Pornichet Infos

Pornichet : Le maire souhaite que le port devienne le 3e port de plaisance de la façade Atlantique.

Dans une interview à ActuNautique.com le maire de Pornichet vient de préciser ses ambitions et projets pour le port de Pornichet.
©Alain Loret
©Alain Loret

Le port actuel d’échouage « de plus en plus délaissé » sera remplacé par un port disposant de pontons, et dont la digue fermée par une porte, permettra d’accéder au port de plaisance actuel, via une passerelle.

Le maire de Pornichet annonce dans cette interview « d'ouvrir le port de plaisance sur la ville, lui qui est actuellement isolé de la cité, et plutôt tourné vers l'océan, et d'en faire une destination pas seulement réservée aux plaisanciers, grâce à de nouveaux commerces et services.

A terme, le port de plaisance de Pornichet gagnera 700 anneaux de plus, et se positionnera comme le 3e port de plaisance de la façade Atlantique derrière La Rochelle et le Crouesty (hors Arcachon).

La déclaration du maire de Pornichet intervient alors que beaucoup d’acteurs de la filière nautique se posent des questions sur la baisse des chiffres dans ce secteur depuis 2016. Pas loin de Pornichet le port à sec des Portes de l’Atlantique à Frossay ne réalise pas l’équilibre et a un taux de remplissage entre 30 et 40%.

La Région elle même s’interroge puisqu’elle vient de décider, en partenariat avec la Fédération des Industries Nautiques (FIN), de mener une étude sur les retombées économiques de la filière nautique ligérienne en analysant le poids de trois domaines d’activités majeurs :

Ports de plaisance et sites de mouillage

Sports nautiques et de bord de mer

Industries, commerces et services.

D’autres projets de ports de plaisance ont pour l’instant été mis de côté faute de certitudes sur le développement de ce secteur.

La concession du port expirera le 31 décembre 2026

Plusieurs questions d’ordre juridiques restent posées sur la fin de la concession et les conséquences, sur la vente des places. La ville de Pornichet le concédant, la SA du Port de Pornichet le concessionnaire, la CCI gérant du port d’échouage jusqu’au 31 décembre 2026 réfléchissent sur une entité commune qui pourrait regrouper les deux ports. Quelles seraient les conditions financières de résiliation ? Dans tous les cas la future gestion d’une seule entité devra faire l’objet d’une ouverture à la concurrence. 

Entre-temps de nouvelles élections municipales auront lieux à Pornichet. En cas de changement de la municipalité actuelle les successeurs éventuels pourraient avoir une autre vision sur l’avenir du port.

Un dossier sur le quel nous aurons l’occasion de revenir.

29/05/2018 | 7 commentaires
Article suivant : « Les 5 excursions à ne pas manquer à Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 29 mai 2018 à 15h39 par muxu
Et surtout un jackpot potentiel pour la municipalité. Pensez-y, à partir du 1/1/27 les compteurs sont remis à zéro, le port revient intégralement au domaine public communal. EN revanche, compte tenu de l'évolution de la filière il faudra une étude de marché béton si la municipalité envisageait de faire des travaux seule en exploitant le port en régie, méfiance aussi si les délégataires potentiels prennent des risques qu'ils ne manqueraient pas de répercuter à la commune d'une façon ou d'une autre
#2 - Le 30 mai 2018 à 08h28 par Assez, Pornichet
Très bonne idée en espérant que cela ne soit pas que des promesses comme son ami le maire de saint Nazaire
#3 - Le 30 mai 2018 à 09h05 par ras, Pornichet
et que deviendront les actuels sociétaires du port ?
#4 - Le 30 mai 2018 à 17h51 par Lemere
Il est dit : 700 anneaux de PLUS! Cela paraît très important. Est ce que ce chiffre peu-être confirmé?

Ce sera effectivement un enjeu des prochaines élections . Les futurs candidats devront une totale transparence sur les coûts et dispositions de leurs projets , solutions respectifs.

Sait-on quand l' étude de la région sera-t-elle finie et ses résultats publiés?

Merci d'avance à la rédaction de nous tenir informés .
#5 - Le 04 juin 2018 à 11h42 par muxu
Pour répondre à ras : les sociétaires actuels du ports devront sur le papier rendre les clés à la municipalité, sans aucune autre condition. Il s'agit d'une concession, d'un droit d'usage du domaine public limité dans le temps par le contrat de départ. L'occupation du domaine public est légalement, et par essence et pour faire simple, temporaire, révocable et soumise à redevance.
#6 - Le 08 juin 2018 à 16h32 par POLLUX
Dans O.F. de ce jour , un article consacré au nautisme et aux 3 ports de Nantes ,ST-Nazaire et La Baule .Pas la présence de notre maire qui pourtant veut développer cette activité sur Pornichet ?
#7 - Le 10 juin 2018 à 18h56 par Placide, Pornichet
Que vous pour tomber dans le panneau. Vous et le journalisme pour illustrer cette dualité chronique qui oppose ces deux maires, ces deux politiques de villes. Depuis quand la Baule a-t-elle physiquement un port ? Ecartelée tel un catamaran géant dont les flotteurs se posent l’un à Pornichet l’autre au Pouliguen. Rien à la Baule ! Vous confondez nautisme et portuaire dans leurs activités. Comme un Castor vous avez les dents longues Pollux, mais vous en êtes resté au temps des argonautes et vous êtes loin d’avoir conquis la Toison. Pour ramer vous ramez, et restez sur le sable. Pas gaie la jalousie arriviste !
Ça me rappelle quelqu’un qui se voyait en photo partout (couloirs de salles des sports – parc- etc…) mais du discours n’en copier pas la pauvreté qui tranchait avec la réalité, à confondre effigie et personnalité…jusqu’à en oublier d’agir.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter