Pornichet Infos

Pornichet : Les comptes de l'office de tourisme sont sérieusement dans le rouge

À peine une vingtaine de membres de l'office de tourisme étaient présents à l’assemblée générale annuelle qui cette fois n’avait plus besoin de quorum. Après le rapport de la présidente l’expert-comptable présenta le bilan de l'année 2012 dont les résultats sont très mauvais en grande partie liés aux concerts, mais pas uniquement.

Christiane Klein, présidente de l'office de tourisme dans son rapport moral souligna que l'année 2012 n’avait pas été exceptionnelle à cause de la météo, que sur la fréquentation annuelle de l’accueil, 50% provenait de la période juillet août. Mais la présidente se veut optimiste « c’est le tourisme qui résiste le mieux à la crise » conclut-elle.

Un bilan financier catastrophique

Ce fut au tour de l'expert-comptable d’expliquer le bilan de l’année 2012.

L’office de tourisme a reçu en 2012 une subvention de la ville de 850 000 euros contre 760 000 euros en 2011 une rallonge de 90 000 euros avait été accordée par la Ville en cours d’exercice.  
Côté dépenses les charges externes de 705 560 euros ont progressé de 300 000 euros par rapport à 2012 pour forte partie liées aux concerts Aubert et Souchon. Les charges de personnel ont augmenté de 10% soit près de 30 000 euros supplémentaires.

Côté recettes, la billetterie des concerts n’a pas permis d’équilibrer les dépenses, les cotisations des adhérents ont baissé de 36 000 euros en 2011 contre 33 000 euros en 2012. La centrale de réservation a vu son chiffre d’affaires baisser de 4% soit 44 000 euros, 638 réservations en 2012 contre 730 en 2011.
L’office de tourisme sort un déficit d’exploitation de 151 000 euros en 2012. Sans subvention exceptionnelle en cours d’exercice de 90 000 euros le résultat aurait été déficitaire de 240 000 euros. On rappellera que le déficit d’exploitation avait déjà été de – 38 000 euros en 2011. Le déficit cumulé sur les années 2011 et 2012 est de 189 000 euros. En reprenant les déficits et produits des années passées l ‘office de tourisme se retrouve avec -121 000 euros de fond propres négatifs, et comme le souligne l’expert-comptable « ça tire sur la trésorerie et la marge de manœuvre. »  Christiane Klein qui espère un bon résultat du concert des années 80 a annoncé que le budget prévisionnel 2013 était revu à la baisse et « doit impérativement être équilibré ».
Pour Robert Belliot Maire de Pornichet « Pornichet prend de l’importance et on fera le nécessaire auprès de l’Office de tourisme. Les concerts ont coûté un peu d’argent, il faudrait que l’on arrive à mettre une soulte de 100 000 euros par an pour les concerts. On va régulariser et accompagner l’Office du tourisme et augmenter son budget. » Conclut le maire qui informa que «les concerts de blues sur la plage seront désormais gérés par Quai des arts » Le maire en profita pour annoncer que la SEM de l’hippodrome présente un « petit déficit qui ne va pas très loin, on augmentera la subvention s'il le faut. »
 

Les bilans 2012 et projets 2013

120 300 visiteurs sont venus à l’office du tourisme en 2012. Ce dernier a entrepris une démarche qualité par un audit interne et est désormais certifié NF service avec un taux de satisfaction de 95%

Un nouveau site administrable sera mis en chantier. Le site actuel de l'OT a reçu 215 000 visites en 2012.
Une boutique Happy Pornichet vent des produits de créateurs bretons estampillés « Happy Pornichet » ce qui fit dire à une adhérente commerçante de prêt à porter qu’on était ici dans un cadre de « concurrence déloyale » avec le commerce local. Christiane Klein expliqua que l’OT vendait aussi les produits de certains des adhérents moyennant rétrocession de commission.

Côté animations, les sculptures sur le sable reviendront avec une nouveauté, l’éclairage la nuit et la présence de quatre sculpteurs. Un triporteur aux couleurs de « Happy Pornichet circulera dans la ville et portera les informations des animations dans la ville.

Enfin Christiane Klein présenta la nouvelle directrice de l’office de tourisme arrivée voilà trois mois qui n’a pas dit un mot ni sur son rôle et ni sur ses projets pour Pornichet.
La présidente  a remercia l’assemblée espéré une météo plus clémente car les chiffres de fréquentation sont fortement à la baisse.

 

Auteur : JBR | 24/06/2013 | 15 commentaires
Article précédent : « Pornichet Port d’échouage signature de la délégation de service public avec la Ville »
Article suivant : « Dissolution de Com'Art »

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2013 à 09h26 par Alain
C'est consternant !
Avec Belliot, c'est déficits et compagnie.
Avec en gros un déficit équivalent à 15% de son budget, l'Office du Tourisme est à la dérive et maintenant on nous annonce que la SEM de l'hippodrome est aussi dans le rouge et que l'argent des contribuables va devoir renflouer les folies belliotistes. Il sera intéressant de voir le poids de la mairie entre locations à tout va et subventions pour cette société.
Depuis plusieurs années, l'opposition crie au loup sur la gestion de notre commune. Elle avait visiblement bien raison de dénoncer le bricolage à l'oeuvre à l'Office du Tourisme, l'écran de fumée de la Sem de l'hippodrome et la forte détérioration des finances communales.
Avant Belliot, les élus pouvaient s'appuyer sur des technos pas toujours très sympas mais imaginatifs et rigoureux qui savaient tirer vers l'avant leurs équipes le tout dans un esprit de rigueur des dépenses publiques.
Cette époque est révolue, le maire semble préférer des élus et techniciens serviles à des personnalités fortes et compétentes.
Ainsi va Pornichet...
#2 - Le 25 juin 2013 à 09h58 par vari, Pornichet
Nous étions plus de 20 car je vous rappelle qu'une partie des personnes à la table d'honneur sont également membres !

********************************************
Certes : mais ôtez les élus, les invités, les employés de l'office.
beaucoup de membres du CA "excusés"...L'OT peut donner le nombre d'adhérents présents.
#3 - Le 25 juin 2013 à 10h52 par JAMOUILLET
Pour résumer, la municipalité de Pornichet est dans le rouge à tous les étages !
#4 - Le 25 juin 2013 à 14h25 par minouchette
Le bilan de l'OTSI n'est pas si catastrophique que certains le disent.
M. le Maire à très bien résumé et expliqué le déficit du aux concerts.
je pense que la mairie à les moyens de combler ce déficit qui n'est pas dramatique. Les concerts incriminés font parti des animations populaires qui font la réputation de la station au même titre que les renc'arts qui ne rapportent rien non plus et coûtent de l'argent à la ville, il faut savoir ce que l'on veut attirer les gens sur la ville ou les faire aller ailleurs.
Les mauvaises langues qui critiquent savent très bien profiter de toutes ces animations.
#5 - Le 25 juin 2013 à 15h14 par héric pdl, Pornichet
Un mauvais PATRON a toujours de mauvais résultats, ces la loi des séries.On n'est qu'au début, beaucoup de chiffres vont sortir pour les élections.
#6 - Le 25 juin 2013 à 19h49 par Aymar
2012 les raisons des déficits sont les concerts, 2011 c'était une indemnité versée et pour 2013 vous avez déjà une explication ? La gestion est aussi indigente que la programmation musicale qui colle + aux attentes de la population qu'à celle des touristes ou que l'animation qui a pris un sérieux coup de vieux faute de se renouveler.
#7 - Le 26 juin 2013 à 00h34 par platypus
est-ce le rôle d'un office de tourisme d'organiser des concerts?
Il ne me semble pas.
A 52€ la place pour le concert de Souchon, dans une salle pas prévue à cet effet, comment voulez-vous que le public se déplace?
Monsieur le maire ne doit pas savoir que c'est la crise. Et quai des arts, les finances sont comments?
On marche vraiment sur la tête à Pornichet.
#8 - Le 26 juin 2013 à 18h43 par Lemere
Et Minouchette
C'est bien le problème, on a des sous alors on gaspille !

Pardon, mais une différence de taille entre les concerts Hippodrome et Renc'Arts, c'est que dans un cas c'est payant, dans l'autre c'est gratuit, parce que faisant partie d'une politique culturelle digne de ce nom.

Alors quand on fait du mercantilisme on va jusqu'au bout.
D'abord on fait payer TOUT le monde, pas de passe-droit. Ensuite on fait une étude de marché pour savoir si au moins on équilibre. En bref on improvise pas !

Et dire qu'on va avoir les années fric, celles des Yuppies, mais si les années 80!

Cela va être encore de notre poche.

Alors oui on critique ce type de concert, parce que justement on ne peut pas dire qu'on profite de ces animations payantes, trop chères pour la plupart d'entre nous.
Heureusement il n'y en a plus pour très longtemps...
#9 - Le 26 juin 2013 à 19h03 par Lola
Aux concerts il y a beaucoup ( plus d'une centaine?) d'invités par Belliot pour ses campagnes de promotion.
Il offre des places VIP, c'est son langage!
Ils ont bonne mine tout ceux qui acceptent!
#10 - Le 26 juin 2013 à 22h47 par capitaine haddock, Pornichet
Pourquoi la municipalité a-t-elle refusé qu'il y ait des représentants de l'opposition à l'office de tourisme et dans la SEM de l'hippodrome? Souci de transparence?
C'est un bilan catastrophique qui s'ajoute à l'endettement record de Pornichet et... attendons la suite;
La commune voisine de La Baule ne pratique pas ainsi, elle est plus républicaine.
#11 - Le 27 juin 2013 à 00h37 par Alain
l'Office du Tourisme est aux ordres du château et toute initiative nouvelle est sabrée, résultat les animations ont plus de 15 ans d'age : Renc'Arts, Roller, Fête de la Musique, Match-Racing, Beach-volley, P'tits Loups, Lundis Diaboliks, Sculptures de sable, Française des Jeux, programmation de Quai des Arts...
Les seules nouveautés exigées par le maire parfois contre l'avis des professionnels de l'Office du Tourisme sont des bides en terme de fréquentation (chants de marins, Sailtica) ou d'équilibres financiers (concerts pourtant très chers d'été ou d'automne).
En plus, Belliot a mis fin à des manifestations populaires de qualité : Cerf-volants, Masters de Pétanque, Sortie Ouest-France, Marathon de la Presqu'île, concert gratuit Hit West ou Ricard Live...
Pornichet était la destination animée de la région au tournant des années 2000, aujourd'hui Guérande, Saint-Nazaire, Saint-Brévin et même La Baule sont passées devant. Encore la preuve d'un très négatif bilan de 5 années de Belliot à la tête de Pornichet.
#12 - Le 29 juin 2013 à 23h10 par saillant , Pornichet
Avec tout ses gadgets la vitrine de l'office de tourisme est à l'image de sa gestion :Le grand Bazard . Plutôt comique s'il ne s'agissait pas de l'argent du contribuable et de déficits qui démontrent des incompétences à tous les niveaux. A quand les chiffres de la SEM de l'hippodrome?
#13 - Le 01 juillet 2013 à 12h01 par juilie
@Alain
Les manifestations annulées que vous évoquez n'ont rien à voir avec Belliot. cerfvolants = lambert
master pétanque = disparu tout seul
marathon = bisbille entre l'organisation et croisic + guerande
hit west = la radio ne le fait plus qu'à rennes
pipo pipo pipo
#14 - Le 04 juillet 2013 à 02h17 par Ptonuniversimpitoyable , Pornichet
une nouvelle animation d'été s'installe! Comme l'an dernier, c'est début juillet qu'on sort tous les beaux plots rouges et blancs pour baliser les rues de Pornichet car...on refait les peintures des passages piétons !!! ils auraient sans doute été effacés si on les avaient faits un poil avant l'arrivée des touristes....On pourrait animer la plage en faisant les transports de sable en plein mois d'août. Non?
#15 - Le 05 juillet 2013 à 12h35 par H2O
Au commentaire 13
> les cerfs-volants étaient encore là avec Lambert
> le marathon a surtout été tué par une arrivée nullissime avenue Flaubert en lieu et place du bord de mer. Cette mauvaise idée étant une exigence de la mairie de Pornichet.
> les Masters de Pétanque ont tellement disparu qu'ils étaient à La Baule, fin juin (http://mastersdepetanque.fr/)
> grand concert estival, le Ricard Live Music tourne toujours.
Allez Julie, c'est bien gentil d'être fan de Bobby, mais il va falloir trouver autre chose.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter