Pornichet Infos

Pornichet : inauguration de la nouvelle salle des sports et de l’école Gambetta

La ville de Pornichet a consacré une partie du mois de septembre à inaugurer deux nouvelles réalisations dans le paysage pornichétin, la salle des sports et l’école Gambetta.
Christophe Priou, Antoine Done adjoint aux sports, Jean-Claude Pelleteur maire
Christophe Priou, Antoine Done adjoint aux sports, Jean-Claude Pelleteur maire

La salle des sports accueillera les activités de basket et de badminton. Le Gymnase de Prieux était devenu trop petit et il était presque impossible de se garer les jours de compétitions.

La salle des sports implantée sur une zone humide, le maire de Pornichet est revenu sur le sujet : «Je sais que le choix de l’emplacement n’a pas été exempt de critiques, mais je suis sûr que ce lieu peut devenir le poumon sportif de la commune. Plusieurs espaces de jeux existent déjà et des réflexions sont en cours pour la création d’autres équipements. » 

La salle des sports en chiffres :

Surface 1000 m2, 6 vestiaires, et salle de réunion.

Coût 2,5 millions d’euros financement uniquement par la ville.

Inauguration également de la nouvelle école Gambetta

La nouvelle école Gambetta compte 8 classes, un restaurant scolaire, une salle polyvalente, un dortoir, une salle pour les enseignants. Le budget écoles est de 4 millions d’euros, 3,5 millions d’euros pour l’école et 500 000 euros pour l’extension du Pouligou. 

Le maire Jean-Claude Pelleteur a déclaré : « Nous avons donc dû prendre la douloureuse décision de fermer l’école Jean-Macé. Croyez-le bien, ce n’est pas une décision que nous avons prise avec plaisir bien au contraire, je suis conscient des réactions que cela suscite. Derrière, il y a une part d’affect et de nostalgie. Cependant, il faut savoir prendre des responsabilités et agir avec pragmatisme pour l’intérêt général et je peux vous le dire, ce n’est pas tous les jours facile. »

26/09/2018 | 4 commentaires
Article précédent : « Pornichet : Jacques Corneti, l’opposant au maire, ne lâche rien »
Article suivant : « Pornichet Taxe de séjour : Tout hébergeur particulier doit déclarer sa location en mairie »

Vos commentaires

#1 - Le 29 septembre 2018 à 11h27 par muxu
LOL !!!
#2 - Le 08 octobre 2018 à 07h43 par Assez, Pornichet
Monsieur Pelleteur ressemble t-il à notre président car je trouve qu'il manipule très bien le marketing politique!!!!!
#3 - Le 19 octobre 2018 à 10h14 par Herbert, Pornichet
Assez, jeune pigeon, les échecs, les évènements récents, mais toujours pas plus de plomb dans la tête.
Sous l’aile de l’ancien maire qui a la prétention de vous lancer et de vous apprendre le métier, mais dont les idées, les actions, ont laissées autant de traces qu’une limace dans un carré de salades, vous avez, semble-t-il, et c’est normal, les mêmes gros problèmes de compréhension. Notamment de confondre aisément filouterie et marketing, et pour cause, la mise en pratique de l’une et l’ignorance l’autre. Le marketing est une science qui consiste à concevoir l’offre d’un produit en fonction de l’analyse des attentes des consommateurs ce en tenant compte de toutes les contraintes de l’environnement (sociodémographique, concurrentiel, légal, culturel…) dans lequel elle évolue. Passé de maire au statut d’opposant et à Mr Sans-Gène, il vous fait la leçon, défiant toutes notions fondamentales de conduite des affaires. Naïveté profitable. Autant d’adhésion, vous êtes mal barré. Il vous offre à conduire une liste mais sans jamais avoir le droit de gâcher son fol frisson : espérer (ultimement) tenir les rênes sans jamais vous les lâcher…
Votre avis du Président : comme lui, il a un gros problème d’arrogance, celui de ne pas comprendre la base, et ceux qui ont travaillé pour avoir ce qu’ils ont; à la différence que le Pdt lui ne se dérobe pas de ses responsabilités et ne donne pas raison au dernier qui parle, et n’a pas cette médiocrité choquante qui conduit à l’incompétence.
#4 - Le 21 octobre 2018 à 21h29 par  Firmin, Pornichet
A la salle de Prieux le coût aurait été moins élevé en agrandissant le parking,
mains sans doute pas assez cher en dépenses. La trésorerie de nôtre ville
regorge de $,faut juste demander et hop ça passe, l'impôt viendra tranquillement
boucher les trous. Bonne détente aux sportifs.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter