Pornichet Infos

Pornichet construit, construit encore, construit toujours plus

À Pornichet, ce n’est pas la « maladie d’amour » mais la maladie de construire. Depuis que Pornichet ne maîtrise plus son PLU, des immeubles poussent un peu partout. 26 permis de construire hors maisons depuis 2014. Et ce n’est pas fini.
Robert Beliot avait retiré le permis de construire suite à une pétition, le nouveau maire la réexaminé et accordé.
Robert Beliot avait retiré le permis de construire suite à une pétition, le nouveau maire la réexaminé et accordé.

La Carène dans sa délibération du 12 mars a prévu un vaste plan de réaménagement de l’îlot Paris au croisement des avenues Général de Gaulle, Coicaud, Emile Outtier et avenue de Gaulle et Mazy d’autre part. La délibération évoque la construction de logements résidence principale pour l’accueil des actifs et des familles. Les acquisitions foncières ont déjà débuté. Comme le dit la délibération « dans le cadre de la politique foncière de la CARENE..» Démontre que Pornichet ne gère plus grand chose dans ce domaine.

Ce que l’équipe Pelleteur reprochait à Belliot « de bétonner » pendant la campagne électorale, la démonstration est faite qu’avec la non-maîtrise du PLU le bétonnage s’accentue. L’architecture bord de mer est mise de côté, ils font des cubes. Ce qui fait dire à un élu « Pornichet va devenir la cité-dortoir de Saint-Nazaire. »

Les constructions sur les campings des Loriettes et de Saint-Sébastien montrent une concentration anormale de logement.

L’étrangeté de la situation montre qu’il y a 1000 logements vacants ( statistiques 2017) à Pornichet.

Ce qui est important, c'est que le nombre de logements vacants augmentent plus vite que la population (0,6% INSEE) ce qui fait dire à un élu de l’opposition « Pornichet construit des logements vacants. »

La politique d’urbanisme à Pornichet a favorisé un volume de constructions important voir inquiétant. Jean-Claude Pelleteur écrivait dans son programme en 2014 « stopper le bétonnage intensif du quartier de Saint-Sébastien , nous nous limiterons à des petits collectifs ou pavillons ».

Fleur de thé ancienne maison de vacances sera rasée pour nouvelle résidence dans une rue très étroite. Une pétition et un recours sont en cours
Fleur de thé ancienne maison de vacances sera rasée pour nouvelle résidence dans une rue très étroite. Une pétition et un recours sont en cours
Densité anormale, des cubes au bord de mer au camping Bel air.
Densité anormale, des cubes au bord de mer au camping Bel air.
Avenue de Prieux encore des arbres abattus pour construire.
Avenue de Prieux encore des arbres abattus pour construire.
Auteur : MJ | 27/06/2019 | 51 commentaires
Article précédent : « Pornichet : les premières études sur les ports et front de mer bientôt dévoilées »
Article suivant : « Un fonctionnaire territorial de la mairie de Pornichet mis en examen pour harcèlement sexuel »

Vos commentaires

#1 - Le 27 juin 2019 à 17h12 par Pierre Tranvouez, La Baule
Belliot sentant le vent venir, à tout tenter pour éviter d'aller à la Carène. Perdu.
Beaucoup de logement et 30 % de social.
La physionomie démographique et donc électorale de Pornichet, a vite changé en 5 ans.
La droite va s'amuser pour gagner les prochaines élections.
Plus de besoins sociaux (crêches, écoles, etc...) et une population moins aisée dans un cadre de vie bétonnée. Pornichet va vite perdre de son attractivité. Quel dommage.
#2 - Le 27 juin 2019 à 17h13 par Wagner
Le maire de Pornichet partage ce point commun avec son grand ami Samzun. Il est d'ailleurs notable que l'avenue de Saint Sebastien est à Pornichet ce que la route de la côte d'amour est à Saint-Nazaire: une avenue où les collectifs fleurissent dont 75% des propriétaires sont... des investisseurs qui défiscalisent.

Ne parlons même pas des maisons individuelles qui sont de véritables cages à lapin...

On va dans le mur.
#3 - Le 27 juin 2019 à 23h55 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Les 4dernier maires on perdu sur le bétonnage
De Pornichet
Empereur les Océanes
Lambert le plan. Hippocampe
Belliot. l’avenue de Saint Sébastien
Pelleteur fait mieux 4 Photos ici
Dont un permis annulé par M Belliotr
Fleur de THé imaginé cette petite rue
Le camping Belair
2 terrains de foot
30 Chênes abattus face a carrefour bétonnage
Il a tout compris a la transition écologique
Rappelez vous ses promesses de campagne

Attention prochain mandat il lui reste la plage
#4 - Le 28 juin 2019 à 07h59 par ras, Pornichet
ce qui a été fait au camping Belair est vraiment affligeant et inesthétique
#5 - Le 28 juin 2019 à 11h05 par Lola, Pornichet
Très très déçu par BELLIOT, question logement, je me trouve très très déçu par le maire actuel.
Mais où cela s’arrêtera-t-il ?
C’est quoi cette soif de construction pour faire et uniquement faire du fric et pourrir autant que faire ce peut le restant d’âme de notre belle ville ?
Ok... zone dortoir de saint Nazaire, de plus en plus hyper touristique, loyer à regarder de loin sous risque d’apoplexie...

Ville agréable et familiale vous disiez ?...
#6 - Le 28 juin 2019 à 11h24 par Pierre-Jean, Pornichet
Que Pelleteur le veuille ou non la gestion de l'urbanisme donne raison à Robert Belliot quand il voulait sortir de la CARENE et se rapprocher de Cap Atlantique.
#7 - Le 28 juin 2019 à 13h25 par Pierre
Article un rien crapoteux ! La Carene a la compétence Foncier. Le PLU en vigueur est celui pour l'essentiel de M. Belliot. Le futur PLUi sera à l'échelle de la CARENE, on le verra cet été en enquète publique probablement. Pour le moment tout ce qui est possible de construire porte la marque Belliot.
J'ai connu Pornichet Infos plus pertinent et mesuré, une autre époque sans doute…
Pour les rois de l'agit-propre sur les réseaux sociaux, cultivez-vous un peu, regardez donc le cadre dans lequel les futurs PLU doivent s'inscrire pour au minimum se mettre en comptatibilité avec la loi Allur notamment. Plutôt que de la jouer vieux bourgeois aigris, soyez des forces de proposition, essayons d'imaginer le Pornichet de demain ouvert à tous et notamment aux salariés qui par leur présence dans les services à domicile ou les commerces participent à notre qualité de vie. Imaginons un Pornichet qui préserve ici, densifie là, propose des formes variés d'habitat de l'individuel au collectif, qui repousse la voiture plutôt que de multiplier parkings, écluses, stops en tous genres. Pornichet n'est plus une station balnéaire, mais une ville littorale, faisons-en un exemple environnemental et social.
#8 - Le 28 juin 2019 à 13h25 par Lemere
@ Pierre Tranvouez

Je crois comprendre ce qui vous anime . Un entregens sans mixité sociale , c'est bien de cela que vous souhaitez?
Une gentrification par l'argent qui ferait que Pornichet retrouverait son attractivité ?
Rassurez vous Pornichet est très attractif du fait de sa mixité . Et si on peut toujours critiquer l'urbanisme et l'architecture ce n'est pas une raison pour être conservateur et ne rien vouloir changer.
#9 - Le 28 juin 2019 à 14h06 par muxu
L'électeur a tranché en 2014 en choisissant un fervent partisan de la Carène en la personne de M. Pelleteur.
Il n'a pas été pris en traître.
Pour des raisons tenant à la seule personne de Belliot, justifiées ou non, celui-ci a été balayé par Pelleteur, avec un score sans appel.
En matière d'urbanisme, cette évolution était dans les tuyaux de la Carène et l'équipe Belliot avait bel et bien alerté sur ce risque.
Les pornichétains ne doivent donc s'en prendre qu'à eux mêmes.
Perso, je me barre à La Baule si les municipales n'y élisent pas un incapable - ce qui hélas est bien probable.
#10 - Le 28 juin 2019 à 15h12 par Lemere
@Muxu
Et bien barrez vous á La
Baule si vous pensez que votre bonheur s'y trouve.

Sérieusement dire aujourd'hui que M. Belliot etait un visionnaire alors qu'il a été éliminé pour densification à outrance de St Sebastien Je me marre, moi, mais je reste à Pornichet .
#11 - Le 28 juin 2019 à 18h22 par Retraité, Pornichet
Arrêter le massacre, à qui profite le crime? Toutes les instances semblent
s'acharner sur Pornichet sans se soucier des citoyens. Regardez dans quel état notre ville a été mise? plus de verdure remplacer par des copeaux ,entretien négliger, bétonnages. Qui sont les responsables? Monsieur Le Maire , La Carène, Les hautes instances,Les Promoteurs?
Cela ne vous semblent-ils pas louche?
La Ministre de santé vient de dire qu'il faut replanter des arbres reboiser les villes pour réduire la pollution , à Pornichet c'est le contraire on abat à outrance pour continuer de bétonner.
Constat St Nazaire s'embellit, Pornichet s'enlaidit
Il y aurait encore tant à dire.
#12 - Le 29 juin 2019 à 08h36 par Spirou, Pornichet
Comment a-t-on pu laisser construire le monstrueux camping de Bel Air? Inadmissible,indigne ....je plains les riverains de ce "camping de concentration Air" ce quartier de STe Marguerite est ainsi saccagé pour toujours.
Comment se fait-il qu'il n'y ait eu aucun recours?
Qui a pu donner un tel PC?
Affreux ,horrible inimaginable !!!!!!!!!
L''office du tourisme pourrait organiser un circuit des " constructions horribles de Pornichet" car ça vaut le détour!!!
#13 - Le 29 juin 2019 à 10h12 par Foutage de gueule
Et le fameux parking qui devait être rétrocédé depuis un an par le camping bel air à la commune, aurait il des faveurs ?
Sauf qu'il servira toujours au camping vu le portail d'accès direct à celui-ci .La densité du camping ne permettra sans doute pas tout les stationnements surtout pour les visiteurs, on se fout de qui?
Ne parlons pas de la clôture affreuse du camping,qui a été faite cette année et du club de plage de celui-ci qu'il faut surveiller
Merci à Mr Beaurepaire, le maitre a penser de Mr pelleteur au niveau urbanisme
#14 - Le 29 juin 2019 à 10h17 par Cheniles
On avait l'habitude les autres années de passer nos vacances au camping bel air
Mais cette année on nous supprimé des
peupliers, c'est raté
#15 - Le 29 juin 2019 à 10h36 par Jérôme, Pornichet
ça y'est, la campagne est lancée...
Tout d'abord, et dans un objectif d'honnêteté, cet article (ou communiqué plutôt), devrait donner les chiffres les logements autorisés sous chaque mandature (cela doit être assez facile de faire la comparaison), car on le sait, beaucoup d'opérations signées au cours d'un mandat, sont construites au suivant (sans que la municipalité en place puisse y faire quoi que ce soit...) d'ailleurs, certains semble croire qu'une ville a toute puissance sur ce qui se construit ou non sur sa commune. Si elles respectent le PLU, elles ne peuvent pas être interdites (droit de la propriété privée... à moins que certains aspirent à des régimes plus autoritaires).

Il serait également intéressant de savoir quel est le seuil de constructions de logements qui permettrait de stabiliser la population de Pornichet (car on le sait, ne pas construire, en raison du vieillissement, de la réduction de nombre de personnes par logements, c'est irrémédiablement aller vers une dépopulation, avec ses conséquences sur les commerces, les services etc. - Voyez le cas de certaines communes mortes sur la côte.) A moins que l'on préfère faire de Pornichet un mouroir, ou une maison de retraites.

Concernant les logements sociaux, je partage l'avis de Lemere : 3/4 des français sont éligibles à des logements sociaux. Ce n'est donc pas réservé à un public de "miséreux"... Si cela peut permettre aux jeunes, notamment de Pornichet, d'accéder à un premier logement, tant mieux.

Concernant les exemples présentés, je ne vois pas ce qu'il y'a de mal à reconstruire sur des parcelles déjà construites, au contraire : Fleur de thé, gendarmerie maritime.. des bâtiments sans intérêts.

Enfin, je ne peux que m'interroger sur toutes ces personnes qui se sont installées sur Pornichet, et qui, aujourd'hui, voient d'un mauvais oeil de nouvelles constructions : un peu d'égoïsme ?

Enfin, @Pornichet-infos, merci d'indiquer la provenance des articles surtout à l'approche des élections

REDACTION : Ce n'est pas un communiqué c'est un article réalisé par un journaliste de media-web. Ce ne sera pas le premier ni le dernier. Depuis 2010 nous avons démontré que nous étions un media libre et indépendant.
Bien cordialement
#16 - Le 29 juin 2019 à 14h29 par POLLUX
D accord avec les différents intervenants pour décrier ce bétonnage à outrance .Très peu de construction sont de qualité .Minimum de terrain pour construire 300 m2 comme le Moulin D argent des années 80.
Que ce soit les organismes dits "sociaux" ou promoteurs même combat : densification à outrance . Les promoteurs draguent tous les propriétaires avec des grands terrains avec le même projet : détruire pour reconstruire des cages à lapin .
#17 - Le 29 juin 2019 à 16h08 par Bilval, Pornichet
Merci de faire force de proposition pour le bien être au sein de notre Ville

Concernant les constructions ou projets immobiliers initiés dans la commune, les questions des Pornichétins sont pertinentes.

Résider dans une ville dynamique qui se développe induit des projets urbains. Nonobstant ce fait les habitants se mobilisent pour plusieurs raisons.

La densification urbaine et en est la partie la plus sensible.
Bien vivre les uns avec les autres, ce n’est pas vivre les uns sur les autres.

De cette évidence, ressort une préoccupation majeure et cruciale, qui est le souhait de garder une qualité de vie dans un environnement conservé.
Ces zones naturelles entre les quartiers sont identifiées dans notre commune et nous permettent des espaces de respirations afin de vivre agréablement en leurs seins.

Aménager ces espaces en tenant compte de ces paramètres c’est préparer une cohésion future du territoire favorisant la vie entre tous.

accueillir de nouveaux résidents en conservant l'atout d'une cité agréable est un défi,mais il devient urgent d’infléchir cette politique d’urbanisme inflationniste initiée par la Caréne.

A l’instar de nombreux habitants de notre ville j’espère que les décisions de bon sens seront prises afin de faire de Pornichet une ville équilibrée dans son développement et sa qualité de vie
#18 - Le 29 juin 2019 à 17h24 par Help!, Pornichet
Faire un procès d’intention à Mr Pelleteur est très malvenu de ceux qui préfèrent, encore, la jungle Belliot. Futilités, rancœurs, mémoires d’outre-tombe. La chose est simple. Date de la création des intercommunalités qui, à la faveur de l’état, ont mis les petites communes en coupe réglée. Exemple très concret ? Le transfert de la compétence aux intercommunalités pour la gestion de l’eau et l’assainissement. Peu importe qu’elle s’appelle Carène ou Cap. Ce sont les mêmes fonctionnaires qui gèrent, les mêmes technocrates en liens étroits, voire affinités, avec ceux des communes. Qu’on soit victime de l’excès de normes qui produit des règlements souvent incompréhensibles. Soit ! Mais la faute à qui ? pas aux maires qui n’étaient pas aux manettes quand c’est produit le transfert des pleins pouvoirs à ces "hauts fonctionnaires" plus à l’aise avec les algorithmes que la nature humaine. Ainsi l’administration s’est déshumanisée. C’est tout !
Vous plaindre à retardement des avantages dont vous profitez au quotidien n’a aucun sens, certes votre « confort bien installé » peut en prendre un coup mais la mentalité « vieux riche » peut aussi sacrifier un brin. Il faut vivre avec son époque, à condition d’humaniser cette administration en manque cruel d’explications retranchée derrière claviers et écrans.
Les rafistolages Belliot à voir des Jackpots partout c’est rabâché !
#19 - Le 29 juin 2019 à 18h05 par Irène, Pornichet
Pelleteur dehors ! Depuis quelques temps il a pris le melon. Il se comporte comme Belliot, qui lui en passant a fait moins de bêtises. Cette inflation de cubes dénature la ville. A Pornichet ils n'ont pas l'air de savoir ce qu'est l'architecture bord de mer.
#20 - Le 29 juin 2019 à 19h22 par Jérôme, Pornichet
@pornichet-infos J'avoue que je ne pensais pas qu'il y avait des journalistes à Pornichet infos (dotés de cartes pro ? Car c'est un métier … au même titre que médecin, plombier etc.). Pour ma part, et sans le dénigrer, le site s'apparente plus à un blog ou un forum... mais peu importe.

Pour ma part, si travail journalistique il y a, il aurait été intéressant d'enrichir la démonstration pour l'objectiver : combien de permis de construire ont été accordés par chaque municipalité depuis 30 ans ? (cela donnerait au moins une tendance sur la réalité ou non de cette impression d'urbanisation à outrance, non ? D'autant que, semble-t-il, comme le dit un commentateur, le sujet semble récurrent à l'approche de chaque élection. A se demander, tout de même, s'il n'y a pas à Pornichet (dont ma famille est originaire), plus qu'ailleurs, une aspiration à l'immobilisme (alors que la plupart ont pu s'y implanter grâce aux constructions... paradoxal?). En clair, la recette miracle pour être réélu à Pornichet serait de ne pas construire (ou reconstruire), est-ce bien cela ?
Par ailleurs, comme le fait la presse, n'aurait-il pas été intéressant de confronter les arguments de chacun : Municipalité, opposition,... et autre, non ? (d'autant plus que l'article semble plutôt à charge)
Enfin, interrogé par l'intervention de la CARENE, en quelques clics, on trouve la raison (si j'ai bien compris certains compte-rendus...) : il s'agit simplement de donner la possibilité à des communes de porter le foncier pour permettre la création de logements sociaux... Ce qui est plutôt positif pour Pornichet au regard des coûts des terrains, non ?
En tout cas, si vous avez ces compléments d'information, ce serait parfait !

Rédaction Vous êtes vraiment mal informé concernant PI. Comme partout il y a correspondants et journalistes. Je vous rappelle que nous sommes un media d'opinion. Si la ville souhaite répondre elle a la possibilité de le faire.
#21 - Le 29 juin 2019 à 19h25 par Gaulliste de gauche, Pornichet
La liberté de la presse c’est de faire des articles mème si cela dérange certains
L’urbanisme et le logement c’est un vrai débat
Voilà qu’il est ouvert
Oui si l’on habite Pornichet et c’est un privilège
Par rapport a d’autres
On doit accepter que d’autre y viennent
Les logements sociaux c’est 3% a Pornichet
Il en manquent
Mais pour autant doit on accepter tout
On nous as fait des promesses ?????
La première photos immeuble dont le premier permis après pétitions et période électorale
Avait été annulé de peur
Y as-t’il 20% de logements sociaux
Le nombre de parkings vu le quartier
Certains promoteurs feraient 2 immeubles dans la commune un trop vente et le 2e aurait le complément de c’est dit logement ??
Ce permis annulé modifie puis accepté serait-il une promesse de campagne tenue ?
Fleur de Thé allez voir la rue
La circulation et le stationnement seront-ils assurés et la sécurité de tous
4e photos espace vert terrain public
Poumon , rue difficile d’ailleurs mise en sens unique la le PLU il y est pour rien on pourrait
Garder l’espace vert
3e photos terrain de camping nouvelle mode
En architecture on appelle ça des ..a ;;La
On est prêt de la plage je me demande loi littoral
Parking ????
Je connais un immeuble a Pornichet vendu avec 22parkings a l’arrière tracés il en reste 14 vigilance!!!
La défiscalisation attention il y a obligation de louer donc des logements pour les personnes voulant habiter Pornichet a l’année
Donc rien n’est tout blanc tout noir
Mais malgré les promesses qu’on nous avait faites c’est souvent très dommageable et du pilotage a vue qui ne tiens pas compte
De la qualité de Pornichet et de ses Habitants
Cordialement
#22 - Le 29 juin 2019 à 21h35 par Pap Pornichet
Pour ceux que cela intéresse , nous avons commencé une réflexion sur l'urbanisme , au sein de notre association.
Hasard du calendrier un premier article est paru sur notre blog peu de temps avant celui de média web. Voici le lien vers notre article.

http://pap44380.over-blog.com/2019/04/urbanisme/logements/constructions/plui/permis-de-construire.html
#23 - Le 30 juin 2019 à 09h59 par Wagner
Ah voilà, on proteste contre la densification, la réduction des parcelles, le cubisme absurde des nouvelles constructions tout en constatant que les prix augmentent alors on est forcément des immobilistes de la pire espèce.

Le BIMBY consistant à diviser les jardins pour y faire construire des maisons individuelles (souvent minimalistes et insérées au chausse-pieds) conduit à la spéculation immobilière.

Les autres terrains disponibles sont immédiatement arrachés par les promoteurs pour qui, le seul but, est de construire le maximum de maisons sur une parcelle pour leur profit. Faut pas se leurrer.

Par ailleurs, dois-je rappeler aux Pornichétains, très majoritairement de droite, que l'abaissement des normes d'urbanismes, notamment en ce qui concerne la hauteur des constructions, l'occupation des sols était une demande récurrente de la droite LR ? Afin de "doper la construction".

Si aujourd'hui vous êtes victime de construction collectives avec vue sur votre jardin ou de cages à lapin alignées dans un chemin autrefois verdi, prenez-vous en aux bétonneurs pour qui vous donnez blanc seing à chaque élections, locales ou nationales.
#24 - Le 30 juin 2019 à 10h10 par Martinez, Pornichet
Bravo Wagner vous avez tout dit. Je rajouterai que le maire actuel est en train de défigurer la ville. Qu'il faut que ça cesse.
#25 - Le 30 juin 2019 à 23h13 par Pornichet Intox
*****MODERATEUR**** A l'avenir nous ne publierons plus les commentaires où nous sommes attaqués par des contrevérités. Libres et Indépendants et diffuseurs d'alertes.

Les chiffres que beaucoup demandent sont pourtant faciles à trouver sur les sites de l'INSEE par exemple, là même où vous avez pris quelques infos qui vous arrangeaient, allant dans le sens de votre article;

A savoir :
Moyenne de logements construits :
Dernier mandant Lambert (2001-2008) : 200 logements / an
Mandat Belliot (2008-2014): 180 logements / an
Mandat Pelleteur (2014-déc 2018) : 150 logements par an

Seuil de stabilisation de la population : 110 logements / an

Quant aux logements vacants dont vous citez la statistique de 2017, qui a construit des centaines de logements avenue de saint-sébastien pour riches investisseurs en mal de défiscalisation et qui sont pour la majorité inoccupés ? L'équipe Belliot !

Les élus locaux subissent les changements de règlementation (loi Notre, code urbanisme). L'Etat a choisi de supprimer les tailles minimales de terrain pour construire, a autorisé les divisions de terrain ...) Beaucoup de Pornichétins en ont profité pour faire du cash !
Un Maire n'a pas le pouvoir de refuser un permis de construire si celui-ci est conforme aux lois et normes en vigueur sauf à se retrouver condamné par le Tribunal Administratif et payer des dommages et intérêts aux propriétaires et promoteurs !!! Beaucoup parlent sans savoir comment cela fonctionne
Puis regardez par exemple les constructions derrière la caserne des pompiers, elles se terminent en ce moment alors que le PC a été signé en 2013 par Belliot mais suite aux recours des riverains devant le tribunal voyez le résultat, déboutés et les constructions se terminent en 2019 !!!
#26 - Le 01 juillet 2019 à 09h26 par Jacques corneti
La colère et la méconnaissance ont fait écrire par certains quelques inexactitudes
Le PLU de Pornichet a été transféré à la CARENE par décision du conseil municipal le 4 novembre 2015 (délibération n°13)
Malgré le transfert de la compétences du PLU à la CARENE la municipalité reste autonome en matière d'instruction d'occupation des sols.
C'est donc le binôme Pelleteur/Beaurepaire ou plutôt Beaurepaire/Pelleteur qui signe, depuis 2014 jusqu'à ce jour, les autorisations de construire et de lotir.
C'est aussi ce binôme qui a :
- augmenté les hauteurs de constructions dans divers secteurs du centre ville de 6m à 12m en façade et de 10m à 17m en hauteur de plafond (modification n°4 du PLU)
- supprimé plus de la moitié de l'espace réservé à un parking en bout du terrain de camping Bel Air (modification n°5 du PLU)
- souhaité réduire des Espaces Boisés Classés (modification allégée n°1)
- couvert l'abattage sauvage ou non d'une grande quantité d'arbres sur toute la commune
- délivré une quarantaine de permis de construire pour édifier des immeubles
- délivré des permis de construire pour créer plusieurs centaines de logements y compris des maisons individuelles

En ce qui concerne les logements sociaux Pornichet présente un pourcentage d'environ 7 % quand l'objectif gouvernemental est de 20 % IMPOSSIBLE À ATTEINDRE

Les futurs projets sur la densification de Pornichet sont décrits dans le PLH et dans PLUI
(Cardiaques s'abstenir ). Pornichet perd de plus en plus la main.

Pornichétines, Pornichétins vous pouvez dormir tranquilles, le maire veille sur votre bien être voici ce qu'il déclarait dans le bureau communautaire du 8 novembre 2016:
il faut aussi faire attention aux termes employés parce que nous serons face à la population. Dans un document j’ai vu des termes que nous ne pourrons pas employés à Pornichet comme« intensification » et « densification » nous avons fait passer des messages. Il ne faudrait pas faire passer des messages contraires.
Quel courage et quel charisme!!!!
#27 - Le 01 juillet 2019 à 10h38 par Lola, Pornichet
Si je me souviens bien, car j’ai assisté à toutes les réunions pré-électorale du Maire actuel, il tenait à peu près ces propos :
- le bétonnage, ce sera terminé. Par contre je ferais en sorte de faire du neuf sur du vieux, et en priorité, les seules constructions seront pour les primo accédant.

Alors ok, mais peut être ai-je la mémoire brouillonne pourquoi pas.

Toujours est il que l’avenue saint Sébastien est devenue peu après (mais à cause des engagements BELLIOT) définitivement une zone en perpétuelle construction.
Seulement... c’est encore le fait aujourd’hui, ça pousse encore sur cette avenue.
Ça pousse en sortie de ville, à partir de Carrefour en direction de Saint Nazaire.
Ça va pousser en face de La Baule Nautic, route de Saint Nazaire, ça va pousser en face du rond point de l’hippodrome côté marché, ça va pousser...
Pffffff, la liste est longue, suffit de se balader !

En ce qui concerne les primos accédants, j’ai visité une maison, dans le nouveau lotissement ouvert depuis 1 an derrière et presque au pied de l’église de Saint Sébastien...
Il y a vraiment de quoi rire : 1 maison mal finie, 1,5m de gravier derrière avant le grillage sur 6m de long ; et devant 18 m carré de terre de remblais « pelousé » , le tout bien sur collé à son voisin, qui lui même est collé à son voisin...
Ha j'oubliai, deux places de parking quand même ! Mais j’ai pas vu le semblant d’un arbre.

Voilà. Boîtes à chaussures, cages à lapins, peux importe la grandeur du terrain, les promoteurs découpent et n’y vivraient même pas en dépannage.

Ce serait chouette que le Maire actuel ou le (la) prochain en tiennent comptent plus que lors de leurs discours de « moi je ferais » .
#28 - Le 01 juillet 2019 à 16h00 par Obserateur, Pornichet
Attention ! Hier élection cantonale partielle à Lodève 34

Parti Socialiste 41,76 % 
Rassemblent National   23.43 %  
Europe écologie Les verts  23.19 %
La république en Marche 11,62 %


Européennes

RN 29,42%
La République en Marche 15,06%
Europe Ecologie-Les Verts 13,27%
La France Insoumise 11,86%
Place Publique et Parti Socialiste 6,44%
Printemps Europeen Hamon 5,31%
Les Républicains 4,41%
Parti communiste français 3,20%
Debout la France - N. Dupont-Aignan 2,69%
#29 - Le 02 juillet 2019 à 11h05 par Porte-plume, Pornichet
******MODERATEUR****** Article, couvert par media-web OK, à peine voilée, la charge des ‘ennemis conciliables’ divisés sur toute autre opinion. Derrière, on subodore aisément le totalitarisme des assos de nantis aigris, qui craignent pour leurs aises, leur confort, le cadre de vie dont jouit pleinement leur égo. Pire, plus attachés à celui de leurs toutous qu’aux conditions de vie de la nature humaine. Ceci dans le but de faire liste ingérable d’irréconciliables, s’ingérant dans la vie de tout le monde. Parmi elles, l’ancien, mont Vend-Tout, maison de retraite et plus, crapoteuse bidouille anti Carène, Son Pornixit, fossoyeur évident de toute forme de gestion communautaire, gourou d’une ruine ligne Wauquiez. Certes il y a des incohérences. Mais il y a surtout la "charlatanerie d’aisés" autour du sujet. Qu’ont-ils fait pour agir le temps où ces "faux amis" y étaient? Rien! Ou plutôt si… que d’envenimer, faire empirer la situation. Aujourd'hui pleurer avec la bienséance néobourgeoise ça va!

Rédaction " Article Couvert par media-web " ? quand on ne sait pas on se tait La prochaine fois modérateur total.
#30 - Le 02 juillet 2019 à 14h51 par breizh44, Pornichet
J’ai voté pour le maire actuel sur fond de ses promesses d’arrêter le bétonnage sauvage et de maintenir le caractère balnéaire de Pornichet. Accessoirement aussi sur la promesse de calmer la circulation av.des Loriettes. J’ai appris ma leçon.
#31 - Le 02 juillet 2019 à 23h46 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Je propose a l’office de tourisme quand plus des visites des villas
On fasse un circuit des horreurs
50 sites environ sur notre belle commune
De ce joyeux maire
#32 - Le 04 juillet 2019 à 14h21 par Apostrophes, Pornichet
C’est vrai, la plupart des réalisations (hors particuliers) qui sortent en ce moment étaient dans les tuyaux depuis longtemps. Dans les plans des services de l’urbanisme, volontairement taiseux au sujet de la gestion du foncier. La Baule ou Pornichet c’est idem. Mis à part que nos responsables urba soient pro-Carène, le fait que nous y soyons ne change rien à la donne. Cette lenteur, accélérée, par les recours est classique. Pour vous dire, des projets vont éclore fin 2019 début 2020, réalisation 2021 -2022 , bloqués dans les cartons de l’urba depuis 2008 et avant ! Chercher l’erreur de ces autorisations au compte-goutte (ou bon vouloir?).
Qui dépend de qui au final ?
Nos agents face à ceux de l’interco?
Règlements Carène face au droit français qui change en permanence?
L’environnement, ses assos ?
Foutaises obligatoires, leurres écolos?
Tout un lot de modifications pseudo règlementaires, commissions de ci de là, etc… tout pour retarder le mouvement !
Et forcément c’est le maire en activité, seul en scène, qui endossera le poids des responsabilités très mal réparties.
C’est ça la qualité de nos services, et en plus de ça, personne pour vous l’expliquer.
Notre administration est malade. C’est tout notre système qu’il faut changer.
Alors le baratin des ex, les coups de semonces des faux-culs, renégats, ne changeront rien surtout qu’ils ont signés et votés en leur temps des dossiers qui n’ont rien à voir avec progrès et développement nécessaires à l’équilibre de notre société.
#33 - Le 05 juillet 2019 à 10h43 par Lola, Pornichet
@ pornichet intox,
Peu importe vos chiffres, le Maire est tjr là . Vous parlez des mandats Lambert, Belliot, mais Mr Pelleteur n’a pas fini le sien il me semble.
je rejoins @breizh44...
Tout comme bon citoyen s’intéressant à sa commune, je suis allé voter aussi.
Les promesses étaient là. (Tient, j’avais oublié le cinéma !!!!!) et vlan (je vais sortir les pompiers de là, ON va les déménager parce que ça fou la honte)
Et ...(à ce sujet là uniquement)
#34 - Le 06 juillet 2019 à 15h25 par Porte-plume, Pornichet
Rédac, relisez-vous #15(Jérôme) vous le dites vous même que l'article est réalisé par un journaliste média-web.
Excusez-moi de rogner votre crédit.
Merci

Rédaction : Il n'y a aucun doute à avoir ! C'est une certitude.
#35 - Le 06 juillet 2019 à 18h10 par emma, Pornichet
Ce débat est absurde et vide de sens. En effet vous parlez d'un combat qui n'existe pas puisqu'à ce jour on ne connait pas les combattants. Qui est déclaré clairement à ce jour?Jean-Claude Pelleteur lui-même n'est pas candidat;Il se déclarerait fin septembre. Si quelqu'un peut faire mieux qu'il y aille, je fais le constat que certains rédacteurs du site le suivront vu l'enthousiasme perceptible. Mais il faut y aller cash sans faire semblant de monter une liste alors qu'on a déjà négocié 5 postes si pelleteur se présente. Quant à l'entourage proche de monsieur Pelleteur, plus jeune, plus indépendant politiquement ( sans emprise républicaine ne l'oublions pas) et natif de la ville il n'y aurait aucune déloyauté à se déclarer aujourd'hui puisque J.C P n'est pas candidat; sauf petits arrangement entre amis puisque selon certains élus la liste est déjà faite.
#36 - Le 07 juillet 2019 à 18h06 par Help!, Pornichet
Incroyables mentalités – vils prétextes. Ce sont ceux qui ont bénéficié des largesses de l’époque qui s’élèvent, aux mépris des autres, et mettent tous les moyens pour saboter projets de jeunes, ou moins, aspirants à la propriété. Chacun apportant la caution "éthique" qui l’arrange… ou plutôt qui ne le dérangerait pas.
Destination faire peur. Au passage salir, personnalités ou privés. Le traitement univoque. Hystérie collective de nantis. Ils ne veulent plus personne autour d’eux dès lors qu’eux-mêmes soient installés dans le confort, l’aisance et leur entregent.
#37 - Le 09 juillet 2019 à 15h54 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Pourquoi n’aurai -t-on pas le droit de critiquer
Le bétonnage et être des vilains nantis
J’ai déjà rappelé le faible taux de logements sociaux la défiscalisation qui permet d’avoir des logements vides à l’année avec des loyers encadrés
Mais doit-on tout accepter allez voir le stade Louis Mahé formidable espace vert bien offert aux habitants d’ailleurs dans le recours as-t-on pensé a certaines clauses. J’appelle toutes et tous à se mobiliser un pique nique géant se serais bien.
Des immeubles allant jusqu’ à l’avenue Émile Outier
Dont on modifie N( 5. pour gagner un étage.

Du camping du Bel air ses maison accolées
On parle de plusieurs milliers d’euros la semaine
Est-ce cela défendre le caractère familial et l’accueil de tous.

As-t-on le droit de débattre à 8 mois des municipales ?
D’ailleurs. MR. Pelteur ne peut-il pas se remettre
en cause au moins au stade Louis Mahé.

Peut-il arrêter d’écouter certains
On peut voir les choses différemment
Et n’être. pas contre tout mais proposer
Cordialement
#38 - Le 09 juillet 2019 à 19h13 par Wagner
Ah les fameux bétonneurs au service de l'accession pour les "jeunes" et les moins aisés.

Belle fable.

Par ailleurs, suis-je le seul à trouver curieux tous ces derniers messages en faveur de la majorité actuelle avec la même syntaxe et, évidement, des pseudos différents ?
#39 - Le 09 juillet 2019 à 21h15 par Zorro , Pornichet
Et bien Wagner
C’est le chef sioux comme a remarqué une personne
Le mentor qui ne veut plus de média libre
Qui oriente mal m Pelteur
Qui se permet d’ailleurs dans les campagne des choses bizarre
A suivre
#40 - Le 10 juillet 2019 à 08h41 par l'obs
Wagner vous avez raison il y en a un qui écrit sous divers pseudos dans divers blogs, il s'agit de porte plume, c qui ?, le merle, le piaf, vieux cou cou etc...« l'intriguant »comme l'appelle son mentor, toujours prompt à calomnier ceux qui osent s'opposer à la majorité ou gratuitement selon le message à faire passer.
#41 - Le 12 juillet 2019 à 21h14 par Geneviève Corneti
Merci Emma de ramener les échanges à un juste niveau. Merci également de penser à ceux qui promènent leurs toutous. Il est clair que porte-plume, par ses propos essaie de nous discréditer. Il oublie que la pétition lancée en 2016 contre l interdiction totale des plages aux chiens et à leurs maîtres du 15 juin au 15 septembre, tôt le matin et tard le soir, a récolté 532 signatures de pornichetins (auxquelles s ajouteraient presque autant de conjoints et/ou conjointes) qui peuvent peser lourdement dans la balance au moment des élections municipales. Quant aux "effets de manches" de porte-plume , peut être se croit-il dans une salle d audience. Cela ne lui attribuera pas le prix Goncourt ni une place à l Académie. Le fait de déverser sa bile pour un oui ou pour un non peut être s agit-il d une sorte de thérapie contre le mal-être ou tout simplement, un égo surdimensionné.
#42 - Le 18 juillet 2019 à 12h28 par pigeon vous avez dit pigeon?, Pornichet
Parfaitement d'accord avec Wagner

Je rajouterai:

Ces blocs en construction pour enrichir toujours la même égale fin de tranquillité!
Nous avons acheté à Pornichet pour être tranquille la semaine, les vacances, les week-ends et vivre avec nos enfants dans le jardin, manger dehors... bref des plaisirs simples en apparence et ben ça n'aura pas duré!!
TERMINER LA TRANQUILITEE nous passons notre temps à supporter : lapidaire truelle et marteau même pendant l'été vous le signaler à la mairie ....pfft c'est nous les râleurs...cela a été constaté par les services municipaux de la mairie et sanctionnés mais ce n’a pas servi de leçon 3 heures après c’était reparti !!
Plus de quatre ans à supporter d'être réveillé tous les matins par des machines et cela toute l'année... à ne pas manger dehors ou recevoir parce qu'on ne s'entend même pas parler! Ne plus bronzer dans son jardin à cause du voisin qui te regarde par sa fenêtre !

Merci à tous ces gens qui ne regarde que le compte en banque et qui ne vivrai même pas ce qu’ils nous font subir !

Le bruit devrait être interdit juillet aout et non pas par des lois tordu ou chacun comprend ce qu’il a envie !j'espère que la mairie changera sur ce point.
#43 - Le 07 août 2019 à 09h25 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Station Shell terrain vendu par la mairie a un promoteur aller voir prix du mètre carré
7000e A 8000e avec les bateaux de 12m on est entré dans la spirale de l’exclusion a Pornichet
Modification profonde du tissu social qui faisait de notre commune un mélange Harmonieux et familial Monsieur le maire on ne vous a pas élu il y a 5ans pour cela
#44 - Le 18 août 2019 à 13h27 par JAN Françoise, Pornichet
Je me pose beaucoup de questions sur la politique de la municipalité sur les questions d'urbanisme quand, un de ses adjoints me fait passer le message suivant :"On construit tout et n'importe quoi à Pornichet". Qu'est-ce que cela signifie ?
- la mairie de Pornichet n'a plus aucun pouvoir en matière d'urbanisme ?
- elle fait n'importe quoi sans discernement et sans respecter les riverains ?
- Trouve t'elle normal de détruire la vie des habitants au profit d'intérêts financiers ? Se retrouver du jour au lendemain avec des fenêtres d'immeuble plongeant dans votre jardin avec la disparition de votre ensoleillement, cela vous détruit toute une vie. Sans compter la perte de valeur de votre habitation qui vous fragilise face à la pression des promoteurs. Je ne suis pas certaine que nos élus accepteraient cela chez eux.
Chaque municipalité a été critiquée pour son "bétonnage" massif par chaque candidat aux élections, mais ceux-ci agissent de même une fois élus, en pire, avec toutes les conséquences que cela a pour les finances publiques (routes ravagées,déconstruites,reconstruites renouvellements des réseaux....).
Qui est là pour protéger les pornichétin(e)s ? Puisqu'on nous dit "on construit tout et n'importe quoi à Pornichet", qui est garant de l'éthique ? Devons-nous systématiquement nous battre contre ceux qui sont censés nous protéger dans notre commune?
#45 - Le 18 août 2019 à 16h52 par observateur de la vie pornichétine, Pornichet
Madame JAN votre remarque est très pertinente. Pornichet ne maîtrise plus grand chose en terme d'urbanisme. Cela doit cesser. C'est un des aspect où les prochains candidats devront prendre position. Halte à l'urbanisation à tout va.
#46 - Le 18 août 2019 à 17h07 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Non le maire est bien responsable et doit maîtriser c’est la mairie qui a revue le nombre d’étage pour l’immeuble au dauphin favorisant le promoteur. Les terrains vendus par la commune stade Louis Mahé station Shell gendarmerie à des promoteurs et a quel prix nous sommes en droit de le savoir c’est le patrimoine des habitants
Si un adjoint se plaint c’est qu’il n’y a pas consensus dans l’équipe espérons que le courage l’emportera et j’appelle à des démissions. Si vous aimez Pornichet car il y a aussi le futur port est-ce la faute à Saint Nazaire la je crois plus à l’influence de certains à LaBAULE. donc tout cela peut changer le meeting qu’on peut remplacer par autre chose de plus sain
Le plan de circulation complètement Farfelu fermeture d’école etc etc
Oui nous le pouvons nous le devons
Cordialement
#47 - Le 18 août 2019 à 17h25 par Gaulliste de gauche , Pornichet
Pour le stade Louis Mahé la nouvelle équipe pourra déposer un recours en annulation du permis 50 arbres en danger 12OOOm2 d’espace vert on peut en appeler au ministère de l’environnement.
On peut rêver et racheter alors le terrain au promoteur au prix agricole cela en calmera

Oui le maire est responsable.
Pas la carène ou je ne sais qui ?

Vive Pornichet
#48 - Le 19 août 2019 à 07h32 par emma, Pornichet
Pornichet est une collectivité. Le Maire n'en est ni le chef d'entreprise ni le propriétaire. Donc nous devons nous occuper de nos affaires.
#49 - Le 23 août 2019 à 21h46 par Françoise Jan, Pornichet
Alors que faire ? Je pense qye nous sommes nombreux à faire le constat que notre ville s'enlaidit au profit des promoteurs et des spéculateurs et aux dépends des résidents qui en subissent les assauts et voient leur vie au quotidien, se compliquer. Ne devrions-nous pas, en tant que citoyens et en s'unissant, le faire savoir au maire en le rencontrant ou en lui adressant une lettre ? Nous avons besoin d'espaces verts, de biodiversité pas de circulation intensive et polluante.
#50 - Le 23 août 2019 à 22h31 par Caroline Chérie, Pornichet
Françoise Jan vous croyez que le maire peut évoluer au cours d'un rendez-vous ou une lettre expédiée ? Moi pas. Il faut reprendre les choses en main en mars prochain. Pelleteur est en train de défigurer la ville.
#51 - Le 24 août 2019 à 08h15 par Emile
Mme Jan

Écrire ne servira , hélas à rien, si ce n'est que de se dire qu'on a fait quelque chose.
Il y a eu beaucoup de lettres et de rencontres pour par exemple l'école Jean Macé, résultat ?
Il ne reste qu'à réunir autour de vous suffisamment de personnes pour une liste en mars 2020.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter