégation de service public sera mise en place dès le 1er janvier 2016 pour une durée de 5 ans.

Les missions confiées à la SPL seront les suivantes :

- La promotion et la communication touristique de la destination,

- La veille et le recensement de l’offre touristique,

- L’accueil, l’information et le conseil aux visiteurs,

- La conception et la commercialisation de produits et de prestations de services touristiques

- La fédération et l’animation de tous les acteurs locaux qui concourent à la réussite de la mise en tourisme,

- la démarche qualité,

- La participation à la définition d’une politique de développement touristique de Pornichet,

- L’enrichissement de l’offre de la destination et sa mise en tourisme, via des productions directes ou par l’accompagnement d’acteurs privés et publics.

La partie animation et évènementiel que gérait précédemment l’office de tourisme ne fera pas partie des missions de la SPL. Elles relèveront dorénavant de la compétence de la ville, sous forme de régie.

Le personnel affecté aux animations sera repris par la ville. Le personnel de l’office du tourisme sera quant à lui repris par la SPL.

Le conseil d’administration de la SPL constituera l’organe délibérant de l’office du tourisme. Il est composé de 12 membres dont 8 membres représentant la commune de Pornichet. La subvention de fonctionnement à la SPL sera de 470000 euros par an.

L’opposition a voté contre cette délibération estimant « que le conseil d’administration de la SPL n’était composé que de politiques. »

Une nouvelle salle de sport

Les salles de sports existantes à Aubry-Prieux arriveraient à saturation. Cette nouvelle salle de 1000m² à proximité du parc paysager. L’enveloppe des travaux est estimée à 2 500 000 € HT. Le conseil a voté  une indemnisation des candidats dans le cadre du concours des maîtrises d’œuvre.

L’opposition a voté contre ce projet pour le lieu proposé : « Cet endroit est une zone naturelle et ce parking a été conçu pour tenir compte de la loi sur l’eau dans ce secteur, sans parler de la nécessité de ce parking pour les manifestations. Il existe des terrains derrière l’hippodrome, à suivre les tennis pour cette réalisation. »

Jacques Cornetti a soulevé plusieurs questions restées sans réponse. 

« Oui, il y a saturation, mais avec des associations composées de 60 % à 83 % de non pornichétins. Dans ce cadre, est-il normal que le contribuable pornichétin soit sollicité pour financer une nouvelle structure sportive ? Je ne le pense pas. »

La fréquentation des salles de sport se décompose de la façon suivante, hors scolaires, à la moitié de l'année 2014, date à laquelle les services m'ont donné l'information :

Pornichétins : 922

Non Pornichétins : 627 soit 68 %

« Je connais l'argument qui va m'être opposé car je l'ai déjà entendu par ceux qui veulent absolument justifier cet investissement : les Pornichétins peuvent aller pratiquer un sport dans d'autres villes. Cet argument ne tient pas car il s'agit de financer un équipement inutile à Pornichet avec l'argent des Pornichétins.

Effectivement, un Pornichétin peut aller exercer son activité favorite dans une autre municipalité, reste à cette municipalité d'édicter ses propres règles et de les faire appliquer ». 

Auteur : JR | 23/12/2015 | 31 commentaires
Article précédent : « Voeux 2016 : Les Pornichétins prennent l'hippodrome d'assaut »
Article suivant : « Pornichet immeuble Marina : un recours déposé au tribunal administratif »

Vos commentaires

#1 - Le 23 décembre 2015 à 13h08 par constat
Bravo Mr Corneti pour vos lumières, vous êtes le poil a gratter . Au moins vous êtes libre de penser autrement de ce que le maire a décidé (un électron libre)
#2 - Le 23 décembre 2015 à 17h02 par Jacques Corneti
VENTE DE LA GENDARMERIE MARITIME
1 – le prix de vente
Ce n'est pas pour réduire les pénalités SRU qu'une remise de 207.000€ a été faite au promoteur car :
1.1 la suppression des pénalités pour l'année 2015 a été actée par courrier de Monsieur le Préfet le 01 septembre 2014 en regard de la décroissance de la démographie de l'unité urbaine de Saint Nazaire. Pornichet appartient à cette unité urbaine donc nous bénéficions de cette exemption. En 2014 nous avions payé 99.000€ (cf : Compte Administratif)
Cette exemption s'étendra durant toute la période de constatation de la décroissance
1.2 la suppression de la carence (pénalités supplémentaires) a été levée et actée par courrier de Monsieur le Préfet le 09 octobre 2014 à la suite d'un engagement programme de construction de logements sociaux (221 pour un objectif de 222)
Nous sommes loin des chiffres et des explications fournis.
Pourquoi cette remise de 207.000€ alors que le règlement du PLU est parfaitement respecté, et rien ne plus qui pourrait justifier une telle moins-value. Le promoteur connaissait parfaitement ce règlement.
A quoi correspond-elle réellement?
1.2 – le choix du promoteur
Le futur maire, pendant la campagne électorale, s'était engagé à faire travailler les entreprises locales. Il y a pléthore de promoteurs dans notre région.
Pourquoi ne pas avoir fait appel à candidatures ?
Pourquoi avoir fait appel à un promoteur de la région parisienne ?
Qui est ce promoteur et qu'apporte-t-il de plus pour bénéficier d'une telle mansuétude ?

TOUTES CES QUESTIONS SONT TOUJOURS SANS RÉPONSE
#3 - Le 23 décembre 2015 à 23h11 par Lemere
Effectivement il faut de la part de la municipalité une explication qui tienne la route, sans quoi cela va devenir la mauvaise affaire du municipe.
Et comme le dit M. Corneti, pourquoi ne pas avoir fait un appel d'offres?
Tout cela va laisser cours á toutes les suppositions, dommage.
#4 - Le 24 décembre 2015 à 11h25 par SPL
Un mot sur la SPL pour dire qu'avec cette délibération, désormais ce n'est plus une association Pornichétine qui décidera de la politique touristique mais bien un organe entièrement public composé de la CARENE et du Département tous deux dirigés par des majorités socialistes. Ajoutez cela à l'urbanisme qui a été donné à la CARENE et chacun comprend désormais que Pornichet ne maîtrise plus son destin.
#5 - Le 24 décembre 2015 à 14h25 par Pornichétin
@SPL
la ville de Pornichet actionnaire à 86% de la SPL et vous osez dire que ce sont les actionnaires minoritaires qui vont décider ?! La désinformation systématique de certain anciens proches de Belliot me fascinera toujours. Quant a l'urbanisme, le dernier conseil municipal aura répondu aux interrogations de certains dont l'opposition, la charte de gouvernance de la Carene prévoit bien la gestion de l'urbanisme par les communes avec le droit de préemption délégué au Maire et non a la Carene ainsi que le respect de l'avap et des zonages. En conclusion rien ne change pour Pornichet ne vous en déplaise
#6 - Le 24 décembre 2015 à 15h57 par magie magie
Et bien !
Globalement ce n'est pas très satisfaisant.
Un manque à gagner pour la commune, pourquoi ?
Un promoteur favorisé par rapport aux locaux, pourquoi ?
Une politique qui échappe de plus en plus aux élus de Pornichet, pourquoi ?
JCP veut l'écharpe sans le travail ?
#7 - Le 24 décembre 2015 à 19h35 par Lemere
Cher SPL , l esprit de Noel n a pas soufflé sur vous. N est-il pas merveilleux que d'avoir la confiance de nos voisins et celle d'instances supérieures ? Nous allons enfin sortir, oh alleluia, de notre seul périmètre, ou la municipalité précédente nous enfermait. Sa seule préoccupation fût de courir en rond sur SON hippodrome, ou pour attirer le touriste de faire poser á grands frais des panneaux lumineux, aujourd'hui en panne et disparus fort heureusement.

Mais voyez, comme le bonheur est égoïste, qu"il m'eloigne moi aussi de l 'esprit de Noel!
#8 - Le 25 décembre 2015 à 07h58 par curieux
@M. Corneti
Pour répondre à vos interrogations j'ai fait une recherche sur Les nouveaux constructeurs.
Voici ce que j'ai trouvé :
Renseignements juridiques

Dénomination
LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS
Adresse
50 ROUTE DE LA REINE 92100 BOULOGNE BILLANCOURT
SIREN
722 032 778
SIRET (siège)
72203277800317
Activité (Code NAF ou APE)
Promotion immobilière de logements (4110A)
Forme juridique RCS
SA à conseil d'administration
Date immatriculation RCS
08-06-1972
Date de dernière mise à jour
18-11-2015
Tranche d'effectif
100 à 199 salariés
Capital social
16 039 755,00 €
Chiffre d'affaires 2014
32 269 000,00 €
Dirigeants mandataires
Mandataires de type : Directeur général

Depuis le 12-02-2011
M Fabrice DESREZ

Mandataires de type : Président du Directoire

Depuis le 03-07-2013
M Charles MITTERRAND

Mandataires de type : Président du Conseil de Surveillance

Depuis le 03-07-2013
M Olivier MITTERRAND

Mandataires de type : Commissaire aux comptes titulaire

Depuis le 10-06-2015
BDO FRANCE - Leger et associes


Depuis le 10-06-2015
MAZARS

Mandataires de type : Commissaire aux comptes suppléant

Depuis le 10-06-2015
DYNA AUDIT
#9 - Le 25 décembre 2015 à 09h33 par J.Corneti
SALLE DE SPORT
Comme indiqué dans l'éditorial de Pornichet Infos, la construction de la salle de sport est totalement inutile. Je persiste, signe et peux le prouver.
En complément du constat fait sur la fréquentation des salles (68 % de non pornichétins) il faut savoir que nous avons le même ratio d'équipements sportifs qu'une ville comme Pornic qui a 40 %de plus d'habitants que Pornichet :
- 0,34m² / habitant pour Pornichet contre 0,35m² / par habitant pour Pornic
Toutes les villes voisines qui ont les mêmes situations que nous (implantation géographique, pyramide des ages de la population) ont installé leurs équipements hors centre ville. Notre maire et son adjoint ont choisi de disperser les équipements en ville. Choix on ne peut plus baroque et contestable.
Ce qu'il faut savoir :
- la proposition de construire une salle de sport a été faite par le candidat lors de la première réunion avec le monde sportif bien avant que les membres de l'équipe fassent le porte à porte pour recueillir les avis et les besoins des Pornichétins. Ce n'était donc pas une demande pressante des Pornichétins comme il aime à le dire et à le répéter.
Il fallait s'aliéner les voix des sportifs, ce fut fait !
Il faut reconnaître que le candidat, une fois élu, tient sa promesse au détriment des choix prioritaires des Pornichétins (budget entre 2,5 et 3 M€).
Il restera à justifier le choix du principal locataire de cet établissement.
Que ne ferait on pas pour gagner 300 voix en vue d'une candidature pour un deuxième mandat.
C'est lamentable !!!!
#10 - Le 25 décembre 2015 à 11h22 par RobertJacques, Pornichet
Ce qui me gène dans la décision concernant l'Office du Tourisme sauf erreur de ma part il n'y a pas eu concertation ou vote des adhérents ?

Quid de la centrale de réservation ? qui est déficitaire ?

Ce n'est pas avec 470 000 euros de budget que Pornichet pourra faire une communication et commercialisation touristique efficace.

Va falloir changer de braquet si non les déçus vont encore grossir les rangs des opposants
#11 - Le 26 décembre 2015 à 12h01 par sillivan, Pornichet
Bravo Monsieur le maire. Vous avez fait encore plus vite que vos prédécesseurs pour réaliser des actions qui engendrent l'opposition. Bravo. Dés aujourd'hui vous en seriez pas réélu.
#12 - Le 26 décembre 2015 à 12h31 par Coubertin
Bien triste analyse de la thématique sportive que nous fait ici Mr Cornetti. Il ne me semble pas le voir souvent dans les salles et sur les terrains d'ailleurs. Il pourrait ainsi se rendre compte de la formidable opportunité d'échanges que représente le sport à Pornichet.
Qu'on soit baulois, nazairien, pornichétin, andréanais etc... la possibilité de pratiquer à Pornichet une multitude de sports est un vrai plus pour la ville. On y trouve des sports "classiques" qui développent une qualité de formation reconnue dans la presqu'île et au delà (foot, basket, tennis). Mais aussi des sports moins répandus comme le roller et l'ultimate, il n'y a pas de clubs proposant ces sports dans toutes les communes il est donc normal de retrouver des licenciés d'autres communes. D'ailleurs si je ne me trompe pas avec les chiffres avancés de monsieur Cornetti, la part de non pornichétins n'est que de 40% et non 68(ou alors je ne sais pas compter). D'autre part c'est une vision arrière- gardiste que de penser que le sport c'est chacun chez soit. Ici les clubs vivent un peu à l'étroit c'est une réalité et ce n'est pas dans les fichiers excel que ça se constate ça, c'est sur le terrain...
#13 - Le 26 décembre 2015 à 18h57 par J.Corneti
@ coubertin
je vous confirme que vous avez des problèmes avec les pourcentages 922x68/100 = 627.
Mais là n'est pas le problème.
Si vous estimez que Pornichet doit accueillir tous les sportifs de la région, il faut faire financer cette salle par l'intercommunalité et non par les Pornichétins.
Il se dit dans la région que la municipalité de Pornichet est généreuse avec les associations c'est pour cela qu'elles viennent mettre leur siège à Pornichet.
Vous citez deux exemples de sports peux répandus.Je vais vous répondre avec des chiffres incontestables fournis par les services, peut être sont ils sortis d'un tableau Excel?
Ultimate 74 % de non Pornichétins à qui on verse 9.200€ de subventions
Roller 60 % de non Pornichétins à qui on verse 2.900€ de subventions
Si vous voulez d'autres chiffres je peux vous les fournir mais vous les avez déjà!!!
Le contribuable Ponichétin ne doit pas être la vache à lait de la région
#14 - Le 27 décembre 2015 à 01h18 par Olivier
M. Cornetti a bien fait d'être démissionné parce que sa vision de petit boutiquier est juste épouvantable à une époque où le fait communal est trop rabougri pour répondre aux enjeux et aux besoins des populations.
M. Cornetti ne me semble pas comprendre grand chose au sport.
Le complexe sportif est parfaitement adapté sauf que les créneaux horaires ne sont pas suffisants pour concilier sport de compétition pour les jeunes hors temps scolaire avec sport de compétition et de loisirs pour les adultes. Basket, ultimate et badminton sont des sports qui ont le vent en poupe et qui à Pornichet ont la chance de bénéficier de dirigeants et de techniciens de qualité. Ces sports reposent sur des logiques de sports collectifs (même le bad) et cela suppose d'assurer aux jeunes voire aux adultes un effectif suffisant pour pratiquer leur sport de 7/8 ans à leur départ de la commune.
Faute d'effectifs suffisants, ma fille a du arrêter le basket en cadettes il y a quelques temps, j'aurais aimé pour elle que des jeunes de St Marc ou de la Baule viennent compléter les effectifs. De même si le niveau monte au basket c'est pcq le club attire aussi les talents des environs, c'est comme cela que tout le monde progresse et que chacun est tiré vers le haut.
Vraiment M. Cornetti vous êtes à l'image de trop de Français qui pensent petit, égoïste, étroit, excluant... Cela fait froid dans le dos.
#15 - Le 27 décembre 2015 à 09h46 par Dominique
J. Corneti

Le débat que vous lancez sur la salle des sports est totalement infondé. Vous qui aimez les chiffres, pouvez-vous nous dire quel est le pourcentage de Pornichétins qui pratiquent une activité sportive en dehors de la commune, parce qu'elle n'existe pas à Pornichet (natation, hand-ball, volley-ball, tir, tir à l'arc, boxe, escrime, ...etc...)? Les licenciés représentent un club de la commune, et à ce titre leur lieu de résidence n'a aucune importance. Votre philosophie purement comptable, est totalement déshumanisée.

Dans vos diverses interventions vous citez régulièrement Pornic en exemple. Si cette ville vous semble aussi bien gérée, pourquoi ne pas vous y installer, et vous y présenter aux prochaines municipales ?
#16 - Le 27 décembre 2015 à 10h47 par magouille
Gendarmerie maritime
Après les emprunts toxiques, voici les magouilles politiques..cadeau aux socialistes... selon Curieux
Bravo Mr Beaurepaire
#17 - Le 27 décembre 2015 à 11h02 par constat
La partie du bois à coté du mini golf qui sera rachetée par la commune. Quel sera sa destination?? agrandir le mini golf (gèrant Mr Beaurepaire fils)? On aimerait avoir une réponse clair de Mr Beaurepaire pour ne pas avoir a penser !!!
#18 - Le 27 décembre 2015 à 18h25 par Antoine
J'ai beaucoup de mal avec l'approche de M. Cornetti notamment parce qu'il ne semble pas comprendre la problématique des effectifs dans les sports collectifs. Pour ces derniers, on ne raisonne pas en stocks comme un mauvais comptable mais en flux : combien me faut-il de poussines en 2015 pour espérer encore avoir une équipe de cadettes en 2021 et permettre aux gamines d'aujourd'hui de pratiquer leur sport durant toute leur jeunesse à Pornichet ? il n'y a pas de miracle, il y a déjà des gamines du Guézy ou de St Marc, demain de l'Immaculée ou de La Baule centre, et bien tant mieux, les gamines pourront pratiquer leur sport.
Par contre, je partage avec M. Cornetti mes interrogations concernant le roller qui reste un loisirs majeur mais un sport mineur.
Entre les dégats subis par les équipements (palets, crosses, chocs...) et les besoins en infrastructures spécifiques, le bien fondé du roller-hockey indoor voire du roller acrobatique indoor est légitimement posé. Pornichet a toujours été en pointe sur les sports "fun", pourquoi pas faire une place au roller. Dans ce cas, un équipement adapté à ce sport pourrait s'imaginer avec un cofinancement commune / interco / département et fédé de roller.
J'ai du mal à comprendre qu'on construise une nouvelle salle essentiellement pour ce sport, à moins que le roller finisse d'abimer la salle Aubry et que ce soit le basket qui parte à l'hippodrome.
il y a un problème roller, la commune devrait s'en saisir.


Parlons du roller, qui reste un loisirs majeur et un sport mineur. Entre les dégats subis par les équipements et les besoins en infrastructures, le bien fondé du roller-hockey indoor voire du roller acrobatique indoor est légitimement posé. Pornichet a toujours été en pointe sur les sports "fun", pourquoi pas faire une place au roller. Dans ce cas, un équipement adapté à ce sport pourrait s'imaginer avec un cofinancement commune / interco / département et fédé de roller.
#19 - Le 28 décembre 2015 à 13h06 par Geneviève Corneti, Pornichet
@coubertin
Il semblerait que votre analyse sur la non fréquentation de mon époux des salles de sports est peu étayée. Sachez, Coubertin, qu'un sportif, rugbyman et tennisman, lorsqu'il atteint un certain âge, c'est à dire plus de 60 ans, peut avoir des séquelles dues à ces sports et malheureusement dans ce domaine, nous ne sommes pas tous égaux, il suffit d'en discuter, entre autre, avec d'anciens sportifs. Merci de revoir votre copie.
#20 - Le 28 décembre 2015 à 17h16 par christophe martin, Pornichet
Pour la comparaison avec Pornic et sa population que j'ai lu plus haut, peut être faut il comparer aussi le nombre d'associations sportives à Pornic et combien pour Pornichet... Je pense que cette salle est une bonne chose pour le développement sportif de Pornichet qui est un des meilleurs ambassadeurs de la ville et bien au-delà de la presqu'île, du département ou de la région. Regardons aussi quels sont les équipement sportifs sur les communes limitrophes, leur taux d'exploitation et la mutualisation possible.
#21 - Le 29 décembre 2015 à 09h51 par sweetness
Les loups sortent du bois.
On commence à lire de plus en plus fréquemment les prises de position de monsieur Martin sur divers sujets.
Est ce une stratégie à long terme pour reprendre la main ou a-t-il des information sur ses proches et du désamour qu'ils manifestent de plus en plus envers celui qu'ils ont soutenu il y a moins de 2 ans.
Cela devient amusant de voir monsieur Martin critiquer le pouvoir en place ou prendre des positions sur des sujets qui pourraient être plus consensuels
La lutte entre les socialistes institutionnels ou sympathisants et les socialistes en place qui dirigent Pornichet serait-elle engagée ?
#22 - Le 29 décembre 2015 à 15h30 par @tout sports, Pornichet
Curieux, la fièvre que ça soulève ! Coubertin à l’outrecuidance de confirmer l’aberrante vision du sport à Pornichet. Aurait-il participé avec arbitraire mansuétude à l’étude des dossiers d’admissions ? Aurait-il pensé le chamboule-tout des créneaux d’occupation au détriment d’autres ?
Pornichet s’était donné les moyens de gérer les sports par la création d’un organe dédié à cette cause. Les responsables successifs ont dénaturé sa mission d’origine, amplifié par des erreurs techniques, des choix, qui plombent pour longtemps un service public qui ne force pas sa compréhension envers le bénévolat.
Par ailleurs M. Cornetti, hors ségrégation dont il s’affuble, relève un impair éloquent sur les subventions : admettons que les Pays de Retz versent leur quote-part à l’Ultimate (74% de licences hors commune) pour la même proportion de subvention ils obtiendraient 26185€ en plus et d’autant de créneaux à disposition ailleurs. Pas mal à ce niveau, non ?
Non, par décence, Pornichet l’attrayante, ne peut accueillir toutes les disciplines. Les murs ne se poussent pas. L’enveloppe doit, sérieusement, répondre à des critères.
Pourtant, doté d’un outil performant que bien des communes nous enviaient, Pornichet n’est pas mieux loti que d’autres. La faute à qui ? Pas à l’équipe de J.C. Pelleteur qui subit les réalités ambiantes et l’état piteux des installations (Toitures, douches insalubres, sols saccagés par occupation intensive ou inappropriée, etc…) Jacques Lambert avait pensé au transfert des équipements sportifs en un autre lieu. Un complexe d’avenir, adapté en moyens pour scolaires et sportifs, et en parkings. La future salle s'inscrit-elle dans le futur?
Il faudra du temps pour bouger les choses, mais ça se fera, à condition d'être visionnaire à long terme et d’entendre les sages.
Coubertin, l’essentiel n’est pas que de participer, il faut réfléchir avant d’agir car le sport est vecteur de valeurs morales aussi. Coté social, une école, un bel apprentissage!
#23 - Le 29 décembre 2015 à 15h57 par Coubertin
@Monsieur Cornetti : 922+627=1549 d'où les 40% à moins que les chiffres soient mal présentés mais là n'est pas le plus important
@Madame Cornetti : il n'y a pas que la pratique sportive mais aussi le fait de supporter, assister, regarder etc...

Bref bon réveillon à tous
#24 - Le 29 décembre 2015 à 17h02 par malin, Pornichet
Monsieur Cornetti, fallait pas vous mettre sur la liste de jcp car il fait ce qu'il a dit pendant sa campagne !
#25 - Le 30 décembre 2015 à 12h02 par pasmalin
#malin
La cale de carènage ,on peut faire une croix dessus malgré les promesses de J e C est P as ou la mettre et la base nautique, elle a coulé ??
Le futur Centre technique municipal, il ne sera sans doute pas fait pendant son mandat malgré les économies conséquentes qui seraient réalisées ...Tout cela ramènera moins de voix pour les prochaines élections qu'une salle de sport enferrée dans l'extrémité de l'hippodrome , au lieu de prévoir un ensemble sportif évolutif sur un terrain qui s'y prête
Pas trop loin de l'école du pouligou , pour éviter les frais de transport des élèves
#26 - Le 30 décembre 2015 à 22h01 par christophe martin, Pornichet
Sweetness: J'interviens régulièrement sur Pornichet infos car je trouve que les sujets développés sont intéressant. Donc, je fais comme vous, je participe! Pour vos conjectures concernant le parti socialiste, je vous les laissent volontiers... Peut on éviter ce genre de débat stérile s'il vous plait? Mais d'accord pour parler d'autres sujets avec vous bien entendu.
#27 - Le 31 décembre 2015 à 10h33 par jacques corneti
#25 pasmalin
Soit vous avez eu des informations ou vous avez beaucoup de feeling car c'est ce que quelques uns d'entre nous avions proposé.
C'est à dire : faire une implantation extensible et évolutive sur plusieurs années, d'un parc de sport près du Pouligou, hors agglomération.
Cela présentait le double avantage de créer un complexe moderne adapté aux nouvelles règles édictées par les fédérations (ex : foot avec abandon programmé du synthétique) et de libérer du terrain en centre ville pour remodeler Pornichet.
Ceci était un programme à long terme peu vendeur en vue d'un deuxième mandat.
Par contre personne ne parle des frais de fonctionnement de cette nouvelle salle de sport qui grèveront le budget municipal. Pour info 100.000€ = 1 point d'impôts.
Quant aux investissements promis d'accord avec « pasmalin » on ne les verra certainement pas !
#28 - Le 31 décembre 2015 à 10h37 par VTT
Merci a Mme fraux pour le balisage des chemins comme l'a remarqué Mr Barillo
Dommage que Mr le Maire ne tient pas sa promesse pendant la campagne électorale de résorber le mitage de la campagne,au contraire cela prend de l'ampleur surtout en 2015
Chemin des virées des landes ,il y a 2 mobilhomes et une caravane d'installés sur le même terrain à l'année
Chemin du courtil du lin,les cabanes pour les chevaux deviennent des hangars
La casse autos en zone naturelle devient une zone de non droit avec deux chiens féroces en liberté qui risquent un jour blesser gravement un enfant
Les gens du voyage rte villès mahaud ont monté une habitation à lannée
Chemin des venelles c'est la même chose
ect ...ect
Il y a des clôtures et portails en tôles de plus de 2m de haut en zone naturelle pour mieux construire en toute illégalité
Quand on voit les poubelles en campagne qui débordent, quel spectacle !!
La police municipale se promènent régulièrement en campagne à trois dans une voiture, mais ils font l'autruche car rien n'est fait
Par contre le citoyen lambda doit se plier aux règles lorsqu'il fait une demande à l'urbanisme et payer
#29 - Le 01 janvier 2016 à 14h05 par nom, Pornichet
pasmalin : désolé mais il fait ce qu'il a promis pendant sa campagne, ce que vous citez, je ne l'ai pas souvenir qu'il l'ait dit mais je me trompe peut être !
#30 - Le 01 janvier 2016 à 18h12 par sillivan, Pornichet
Pour éclairer simplement ce débat sur la remise accordée aux Nouveaux Constructeurs bien connus à Pornichet depuis 1983, il suffirait d'un audit omptable pour connaitre les destinataires des deux chaques libellés par M.DESREZ
(fuite en provenance de la région Parosienne.....)
#31 - Le 13 janvier 2016 à 10h47 par Loup
@siillivan
Oui bizarre bizarre vous en avez trop dit ou pas assez .... Mais quand c'est flou y'a un loup!!!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter