Pornichet Infos

Pornichet : le recours contre la vente de la gendarmerie rejeté

Le 21 mars dernier, le Tribunal Administratif de Nantes a officiellement rejeté le recours de Monsieur Jacques CORNETI concernant la vente de la Gendarmerie Maritime par la Ville de Pornichet.

Les juges ont considéré que la procédure avait bien été respectée, et que le montant de la vente correspondait bien à la valeur de l’immeuble. 

La Ville est satisfaite de ce jugement, et ce, à plusieurs titres : 

- Tout d’abord, il va permettre au projet de requalification de ce secteur dégradé et à fort enjeu pour le cadre de vie des Pornichétins, de se concrétiser enfin, après deux ans d’attente.

- Par ailleurs, le fruit de cette vente va également permettre à la Ville de poursuivre ses investissements pour l’amélioration du quotidien des Pornichétins.

En deux mois, il s’agit là du deuxième recours concernant la Ville de Pornichet rejeté par le TA de Nantes, puisque le 16 février dernier, c’est l’association « Ensemble pour Pornichet » qui a été déboutée concernant un recours sur la modification du PLU de Pornichet. Le Tribunal a jugé, là encore, que les procédures étaient conformes, que les règles en matière d’urbanisme et de développement durable étaient respectées, et que les modifications du PLU étaient justifiées. 

Si la Ville se réjouit des conclusions rendues par ces deux jugements, elle regrette que ces recours n’aient pour seul but que de bloquer des projets importants pour Pornichet. Mais elle continuera à défendre l’intérêt des Pornichétins.

Corneti n'exclut rien

Joint par téléphone le conseiller d'opposition Jacques Corneti n'a pu prendre connaissance du jugement faute de facteur depuis 8 jours dans ce quartier de Pornichet, il se prononcera plus tard et n'exclut rien sur une éventuelle procédure en appel.

28/03/2018 | 20 commentaires
Article précédent : « Pornichet Taxe de séjour : Tout hébergeur particulier doit déclarer sa location en mairie »
Article suivant : « Ensemble pour Pornichet perd son recours au tribunal administratif »

Vos commentaires

#1 - Le 28 mars 2018 à 18h52 par On avance
Bonne nouvelle et condamnons sévèrement ****MODERATEUR**** qui paralysent toute avancée et réforme.
Combien a déjà coûté ce report du démarrage des travaux?
#2 - Le 29 mars 2018 à 17h07 par jacques Corneti
extrait du communiqué de presse
Mais elle (la ville) continuera à défendre l’intérêt des Pornichétins.

Voici ce qu'a dit pelleteur lors du bureau communautaire du 8 novembre 2016 au sujet de la communication sur le PLUI/PLH
Il faut aussi faire attention aux termes employés parce que nous serons face à la population.Dans un document j'ai vu des termes que nous ne pourrons pas employer à Pornichet comme "intensification" et "densification" .Nous avons fait passer des messages.Il ne faudrait pas faire passer des messages contraires (sic)
Où est la défense des Pornichétins?
C'est bien un manipulateur inféodé à la CARENE et il nous enfume en faisant le contraire de ce qu'il dit aux Pornichétins

Pour l'analyse du jugement et un possible appel, le dossier est en étude, nous avons 2 mois pour agir.
#3 - Le 29 mars 2018 à 21h00 par Martin, Pornichet
Très juste j'ai vérifié Pelleteur a bien fait cette déclaration à la carène :
"Il faut aussi faire attention aux termes employés parce que nous serons face à la population.Dans un document j'ai vu des termes que nous ne pourrons pas employer à Pornichet comme "intensification" et "densification" .Nous avons fait passer des messages.Il ne faudrait pas faire passer des messages contraires "
Comme quoi il parle un langage à la Carene et un autre à Pornichet. Mais au delà de ça il suffit de regarder la densification est là ! Hypocampe déguisé est en oeuvre. Pelleteur donne indirectement raison à Belliot quand ce dernier voulait quitter la Carene au profit de Cap Atlantique. Enfin bientôt le dégagisme.
#4 - Le 30 mars 2018 à 15h46 par Assez, Pornichet
Mr Corneti,

mais qui peut arrêter ce désastre des constructions depuis l'arriver de ce nouveau maire?

Halte Pornichet va devenir la cité de Saint-Nazaire?
#5 - Le 30 mars 2018 à 18h10 par Urba
La majorité des immeubles sortis de terre depuis 2014 sont le seul fait de l'ancien Maire ! Un permis de construire est valable 3 ans, les permis signés par Belliot jusqu'en mars 2014 ont donc permis a des batiments de commencer a sortir de terre jusqu'en mars 2017 !
Moi je constate des lotissements de pavillons et pour la plupart en vente pour des primo accédants et ceux là sont la décision de l'équipe actuelle.
J'ai pu enfin revenir habité sur Pornichet grâce au programme des jardins de l'estran et un ami a moi viens d'achet en primo accession sa maison dans le lotissememnt des loriettes alors que même en location il ne pouvait trouver un logement a Pornichet a 25 ans débutant dans la vie active !

Pour le reste, une salle de sport neuve, un futur finema, une salle d'expo, une salle polyvalente, les travaux du viaduc, le futur suare hervo, la pointe du be, l'amenagement de la dune du port, le traçage de la.place du marché, l'avenue de st sébastien refaite, le projet du front de mer, etc etc ... Pour ma part je vois enfin la ville où je suis né bouger, évoluer et sortir du Belliotisme isdiot avec 16 milliosn d'euros dépensés dans un hippodrome et un parc paysager ne bénéficiant a personne ( pour le parc) et a quelques uns pour l'hippodrome

Cerise sur le gateau avez-vous constaté une hausse des taux communaux a Pornichet ? non contrairement aux villes voisines .....

Que mosnieur Cornetti soit vexé d'avoir été évincé de l'équipe est son problème il n'a pas a nous faire profiter de ses états d'âme surtout qu'il a ne l'oublions pas activement participé a l'élection de monsieur Pelleteur et qu'il en était bien heureux a l'époque. C'est donc bien qu'il validait le programme qui est en trai d'etre réalisé !

Vous parlez de densification a l'image de St Nazaire qui souhaite accueillir 20000 personnes de plus d'ici 2020. A Pornichet le programme est de 150 logements par an on en est loin ...'.
#6 - Le 30 mars 2018 à 18h22 par LEROY
Assez: Etes-vous certain que toutes ces constructions ont eu leur permis accordé par l'actuelle municipalité?

Renseignez-vous, vous serez peut-être surpris...
#7 - Le 30 mars 2018 à 21h17 par Lemere
@ Mr Cornetti

Lorsque vous défendez les intérêts des Pornichetins et que vous vous faites attaquer je dis Ok pour vous soutenir.
Mais la votre position est ambiguë, car vous ne défendez plus votre recours sur la base financière mais sur la base de la densification, c'est à dire sur un point purement politique.
Et vous utilisez un stratagème qui n'est pas très digne. Rapporter ce qui n'est qu'après tout qu'une discussion sur ine méthode de communication n'est pas utile et hors sujet sur la gendarmerie.

Sur ce coup là on ne vous suit pas, même si on comprend que vous puissiez être déçu du résultat de votre action.
#8 - Le 31 mars 2018 à 11h30 par jacques Corneti
L'ex gendarmerie maritime de quoi parle-t-on ?

Pour que les services de France Domaine puissent établir une estimation (dossier F.D n°2016-132V0816 du 2 mai 2016) la mairie et le promoteur ont fourni des surfaces sous évaluées par rapport au permis de construire (PC n°044 132 16 T1083 déposé le 28/07/2016 et accordé le 17/01/2017) des valeurs suivantes :
surface habitable accession libre : 365,5 m²
surface habitable locatif social : 16,25 m²
surface habitable locatif activité : 9,75 m²
Le tout représentant ~2.000.000€
C'était le sens de mon recours et en aucun cas de freiner la rénovation de certains bâtiments de la Ville.

« Mais (elle) continuera à défendre l'intérêt des Pornichétins » dit-il !!!

Je tiendrai informé la rédaction de P.I. de l'évolution de ce dossier.
#9 - Le 05 avril 2018 à 07h44 par Assez, Pornichet
Leroy: il serait sympathique de votre part de communiquer tous les permis de construire accorder par le maire de Pornichet depuis son arrivée .Comme ça effectivement on pourrait comparer avec l'ancien maire .

Attention aussi de bien diffuser les bonnes informations .L'ancien maire est parti depuis 2014 ,le nouveau est maintenant en place depuis 4 ans. Alors ne rejetons pas la faute sur l'ancien maire .Quand on prend un mandat il faut l'assumer dés le premier jour !!!!!! et de ne pas rejeter la faute sur l'ancien .Mais apriori c'est la maladie de bcp d'hommes ou femmes politiques!!!
#10 - Le 05 avril 2018 à 11h18 par Porte-plume, Pornichet
Votre requête ayant été examinée, il est vain maintenant de modifier votre position. Merci quand même monsieur Cornéti de conforter entre autre l’idée que vous faites là la démonstration de vos incompétences.
Vous agressez l’ingéniosité tout en tenant un langage aux allures de cupidité. Vos incohérences sont parfaites, n’y changez rien.
#11 - Le 06 avril 2018 à 11h56 par emmanuel, Pornichet
Monsieur ou Madame "Assez", j'entre dans la ronde (!) pour vous rappeler quelques choses :
Quand on quitte un mandat de Maire, OUI, bien malgré vous, les décisions ont été prises et bien évidemment elles seront suivies par le Maire suivant ... c'est la loi.
Assumer un mandat dès le premier jour oui, mais se faire scotcher par les erreurs des autres... trop facile.
"assez", vous critiquez sans arrêt :
Nos rues sont enfin refaites, oui cela gène, mais c'est du neuf. ça change tout de même non ?
Un nouvel espace de sportivité... mais non, apparemment, cela bouche votre vue d'entrée de Pornichet, blablabla
vous êtes un ou une irréductible de rien en gros.
pensez à passer l'aspirateur sous l'ordi !
#12 - Le 06 avril 2018 à 14h48 par Mémo, Pornichet
Mr "Assez": Bien que ce soit peine perdue d’essayer de vous convaincre. Si ce n’est trop vous demander, faites quand même un effort pour réfléchir. Réfléchir aux âneries qu’on vous fait dire. Personne n’oublie que sous son erre (et pas ère) la commune fut mise sous tutelle foncière du préfet (septembre 2012) à cause du non respect de la loi SRU, ce suite aux frasques de la plus grande médiocrité de l’histoire communale.
Encore une fois c’était sans compter sur l’incompétence.
Y a que des naïfs pour croire à ce qu’il dit comme sottises.
On comprend que vous soyez déçu, mais les Pornichetins(e) commencent à avoir assez de ce spectacle. Au contraire de vous, ils n’ont plus l’âge d’applaudir Guignol.
« La vérité n’est jamais amusante. Sans cela tout le monde la dirait. » Michel Audiard dans Les Barbouzes.
#13 - Le 08 avril 2018 à 11h10 par Latour, Pornichet
Votre énième positionnement ne fait pas sérieux Jacques Corneti. Pensez-vous que les juges s’accommodent de volte-face, de stratégie variable ? Porter des accusations hasardeuses sur quelqu’un, comme vous le faites, et non sur le fondement d’un préjudice, le vrai sujet, est une piteuse erreur. Après l’attaque il faut défendre. Soutenir ce que l’on avance.
Quel avocat, même le meilleur, se lancerait sur un tel margouillis qui n’a aucun fil conducteur?
Votre collègue d’opposition et ex maire s’est vu détricoter le sien avant appel, débarrassé de ses griefs parasites, il n’en reste rien, rien qui ne contrevient au droit, rien de contraire à la loi. Ce sera idem !
Continuez à vous enfoncer, comme lui, dans le ridicule, en jouissant de la protection fonctionnelle sur le dos des contribuables, car ce sont eux, au bout du compte, qui paient toutes ces foucades.
Stimulé par Lemere, comme vous friand de moult avanies, il vous est plus facile par des rodomontades sur le net d’attiser la haine que de monter un dossier correct, le votre ressemble plus au PV d’un miteux syndic, chercheur de noises dans une assemblée.
Votre irrespect total de la fonction d’élu, à prendre adversaire pour ennemi, vous manquez, lamentablement, votre cible. Adepte de l’engagement jetable, à part l’autodérision, vous ne représentez plus rien.
C’est l’histoire de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf, aurait dit Jean de la Fontaine.
#14 - Le 09 avril 2018 à 20h56 par Lemere
@Latour

Je serai, dites vous "friand d'avanies"

Avanies : insultes, humiliation, Outrages

Non décidément vos friandises ne me plaisent pas, ni à donner ni à recevoir.

Pour les autres termes et formules alambiquées de votre commentaire, je laisse les autres lecteurs apprécier.
#15 - Le 15 avril 2018 à 10h05 par constat
@latour
Bravo
Vous avez un point de vue (imprenable)
Avec suffisamment de hauteur
(lol)
#16 - Le 17 avril 2018 à 22h11 par Placide, Pornichet
Quelle susceptibilité Lemere ! Le sens d’avanie est aussi vexation ou affront. Du regretté Boby Lapointe on sait aussi que « Avanie et framboise sont les mamelles du destin ». à votre contraire, d’humour il ne manquait pas. Subodorez-vous sans doute quand vous titillez le pouvoir de critiques acerbes ? Sur tout et tous les sujets. Quand on ne sait pas ou commence le sérieux et ou s’arrête l’ironie, on ne rabroue pas les autres, uniquement, pour se faire valoir.
C’est toute la problématique de ceux qui se croient capables, se mêlent de tout, et ne se privent d’assommer le site d’un savoir très hypothétique. On ne les a jamais vus à l’œuvre… officiellement bien entendu.
#17 - Le 21 avril 2018 à 09h18 par Lemere
@Placide

"Jamais vu á l' œuvre " dites-vous?

Ce qui est amusant et remarquable dans les commentaires comme le vôtre, c' est cette capacité d'affirmations , de prêcher le faux pour avoir le vrai.

Et de vouloir avoir le dernier mot , car c'est bien connu, "c'est celui qui parle le dernier...."

Mais tout cela, sans débattre du fond des articles.

Reprenez mes commentaires, pas mes réponses aux commentaires, et revenez vers nous avec des arguments contradictoires qui puissent eventuellement me faire changer d'opinion.
Avec ou sans humour peu importe!
"On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui."
#18 - Le 21 avril 2018 à 10h24 par Mémo, Pornichet
Jeune loup de l’équipe EPP, Alexandre D ne tarit pas d’énormités susurrées. Où était la concertation du temps de Bob ? à part le cuisant revers consultatif boomerang sur la Carène, a-t-il sollicité l’opinion pour faire construire un hippodrome en toutes inconséquences des zones humides, 30 000 mètres cubes de remblais, une bagatelle! sur des sites protégés, en oubliant d’y restituer 6500 M²?
Commanditée par France Galop, une piste en fibre synthétique tracée en proximité d’une route à forte circulation, des tribunes qui fuient de partout, aux malfaçons qui sautent à l’œil du premier venu ? Un pseudo parc soi-disant porteur d’énergies renouvelables dont aucune ne fonctionne. Quel gâchis ! Et sur le dos du contribuable qui paie encore pour sa maintenance inadéquate. Sans parler d’harmonie, disons du poumon vert, où est sa visée écologique dans tout ça ? N’omettons pas les spoliations de terrains, d’autres faisant résistance ; mais également les contresens des élites de la technocratie car ce sont eux qui présentent, initient, les dossiers, les autorisations requises au préalable. Estimez vous normal, pour le coût, l’acceptation de ces médiocrités de prestations. Qui s’est fadé dans l’histoire ?
Sur le sujet, il fut au summum des irresponsabilités. S’il pense donner sens réversible par ses tracts, ou médias, rien de ça ne justifie ses erreurs du temps passé, ni l’abus de contre-vérités invasives nourrissant la controverse. L’obséquiosité servile d’alias Assez, de même platitude d’arguments, sont incompatible avec le bon sens.
#19 - Le 15 mai 2018 à 10h26 par Latour, Pornichet
A l’évidence le rendu du tribunal (et l’amende qui l’accompagne !) a refroidi les ardeurs de J. Corneti. Sa fâcheuse tendance cynophile à foncer sans réfléchir, comme un pitbull, sur les décisions du conseil le laisse gorge amère, fatal.
Pas le seul à ravaler son chapeau ! Sensée soutenir la dite opposition, consentante, piégée par une "poignée éminente" de ses membres, l’association Tous Ensemble Pour Pornichet se discrédite et se met hors jeu. Les militants n’avaient qu’à mieux mesurer en temps et en heure les non sens des paroles infligées par l’ex, ou Levacon, Bachelier, Robin, etc… qui font allégeance. Rien d’autre à se mettre sous la dent, emballés qu’ils étaient !
à part lobotomiser des naïfs, à quoi ont servi tracts, recours de Belliot? cousus d’énormités aussi insensées qu’infaisables.
Qui ferait liste aujourd’hui avec l’irréalité démagogue née d’imaginaires mensongers fertiles de gens restés dans leurs griefs, dépassés par leur temps. Tellement, qu’ils en ont même dérouté leur électorat ! à user de vils arguments, tant de fiel tenace semé sur le dos d’une personne en particulier, sur d’autres par ricochets, la récolte ne pouvait être qu’une bile bien difficile à ravaler.
De graves erreurs qui les écartent à jamais de toute figuration honorable. C’est le lot, le tribut à payer, par ceux qui pensaient soumettre coûte que coûte tout le monde à leur vue de la ville sans partage d’opinions, aucun.
Plus qu’un tribunal, sans préjuger du résultat, nul doute que les électeurs en tireront conclusions, sans appel.
#20 - Le 21 mai 2018 à 14h38 par Chenu, Pornichet
On ne peut pas jouer impunément sans cesse avec ses capacités ni faire valoir un standing (!) totalement illusoire. Se lancer dans une aventure juridique en y intégrant dans l’argumentation des versions édulcorées par leurs propres soins ou interprétations, comporte des risques. Celui de se planter.
Passé le temps où l’on croyait que la seule notoriété suffirait pour obtenir gain de cause. Erreur, aussi, de n’avoir pas su tenir compte d’une évidente perte de vitesse ou nier de la voir venir. Et ils se sont plantés.
Mais il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette opposition bien laxiste. Responsable, EPP, qui dans un rôle obscure tenu par un cuistre président qui rentre dans les plans et fait le jeu des rares godillots qui jubilent des dérives concoctées, enfin, ce qui restent d’une équipe créée par lui-même pour ce faire.
Là où sensément le torchon devrait normalement brûler, ici on entretien ce climat délétère empreint de haines multiples, vecteur et cause de ces fiascos politiques.
Un sabordage n’aurait pas été pire.
Encore fallait-il avoir l’envie, le désir, ou le choix de prendre la décision pour ne plus continuer de supporter, par défaut, des gens qui vous emmènent dans leurs vilaines galères et vous chargent des maux en se déchargeant de leurs conséquences, financières autant que morales. Et, en douce, sur le dos de l’association !!! Qui a le droit d’aliéner le fondement, la moralité d’une association ? La réponse se traduirait devant la justice si sans exemption... alors on mettait fin à ces régimes de faveurs.
Question d'honneur et de principes!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter