Pornichet Infos

Pornichet : L’opposant Cornetti demande l’annulation de la vente de la gendarmerie au tribunal administratif

On savait Jacques Cornetti tatillon avec les chiffres, mais là on ne rigole plus. Ce dernier veut faire annuler par le tribunal administratif la vente de la gendarmerie maritime au motif que son prix de cession par la ville est de 207 000 euros inférieur au montant fixé par les domaines.
Jacques Cornetti
Jacques Cornetti

« 207000 euros ça représente 2 points d’impôts, » s’insurge le conseiller d’opposition. Cette cession à la société Les Nouveaux Constructeurs au prix de 1.900.000 € est dite sans contrepartie pouvant justifier cette sous évaluation. Je souhaite que cette cession se fasse à son juste prix sur la base de l'estimation de France Domaine soit 2.107.000 €.

Jacques Cornetti reproche le manque de mise en concurrence des promoteurs. « Dans un communiqué de presse le rédacteur dudit communiqué écrit qu'aucun promoteur n'a fait une offre supérieure ou équivalente. Cette affirmation est pour le moins étonnante puisqu'il n'y a été fait appel à candidature officielle." 

Cette lacune est regrettable car elle aurait sécurisé cette vente de gré à gré.

Du fait que cette démarche n'ait pas été mise en place, il n'y a pas eu ni pu y avoir d'émission de propositions concurrentes pour faire ressortir la valeur du marché ainsi que la valeur réelle de ce bien. » Souligne le conseiller.

Il réfute par ailleurs les arguments de la ville qui argumente que cette opération (7 logements sociaux) pourrait exempter Pornichet de payer des pénalités au titre de la loi SRU.

Une autre demande d’annulation devrait bientôt être jugée par le tribunal administratif

On l’avait presque oubliée, mais le tribunal administratif va se pencher dans les prochaines semaines, sur la demande d’annulation de la vente de la maison de retraite. Cette demande d’annulation  avait été intentée par une élue de l’opposition Josiane Robert, sous le municipe de Robert Belliot. 

Jean Claude Pelleteur avait dit pendant la campagne électorale qu'il renoncerait à la vente si l'acte n'était pas signé avant son élection. Mais la maison de retraite a été vendue un mois avant les élections, à un prix que le maire estime faible (4 M€).

Auteur : JR | 16/02/2016 | 20 commentaires
Article précédent : « Le maire s'explique quant à son projet école »
Article suivant : « Débat autour de l'école Jean Macé »

Vos commentaires

#1 - Le 16 février 2016 à 17h55 par Bert
Il faudra aussi demander de fortes condamnations contre ceux qui déposent des recours abusifs, surtout quand il sont déposés par pure rancune politique. J'espère qu'on n'ira pas jusqu'au référendum!
J Corneti dépasse les bornes et devient pathétique.
Quand à la vente de la maison de retraite, c'était une des seules choses intelligentes initiée par Beliot. Apparemment tout le monde s'en félicite aujourd'hui. La ville a autre chose à faire et c'est mieux de laisser ce type de gestion à des professionnels
#2 - Le 17 février 2016 à 18h31 par Hum, Pornichet
Monsieur Corneti donne des leçons de gestion en permanence mais il oublie qu'une vente qu'elle quelle soit est une négociation. Lorsque vous vendez un bien, par exemple une voiture, ce n'est pas parce que l'argus vous dit qu'elle vaut 1000 que vous allez la vendre 1000. Tout dépendra du nombre de personnes intéressées par votre bien et quelles propostions de prix elles vous feront. Evidemment vous prendrez la meilleure offre se rapprochant du montant argus. C'est la même chose pour cette vente de la gendarmerie. Pas besoin d'appel d'offre ou à projet il s'agit de la vente d'un terrain à un prix estimé par les domaines mais qui a fait l'objet de négos. La mairie a annoncé que 4 propositions avaient été reçues pour ce terrain et que la mieux disante avait été acceptée. Si monsieur Corneti veut aller au bout de sa logique il devrait faire un recours concernant la vente du terrain leroy plaisance pour la résidence service qui n'a pas non plus été vendu au prix estimé par les domaines puisque vendu 400 000€ au dessus du prix ! De plsu, cette vente a été annoncée comme moyen de financer les projets de la municipalité pour éviter de recourir à l'emprunt et à l'augmentation des impôts. Que croyez-vous que vont faire les élus maintenant que 2 millions d'euros vont manquer dans les caisses suite a ce recours qui va bloquer la situation pendant deux voir trois ans ? Evidemment ce sont encore les Pornichétins qui vont devoir mettre la main a la poche !!! Merci monsieur Corneti !
#3 - Le 17 février 2016 à 21h35 par Lemere
Bien sûr M. Cornetti a le droit d' ester en justice, mais dans l' intérêt de Pornichet , il aurait pu tout aussi bien essayer de defendre sa position auprés de ses collegues du CM pour les amener á voter comme lui. Tout compte fait,c est d abord pour cela qu' il a été élu, non?
Aller sur le terrain judiciaire c est renoncer au débat democratique contradictoire. Du coup M. Cornetti ne représente plus vraiment ses électeurs. A moins que M. Cornetti ne soupçonne une malversation, mais dans ce cas ce n' est pas le TA qu'il devait saisir.
#4 - Le 18 février 2016 à 06h10 par Qui c'est ?, Pornichet
Ah rancune, .... quand tu nous tient !!!
#5 - Le 18 février 2016 à 08h25 par Jacques Corneti
@ observateur
Vous semblez bien informé puisque vous relatez des informations qui ne sont pas sorties sur la place publique et vous relayez les propos du maire tenus devant ses proches (peut être en faites vous partie?). Méfiez vous tout de même des messages qu'il vous demande de faire passer.
Le maire argue qu'il faudra emprunter 2 M€ pour construire sa salle de sports, ce que vous vous empressez de colporter, mais oublie de vous informer de l'utilisation des fonds recueillis lors de la vente de la maison de retraite (4 M€). À la clôture de l'exercice 2014 il restait 2.824.000€.
Même si une partie de ces fonds a été utilisée il doit encore en rester un peu, ne pensez-vous pas ?
#6 - Le 18 février 2016 à 10h18 par benoit, Pornichet
Quelqu'un peut il m'éclairer sur la maison de retraite

Belliot a t il signé le compromis de vente et Pelleteur l'acte définitif ?
ou
Belliot a t il signé le compromis et l'acte définitif ?
#7 - Le 18 février 2016 à 12h27 par Hum, Pornichet
Cher monsieur Corneti,
Je ne suis un proche de personne de la municipalité mais je m'intéresse de près à la vie de ma commune en assistant régulièrement aux conseils municipaux. Lors du dernier en date, monsieur le maire et monsieur Beaurepair ont fait une information préalable pour préciser certaines choses sur la vente de la gendarmerie maritime. Alors je sais qu'il vous est difficile d'écouter lorsque monsieur Pelleteur parle puisque cela semble vous iiriter les conduits auditifs mais il a bien précisé que trois autres offres avaient été reçues et que la mieux disante avait été retenue. Il me semble qu'il n'y a plus officiel qu'une annonce en conseil municipal et que ceci est donc sur la place publique comme vous dites depuis le 27 janvier dernier. Vous dites que je m'empresse de colporter le fait qu'il faudra emprunter pour construire la salle de sport, pure fiction de votre part je n'ai rien écrit de tel, je fais simplement une déduction mathématique. Pour financer l'ensemble des projets (présentés dans le dernier bulletin municpal avec les montants etc., source que vous ne pourrez pas contester) il manquera le montant de la vente de la gendarmerie. Ceci dit, ravi d'apprendre qu'il reste de l'argent de la vente de la maison de retraite par monsieur Belliot. En ce qui me concerne, je pense que la salle de sports dont vous parlez n'était pas l'investissement à faire en premier et que son emplacement prévu n'est pas adequat. Monsieur Corneti, ne croyez pas svp que les gens comme moi qui peuvent être d'accord avec vous sur certains dossiers mais pas sur d'autres soient automatiquement des partisans de l'équipe en place, vous n'avez pas le monopole du bon sens et sur ce recours je pense que vous vous lancez dans une procédure inutile et qui vous décrédibilise.
#8 - Le 18 février 2016 à 16h23 par Océan
Décidément après le recours de Belliot sur l'échange ELAN (des terrains en zone humide contre un terrain communal potentiellement constructible) voilà le recours de Cornetti sur la vente de la gendarmerie. Ce maire a beau se prévaloir de son passé de chef d'entreprise, il ne semble pas en disposer des qualités notamment de celle de bon gestionnaire. A moins qu'il soit manipulé par son adjoint à l'urbanisme et ses amis
#9 - Le 21 février 2016 à 19h05 par martin, Pornichet
Ah oui, c'est vrai, si le maire fait des erreurs, c'est forcément de la faute de ses adjoints voire de la méchante gauche! Si la mairie vend un bien et qu'il y a recours parce que l'affaire n'est peut être pas claire, à la justice de trancher... Le sujet était bien plus social et nous concernait tous et pourtant nous avons été peu nombreux à dénoncer la vente de la maison de retraite par l'ancienne municipalité. Dommage que Mr Cornetti ne se soit pas emparé de ce grave problème de l'époque... Pour le côté chef d'entreprise, comme je l'ai souvent dit: Quel est le rapport entre avoir dirigé une entreprise et administrer une commune?
#10 - Le 25 février 2016 à 19h25 par Qui c'est ?, Pornichet
Nous connaissions l'Océan Atlantique, l'Océan Pacifique, et bien à Pornichet nous découvrons l'Océan Critique...... tellement critique que cela sombre dans le ridicule. Que c'est triste, affligeant, de voir le mal partout.
#11 - Le 16 mars 2016 à 19h50 par Brett St Clar, Pornichet
Bonsoir Mr Corneti,

Je vous invite à rentrer en contact avec moi svp ?

Je vous en remercie

Brett St Clar
#12 - Le 18 mars 2016 à 07h54 par Chenu, Pornichet
À trop cracher sur le pouvoir, parfois à tort, par esprit grégaire souvent, ou par ignorance crasse comme l’ex maire encore, on perd de sa crédibilité. À l’instar de Belliot, et ses concours de mauvaise foi qu’il a soutenu en 2008, M. Cornetti lui emboîte le pas dans un esprit plus politiquement correct mais tout aussi méprisant. Il trouvât pourtant asile droitiste pour se faire élire avec l’équipe plurielle. Une tribune où il escompte imposer une science rigoureuse. La sienne ! Rétif, nul ne peut le raisonner. Electron libre, trouve contradiction sur tous les sujets, il floute l’opinion, floue son électorat, retarde l’avancée de projets. Dommage, car ne pas savoir raison garder conduit à l’exclusion même de ses compétences. Désormais ce n’est plus Priorité Pornichet, c’est d’éclabousser l’image du Maire. Jamais une taupe n’améliore l’aspect du jardin !
Le T A ferait bien de sanctionner sévèrement pour recours abusifs ces frondeurs qui sonnent gratuitement la charge contre tout.
#13 - Le 18 mars 2016 à 08h48 par Humhum
@Chenu

Eh! bien dites-donc, heureusement que l'équipe municipale actuelle est de votre bord, car au regard du jugement que vous portez sur quelqu'un qui n'est pas d'accord avec vous, cette équipe souffrirait. On a l'impression que vous vous regardez dans un mirroir, et que vous n'y voyez rien de beau.
#14 - Le 19 mars 2016 à 10h23 par Brett St Clar, Pornichet
A l'attention de HUM

"La mairie a annoncé que 4 propositions avaient été reçues pour ce terrain et que la mieux disante avait été accepté..."

Vous n'êtes pas au courant de tout...
#15 - Le 20 mars 2016 à 16h36 par Jacques Corneti
@ Brett St Clar
vous pouvez me contacter sur
jcorneti[at]mairie-pornichet.fr
#16 - Le 27 mars 2016 à 12h36 par malin, Pornichet
Jacques, tu dé..nne complètement, arrêtes de bloquer un projet qui est sommes toutes pas si mal que ça pour 20 000 €, c'est un peu mesquin ta position !
#17 - Le 28 mars 2016 à 01h06 par nom, Pornichet
Si il y en a un qui se sent visé par des recours ou des pétitions abusifs c'est bien humHum !
#18 - Le 28 mars 2016 à 10h58 par Humhum
MODERATEUR***
#19 - Le 28 mars 2016 à 15h59 par Jacques Corneti
@malin
il ne s'agit pas de 20.000€ mais de 207.000€ (2.107.000-1.900.000) cela représente 2 points d'impôts ou 2 fois les économies annuelles que notre édile veut faire en rasant Jean Macé.
La pelleteur mania obérait déjà la capacité de réflexion de certains, maintenant si les bases de l'arithmétique sont touchées : on est foutu
#20 - Le 29 mars 2016 à 20h31 par Humhum
Mon commentaire modéré, concernait Nom.
Je n y faisais pourtant que dire la vérité.

En attendant M. Cornetti, merci pour cette mise au point. Je soupçonne la désintox plus que l ' oubli des cours élémentaires de certains.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter