Pornichet Infos

Pornichet : Jacques Corneti conteste le bilan financier du maire

L’ancien adjoint aux finances se veut être un opposant constructif, mais confirme qu’il ne « laissera rien passer » si l’on « enfume les Pornichétins » sur les chiffres. Il donne ici sa version sur la réalité des finances de la ville.

"Après avoir renié sa propre signature par laquelle il soutenait un candidat aux élections sénatoriales,  voila que notre premier magistrat enfume les Pornichétins avec un article de presse fleurant bon l'autosatisfaction et une campagne électorale prématurée.

Je n'interviendrai pas sur les réalisations exécutées, en devenir ou en projet, d'autres le feront probablement. Par contre au sujet des finances je souhaite apporter quelques précisions qui risquent de noircir le tableau.

Voici ce qu'écrivait (début 2014) la représentante locale du trésor public au début de ce municipe : 

Appréciée globalement la situation de Pornichet apparaît saine malgré une dégradation de l'autofinancement liée au remboursement anticipé d'un emprunt suisse n°160 contracté par le municipe précédent (Lambert/Beaurepaire)

Notre premier magistrat déclare :

vouloir assainir les finances de la ville…..

Quelques chiffres à méditer :

Dépenses

En 2013 le total des dépenses réelles de fonctionnement était de 17.561.434€

En 2017 (prévisions) le total de dépenses réelles de fonctionnement sera de 17.807.713€

Les dépenses réelles de fonctionnement restent quasiment stables (croissance de 1,4%)

Masse salariale

En 2013 la masse salariale représentait 52,93 % des dépenses réelles de fonctionnement

En 2016 la masse salariale était de 56,63 % et en 2017 elle représentera 57,24% des dépenses réelles de fonctionnement soit une croissance de 4,31 %

Dette

Ensuite il nous fait part :

du désendettement de la ville grâce au plan d'économies porté par les services municipaux.

En 2013 la dette était de 19,5M€

En 2016 la dette était de 15,2M€

Soit une diminution de 4,3M€ avec un apport de fonds de 4M€ lié à la vente de la maison de retraite  qu'il a intégrée dans les comptes 2014 car le précédent maire les avait mis en réserve au cas où la vente serait dénoncée. Où est l'exploit?

Le tout sans compter sur la grande braderie des terrains communaux qui, si elle se réalise, lésera les Pornichétins de plus de 3M€

Tout ceci montre que la gestion financière de la municipalité est bien loin des affirmations du premier magistrat de la ville.

01/11/2017 | 30 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 02 novembre 2017 à 10h09 par ..., Pornichet
hé oui, les dépenses réelles de fonctionnement sont quasie stables, les emplois + 4,31 en DRF, et la dette haaaaa la dette ... et tout cela avec tout les travaux effectués depuis ce nouveau municipe ( jamais vu avant) ! qui enfume donc qui ?
#2 - Le 02 novembre 2017 à 11h36 par martineau, Pornichet
Le maire de Pornichet s'était engagé dans la campagne à récupérer la maison de retraite dans le patrimoine. Il ne l'a pas fait évoquant une fausse raison juridique qu'il serait bien en peine de nous expliquer. Robert Belliot n'avait pas intégré cette recette dans les comptes tant que les recours n'étaient pas terminés. En fait le produit de cette recette au budget Pelleteur l'arrange bien pour justifier d'un pseudo désendettement.
#3 - Le 02 novembre 2017 à 12h12 par Observateur
Entre Cornetti qui mélange les choux et les carottes pour nous sortir des énormités et des commentateurs qui ne connaissent rien a la comptabilité publique, nous sommes gâtés !
Si les 4 millions de la vente (scandaleuse) de la maison de retraite ont bien été intégrés dans les comptes de la ville, ils l'ont été dans la section des recettes. L'encours de la dette lui est bel et bien descendu de 20 a 15 millions d'euros mais la conclusion faire de 20 - 4 = le desendettement est une bêtise, ce n'est pas comme cela que ça marche.
Les dépenses de fonctionnement ont augmentées en raison des décisions prises par l'Etat qui a imposé notemment une augmentation des traitements des agents ainsi qu'une augmentation de certaines cotisations ce qui explique que la masse salariale augmente.
Monsieurs Cornetti ne fait pas de l'opposition constructive il cherche par tous les moyens sur n'importe quel sujet a se venger de son éviction de l'équipe municipale dans laquelle il était conseiller délégué aux finances et non adjoint aux finances.
Pornichet Infos qui,est certainement objectif et indépendant pourrait faire sa propre enquête sur les comptes de la ville, après tout les documents sont publiques et une comparaison des chiffres devrait donc être relativement facile non ?
Monsieur Cornetti, je respecte votre mandat et votre personne mais essayez d'être objectif et constructif ! La comptabilite publique n'a rien a voir avec une compta d'entreprise et votre passage aux finances n'a pas laissé un souvenir majestueux tant vos présentations de budget en conseil étaient laborieuses en énonant, sans comprendre les votes par section en vous trompant sur les chiffres ..... J'attends avec impatience les ROB au prichain conseil, nous pourrons alors voir la réalité des comptes
#4 - Le 02 novembre 2017 à 18h52 par Lemere
@observateur

Si ce n'est pas comme cela que ça marche, dites nous donc comment ça marche, et d''où viennent les 5 millions de reduction de la dette sur 3 ans.

Et ou sont les 4m€ de la vente de la maison de retraite? Ah! lá je pense avoir une idée ( qui peut servir de réponse á Pornichet commentaire #1:

Les 4m€ si pas d'emprunts ni remboursement de la dette, et bien ils ont servis aux divers depenses des travaux que l'on peut voir effectivement un peu partout.

Mais peut etre me trompais-je ? Et cher Observateur, je compte sur vous pour m'eclairer, á moins que vous n'ayez eu vous aussi , comment dites vous "L'intention de nous enfumer"
#5 - Le 02 novembre 2017 à 19h02 par Assez, Pornichet
Qui peux nous dire si la dette de la ville a augmenté et surtout si l'endettement a augmenté?
#6 - Le 03 novembre 2017 à 00h48 par Observateur
Baisse de l'encours de la dette =
Recettes - Dépenses = capacité d'autofiancement
Depuis quelques années cette capacité se situe entre 3,5 et 4 Millions.
Sur cette capacité la ville rembourse ses emprunts a hauteur de 1,5 million par an....

Quant aux 4 millions de la maison de retraite, évidemment ils sont dans les investissements et travaux que la ville a réalisé e réalise aujourd'hui.

L'encours de la dette ( ce que l'on doit aux établissements bancaires ) est passé de 20 millions a 15 millions et ça chacun peut le voir en consultant internet, tous les comptes administratifs y sont en accès publique ...

Je n'enfume personne, je suggère juste un peu d'objectivité et d'analyses factuelles.

Les travaux se voient partout dans la ville et je ne oeux que m'en réjouir après un abandon total lors du dernier mandat de l'entretien des routes, des bâtiments etc.
Car malheureusement a part un hippodrome a plusieurs millions d'€uros qui tombe déjà en ruine et parc paysager sans arbre, le maire précédent n'a pas fait grand chose ....
#7 - Le 03 novembre 2017 à 08h27 par jacques Corneti
# observateur
Votre analyse est juste mais incomplète
Les cessions d'immobilisations abondent effectivement le chapitre recette du compte de fonctionnement mais doivent être en totalité basculées vers le compte investissement.
Cela libère des fonds du compte de fonctionnement pour rembourser la dette et les fonds liés aux cessions d'immobilisations sont utilisés pour faire des travaux ou investir.
La vente des immobilisation permettent indirectement, que vous le vouliez ou non, le remboursement de la dette dans le temps.

Pour info le DOB 2015 prévoyait en k€
- épargne nette ou autofinancement 1.190
- ressources propres 645
- subventions d'investissement 25
- cession d'immobilisations 4.780
- emprunt 0
TOTAL CAPACITÉ D'INVESTISSEMENT 6.640
#8 - Le 03 novembre 2017 à 08h50 par Assez, Pornichet
Observateur,

merci de ces précisions.

La ville fait elle des emprunts et surtout qu'elle durée ? Plus ou moins importante que l'ancien maire ?

Pouvez vous aussi nous dire pourquoi tant d'augmentation des impôts foncier et locaux de la carène ????

Pornichet a t elle augmenter sa part de crédit ou de subventions auprès de la carène ?

Je suis d'accord avec vous pour les routes mais je suis moins d'accord avec vous car le maire actuel me fait penser qu'il a la même politique d'urbanisme que Saint-Nazaire ( dés qu'un terrain est a vendre on construit des logements .......) et pourtant la demande n'est pas plus forte qu'avant .
#9 - Le 03 novembre 2017 à 09h01 par Lemere
@observateur

Merci de cette réponse, qui permet á chacun de constater que sans les 4M€ de la maison de retraite, les emprunts pour faire les travaux auraient grevés et de beaucoup cette dette, ou n'auraient pas pu avoir lieu.

Donc en n'exécutant pas une promesse , celle de faire annuler la vente de la maison de retraite, l'equipe en place a pu faire baisser l'en-cours de la dette. Cela s'appelle de l'opportunisme de circonstances.

Et cela n'a rien a voir avec une excellente gestion.

Apres , entre maison de retraite et avenue de Gaulle, on autait pu demander aux Pornichetins de faire le choix.
Meme si je préfère et de loin une salle des sports a un parc paysager.
#10 - Le 03 novembre 2017 à 17h31 par jacques Corneti
# Observateur
de la part d'un frustré revanchard inculte en finances publiques

J'ai retrouvé un document très instructif dans mes archives. Je suis obligé de le recopier car l'espace laissé aux blogueurs n'accepte pas les « pdf » et les « jpeg »

CESSION DE LA MAISON DE RETRAITE 4.000.000€

AFFECTATION AU BS 2014 (budget supplémentaire) 1.175 063€
1- mise à niveau services 348.000€
renouvellement de la flotte de véhicules 328.000€
logiciel de gestion électronique des données 20.000€
2 – demandes nouvelles 827.063€
PAVC 300.000€
participation accessibilité gare SNCF 223.200€
programme éclairage public 90.000€
giratoire Saint Sébastien 58.750€
aménagement gare-Mazy-de Gaulle 50.000€
étude circulation routière 25.000€
PUP Saint Sébastien raccord réseaux 33.343€
route d'Ermur ; enfouissement 28.170€
logement du gardien Prieux 8.500€
plan d'alignement 10.000€

SOLDE APRÈS BS 2.824.937€
Affectation des sommes après clôture du CA 2014
dépenses imprévues 780.484€
désendettement 1.930.755€
réserves finances 113.698€

Ce document montre que la vente de la maison de retraite a permis de rembourser la dette directement ou indirectement.

C'est tout à votre honneur de défendre votre mentor, mais lorsqu'on a pas la connaissance des problèmes, on intervient humblement !
#11 - Le 04 novembre 2017 à 09h24 par Posi
Le budget de la ville avoisine les 22 M€ par an et vous vous amuser à débattre des 4 M€ sur une année alors que le municipe en place va gérer 132M€ sur le mandat....
Je ne dis pas qu'il ne faut pas s'intéresser au 4M€ mais insinuer que tous les projets ont été financés par ses 4 M€....
#12 - Le 04 novembre 2017 à 09h46 par Assez, Pornichet
Mr Cornetti,

si cela devait être vrai ,alors il faut demander la démission du maire .

On ne peut pas gérer une mairie en vendant les biens de celle-ci.

Peut être trop de promesses électorale mais non chiffrés ? Pour attirer l'électorat?

Le maire peut il s'exprimer sur cette maison de retraite?

****MODERATEUR**** Vous pouvez le penser mais nous ne publions pas les attaques contre nos confrères c'est une règle
#13 - Le 04 novembre 2017 à 12h06 par POLLUX
Merci a M. CORNETI pour ouvrir ce débat et aux différents intervenants pour ajouter des commentaires .En bon père de famille , la vente de la maison de retraite vient effectivement diminuer le désendettement de la commune .Par contre ce qui est inquiétant c'est l'augmentation de la masse salariale , problème de 98 % des communes et pointé par la Cour des Comptes . A quand la diminution des effectifs, l'augmentation du temps de travail,l'empilement des structures CARENE,Département, régions, etc.. qui pénalisent l' investissement
#14 - Le 04 novembre 2017 à 15h59 par Assez, Pornichet
Modérateur,

je respecte votre décision mais un jour il faudra aussi que ce débat soit sur la place publique .
#15 - Le 04 novembre 2017 à 20h15 par pasnormal
#Pollux
L augmentation du temps de travail des agents a 35h permettrait de diminuer la masse salariale
Quand la cour des comptes pointera cette inégalité?
#16 - Le 05 novembre 2017 à 12h19 par Contribuable en colère
Les agents municipaux travaillent moins de 35h?
Si cela est confirmé, c’est un vrai scandale
Un réajustement et de drastiques réduction s’imposent en particulier avec tous les postes en doublon de la Carène
#17 - Le 06 novembre 2017 à 13h59 par Lemerle, Pornichet
Monsieur Cornetti vous ne pourrez continuellement vous permettre de jouer à la chauve-souris : « Je suis oiseau, voyez mes ailes. Je suis souris, vivent les rats ». Votre caractère vous fait critiquer et débiner l’autorité en place mais, finalement cela revient à vous attaquer vous-même. Au point de vous rendre absurde aux yeux de tous. D’aucun charisme, vous ne respectez rien, ni votre élection avec la liste Pelleteur et, voila qu’à présent vous soutenez les mensonges d’un bilan dont vous combattiez ardemment les bidouillages durant la campagne, telle la vente de la maison de retraite. Ça cloche. Votre asociabilité avérée, incompatible avec le service comptable ville, à fait vous braquer contre. Contradictoire insolence, vos tirs à répétition de chiffres sont inutiles à notre société. Juste emmerdeur en somme. Vos idées, vos méthodes d’un autre temps, sont révolues. Place au concret, aux jeunes qui avancent avec l’envie d’apprendre, à celles et ceux qui respectent leurs engagements et par là même les raisons électives d’un suffrage au résultat incontestable, évident et net.
#18 - Le 06 novembre 2017 à 16h33 par martineau, Pornichet
à Lemerle
Monsieur Corneti a le droit de ne plus être d'accord avec la politique menée, fondamentalement différente, de celle annoncée pendant la campagne. C'est aussi le cas d'autres qui démissionnent et ceux qui se taisent mais n'en pensent pas moins. On est en démocratie !
#19 - Le 06 novembre 2017 à 18h20 par Lemere
@lemerle

Votre diatribe contre M. Cornetti ne fait que renforcer la méfiance envers ses détracteurs tels que vous même.

@posi

vous nous direz dans quel monde vous vivez ou 4M€ ne sont rien?
Et quand cette somme représente environ 25% du montant de la dette de départ, on est en droit de s'interroger.
A moins bien sûr que vous n'ayez confondu milliers et millions d'euros.
#20 - Le 06 novembre 2017 à 22h33 par Lemerle, Pornichet
Non martineau ce n’est pas la démocratie selon J. Corneti. C’est un cas personnel, point. Qui en retraite joue d’expérience de gestionnaire d’entreprise. Son entreprise. Dans toute autre entreprise, sauf la sienne puisqu’il en détenait le pouvoir, il serait mis à pied, ou remercié pour incompatibilité d’humeur ou bien encore licencié pour faute grave. Là il profite des largesses de la soi-disant démocratie, celle qui l’arrange et qui en tant que proche vous sied. Son seul but revanchiste est de faire tourner bourrique M. Pelleteur et une équipe d’où il s’est exclu de lui-même. Ne vous faites pas interprète de la conscience des autres. Posez vous d'abord les bonnes questions : « Qui ne réussit pas à se faire comprendre, et qui a la majorité contre lui, est relativement un fou, un isolé, un énigmatique.» journal intime de Henri-Frédéric Amiel, 3 décembre 1875.
#21 - Le 07 novembre 2017 à 08h26 par Lemere
@Lemerle

Et bien justement ici on ne parle pas d'entreprise!
Votre vision purement économique et entrepreneuriale n'est pas sans inquiéter si vous faites partie de l'équipe majoritaire , voire pire si vous la dirigez .
#22 - Le 07 novembre 2017 à 15h23 par nom , Pornichet
lemere et cornetti même combat, je vais de ce pas déposer un recours !
#23 - Le 08 novembre 2017 à 00h26 par Lemere
@nom

Il faut en toutes circonstances, savoir choisir son camp! Et cela ne veut pas pour autant dire qu'il faille y rester toute sa vie. Sans quoi vous risquez de tomber dans le totalitarisme.
#24 - Le 11 novembre 2017 à 18h14 par nom, Pornichet
Monsieur Lemere, faire des recours systématiquement ne démontre pas que toutes les décisions sont prises sans concertation ou sans réflexion à mon avis certaines personnes qui les déposent le font soit par intérêt personnel soit par vengeance .... mais vous allez encore me répliquer que ce que j'ai écrit est "diffamant"" !
#25 - Le 12 novembre 2017 à 12h02 par Lemere
@Nom

En l'occurence les recours se font devant la justice, qui n'en doutons pas saura trier l'ivraie du grain. Et dira s'il s'agit de vengrance ou d'intérêt personnel. Aprés il vous appartiendra de vous excuser ou de crier partout que vous aviez raison.
#26 - Le 17 novembre 2017 à 14h16 par nom, Pornichet
lemere, il faudrait m'excuser de quoi ? et je ne cries pas partout comme vous le faites dans ces forums avec votre grand copain cornetti, moi, j'y vois une sorte de pollution comme dans toute concentration de produits permettant de détruire les mauvaises herbes !
#27 - Le 18 novembre 2017 à 14h19 par Chenu, Pornichet
Ce serait une erreur de prendre pour argent comptant les dires de Jacques Corneti. Il reproche à Pelleteur entre autre, un certain charisme, le pragmatisme, son apolitisme, en fait tout ce qui lui manque comme qualités pour faire un conseiller moderne qui gère les affaires dans l’intérêt publique et non pas en fonction du système politique où il est inscrit. Pareillement à Lemerre, mais pas du même bord, il jette le trouble en espérant neutraliser le jugement d’autrui.
A part l’esprit lugubre de se faire valoir et vouloir semer la zizanie ça ne mène à rien d’autre.
#28 - Le 19 novembre 2017 à 11h16 par Lemere
@Chenu

Je ne souhaite en rien neutraliser le jugement d'autrui, mais simplement susciter débats et réflexions sur des faits, souvent fournis par mes contradicteurs eux mêmes dans leurs commentaires.
Et je ne supporte pas que dans ces débats on refuse de débattre sur un fait, et qu'on préfère s'en prendre á la personne, en affirmant tel ou tel sentiment qui motiveraient l'intervention d'un tel ou un tel.
Et ce n'est pas de ma faute, si a la lecture de tel ou tel commentaire ( prenez le 26 plus haut) , on ne puisse que réagir devant leur rédaction.
Ici " ...détruire les mauvaises herbes".
Et bien oui, et surtout en politique, une "mauvaise herbe " reste une "mauvaise herbe", et il vaut mieux l'arracher. ( pour info á Nom, je n'utilise plus de désherbant depuis longtemps..)
#29 - Le 22 novembre 2017 à 08h04 par Chenu, Pornichet
Permettez-moi de nuancer votre défense Lemerre : Vous ne suscitez rien du tout, ni débats ni réflexions, vous suggérer, vous incitez. Ces deux genres virulents qui crient au scandale à presque chaque délibération le font-ils de bon droit, comme il se devrait, ou simplement pour exister dans la contestation ? Voire la détestation. Puisqu’ils la sollicitent, à leurs demandes, laissons la justice, elle indépendante, faire son travail. Elle n’a pas besoin d’interprète fortuit, tels vos commentaires hasardeux de soupçons dans un seul sens. Celui qui vous arrangerait…pour en tirer profit politiquement parlant. Comme eux, avec votre façon d’avoir toujours le dernier mot, de toujours vouloir avoir raison, en fait vous aussi en avez rien à foutre de la vérité.
Quand nombres de citoyens y voient un changement dans la sincérité des actions menées, vous, comme eux, pensez à jeter le trouble sur un programme rondement mené, précisément défini de longue date.
L’époque a véritablement changée, la gestion municipale aussi. C’est vérifiable au quotidien.
On est plus dans l’imprévisible imprévu, ni dans la gestion à vue. Et surtout sortis de l’imposture. Vous voulez y retourner ? C'est ce à quoi vous contribuez. Rendez vous compte !
#30 - Le 22 novembre 2017 à 23h35 par Lemere
@Chenu

Vous faites dans la provoc!
Quant aux jugements sur la gestion au quotidien de l'actuelle municipalité , vous avez le votre, d'autres ont le leur, mais faire des pronostics sur ce qui sera dans deux ans, je vous souhaite d'avoir une belle boule de Crystal .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter