Pornichet Infos

Pornichet Conseil Municipal : Toujours pas d’augmentation des impôts locaux

La nouvelle équipe municipale poursuivra la politique de non-augmentation des impôts locaux malgré les baisses de dotations de l’État. Les relations de confiance renouvelées avec la CARENE ont permis de maintenir un bon équilibre budgétaire grâce aux dotations solidarité.
La DSP du casino de Porncichet est reconduite pour 12 ans
La DSP du casino de Porncichet est reconduite pour 12 ans

L’assemblée communale devait se prononcer sur le budget primitif de la Commune. Malgré la baisse des concours financiers de l’État soit -500 k€ la Commune n’augmentera pas les impôts locaux. Les relations économiques avec la CARENE étant redevenues constructives la dotation de solidarité communautaire en nette augmentation viendra compenser la baisse des dotations de l’État.
Les impôts locaux n’augmenteront pas mais l’État comme chaque année revalorisera les valeurs locatives de 0,9 %. La nouvelle municipalité a pu bénéficier de décisions en sa faveur comme le reversement des paris hippiques (95K€) la prise en charge des navettes estivales par la CARENE, la levée de carence sur les logements sociaux. L’ensemble de ses gains compris la dotation solidarité représente 985 (K€).

Le budget permettra un soutien renouvelé à la vie associative. Il permettra un autofinancement suffisant. La commune poursuivra son désendettement à hauteur de 1,6 M€ pour 2015. L’optimisation du patrimoine va permettre d’investir sans avoir recours à l’emprunt. La cession de la gendarmerie maritime confiée à un aménageur, les locaux du cinéma Le Paris et le site de Leroy Plaisance seront source de valorisation.

La Ville va investir 6 642 300 € pour le quotidien des Pornichétins entre l’aménagement urbain dans le quartier gare, la rénovation du réseau d’eaux pluviales qui manquaient d’entretien depuis plusieurs années. La création d’une halle sportive et la construction du centre technique municipal viendront compléter ces investissements.

Pour l’opposition, le budget primitif 2015 a été jugé trop timoré : « Vous auriez pu aller plus loin sur le plan des économies » a déclaré Patrick Dubois qui a aussi signalé que le tableau des subventions aux associations était incomplet et que l'opposition attendait un tableau complet pour se prononcer. Le Tour de France à la voile a été jugé trop coûteux : « Vous annoncez 90 k€ mais vous ne comptez pas tout, il faut plutôt estimer 120 k€, et pourquoi La Baule et Le Pouliguen qui vont bénéficier des retombées commerciales n'ont-elles pas été sollicitées ? » Le maire a répondu qu'il espérait que ces deux communes prendraient le relais les années suivantes.

Le conseil s’est également penché sur la DSP du Casino
Après négociation le groupe Partouche continuera d’exploiter le casino pour une période de 12 ans. Malgré un contexte économique difficile, le casino a pu maintenir le prélèvement sur le produit des jeux et améliorer d’autres recettes.
La contribution à la vie artistique et touristique passera de 122 k€ à 150 k€ au bénéfice de Quai des Arts et des Renc’Arts. Le coût intégral du concert de blues et le feu d’artifice du mois d’août, un événement nautique sur une semaine et un chapiteau bénéficiant aux associations locales. Une quote-part sur les produits du casino pourra servir à l’embellissement de la ville.

« Vous bradez le bien de la Commune »

L’échange des terrains des frères Elan met Robert Belliot en rogne.
Afin de respecter les contraintes de compensation des zones humides formulées par le Préfet dans l’autorisation loi sur l’eau concernant le site de l’hippodrome, la Commune a besoin d’acquérir les terrains des frères Elan pour une surface de 15 138 m2.
La Commune a aussi besoin d’acquérir une parcelle appartenant aux frères Elan pour y implanter le centre technique municipal. Un échange de parcelles est proposé avec une soulte de 16 277 €.
L'ancien maire Robert Belliot a fait une sévère déclaration où il dit « Vous échangez des parcelles de terrains non bâties sous prétexte de compensation de zones humides, la Mairie n'a pas à acheter toutes ces parcelles, elle doit les protéger par le PLU, c'est ce qui a été fait. Cet échange n'a aucun intérêt pour la Mairie par contre, c'est le jack pot pour les frères Elan, car les 6 872 m2 cédés à la sortie de la Ville, magnifiquement placés, sont classés en 2AU soit une future zone constructible, cédés à 7 €/m2, ils vaudront 50 fois plus cher demain, c'est un véritable scandale ! Force est de constater que vous bradez le bien de la Commune. »

Auteur : JBR | 19/12/2014 | 6 commentaires
Article précédent : « Jean-Claude Pelleteur nommé Chevalier de la Légion d’Honneur »
Article suivant : « Six arbres abattus sur le boulevard de Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 19 décembre 2014 à 11h35 par SULLIVAN, Pornichet
ET oui les combines à la Jean claude Pelleteur commencent. Il est entrainé pour cela
#2 - Le 19 décembre 2014 à 11h49 par blabla
Les frères Elan étaient eux-mêmes fâchés avec Belliot, désirant vendre à prix d'or leur parcelle de l'hippodrome alors que Belliot ne leur proposait qu'une aumône.
Ils ont donc été des soutiens importants du maire actuel dans sa campagne visant à renverser Belliot.

Les voilà magnifiquement récompensés ! Si Belliot a raison leur potentiel de gain s'élève à un ou deux millions d'euros.
Cela ne choque personne d'autre ?????
#3 - Le 19 décembre 2014 à 16h21 par ichet
Jalousie, Jalousie, ...
c'est une négociation comme une autre, ...
M. pelleteur à mis 6 mois alors que M. Belliot n'a pas réussi en 6ans, ...
ça coûte 16000€ aux contribuables Pornichétins et on fait un scandale, ...
Combien à couté le Parc paysagé, ....enfin un parcours jalonnée d'arbres dont certains sont déjà mort...
6 000 000 d'euro,... il ne faut pas se trompé de scandale, ...
#4 - Le 19 décembre 2014 à 17h36 par blabla
Le tour de France à la voile est-il vraiment un bon choix ?
Après quelques années d'insuccès en termes de notoriété et un flop absolu en 2014, le TFV se cherche. L'organisation a donc décidé de changer complètement de formule. Après plus de 30 ans avec des quillards, le choix vient de se porter sur un multicoque de sport monotype. Ce qui est un vrai gros changement de format. Dont nul ne sait s'il rencontrera un succès public ou non.
Franck Cammas "Il est évident que les organisateurs du Tour devaient faire quelque chose pour le relancer." Ça c'est certain : quelle bénéfice attendre en termes de notoriété ?


En termes d'animation, je ne suis pas convaincu qu'il y avait un besoin supplémentaire en plein coeur de la saison. Au plan des services municipaux, chaud chaud chaud, va falloir payer des heures ou embaucher sinon cela ne le fera pas.
En termes de coût, l'hypothèse de P Dubois est certainement proche de la réalité.

Pour le coup on peut légitimement se demander s'il ne fallait pas laisser vivre la Sailtica qui avait entre autres avantages celui d'un coût moindre (notoriété aussi OK), mais qui se déroulait au printemps, qui rejoignait notre jumelle espagnole, avait la volonté de favoriser un jumelage anglais, faisait naviguer en compétition sympathique des navires et des matins locaux. Elle ne demandait qu'à se développer et il faut parfois laisser du temps.

Résumons : c'est plus cher que la Sailtica, c'est mal placé pour l'animation, cela va entraîner des difficultés de gestion aux services et il est douteux que cela apporte une notoriété supplémentaire à la commune qui reçoit déjà les internationaux de France de match-racing.
C'est un choix politicien et hâtif opéré uniquement parce qu'on ne voulait pas de la Sailtica.

Pas un voileux dans cette équipe !
#5 - Le 19 décembre 2014 à 17h39 par blabla
"Les impôts locaux n’augmenteront pas mais l’État comme chaque année revalorisera les valeurs locatives de 0,9 %."
Le SMIC augmentera de 0,8% au premier janvier.

Cherchez l'erreur.
Rêvons au jour où une municipalité aura le courage de BAISSER les impôts.
#6 - Le 22 décembre 2014 à 12h09 par Dominique, Pornichet
Le contentieux entre Mrs Belliot et Élan n'est pas une nouveauté.
En matière de scandale, que dire: de la vente de la maison de retraite, de la vente des locaux de l'OTSI, de l'urbanisation de l'avenue de St Sébastien, de l'implantation anarchique des maisons sur le lotissement du Pouligou (qui génère des problèmes de voisinage), de la réalisation bâclée de l'hippodrome avec sont lot de fuites et autres malfaçons,des bâtiments municipaux pas entretenus ( salle de Prieux inondée à chaque averse)... etc...? J'en passe, et des meilleures :)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter