Pornichet Infos

Pornichet L'opposition municipale ouvre son blog

Les élus de la minorité municipale proposent désormais leur avis sur un blog ouvert très récemment.

Vos élus de Pornichet comme titre et « Le site d'informations des élus de Pornichet « Élus de Pornichet …en 2008 et réélus en mars 2014, sur ce site, nous rendons compte de nos activités, de nos points de vue, de nos passions et bien d'autres choses encore ! Jocelyne Carnac, Dominique Berthelier, Robert Belliot, Loïc Robin, Patrick Dubois et Frédéric Trichet » comme header (en-tête), ainsi se présente le blog du groupe Belliot au conseil municipal.

En général les listes des minorités, après les élections ont gardé leur nom : Desirs de Ville, Guérande Alternance, Le Pouliguen autrement. Tous ensemble pour Pornichet n'a pas suivi cette mode sans doute à cause l'association qui soutenait la candidature de Robert Belliot pour les municipales « Ensemble pour Pornichet ».
 Sur ce  nouveau site qui a fait le choix d'un désign très sobre le groupe minoritaire ne s'identifie pas clairement sinon par les noms des élus.

Dans leur premier article, les six élus de la liste Tous Ensemble pour Pornichet présentent leur objectif : « nous n'avons pas été élus pour nous opposer mais pour soutenir vos idées et vos valeurs afin de les faire partager par tous ». Ils annoncent travailler avec les partenaires locaux. Et vont « mettre à votre disposition toutes les informations auxquelles vous avez droit mais qui sont parfois bien difficiles d’accès ou déformées. Ainsi le débat et la réflexion pourront vivre et se développer sur tous les sujets touchant notre commune et ses habitants ».

Pour l'instant, le site ouvert mi-septembre a déjà traité l'audit des comptes du mandat précédent. Le groupe Belliot annonce « neuf millions d'euros disponibles dans caisses » notant que « peu de communes se trouvent avec un tel budget en début de mandat » et regrette que les documents ne soient pas disponibles à la consultation. « Cette expertise confiée au Trésor Public a fait l'objet d'un rapport communiqué courant juin à la mairie mais dont le Maire nous refuse toujours l'accès malgré plusieurs demandes ».

Concernant les plages, les élus de la minorité sont plutôt d'accord sur le fond : la mairie garde la gestion de sa plage, mais sur la forme ils souhaitent plus de concertation avec la majorité et étudier une solution intermédiaire par le biais d'une SEM.

Pour la culture, le groupe regrette l'arrêt des conférences de l'hippodrome par Dominique Labarrière*.

La minorité obtiendra-t-elle l'accès à l'audit ? Publiera-t-elle le document sur son nouvel outil ?
Les sujet de débats ne vont pas manquer dans les mois à venir et il est toujours utile en démocratie de pouvoir entendre les autres voix autour de celle de la majorité au pouvoir.


Pratique :

 http://vos-elus-de-pornichet.over-blog.com/




* Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet, a rappelé que la convention de trois ans n'a pas été renouvelée pour cause d'économie « 50 k€ par an dont 35 pour Monsieur Labarrière dans un contexte économique difficile des choix s'imposent ». (ndlr)



 

Auteur : LY | 26/09/2014 | 7 commentaires
Article précédent : « Foire aux questions de sécurité sur le marché ce mercredi »
Article suivant : « Dragages des ports : L'association Robin des Bois dénonce un camouflage de pollution »

Vos commentaires

#1 - Le 27 septembre 2014 à 21h35 par On ne nous dit pas tout, Pornichet
Mort de rire de lire que nos élus minoritaires se plaignent de n'avoir pas accès à tous les documents de la mairie.Et comment cela se passait sous le règne Belliot?
Mais en plus, se targuer d'avoir légué 9 millions de disponibilités en caisse après avoir été éjectés de la Mairie. Rendus à ce point là, Ils sont trop forts !
Évidemment, on fait parler les chiffres comme on l'entend et on n'hésite pas à dissimuler sous la table, le stock de dettes laissé aux contribuables pornichétins à régler sur les 10 prochaines années : "encours de la dette de Pornichet : 19 458 258 euros au 31 décembre dernier d'après les comptes administratifs 2013", sans compter la dette de la SEM de l'hippodrome mais les concours financiers accordés à Monsieur Labarrière déduits, bien sûr !
Eh oui, on oublie pas les petits amis, même s'ils habitent la commune d'à côté, et qui ont bien travaillé les discours et les petits papiers de la liste d'Ensemble pour Pornichet, insérés dans nos boites aux lettres dans le cadre des campagnes électorales...
Arroseurs arrosés
#2 - Le 28 septembre 2014 à 09h25 par Roman, Pornichet
Après avoir tant décrié les blogs voilà Bob qui veut imiter le poulpe on n'a pas fini de rire
#3 - Le 28 septembre 2014 à 10h31 par Enfin
Enfin une bonne nouvelle.

Je ne veux pas parler du blog, mais du départ de M.Labarriére. Un apaisement de plus dans la vie municipale. Dire qu'on a payé pour cela!
Lui qui est la référence de l'humour á la Baule doit en rire encore d'avoir su prendre prés de 100000 euros aux Pornichétins. Au far-west il serait reparti avec des plumes et du goudron ( celui de Total bien sûr)
#4 - Le 29 septembre 2014 à 11h05 par Ed
Je regrette la disparition de ces conférences mais pas celle de Labarriere, trop partisan affirmé (et sans doute intéressé) de Belliot.
Une formule comme à La Baule, moins coûteuse, mais avec des conférenciers de très bon niveau mérite d'être réétudiée.
#5 - Le 29 septembre 2014 à 17h22 par Lemere
Lors de leur dernière assemblée de Septembre 2014 aux forges, les adhérents d' AEP, n'étaient plus qu'une petite cinquantaine (les amis du maire sortant.)
Et cela ne va pas être gràce à leur blog, que l'opposition va remotiver.
Comme Enfin, j'attends de voir dans le journal d'annonces publicitaires Baulois ou il officie, la réaction de M. Labarrière, qu'il ne va aps manquer de nous donner avec son innénarable sens de l'humour. Le journal Baulois étant gratuit, on peut supposer qu'il y officie également à titre gracieux!
#6 - Le 01 octobre 2014 à 22h33 par Duo Pornichetin, Pornichet
Après les bourdes, le blog.
Qu’apprendrait ce nouvel exercice encadré par l’opposition ? À savoir les erreurs et malfaçons connues de tous : Tribune de l’hippodrome – Soi-disant parc – Densification à outrance – Délabrement de voiries - Maison de retraite, etc. Autrement dit, le passif onéreux laissé aux contribuables.
Que ferait aujourd’hui l’opposition, dont quatre membres sur six, qui, avec efforts, changent, cherchent et comprennent l’évolution nouvelle de la commune, que ferait-elle pour motiver sensément les errants déçus du 2ème tour ? Pas grand-chose !
À moins que, peut-être, bénévolement cette fois, M. Labarrière participe au concours lancé pour sauver les meubles et M.Belliot.
Ou, mieux encore, à moins que M. Caillon représentant local de l’UMP, pardon, de l’UFC Que Choisir, ne se lance dans un exercice de rattrapage qu’il a déjà raté en s’attachant les services d’un chef de campagne douteux. Que devient ce monsieur ?
Le blog pourrait-il répondre à tant de questions au quotidien ? Ce serait un sacré changement, plus, un challenge, quitte à déjuger les initiateurs du projet.
#7 - Le 01 novembre 2014 à 19h57 par antirouille
#6 je suis d'accord avec vous pour l'hippodrome
Mr Belliot ,si il s'ennuie
On a de quoi l'occuper sur le délabrement de l'hippodrome au bout de 3 ans
Repeindre la charpente qui est déjà toute rouillée(peinture à base de zinc)
Boucher toutes les fuites,ça prend l'eau de toute part
Boucher les fissures des sols et des murs
La terrasse qui se déforme et qui est dangereuse
Il nous laisse un cadeau empoisonné et qui va couter cher à entretenir et à remettre en état .Tout ceci pour avoir fait des économies et fait des mauvais choix de conception
Ne parlons pas du parc qui est piétiné par la foule, lol

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter