Pornichet Infos

Pornichet COVID-19 : soutien au monde économique 
et aux Pornichétins confinés

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, la Ville de Pornichet multiplie les initiatives. Après l’aide apportée aux particuliers (portage de repas, courses…) et aux professionnels de santé et des services à la personne (garde d’enfants), la Municipalité a décidé de soutenir le monde économique.

Cela prendra la forme d’une exonération des loyers des commerçants occupant des locaux communaux, ainsi que de l’exonération des redevances domaniales (droits de terrasse, droits de place…), et ce, pendant toute la durée de la crise. Par ailleurs, la Ville s’engage à relayer les initiatives prises par les commerçants pour assurer la continuité de leur activité (contact : vieeco@mairie-pornichet.fr).

Enfin, les services de la Ville poursuivent, également, les initiatives pour permettre à chacun de mieux vivre les mesures de confinement. Ainsi, des vidéos de comptines, de contes, d’activité, réalisées par le personnel des multi-accueils seront régulièrement mises en ligne sur les réseaux sociaux de la commune (Facebook, twitter, YouTube). Les Renc’arts propose, même, un festival « Les Renc’arts at home » pour celles et ceux qui souhaiteraient partager une activité créative : une chanson, une musique, une danse…

> Voir une comptine en vidéo

> voir l’annonce du festival « Les Renc’arts at home »

30/03/2020 | 60 commentaires
Article précédent : « Résurrection pascale »
Article suivant : « Pornichet : défendre la dune contre l’envahissement des Yuccas »

Vos commentaires

#1 - Le 31 mars 2020 à 01h06 par Candidat
Bonne initiative, qui devrait être complétée par un bureau unique et un numéro d'appel ou les artisans et commerçants pourraient trouver des réponses à toutes leurs questions d'ordre juridique, fiscal, etc..

Et pourquoi pas une fois le confinement terminé, soutenir le commerce local par l'organisation d'une quinzaine commerciale organisée par les associations de commerçants auxquelles la mairie pourrait apporter un soutien financier.?
#2 - Le 31 mars 2020 à 10h12 par Professeur
La mairie pourrait-elle récupérer par téléphone ou mail les besoins spécifiques des personnes. Puis les mettre ensuite en ligne et ou sur répondeur pour que tous ceux qui peuvent y répondre puisse le faire?

Ensuite le personnel de mairie encore en service pourrait se charger de l'enlèvement et de la livraison dans des conditions sanitaire adéquates.
#3 - Le 31 mars 2020 à 11h34 par Rouxel, Pornichet
Merci à la municipalité mais aussi à ceux et celles qui continuent à aller travailler , les bénévoles, les particuliers qui part leur action individuelle participent à la solidarité essentielle en ce moment .
#4 - Le 31 mars 2020 à 15h03 par changement, Pornichet
Moi je propose de mettre en place un fond local de solidarité pour les entreprises et commerçants touchés par la crise sanitaire.
#5 - Le 01 avril 2020 à 17h30 par lefox, Pornichet
Candidat, pourquoi voulez vous que Mr Pelleteur soutienne les associations de commerçants? Il est déjà le protecteur de plus de 150 associations sur la commune.
#6 - Le 02 avril 2020 à 10h22 par Candidat
@ Lefox

Parce qu'aujourd'hui les acteurs économiques locaux en particulier les TPE et commerçants en ont beaucoup plus besoin que certaines associations.
#7 - Le 02 avril 2020 à 23h24 par lefox
Merci, candidat, c'est ce que je n'ai cessé de répéter depuis des semaines. Content de voir que vous vous rendez compte de la nécessité d'aider les PME, les artisans, les professions indépendantes qui créent des emplois ,ne comptent pas leur temps, plutôt que des pseudos associations dont certaines sous le fallacieux prétexte d'action sociale vont à l'encontre de la création d'emplois locaux. Je ne développerai pas plus, je me suis déjà longuement exprimé à ce sujet (entre autres).
#8 - Le 03 avril 2020 à 10h26 par Moreau, Pornichet
Organiser la mise en relation, coordonner les initiatives solidaires, n’est-ce pas là, et qui plus est en ces longs moments de crise, la mission d’un maire? Réélu ou pas, quelle que soit la commune, il faut souligner un travail remarquable de proximité que nulle autre administration ne sait remplacer. A mon avis, entendre et remonter les inquiétudes du terrain était le sens de la lettre ouverte au premier Ministre pour lever ambiguïté de fonctionnement du conseil. Bien entendu les polémistes y ont vu autre chose. Et ils ne se sont pas privés d’alléguer népotisme! Mais que faire contre la bêtise humaine? Se reconnaîtront les spécialistes! La durée, la gravité, de la crise leur donne tort. Important, dès à présent, d'anticiper les répercussions économiques.
Aussi au journalisme d’aider à faire le tri dans information impérieuse et infox inintelligente à visée blessante. C’est la pierre angulaire de la crédibilité. Le lecteur y trouvera son compte.
#9 - Le 03 avril 2020 à 12h15 par PB, Pornichet
Moreau...la bêtise humaine vous dit que votre propos est juste sur un maire qui remonte des informations au premier ministre, c'est normal, c'est dans la fonction et il peut le faire de multiples façons. Le problème c'est la forme, la lettre ouverte dit "regarder tous ce que je fait" c'est un acte politique voire politicien, j'ai LAREM sur ma liste mais ne croyez pas non non je suis pas béni oui oui au guvernement
#10 - Le 03 avril 2020 à 14h25 par Moreau, Pornichet
Mais que viens faire la REM dans le cas présent? Il y a une situation à gérer. Le maire est habilité à gérer oui ou non? Vous êtes vous reconnus peut-être!
Dans ce cas restez borné à votre version. Elle n'intéresse pas grand monde. Connaissez-vous le sens de collégial?
#11 - Le 04 avril 2020 à 05h37 par lefox, Pornichet
Monsieur Moreau vous êtes un très bon propagandiste de la REM. Je vous félicite. Cultivé, bien élevé, ne remettant jamais en cause (ou en doute) l'ordre établi....En fait un bon collaborateur du pouvoir en place.
#12 - Le 04 avril 2020 à 09h40 par Candidat
@ Moreau

Si le courrier du maire n'est pas politique alors rien ne l' est.

Et d'une façon générale, LREM étant au pouvoir, il est normal qu'ils subissent la critique dans cette crise , que nombreux d'entre nous jugeons mal gérée.
A commencer par le maire dans sa lettre.

Or comme le déclin du commerce et des acteurs économiques locaux est une conséquence directe des décisions du gouvernement LREM, il est normal également de le rappeler ici.
#13 - Le 04 avril 2020 à 10h32 par Robert Alain, Pornichet
Je tiens à féliciter m le maire d’avoir
Maintenu le marché de Pornichet
Et l’avoir organisé dans les
Meilleurs conditions

Bravo
#14 - Le 06 avril 2020 à 08h47 par Emma, Pornichet
Alain Robert c'est la reconnaissance d'un acte commerciale, politique que vous évoquez là et non une décision sanitaire. Quant on est responsable il faut prendre le risque de l'impopularité pour protéger tout le monde;. je le redis, à mon avis cette réouverture des marchés aurait du faire partie d'une stratégie de déconfinemement qui ne se fera raisonnablement qu'avec l'accès des masques ( au moins alternatifs) à tous. Ce qui n'empêche pas de penser à l'accompagnement des commerçants, de tous les commerçants. D'autre part je pense que tous les professionnels du textiles, de la mode devraient se mettre à la création et confection de masques alternatifs . Allons-nous vers un bal masqué au 14 juillet?
#15 - Le 06 avril 2020 à 19h27 par Robert. Alain , Pornichet
M Pelleteur a soigneusement caché aux restaurateurs de Pornichet l’ouverture
En zone artisanale soit disant
D’une grande brasserie bar.

Et sans doute aussi d’un restaurant asiatique

Merci pour eux de l’avoir brillamment réélu
#16 - Le 06 avril 2020 à 19h43 par Robert. Alain , Pornichet
Je pense moi que sur le marché de Pornichet tel qu’il est organisé il respecte les mesures barrages à la contamination et mieux que dans n’importe qu’elle grande surface ou tout le monde touche les fruits les légumes les portes des vitrines réfrigérées. Etc.
Je n’incrimine personne cela n’est pas facile
Mais le risque zéro n’existe pas
Et il faut bien que chacun puisse faire ses courses
Alimentaire
Pourquoi ne pas soutenir le commerce de proximité à égalité de traitement
#17 - Le 07 avril 2020 à 08h08 par Catastrophe, Pornichet
Félicitations au Maire et à ses adjoints d'avoir assuré de 8 heures 30 à 12 heures 30 la sécurité sanitaire à la halle dimanche matin en remplacement de la police municipale
Encore bravo pour cette initiative
#18 - Le 07 avril 2020 à 08h15 par changement, Pornichet
Robert,

Juste un rappel :

Pornichet c'est

Intermarché
Carrefour market
épiceries


Cela suffit pas pour faire les courses?

Que le maire décide de ré ouvrir le marché m’inquiète car aujourd'hui personne à la solution pour ce virus extrêmement puissant .
#19 - Le 07 avril 2020 à 19h58 par marcelle G, Pornichet
Catastrophe et Alain Robert: vos commentaires sont à archiver; Alors que sur la même page dans un tweet, des infirmières encouragent les citoyens à rester chez eux , ( y compris par la voie des panneaus lumineux) vous, vous félicitez une municipalité qui incitent les citoyens à sortir et à se rassembler.De plus vous mettez en exergue que le maire et six adjoints donnent le mauvais exemple. Espèrons qu'il n'y ait pas de cas de covid 19 à Pornichet dans les semaines qui viennent. Question: quels sont les critères de sélection du Maire pour choisir les commerçants sur le marché? La Municipalité n'a-t-elle pas le sentiment d'une certaine inégalité de traitement? Lorsqu'on parle de besoins de première nécessité, ces besoins ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Certains préfèreraient une simple tartine de pain mais pouvoir aller au cinéma, à la piscine ou faire des kilomètres en vélo ou flâner dans la rue, ou s'entrainer au foot. Le besoin psychique peut aussi être une première nécessité . Dans ce cas il faudrait déroger pour tout le Monde. Ce n'est pas possible : survie oblige!Donc l'obligation de confinement doit être la même pour tous en attendant les masques, les tests, les traitements.
#20 - Le 08 avril 2020 à 09h38 par Bergeron, Pornichet
Emma
Je suis ok avec ce que vous dites. Le coronavirus est en augmentation en LA. Nous n'avons pas atteint le pic. Le maire comme le gouvernement agit dans l'improvisation totale, alors qu'il faudrait un peu plus de rigueur.
#21 - Le 08 avril 2020 à 11h43 par Rouxel, Pornichet
Emma rien de ce que fera cette equipe ne trouvera grâce à vos yeux! Mais que vous ont ils fait? l equipe municipale essaie avec les moyens qu ils ont de soutenir les pornichetiens et prennent leur responsabilité. Ils étaient présents pour veiller aux respects des règles et soutenir les commerçants. Effectivement on est dans une crise sanitaire mais il faut aussi penser à tous le commerçants qui vont vivre une situation économique catastrophique . Solidarite doit être le fil conducteur
#22 - Le 08 avril 2020 à 13h25 par Alain.robert, Pornichet
Emma. Lisez ce que j’écris. Personnellement je préfère être contrôlé à l’entre du marché garde les distance me faire servir par une personne masqué et gants produits désinfectants.
Etc je félicite le maire de procurer aux Pornichétains un service de qualité
A l’air libre Le risque zéro n’existe pas et en comparaison et suivant vôtre raisonnement
Fermons les grandes surface qui n’offrent pas la sécurité du marché de Pornichet
Et les jardineries recouvertes à Pornichet et saint Nazaire lieu de promenade
Et je dis bravo mr Pelleteur.
#23 - Le 08 avril 2020 à 17h27 par dehem, Pornichet
Bergeron!!!
Je crois que vous devriez faire de la politique !!!
Vous pourriez alors "Improviser" à votre tour!!!
Sérieusement, y'en a marre des "Y'avait ka" comme vous !!!ZVLR
#24 - Le 08 avril 2020 à 21h20 par marcelle G, Pornichet
Rouxel: vous imaginez que je fonctionne comme vous fonctionnez vous-même. " Cette équipe n'aura jamais grâce à vos yeux"; Vous me jugez. Et comme ce n'est pas votre métier de juger vous me jugez mal.Cette équipe n'est pas ma préoccupation. Je me préocuppe de la collectivité. Je sais par expérience que ce n'est pas facile.Voyez- vous je vous rejoins lorsque vous parlez de tous les commerçants. Tous. Pas une dizaine.
Alain Robert franchement vous attaquer aux grandes surfaces !!! c'est grave. pas pour vous mais pour le Maire qui semble vous valider comme porte-parole. Vous êtiez son opposition hier , vous êtes son soutien aujourd'hui...mais nous sommes en guerre comme l'a dit le Président ...no comment. En ce qui concerne les Jardineries la Villaverde de Saint-Nazaire a un parking complet... aucun contrôle des entrées et sorties.C'est la ballade des retraités alors que les plages sont interdites Aucun respect des gestes barrières. Certaines personnes dans la file d'attente ont leur masque autour du cou car ils ont trop chaud. La jeune employée ou stagiaire n'est absolument pas protégée des clients ( 75 ans en moyenne) qui lui parlent à 20 cm du visage. Une caricature. Je ne vois pas en quoi ce commerce répond aux besoins de première nécessité.quand on compare cette situation aux messages de prévention...on est dans l'aberration la plus totale avec ces dérogations. Je me suis arrêtée en revenant du travail; J'ai tourné les talons vu le contexte de risques de contamination et je n'ai pas voulu valider le fait que cette gérante "fasse son beurre" au détriment de la santé publique. "Faire son beurre..le bon beurre...Au bon Beurre???"
#25 - Le 08 avril 2020 à 21h56 par marcelle G, Pornichet
Voyez- vous Rouxel je vais vous prouver que je ne suis pas obsédée par une opposition à l'équipe municipale mais que ma priorité c'est le bien-être physique et psychique de notre collectivité. Ainsi si j'étais Maire je ferais appel à tous nos concitoyens qui ont une machine à coudre, à tous les commerçants et professionnels en lien avec le textile, à tous les designers, afin d'encourager une production rapide de masques alternatifs ( qui nous protègent des postillons de l'autre et protègent l'autre de nos postillons) cela à l'effigie de Pornichet ( slogan ou logo) je soutiendrais les pharmacies pour qu'elles puissent disposer de gel hydro-alcoolique . je recruterais des volontaires de services civiques qui, aux côtés des ASVP et policiers Municipaux pourraient accompagner la population dans le respect des gestes barrières .Ainsi la vie sociale pourrait reprendre doucement dans les commerces, squares et bords de mer. Voyez-vous Rouxel, il est certainement préférable d'écouter l'opposition que de la bailloner. En fait vous seriez rassuré si j'étais complètement mauvaise. Je ne suis pas.
#26 - Le 09 avril 2020 à 08h17 par changement, Pornichet
Alain Robert,

Je ne vous souhaite pas d'avoir le covid 19 car après on en reparlera de votre"Bravo" au maire.

C'est avec des gens malheureusement comme vous que ce fameux virus a du mal a disparaître .

A être aussi tenace dans vos propos on peut se poser la question .Mais que vous a promis le maire ?
#27 - Le 09 avril 2020 à 09h42 par Candidat
On ne peut que se féliciter de la prise de décisions, même si elles seront insuffisantes.

A nous d'en proposer d' autres, comme l'autorisation exceptionnelle de faire effectuer des travaux pendant toute la durée des prochaines vacances sur 2020 et 2021.

L'autorisation exceptionnelle des restaurants et bars de plages sur la période hiver 2020/2021 on évitera ainsi aux entrepreneurs un démontage et remontage des bâtiments.

Autorisation d'ouverture prolongée des bars et restaurants le soir pendant prochaine saison.

Mise en place d'animations de proximité dans chaque quartiers commerçants dès la fin du confinement, pour inciter le public à sortir et consommer.

La commune a les moyens de mettre cela en place, la voirie attendra des jours meilleurs.
#28 - Le 09 avril 2020 à 09h53 par Rouxel, Pornichet
Madame je m excuse platement de vous avoir jugée pour autant certains de vos commentaires sont dans le jugement . Nous n avons pas la même conception de l opposition . Être dans l opposition ne signifie pas d etre systématiquement contre. L intelligence collective c est de construire ensemble et de ne pas être systématiquement dans une posture de principe.
Des masques avec le logo de pornichet ? Quel est le besoin de l'afficher ainsi? Dans ce moment de crise il n y a pas de gloire à rechercher.
#29 - Le 09 avril 2020 à 14h31 par LEROY
Madame Adam: Sans doute ne le savez-vous pas...Mais il y a des dizaines, voire plus, de machines à coudre qui tournent à plein régime sur la Presqu'île et ailleurs et tout ceci discrètement par l'intermédiaire du bouche à oreilles, par les remontées d'informations en provenance du personnel médical. Et toutes ces personnes agissent tout simplement. Comme il y a de nombreuses entreprises textile ou autres qui agissent également solidairement.
#30 - Le 09 avril 2020 à 17h04 par marcelle G, Pornichet
Rouxel j'accepte vos excuses et si vous estimez que parfois je suis me comporte comme vous , je m'excuse à mon tour.
Revenons aux masques, ce que je veux signifier c'est que si la doctrine s'oriente aujourd'hui vers des masques pour tous rapidement, l'Etat ne peux pas répondre seul à ce besoin.Donc en ce qui concerne les masques alternatifs, en tissu, lavables on doit faire appel à tous les talents, toutes les bonnes volontés. on n'est pas obligés de fabriquer des masques au look genre" bloc opératoire"; le masque , au même titre que des lunettes de soleil ou un chapeau de soleil devient un accessoire protecteur de santé qui ne doit pas exclure la gaité, l'originalité, la fantaisie. A ce titre le créateur ( qu'il soit personne physique , personne morale ou collectivté locale) doit avoir le droit de signer sa création ou de faire passer un message; Il n'y a pas de recherche de gloire là-dedans juste une certaine reconnaissance de son travail,de son inventivité ou de son engagement.Ce n'est pas par ce que nous sommes en crise que nous devons être sinistres, on a la droit à la joie et à l'originalité.Cela en plus des bonnes idées évoquées ci-dessus dans les autres commentaires; Voilà ce que je voulais dire.
#31 - Le 10 avril 2020 à 09h46 par marcelle G, Pornichet
Excellente nouvelle Leroy. Mais pourquoi cette discrètion? Il ne s'agit ni d'un acte de charité ni de marché noir. On doit faire la publicité de cela car ce ne sont quelques dizaines de machines qui vont règler le problème. Il va falloir se dépoussiérer le costard. Nous vivons en zone touristique et nous allons devoir traverser 4 mois de crise. Alors faisons preuve d'inventivité pour soutenir tous les commerçants, les artisans et tous ceux qui vivent de la période estivale. on se tait sur les gens qui fabriquent des masques mais on affiche sur les panneaux lumineux et sur la place publique ( au sens propre et au figuré) l'ouverture des halles! ce qui commence d'ailleurs à être questionné par ces mêmes Maires qui en on demandé dérogation.Le titre du film c'est "Pornichet avant tout" et non pas Pornichet après moi. Non?
#32 - Le 10 avril 2020 à 19h27 par La fraise
#Emma
Au lieu de la ramener sur tout les sujets, entre autre sur les masques , que faites vous a votre niveau
Que faites vous pour la collectivité, c'est vrai qu'on ne peut passer son temps à critiquer et aider
Y a qu'a , faut qu'on !!
Il y a moins de risques sur le marché que de se croiser dans les rayons des grandes surfaces
Le nombre de commerçants sur le marché a été limité par la préfecture et en donnant la priorité aux producteurs locaux,
Au lieu de raconter n'importe quoi , renseignez vous
Les produits de premières nécessités, c'est la nourriture je pense a moins que vous vivez d'amour et d'eau fraiche
#33 - Le 11 avril 2020 à 08h01 par Choupie, Pornichet
Les polémiques actuelles sont de cruelles pertes de temps et de forces. Le système sanitaire est au bord de la submersion, chaque minute de perdue en invectives et protestations se paie en nombre de morts.
Ce n’est pas à vous de décider madame. Il y a des personnes élues pour ça. Eux sont lucides, responsables et courageux.
Il ne suffit pas non plus d’applaudir les médecins, soignants et autres personnels hospitaliers, ceux qui travaillent dans les commerces encore ouverts, les employés, agents municipaux réquisitionnés ou volontaires, pour les tâches nécessaires au bien être de tous…qui prennent le risque de s’exposer au virus.
Êtes-vous consciente madame que vos réitérations contradictoires froissent la morale. Il faut que chacun accepte de tenir son poste dans la chaîne qui permet non seulement à l’économie de tourner, pas pour "sauver des profits", mais à la société de vivre. Il ne s’agit pas de s’exposer de manière insensée, mais d’avoir le courage de prendre des risques nécessaires pour la vie de tous. Croyez-vous apporter la gaieté recherchée en ces durs moments par commentaires inintelligents visant l’autorité? C’est du moins ce que laisse à penser la montée de vos polémiques pour l’heure inutiles.
Lamentable de balancer et ensuite vous raviser. Vous devriez avoir honte madame Adam! Preuve que vous ne comprenez rien. C’est assez compliqué comme ça! Les lecteurs ont le droit d’être correctement informés.
#34 - Le 11 avril 2020 à 08h57 par PAP
Entendu hier 10/04 sur France Inter émission téléphone sonne.

Pour les loyers dû par les commerçants qui ne peuvent par décision gouvernementale ouvrir, il serait possible de faire valoir une impossibilité d'exécution qui juridiquement annulerait le loyer pour la période de confinement.

Un juriste peut-il confirmer en donnant les références législatives ?

Meme si bien sûr la négociation doit prévaloir, en cas de fin de non recevoir cette solution peut permettre de sauver un commerce.
#35 - Le 11 avril 2020 à 10h20 par marcelle G, Pornichet
pourquoi ce pseudo "la Fraise"? vous donnez de l'urticaire?
#36 - Le 11 avril 2020 à 10h29 par Philippe de pornichet
@le fox
Toujours autant mordant, vous attaquez comme toujours les associations, dont vous voyez pour vous, du travail caché illégal, ou, preneur d’emplois.
Vous avez un simple problème Monsieur, personnel avec un de vos enfant et votre façon de penser, et cela ne passe pas pour vous
ça suffit maintenant de pourrir les associations de pornichet qui oui ont de l’argent de la Mairie, mais dont les gens SONT BÉNÉVOLES. Arrêtez votre blabla de dèçu par les élections, ou alors, faites vous connaître là maintenant, ce serait plus juste de votre part
#37 - Le 11 avril 2020 à 12h53 par LEROY
MadameAdam/Emma: Vous semblez déborder d'inventivité... D'autres n'en n'ont pas manqué avant vous et agissent remarquablement ici et ailleurs et n'ont sans doute pas le temps d'aller "le chanter sur les toits".
Prenez soin des jeunes dont vous nous parliez sur un précédent commentaire. Ils ont certainement énormément besoin de vous en ces temps difficiles. Il s'agit de jeunes extrêmement fragiles. Merci!
#38 - Le 12 avril 2020 à 11h30 par Placide, Pornichet
à l’attention de Lefox : Dix moyens de tuer une association…
1 – n’allez pas aux réunions, si vous y allez, arrivez en retard.
2 – critiquez le travail des dirigeants et des membres.
3 – n’acceptez jamais de responsabilités car il est plus facile de critiquer que de réaliser.
4 – fâchez-vous si vous n’êtes pas membre du comité ; si vous en faites partie, ne venez pas aux réunions et si vous y venez ne faites aucune proposition.
5 – si on vous demande votre opinion sur un sujet, répondez que vous n’avez rien à dire.
6 – après la réunion, dites à tout le monde que vous n’avez rien appris ou bien dites comment les choses auraient dû se faire.
7 – ne faites rien de ce qui pourrait être utile ; mais quand les autres retroussent leurs manches, plaignez-vous que l’association est dirigée par une clique.
8 – payez votre cotisation le plus tard possible, ou pas du tout en disant que vous rendez assez de services comme ça.
9 – ne vous souciez pas d’amener de nouveaux adhérents.
10 – plaignez-vous qu’on ne publie presque jamais rien sur ce qui vous intéresse mais n’envoyez jamais d’article, ne faites jamais de suggestions, ne cherchez pas l’amélioration… la délation sur le bénévolat suffira.
J’aurai besoin de me détendre les phalanges, après la crise un rdv au cabinet pour une séance kiné gratos?
#39 - Le 12 avril 2020 à 11h50 par marcelle G, Pornichet
leroy:" Chanter sur les toits" c'est une chanson d'Enrico Macias!
l'expression c'est " le crier sur les toits" . Dans le passé , dans certains pays les toits étaient plat et les habitants montaient sur le toit pour transmettre un message au voisinage.C'est ce que font les gens quand le soir à 20h ils rendent hommage aux soignants de leur balcon. Mais patientez Leroy à la fin du confinement on retournera "le crier sur la place publique".
#40 - Le 12 avril 2020 à 13h45 par marcelle G, Pornichet
Leroy, ainsi que vous l'évoquez dans votre commentaire 37, lorsqu'on travaille toute la journée et que l'on prend tout de même le temps de réfléchir et d'échanger dans l'intérêt de la communauté, que penser de celui qui vous dit "de la fermer"?

Choupie: comme le dit le Président c'est la guerre, pour ma part nous n'avons qu'un seul ennemi: le covid 19. Vous n'aurez donc pas de réponse agressive de ma part; nous ne sommes pas dans un contexte de politique politicarde , peut-être en perdez vous vos repères?" vous froissez la morale, vous devriez avoir honte, vous ne comprenez rien, vous exposez de manière insensée, vos commentaires sont inintelligents.."
je ne pense pas froisser la morale , je n'ai pas honte, je pense comprendre certaines choses et je ne pense pas que mes propos soient insensés donc je continuerai de m'exprimer.
#41 - Le 12 avril 2020 à 19h07 par LEROY
Emma/ Gabriel Attal recrute des bénévoles: "jeveuxaider.gouv.fr. Allez-y! Vous y serez très utile....comme beaucoup d'entre nous. Merci.
#42 - Le 13 avril 2020 à 08h39 par lefox, Pornichet
Philippe de Pornichet
Monseigneur, effectivement je suis toujours autant mordant, pour attaquer non pas les associations mais certaines associations, qui selon les écrits de Monsieur le maire font travailler des mineurs dans des buvettes ou, preneuses d’emplois comme ce « service de transports citoyen « qui montre rapidement ses limites avec l’arrivée de la pandémie alors qu’une équipe communale serait encore en activité (avec toutes les protections d’usage mises en place).
Placide
Je ne comprends pas ce que vous dites, qui parle de tuer les associations ? vous, pas moi. Pourquoi voulez-vous que je fasse de la délation sur le bénévolat ? je suis bénévole et actif dans une association pornichetine (au demeurant elle coute moins chère à la collectivité que les deux auxquelles je fais référence) Vos propos sont donc diffamatoires Placide, une fois de plus. Pour ce qui est de la gratuité des soins de kiné dont vous auriez semble-il besoin ne vous inquiétez pas, bien évidemment vous avez encore le choix de votre praticien et surtout refusez les dépassements d’honoraires non justifiés (exigence de temps et ou de lieu). A condition qu’ils soient prescrits et médicalement justifiés, si vous êtes assuré social vous bénéficiez d’un remboursement par votre caisse et votre mutuelle prendra en charge la différence. Si vos moyens ne vous le permettent pas vous pouvez bénéficier de la CMU. Je ne pense pas que vous vous trouviez dans la situation pour le moins inconfortable des immigrés qui également peuvent bénéficier de soins gratuits. Notre système de santé et de protection social a bien été pensé à son origine ne laissons pas LREM et coll. Le détruire. On voit déjà les effets des politiques successives de réduction de ressources pour la santé, manque de lits, manque de médicaments manque de masques, manque de sur-blouses, manques de professionnels de santé…. Pour vos petits doigts qui semblent manquer de souplesse, il vous faudra attendre la fin du confinement, vos petits problèmes ne relevant pas d’un caractère d’urgence. Pour conclure, comme l’écrivait un ancien directeur général de la CPAM de Nantes : « prothèsez-vous bien ! » (Je me trompe c’était destiné, pour le fun, à l’adjoint chargé des sports). Donc protégez- vous bien.
Au plaisir de ne pas avoir à lire vos propos malfaisants et diffamatoires.
#43 - Le 13 avril 2020 à 12h37 par lefox, Pornichet
puisque Monseigneur Philippe de Pornichet et Placide m'y invite voici une lecture certes un peu longue mais incontestable sur le bénévolat (travail déguisé)au sein d'une association et sur son financements.
En votre qualité de joueur(se) né(e) avant 2000, l’adhésion à l’ES Pornichet Basket induit l’engagement suivant :
• Assurer un minimum de 2 permanences à la buvette de l’hippodrome !!!!!
CHARTE SAISON 2019/2020
En signant une licence au sein de l’ES Pornichet Basket, le joueur (et ses parents) acceptent les règles de fonctionnement énoncés dans cette charte.
Le(s) parent(s) et adulte(s) s’engage(nt) à :Assurer 3 permanences au moins par enfant licencié à la buvette de l’hippodrome.
Le non respect de ses obligations entraine des sanctions financières ou sportives (cf le règlement du club)
Les permanences à la buvette de l’hippodrome correspondent bien un travail obligatoire du joueur ou de ses parents pour que le joueur puisse pratiquer son Sport. Il ne s’agit pas d’un bénévolat.
Monsieur Pelleteur écrit que le président du club ESB Pornichet lui a déclaré que « le service à la buvette de l’hippodrome était assuré par des bénévoles majeurs pour le secteur boissons alcoolisées , les mineurs n’intervenant quant à eux , avec des majeurs, que pour la petite restauration. »
Démonstration est faite : tout d’abord il ne peut pas y avoir de bénévolat dès lors que celui est rendu obligatoire par une charte et un règlement qui stipule des sanctions en cas de non observance de ses règles .
Le président du club déclare que l’activité commerciale du club génère 10000 à 15000 euros de résultats nets et 4000 euros d’impôts sur les sociétés. Un simple calcul montre que le président ment. 4000Euros d’IS représentent 15% des bénéfices ( sources impôts .gouv .fr). Cela signifie que le bénéfice commercial du club est plus proche de 27000 euros. Qui a donc menti, monsieur le Président du club de basket de Pornichet ou bien Monsieur le Maire de Pornichet ?
Autre source d’informations (esbpornichet facebook) : » La tenue de la buvette de l'hippodrome est un investissement lourd en temps pour le club. Il suppose que chaque adhérent(e) ou son représentant(e) assure 2 ou 3 permanence au fil des 30 réunions hippiques de l'année, mais le jeu en vaut la chandelle. Le résultat net de la buvette hippodrome assure 35 à 40 % des ressources du club. »
L’ES Pornichet Basket est un club riche de plus de 300 adhérents. La cotisation est en moyenne de 100€ par joueur soit plus de 30000euros auxquels s’ajoute une subvention de près de 17000euros de la part de la commune auxquels s’ajoutent les dons de sponsors et les bénéfices du bar de la salle de prieux et sans doute d’autres menus bénéfices…
Monsieur le maire les « contes » de Monsieur le président du club de basket ne semblent pas sincères.
#44 - Le 14 avril 2020 à 13h00 par Ferry, Pornichet
Pourquoi la mairie ne donne t elle pas des chèques aux familles qui bénéficiaient de la cantine gratuite?
Ça se fait dans beaucoup de ville, Paris mais aussi Brest.
Sinon c'est faire des économies sur le dos des plus pauvres, c'est très bien de penser aux commerçants et monsieur de maire a toujours bien su le faire mais ils faut aussi penser aux plus fragiles même si ça n'est pas dans les gènes de la droite.
#45 - Le 16 avril 2020 à 09h22 par Candidat
J' appuie la demande de Ferry.
#46 - Le 18 avril 2020 à 14h20 par Placide, Pornichet
# Lefox, depuis quand la vérité est diffamatoire ? Vous dites ne pas comprendre et pourtant vous répondez. Chez vous la confusion est grande, permanente et constante. C’est pourquoi vous ne savez faire la différence entre diffamation et injures tel que vous pratiquez au quotidien. La sortie de crise va imposer un changement profond de mentalités et c’est tant mieux. Ainsi vont disparaître d’eux même les "Y a qu’à-Faut qu’on" (et même les vrais !).
Les responsables d’associations devront être inventifs et créatifs pour trouver solution aux ressources financières et fond de roulement nécessaire au fonctionnement des collectifs. Sans négliger les ingrédients qui participent au vivre ensemble et permettent de nourrir un club. Je doute que vous puissiez comprendre…
Le dicton dit « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » gardez précieusement le votre, surtout qu’il est plus que secondaire. Ça fera unanimement une bouffée d’air à la société. Emissaire de Bob, vu le score aux élections, on ne peut vous considérer tous deux comme exemple de cohésion sociale. La consignation, soigneusement conservée, de vos écrits (tracts et publications diverses) peut être utile, elle desservirait plus qu’elle n’infirmerait l’indécence de vos errements éthiques.
Le sport est fait pour rassembler, vous ne savez que diviser. Parlez-en entre vous ce ne sera d’aucune utilité. Comme le reste!
#47 - Le 18 avril 2020 à 19h52 par Philippe de pornichet
@ lefox, vous devriez relire...
Vous êtes un grand kinésithérapeute déçu avec ses rapports vis à vis de la ville. Kinésithérapeute, je n’invente rien, calmez vous, vous le dite tout seul, vous affirmez votre profession.
Toujours est il que Monsieur, vous crachez sur les « 150 » associations de la ville de Pornichet.
Vous voyez PARTOUT du travail dissimulé, du non droit au travail, et blabla.
Oui, oui Monsieur, même à la kermesse de mes deux trop grand maintenant, il était possible d’avoir une canette de bière , et pas d’adulte pour contrevenir à nous. environ 270 parents. Vous diriez que c’est du travail dissimulé ça aussi ?résonnez vous , vous êtes stupéfiant de stupidité.
#48 - Le 18 avril 2020 à 22h33 par lefox
Continuez ainsi philippe de Pornichet et Placide, vous démontrez que mes propos sont exactes. L,'association sportive qui gère la buvette de l'hippodrome y fait travailler des mineurs ( ce qi est contraire au droit) et si les écrits du maire sont vrais, ce que personne n'oserait mettre en doute, les comptes de l'association qui gère la buvette de l'hippodrome semblent nonsinceres.Si vous le contestez n'hésitez pas à me poursuivre pour diffamation.
#49 - Le 19 avril 2020 à 07h23 par lefox, Pornichet
Monsieur Philippe de Pornichet je ne vois pas partout le travail dissimulé et le non respect du droit du travail, et je ne m'en prends pas ni aux associations ni au bénévolat. Ce travail dissimulé, je le vois dans une association sportive au travers de sa charte et de son règlement intérieur tenue par son actuel président qui y soigne son égocentrisme démesuré . Cherchez aujourd'hui sur le site de ce club sportif l'organigramme de son bureau, seuls y apparaissent le nom et la photographie du président, la modestie des autres dirigeant du club doit certainement en être la raison! Je conteste la légitimité de la création (préélectorale) sous l'impulsion de la mairie précédente d'une association dite de transport citoyen qui très vite montre ses limites alors qu'un vrai service communale fonctionnerait encore aujourd'hui et aurait été créateur d'emplois. Je constate que face aux faits, vous ne savez Philippe de Pornichet et (ou) Placide que répondre par les insultes, le dénigrement, la diffamation, bref la bassesse.
#50 - Le 19 avril 2020 à 11h26 par DJW
Fabuleux, notre maire Pelleteur va autoriser les travaux durant la période estivale.

De rappeler qu'ils sont proscrit du 15 juillet au 15 août, habituellement.

Faudrait pas que Pornichet-sur-BTP perde son identité.
#51 - Le 20 avril 2020 à 06h04 par lefox, Pornichet
DJW, si cela permet aux entreprises locales de travailler, si cela permet de maintenir l'emploi, les vacanciers (s'ils ont les moyens financiers de venir) comprendront la nécessité de ses mesures. Pour une fois que Monsieur Pelleteur favorise l'emploi on ne va pas s'en plaindre.Bien évidemment cela ne doit pas l'autoriser à poursuivre sa politique urbanistique débridée.
#52 - Le 20 avril 2020 à 09h03 par Candidat
@DJW

ALLÔ, non mais allô, vous ne sortez plus et vous ne prenez aucune nouvelle du monde ? Ben si pourtant vous avez internet. Alors là crise économique qui s'ajoute à la crise sanitaire, ça vous parle?

Vous devez sans aucun doute être un oisif pour ne pas être sensible au désarroi des entrepreneurs et des salariés.

Mais quelque soit votre situation elle ne perdurera que si les forces actives de notre tissu social peuvent reprendre leur activité et faire ainsi que votre statut soit protégé.
Mais visiblement vous n'en n' avez.pas conscience.

Votre réaction prouve votre égoïsme comme heureusement peu en ont.
#53 - Le 20 avril 2020 à 10h05 par Robert, Pornichet
a DJW.
Si vous avez le courage de vos discours, allez voir les artisans et dites leurs en face, sachant :
- cela fait plusieurs semaines qu'ils sont à l'arrêt
- sans argent qui rentrent dans les caisses
- avec des salariés qui sont au mieux au chômage technique, u pire, qui se retrouvent sans emplois.

Mais peut-être êtes vous un des ces résidents secondaires migrants sanitaires, qui souhaitent revenir cet été et qui cette fois ne veulent pas être déranger par ceux qui essaient de se refaire une santé ECONOMIQUE......

Cordialement
#54 - Le 20 avril 2020 à 11h08 par Apostrophes, Pornichet
Alors là DJW c’est d’un niveau de réflexion qui n’aurait pas dépareillé sur la liste Belliot ou Trichet !
En ces moments ce type de raisonnement est totalement déplacé. Ce qui est important c’est la santé de tous.
J’imagine que vous vivez le séquestre protecteur sans vous occuper des autres, ceux qui ont faim de travailler, non pas pour se faire du fric, je pense que vous avez suffisamment profité du système. Il y a deux France, celle des riches et l’autre des moins aisés. Solidaires, vous savez ce que c’est ? Ce n’est pas commerces de proximité parce que distanciation sociale oblige, et après reprendre les achats qui ne sont pas de premières nécessités sur Amazon.fr ou hyper boutiques qui étranglent les petits producteurs. Ce genre de conception né de mentalités égoïstes on a trop vécu. Le portefeuille ne fait pas tout. Sans bon sens, le plaisir d’écraser les autres ? A chacun de se faire sa propre opinion de l’information. Il est clair que je prends le parti de la vie et du concret. L’important est que réside le véritable sens de l’éthique : définir la juste pratique dans un univers ambigu. Le clinquant n’est pas la première préoccupation du maire. Lui et son équipe ont montré qu’ils savaient faire face. Vous et d’autres de mêmes acabits ramassez votre veste à potins.
#55 - Le 22 avril 2020 à 18h49 par DJW
Arrêtez votre cinéma. C'est pas la trêve estivale d'un mois qui va couler l'industrie du BTP, laquelle est, de toute façon, jamais dans les temps pour finir un chantier.

Mais si vous y tenez tant que ça, pourquoi ne pas travailler carrément la nuit aussi ?

Et puis on pourrait payer des gens pour vous mettre des baffes aussi, ça ferait marcher l'économie ?
#56 - Le 23 avril 2020 à 18h37 par Rouxel, Pornichet
DJW , c est quoi cette agressivité?
Arrêtez de parler sans rien savoir, c est absolument nécessaire que l économie reparte ! Et le BTP y compris . je pense que pendant cette crise chacun peut arrêter de penser à son petit confort.
#57 - Le 23 avril 2020 à 19h00 par Jean luc
Il y a quand même un risque pour que Pornichet et la Baule perdent une partie de leur activité touristique cet été. Rien n'est joué mais on peut imaginer que les vacanciers se déplacent sur des lieus à plus faible densité de population. Es ce que laisser les ent.locales en activités en juillet et août sur ces communes est bien judicieux ? Pas sûr... beaucoup de gens ici vivent du tourisme. Les entreprises peuvent aisément privilégier les chantiers dans des communes moins saisonnières sur cette période. Ne sabordons pas notre saison touristique !
#58 - Le 24 avril 2020 à 00h32 par Candidat
@DWJ

Une trêve estivale associée à deux mois de confinement. Sans compter la prudence du consommateur à investir . J' espère sincèrement que vous n' avez personne de votre entourage qui travaille dans le secteur. Ni non plus dans le tourisme, ou dans l'hôtellerie et la restauration ou le petit commerce.

30 à 40% de baisse d'activité, qui vont venir s' ajouter à une réduction brutale des échanges internationaux, et ce tant qu'on a pas trouvé de vaccin, votre optimisme va être mis à rude épreuve et votre portefeuille également.

Ajouter à cela les risques sanitaires de plusieurs populations sur plusieurs mois, vous avez raison pourquoi s' en faire.

Je préfère voire des mesures provisoires etre prises , le pire n'étant jamais sûr.
#59 - Le 24 avril 2020 à 07h48 par lefox, Pornichet
DJW, on savait que le confinement pouvait avoir des effets délétères, aussi je vous invite DJW, pour la sécurité de vos proches, à continuer de frapper les touches de votre clavier.
#60 - Le 24 avril 2020 à 18h59 par LEROY
DJW: nous ne connaissons pas votre profession. Mais tout laisse à penser que vous êtes un "planqué" pour raisonner comme vous le faites. Heureusement qu'à la tête de la Ville nous avons un ancien Chef d'Entreprise.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter