Pornichet Infos

Pornichet Conseil municipal : le maire veut accélérer le projet de port

La grosse délibération du Conseil municipal de Pornichet était l’autorisation de résiliation anticipée des délégations de services publics du port d’échouage et du port à flot de Pornichet. Mais aussi l’autorisation de lancement de la procédure de passation d’un contrat unique pour le réaménagement et l’exploitation des deux ports. La délibération était présentée par Romain Siguier

Le port à flot est exploité par la SA du port, et le port d’échouage est exploité par la SAS Loire-Atlantique Plaisance. Ces deux délégations de service public prendront fin le 31 décembre 2026.

Le maire qui veut marquer de son empreinte le réaménagement des ports avant la fin de son mandat bouscule les choses en évoquant « les attentes des plaisanciers qui évoluent, le risque de perte d’attractivité du port, face à l’attentisme des commerçants et des usagers, et les délais juridiques et techniques obligent à lancer le projet dès maintenant.»

Les différentes études depuis 2017 ont validé la transformation du port d’échouage en port à seuil.

Un nouveau concessionnaire sera choisi par délibération du Conseil municipal pour une durée de contrat de 40 ans dont le contrat pourrait être signé en janvier 2022.

Pornichet-infos a appris que certains plaisanciers sont vent debout et ne souhaitent pas 1 seule DSP par port, mais 2. Ils considèrent que cela doit être deux gestions différentes. Certains évoquent déjà des recours juridiques qui pourraient durer jusqu’en 2028 au mieux. D’ici là, le marché de la plaisance peut encore évoluer et le maire de Pornichet devra se faire élire une 3e fois s’il veut marquer cette réalisation de son empreinte.

La réaction d'une autre voix pour Pornichet

L’opposition par la voix de Yannick Joubert s’est abstenue évoquant son inquiétude pour une seule concession, « Un seul concessionnaire ne nous semble pas pertinent. La durée de 40 ans ne permet pas de garantir les obligations de manière pérenne. »

Roberts Belliot a développé de nombreux arguments pour démontrer que la majorité est sur la mauvaise voix.

Plusieurs interrogations :

- Nécessité de faire

- caractère social pour le port  d’échouage

- caractère économique

- environnement et pollution

Nécessité de faire ?

- l’ère de la saturation généralisée semble révolue, « c’est un constat national , les listes d’attente ont fondu. Certains ports n’en ont même plus » témoigne Emmanuel Jahan directeur des ports à la CCI Nantes St Nazaire. (article les ports vont devoir changer ECHO de La Presqu’île 25/07/2016).

Changement de comportement chez les plaisanciers qui préférent la location même en location de type Airbnb.

3 ports de plaisance dans la baie de Pornichet au Pouliguen totalisent 2500 places

 Caractère social du port d’échouage

- Ce constat permet de démontrer que l’accès à ce port en l’état bénéficie aux foyers modestes

Economique

      -  l’article 104 de la loi du 27/02/2002 relative à la démocratie de proximité a modifié la 

    -    loi de décentralisation  de 1983 en précisant que relèvent de la compétence de la 

    -    commune les ports dont l’activité dominante est la plaisance.

- A la fin de la concession le port en eau profonde (1150 places) d’une valeur entre 30 à 40 millions €  devient communal. C’est l’argent des Pornichétins !!!

- l’idéal serait une régie autonome. (plusieurs communes ont fait ce choix).

- A contrario l nouveau port à seuil et l’aménagement  de places de bateaux de plus de 15 m dans le port en eau profonde,(budget estimé à 40 millions€) serait une dépense disproportionnée compte-tenu  de l’apport de nos ports existants à une société concessionnaire.

 En septembre 2019  un sondage téléphonique a été réalisé  ayant  pour    but de savoir si les propriétaires actuels étaient prêts à remettre la main au porte feuille pour une nouvelle concession de 35 ans à compter du 01.01.2027.

        Le montant proposé était de 36700 € pour une place de 10 M et de 57500 € pour une   place de 12 M.

            Le montant de l’anneau en location serait de 3300 € (charges annuelles comprises pour    

            1O M et de 4800 € pour une 12 M.

            Il était prévu 50 % des places en location et 50 % en « vente ».

            Pour rappel

La place de 8 M se vendait 94 473 FF  au 1er janvier 1979 et 102 978  FF en juin 1979

La place de 10 M se vendait 125 964 FF  au 1er janvier 1979 et 137 304 FF en juin 1979

conseil portuaire du 26 février 2021 :

  les propriétaires actuels sont-ils prêts à payer 1/3 du prix d’une future place dès      

  cette année alors qu’on ne connait pas le prix final  des travaux ??      

  Aujourd’hui la mairie lancera un appel au second  trimestre.  Cet Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) proposera la réservation d’un droit d’usage qui sera utilisé pour une partie du financement des travaux. Le choix sera acheter pour 35ans ou louer pour quelques années : prix non connu ??? et les garanties juridiques non connues…(le droit d’usage contrairement à l’amodiation ne permet que le contrat à l’année, sauf association ou société commerciale (loueur de bateaux par exemple)

Les sommes seraient  versées au futur nouveau concessionnaire.

On ne parle pas de la redevance de celui-ci qui aujourd’hui  est de 80000€/an remis en place lors de mon mandat, avant moi cadeau … et demain ???

Environnement pollution

- La création du port à seuil va fermer en partie le passage de l’eau de mer venant de Bonne source. La bonne évacuation des eaux pluviales se déversant en continu le long du vieux môle ne sera plus permise.

(pour mémoire un plan d’eau pluviale au milieu de l’hippodrome avait été interdit en raison du risque de bactéries.

- Malheureusement depuis quelques années il est à noter quelles interdictions de péche  à pied pour risques sanitaire ;

Dans le  port d’échouage actuel les plaisanciers ne vivent pas à bord d’où le faible de risque de pollution.

Qu’en serait-il avec ce projet ?

Rappel de vos annonces dans les magazines

-ETE 2019 n°94   Questions/Réponses

-Ports pourquoi dès maintenant ?

Projet au long cours….

 -Les petits bateaux auront-ils toujours leur place ?

 Oui bien entendu

-Qui va porter l’investissement de 40millions € ?

Le futur concessionnaire amotira sur 40 ans

 

-AUTOMNE 2019 n°95

Ports faisabilité financière validée

1ère étude réalisée avec l’ADDRN agence publique d’urbanisme de la région nazairienne (auteur du projet hippocampe) 

Coût estimé entre 38 et 42 millions€

Objectif ne coûte pas 1 centime aux Pornichétins  FAUX !

Êtes-vous toujours administrateur à la société du port ?

Pouvez-vous nous donner les positions des autorités régionales départementales et les maires des communes avoisinantes.

La réponse du maire de Pornichet

Le maire a répondu qu’il n’était plus administrateur du port depuis longtemps. Il a précisé que la région, le département étaient favorables au projet puisqu’ils ont financé les études préalables.

12/03/2021 | 9 commentaires
Article précédent : « Le maire de Pornichet : « Jamais, dans ma vie, je n’ai méprisé quelqu’un. » »
Article suivant : « « Pornichet C’est Vous » s’exprime sur le futur de la station Total »

Vos commentaires

#1 - Le 13 mars 2021 à 20h23 par Candidat
Les plus grandes interrogations reposent sur la durée et le montant de l'opération et le risque sanitaire.

40 M€ sur 40 ans.
Eaux de pluies du versant bonne source.

Pour le montant et la durée, quid des garanties en cas de défaillance du concessionnaire . N'aurait-il pas fallu faire un peu moins cher sur moins longtemps ? Les décisionnaires ne seront plus aux manettes depuis longtemps. Et pour un enjeu privé cela est il normal s'adosser la municipalité ?

Espérons que la demande soit toujours au rendez-vous dans le monde de l'après Covid.

Pour le sanitaire, quelles garanties va apporter la municipalité ?

Aurons nous pour ces questions des réponses autres que sarcastiques ou méprisantes? Espérons le, c'est un sujet technique et économique, rien de politique ni polémique la dedans.
#2 - Le 14 mars 2021 à 20h00 par Emma le retour
Il est étonnant que le groupe "une autre voie pour Pornichet" se soit abstenu sur ce point. Le Port est un sujet ESSENTIEL sur Pornichet et non accessoire. Si on manque d'éléments pour DECIDER ( car quand on choisit la politique il faut savoir prendre une décision) on va chercher plus d'informations. " je sais pas.. j'hésite...p'tet ben qu'oui, p'tet ben que non" " n'est pas une réponse conforme au programme que ce groupe a présenté. Une telle question aussi cruciale mérite un oui ou un non.
#3 - Le 17 mars 2021 à 14h47 par PB, Pornichet
La première question à se poser est faut il accélérer le projet maintenant??? dans l'état actuel de fragilisation des acteurs, des clients potentiels, de l'état des finances locales, régionnales et nationnales!!!
On court après quoi? qu'elle est l'urgence?
#4 - Le 17 mars 2021 à 22h56 par Emma le retour
A l'instar du groupe Madame Fraux et du groupe de Monsieur Belliot , le groupe " une autre voie pour Pornichet "pourrait-il s'expliciter sur ce sujet car ce sont tous les habitants de la Baie qui sont concernés et pas uniquement les Pornichètin(e)s;
#5 - Le 17 mars 2021 à 23h05 par Bernard, Pornichet
Bonjour
Vu l'importance du projet je propose un référendum d'initiative citoyenne.
Pornichétines Pornichétins
Etes vous favorables au projet de ports tel qu'il vous a été présenté ?
OUI
NON
Ne sais pas
#6 - Le 18 mars 2021 à 13h24 par Aldo, Pornichet
#5: un référendum nécessite une totale transparence dans la présentation. Encore faut-il que la réalisation soit parfaitement conforme, et encore c.est sans garantie sur les conséquences à 10-30 ans. Un RIC ne résoudra pas ces questions.
#7 - Le 14 avril 2021 à 20h13 par Jean Pierre, Ponrichet
On vient de découvrir le prix des places de port en conseil municipal... franchement, en pleine crise économique, je ne vois pas qui peut sortir des 40 ou 80 000 euros pour une place sur l'eau. Qui va en profiter ? Il n'y aura pas beaucoup de candidats...
#8 - Le 15 avril 2021 à 05h38 par JAF
7 - Ne vous inquiétez pas pour l'achat des places,le prix divisé par la durée de 30 ans (à confirmer) est inférieur au prix annuel de location actuel . A comparez au prix de l'immobilier sur notre commune qui grimpe à grande vitesse, il y a du potentiel pour l'achat des places. Si cela peut créer de l'emploi, très bien.
#9 - Le 26 avril 2021 à 19h52 par regis GAUTIER, St Andre Des Eaux
super cadeaux fait au prochain concessionnaire , le montant des places à vendre sur 35 ans dépasse le montant total des investissements à faire, sans compter le prix des places en location et les commerces ,le port est amorti avant d'¨être rénové, chercher l'erreur!!
si toutes les places sont vendues à des personnes extérieures au port c'est pas loin de 500 bateaux qu'il faudra virer.
j'ai acheté une place il y a dix ans, j'ai fait un crédit sur 6 ans et je suis pas sur de rester, et si on en croit Mr Hollande qui disait qu'on était riche à partir de 4000€ par mois ,ce n'est pas mon cas.
il faut arréter de dire que ceux qui ont un bateau dans le port sont des riches!
pas tous.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter