Pornichet Infos

Pornichet Municipales 2020 : La campagne sera passionnante face aux incertitudes

Les prochaines élections municipales à Pornichet mobilisent déjà tous les acteurs politiques de la commune. Comme souvent à Pornichet, la campagne est longue et souvent très passionnée. La réélection du maire sortant est loin d’être assurée, car le contexte sera très différent de 2014.

Au moment des élections municipales de 2020 pornichet-infos fêtera ses 12 ans. On se souviendra avec humour des œufs lancés par une liste sur la façade de pornichet-infos lors de l’élection de 2008, mais aussi d’une autre liste en 2014 qui avait affirmée que nous aurions touché 50 000 euros pour « rouler » pour Pelleteur. On se souvient aussi des tracts ignobles, anonymes qui ont circulé pendant ces deux campagnes. Ce genre de comportement est aussi méprisable que ceux qui brûlent l’effigie de Macron dans les manifestations à Paris. On souhaitera à Pornichet que la campagne soit digne malgré les tensions déjà perceptibles.

Les premières informations

Il ne fait guère de doute que le maire sortant Jean-Claude Pelleteur va se représenter. Avec un bilan mitigé, mais avec un bilan relationnel négatif, sa réélection malgré tout possible, ne se fera pas dans un fauteuil. En 2014 Pelleteur avait été élu par défaut, sans la présence des socialistes au 2e tour qui avaient choisi « le tout sauf Belliot » Il est essentiellement reproché à Pelleteur sa politique d’urbanisme « Hippocampe bis » commentent ses adversaires.

Alain Saillant est déjà en campagne. Il avait largement contribué à l’élection de Pelleteur en 2014. Il est rentré dans le rang après une bouderie et avoir été proche de la rupture en début de mandat. Des questions restent posées, qui de l’équipe sortante va repartir avec Pelleteur ? Quels seront ses soutiens et alliances politiques ? Franck Louvrier vient de déclarer à la dernière réunion LR à Pornichet qu’il soutiendrait le maire de Pornichet.

La déclaration de Franck Louvrier vient de créer une scission au sein des LR de Pornichet. Chacun sait que le parti dirigé par Laurent Wauquiez est en reconstruction, avec les premiers succès qui commencent à se faire sentir. Une liste LR était en construction. Emmanuel Coueron membre du comité de circonscription souhaitait une liste LR, sans forcément la conduire. La déclaration de Franck Louvrier vient de jeter le trouble. Emmanuel Coueron va créer une association de réflexion et de propositions pour Pornichet. La suite conduira à une liste de droite ou une alliance avec les autres listes en préparation. Les forces vives LR tendance Wauquiez ne peuvent admettre les atermoiements politiques, « selon l’air du temps, » du maire de Pornichet.

A ce jour on est à peu près certain que deux listes seront sur la ligne de départ plus celle du maire sortant.

- Michèle Adam, ex UMP a rejoint En Marche depuis la présidentielle. On lui prêtait l’ambition de construire une liste « En Marche » à Pornichet. Le parti du président souhaite avoir des élus en présentant des listes partout ou en nouant des alliances. De leur côté, les amis de Patricia Gallerneau se réunissent depuis plusieurs semaines dans la perspective de construire une équipe pour Pornichet. Patricia Gallerneau aurait même été sollicitée. L’alliance d’En Marche Pornichet (90 adhérents) du Modem, des amis de Patricia Gallerneau est politiquement cohérente et peut avoir une chance de l’emporter.

- Depuis plusieurs mois, les amis de Jacques Corneti se réunissent pour évoquer un projet pour Pornichet. Jacques Corneti élu sur la liste Pelleteur est rentré dans l’opposition municipale après que le maire lui eut retiré sa délégation aux finances pour désaccord de fond. Une liste est en préparation avec des personnalités de la société civile. Elle ne sera pas conduite par Corneti qui est plus un fédérateur de bonnes volontés. Sauf accident, elle sera sur la ligne de départ.

Les inconnues Robert Belliot et le Parti Socialiste

- La grande inconnue est la position de Robert Belliot. Ce dernier annonce qu’il se prononcera en décembre. Il se méfie des influences susceptibles de semer le doute dans les membres de son équipe. Il se contente de dire que l’association « Ensemble pour Pornichet » a reçu de nombreuses adhésions de jeunes, mécontents de la politique de Pelleteur. 

- Le Parti Socialiste se dit déçu de la politique de Pelleteur et en particulier de la politique d’urbanisme. Leur priorité est la reconstruction du parti au niveau national, fédéral et local. On sait les socialistes historiquement capables de réussir leurs reconstructions. Le jeune Yannick Joubert qui avait fait un bon score aux élections cantonales (27,71% au 1er tour) avait été un temps pressenti pour conduire une liste. Certains espèrent secrètement être présents à cette élection.

Même si l’élection municipale est différente, l’analyse des derniers scrutins montre que tout est possible à Pornichet. La réélection du maire sortant est loin d’être acquise.

Rappel du résultat de 2014

Auteur : Rédaction | 25/05/2018 | 17 commentaires
Article précédent : « Municipales : Laurent Wauquiez annonce la couleur »

Vos commentaires

#1 - Le 25 mai 2018 à 16h50 par 80km/h, Pornichet
Michèle Adam, lrem, n'aura pas ma voix à cause de la taxe 80km/h et de la hausse scandaleuse des carburants sans parler de la CSG et de nddl !
#2 - Le 25 mai 2018 à 17h19 par belliotiste, Pornichet
Moi j'encourage Robert à y retourner. Avec un bon communicant à ses côtés il a une chance sérieuse. Le rapprochement de Pelleteur avec Samzun et la Carène lui donne raison. Urbanisme, taxes ordures ménagères, taxe foncière sur les résidences secondaires etc.. Belliot avait eu la vision juste qu'il fallait mieux se rapprocher de Cap Atlantique. Le temps lui a donné raison.
#3 - Le 26 mai 2018 à 10h02 par nicolas cusin, Pornichet
Oui très juste Pelleteur a été élu par défaut. Le changement ne ferait pas de mal à Pornichet car il n'a pas spécialement brillé.
#4 - Le 26 mai 2018 à 11h33 par LEROY
Durant son mandat R. Belliot s'est-il réellement occupé des commerçants? s'est-il occupé de la voirie? l'urbanisme de Saint Sébastien est-il une réussite? Etait-il vraiment à l'écoute des citoyens et de ses colistiers? "Son" parc dit paysager? Difficile de répondre oui à toutes ces questions... Alors envisager son retour...
#5 - Le 26 mai 2018 à 15h01 par 80km/h, Pornichet
#3 : je ne savais pas que les pornichetains qui ont voté Pelleteur étaient des ''défauts'', c'est pas très gentil pour cornetti !
#6 - Le 27 mai 2018 à 15h16 par adhérent LR , Pornichet
Les militants LR de Pornichet n'ont pas à se laisser dicter leur attitude. Ça c'était avant, aujourd'hui c'est autrement, on a assez ramé pour ne plus recevoir de consignes de Meunier, Pinte etc. Il y aura une liste LR à Pornichet on va travailler pour. La nouvelle génération LR doit être présente aux élections et on y sera !
#7 - Le 27 mai 2018 à 20h00 par POLLUX
Bj. Un peu de calme , laissez travailler l'équipe en place . De toute façon quelque soit les résultats du Maire en place, les opposants avides d'intérêts et de pouvoir ne manqueront pas.
Quand à M.BELLIOT , par pitié il est grand temps qu'il arrête? place aux jeunes , quand on voit la qualité des installations qu'il nous a livré et qui sont une source de frais financiers : hippodrome (tribune) ,tours du parc, aucun travaux de voirie significatif, etc...
#8 - Le 28 mai 2018 à 15h06 par Lepere
Avec Louvrier et Saillant c'est le retour des RPR Nantais qui a défaut de succès sur Nantes depuis près de 30 ans ont jeté leur dévolu sur la presqu’île. Pas sûr que la droite Pornichétine se retrouve derrière ces 2 disciples de Wauquiez. En 2017, Louvrier n'a pas réussi à convaincre sur la commune de la Baule où il a été battu par Josso.
#9 - Le 29 mai 2018 à 08h22 par Saga Belliot
Après "Robert le recours" voici un nouvel épisode de la saga avec "Robert le retour".
De grâce, expliquez lui qu'il n'est plus crédible et que la meilleure chose qu'il puisse faire pour Pornichet c'est de rester chez lui à jouer à la belote avec les 3 derniers membres de son association
#10 - Le 06 juin 2018 à 10h04 par Herbert, Pornichet
Comment le chroniqueur a pu oublier de citer Lemere dans sa « présélection » des éventuels candidats en vue des municipales 2020 ? Il a l’art de néantiser toute idée ne venant pas de lui, tout avis n’émanant pas de son esprit. Sa virtualité en est d’autant plus flagrante. L’étalage pédant de sa science ferait-il obstacle à trouver une liste entièrement rangée à son image…? Lui aussi !
#11 - Le 17 juin 2018 à 01h00 par Lemere
@Herbert

Ma virtualité n'a d'égale que la votre.
Vouloir m'anéantir comme vous pensez le faire par un commentaire bourré de poncifs montre votre propre pédantisme .
Quand à la science , la votre est loin d'être exacte.
Enfin pour ce qui est d'une liste aux municipales de 2020 , à quoi bon , puisque je suis déjà Lemere !
#12 - Le 11 juillet 2018 à 12h44 par brigitte fraval, Pornichet
Bonjour, nous sommes le 11 juillet 2018, au 49 avenue de St Sébastien l'équipe municipale de Mr Pelleteur a donné l'autorisation pour que soit "détruit" un espace vert abritant nombres d'oiseaux, rouges gorges, moineaux, geais, etc refuge superbe pour cette faune, tout aété rasé en cette matinée de mercredi, par un promoteur "privé", nous sommes juste derrière en vis à vis, et avons maintenant vue sur une "masure" et ses annexes toutes POURRIES, infectées de bestioles et autres dértitus à l'air libre du bel été de notre ville! C'est une honte pour cette équipe municipale, qui ne sait que détruire pour encore, avenue de st Sébstien construire un autre immeuble, le 4ème en 80 mètres.............J'habite Pornichet depuis 61 ans et je n'ai jamais vu une telle honte!!!
#13 - Le 12 juillet 2018 à 08h20 par Jean-René, Pornichet
à Mme FRAVAL,
Bonjour, je vous trouve prompte à parler d'un espace vert...
en passant devant presque tout les jours,le 49 avenue de St Sébastien ressemble plus à un terrain vague qu'à un espace vert.

De plus, le promoteur évoqué est celui qui est en train de finir un VASTE programme immobilier signé et commencé en 2012..... sous le maire précédant....
Morale : La vie est un éternel rappel aux erreurs du passé...

Cordialement
#14 - Le 12 juillet 2018 à 10h34 par Choupie, Pornichet
Votre courroux se comprend aisément, tout comme celui que doivent porter les plus anciens habitants du quartier à l’égard de M. Pelleteur. Mais pourquoi ne pas vous être élevée de manière solidaire et collective lorsque le sieur Belliot était aux manettes ? Car cette défiguration urbanistique porte pour la grande part de ses réalisations sur les décisions de son municipe.
Raisons essentielles à ce saccage de l’avenue de St Sébastien : Vente de biens privés, le détenteur du bien va au plus offrant. La mairie peut faire valoir son droit de préemption. Quelles furent les conditions, intéressées ou pas, arrangements de l’époque et avec qui (?) faites le tour. L’urbanisme selon les lois d’état en vigueur impose un quota logements dits sociaux (l’ex n’a pas encore compris). Le promoteur intègre ces contraintes à son projet et négocie des étages-apparts en compensation. Tout ça dans un convenu (au bon vouloir) de l’urba déterminant le SHON, in fine le prix de revente sur l’opération. Il y aurait beaucoup à dire et des comportements et des incohérences de l’urbanisme en particulier. Compliqué. Ingérable. N’omettez pas, peut-être, pour avoir un jour cédé un bien à un beau parleur, bien placé à l’époque, ayant fait l’exploitation avantageuse qu’il voulait et qui sait, vous a bouché la vue sur votre quartier tranquille d’avant. Mais on ne peut pas un jour avoir le beurre et le lendemain réclamer à la société l’argent du beurre.
Chacun est libre de vendre à qui il veut. Et de quel droit profiteriez-vous de la propriété d’autrui?
L’évolution de ce quartier est certes minable, la faute à qui si elle ne fut pas maîtrisée ? Prenez-vous en aux vrais responsables, qu’ils soient fonctionnaires ou ex maire. Ou maudissez soit le corbeau soit le renard de votre impasse enfin… celui qui 1er profiteur anxiogène de la situation vous a refourgué son fromage en vue des élections sans dire qu'au passage il s’était grassement servi.
#15 - Le 13 juillet 2018 à 11h04 par FRAVAL, Pornichet
A Choupie et Jean René,

Jean René, nous habitons derrière le 49 avenue de St Sébastien, donc au 47, et de notre terrasse, sachez que la vue était effectivement des grands arbres, nous n'avions même pas visibilité de la "maison et ses dépendances", alors avant de juger, et mal, nos propos, de parler d'un terrain vague, vérifiez vos sources!!!! Aujourd'hui, c'est un terrain vague depuis le 11 juillet 2018, puisque tous les arbres et haies fleuries ont été "rasés" ce 11 juillet 2018, aujourd'hui, nous avons eu la surprise de voir débarquer, dans ce terrain vague, des "cosmonautes", en tenue comme lors d'une attaque bactériologique, casque intégrale, combinaison intégrale aussi, avec des petits instruments envoyant un liquide pas très rassurant, avec un paquet plastique assez grand, dans lequel a été mis "sous scellé" des choses récupérées dans l'annexe pourrie de la masure!!!! Alors, inquiètude et colère oui! Dans le quartier il y a des animaux, chats bien sûr, qui se promènent et qui au vu du défrichement peuvent aller tranquilles dans ces débris! Et avant de trouver et donner tous les orts à Belliot, qui n'a pas fait mieux, sachez que ce permis de construire a été accordé par la l'équipe de Me Pelleteur, alors vos guerres politiques, Choupie et Jean René, à d'autre! Bonne journée.
#16 - Le 14 juillet 2018 à 20h32 par Latour, Pornichet
Mme Fraval, étant donné que vous êtes originaire de ce quartier vous n’êtes pas sans connaître les héritiers qui à fortiori disposent du même droit de propriété que vous. De la même liberté de choix marchand que vous. Cessez d’enfler l’affaire d’un esprit polémiste. Vous vivez dans la même théorie que ceux qui sont à l’origine de cette densification désastreuse. Vous seriez prête à faire geler les terrains des autres (masure délabrée, parcelle en friche) et dans la seconde qui suit vous les décrivez idylliques pour la flore et la faune. Sans doute, qu’avec le temps vous les transformeriez en un petit square entretenu par la commune, avec accès à votre balcon, à disposition aux bons loisirs de ce "riche lieu".
Ne se cache-t-il pas derrière cette fausse inquiétude aux allures de cabale qui vise Mr Pelleteur un des facteurs masqués qui connait bien les boites aux lettres du quartier pour l’avoir habité. Un de ceux qui salissent en continu de leurs tracts nauséabonds et ce biais pernicieux des familles installées, comme vous, de longues dates à Pornichet. Un qui insidieusement raffole de mettre son nez "raffiné" dans les affaires des autres. Ces manœuvres détournées par un clan reclus et révolu, leur incontestable violence n’a d’autre raison essentielle qu’un calcul... politique à l’horizon 2020.
#17 - Le 24 juillet 2018 à 14h31 par Apostrophes, Pornichet
Les coupures de journaux parfois florilège d’engagements non tenus : L’écho de la presqu’île fait exemple : 4 avril 2008, 3 semaines après son élection au sujet de la révision du PLU, Robert Belliot "va bloquer tous les projets immobiliers" « Je ne veux pas que Pornichet soit dirigée par les promoteurs immobiliers » (sic)
« Il serait difficile de revenir dans le giron de Cap Atlantique » « Et puis la Carene est un territoire intéressant, quatre fois plus riche que sa voisine (…) »
« Je ne veux pas que l’hippodrome devienne Las Vegas » « Quant au projet de port à seuil, je ne suis pas contre, mais seulement si nous avons les moyens de le faire… »
Quand on voit le résultat sur l’avenue de St Seb, de quoi être perplexe, dubitatif. L’hippo-désertic-Parc, n’en parlons pas. Le port à seuil, tombé à l’eau !
Mais alors où est passé le produit (Taxe forfaitaire sur la cession de terrains) des transactions avec les promoteurs ? Recettes, taxes foncières sur transferts de propriétés ? De là à 2013 une mise sous tutelle, spoliation de terrains privés, la vente de la maison de retraite... pour boucher quoi ? Sinon une mauvaise gestion ! Résultat, une non réélection qui ne doit rien au hasard ni à la malchance. Juste prix de l’incompétence. Décidément, LR-EPP y voit toujours que du feu.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter