Pornichet Infos

Pornichet Parc d’Armor : beaucoup d’interrogations et des recours en vue

Le projet immobilier de Parc d’Armor suscite biens des interrogations de la part des riverains. L’opposition municipale conteste la mauvaise gestion du dossier entre 2010 et 2019. La MRAE Mission Régionale d’Autorité Environnementale souligne « une démarche environnementale pas suffisamment aboutie. »

L’opposition municipale évoque des manquements et des coûts supérieurs pour la ville entre la décision du Conseil municipal en 2010 et celui du PUP (Projet Urbain Partenarial) actuel. Elle fait aussi observer que les décisions du conseil d'octobre 2010 n’ont pas été annulées.

« Les compétences communales sont de plus en plus absorbées par l’Agglomération Nazairienne devenue centre de décisions. » Souligne Robert Belliot.

Le tableau ci-dessous démontre que le projet était de 181 logements en 2010, qu’il est aujourd’hui de 204. L’opposition met en exergue que le coût pour le promoteur était supérieur dans la décision du conseil de 2010, et supérieur aujourd'hui pour la ville.

Les projets de Parc d’Armor et de l’ancienne station Shell vont amener un flot de circulation important dans les ronds-points où il est déjà difficile de circuler en saison. Les pompes hydrauliques risquent d’être sous dimensionnées et provoquer de nouvelles inondations.

C’est ce que souligne la MRAE dans son rapport du 25 septembre 2019.

« La démarche d’évaluation environnementale n’est pas suffisamment aboutie. L’état initial s’avère, en effet, inachevé s’agissant des volets hydraulique et zones humides. En renvoyant par ailleurs l’analyse des incidences et les mesures de réduction et de compensation à des procédures menées en parallèle (loi sur l’eau ou encore demande de dérogation espèces protégées), le dossier fourni ne rend pas compte de la bonne mise en œuvre de la démarche éviter, réduire, compenser. La MRAE recommande de compléter l’étude d’impact afin d’assurer la bonne prise en compte des enjeux environnementaux identifiés, en particulier : insertion paysagère, prévention des risques d’inondation, nuisances sonores, préservation des zones humides, et des espèces protégées et de leurs habitats. »

La commune de Pornichet qui ne maîtrise plus son PLU serait-elle devenue addicte à la construction sous la mauvaise influence de la communauté d’agglomération ?

06/12/2019 | 7 commentaires
Article précédent : « L’Association PORNICHET TERRE ET MER lance une consultation sur le Parc d’Armor »
Article suivant : « La commune de Pornichet condamnée pour harcèlement moral »

Vos commentaires

#1 - Le 07 décembre 2019 à 09h28 par lefox
En matière d'urbanisme il ne faut pas s'inquiéter, notre Pelleteur a de Beaurepaire pur mener à bien son entreprise qui sera bien carénée pour fendre les flots à la prochaine inondation.
#2 - Le 07 décembre 2019 à 21h19 par Dealer fleur de sel, 44380
Après la finesse politique, je vois la finesse administrative.
je dis ça car en 1999, Intermarché parlait déjà d'un futur voisin Bricomarché mais la zone était dite humide-marécageuse.
Aujourd'hui les clowns ne sont plus propriété des grands noms du cirque mais aussi de la CARENE. Cdlt
#3 - Le 09 décembre 2019 à 17h51 par La vėritė vraie, Pornichet
Quel poete ce mr lefox.c'est vraiment top.Qui a dėcidė d'entretenir et rėparer les rėseaux d'eaux pluviales,laissės a l'abandon par le prėcėdent municipe.Cherchez,vous allez trouver.
#4 - Le 10 décembre 2019 à 10h19 par lefox
#La vérité vraie, qui a décidé d'aller vers la Carène, qui pendant deux municipes n'a rien fait en matière de réseau en dépit de ses relations politiques avec la Carène? Monsieur Jacques Lambert, maire PS.Qui a en vain essayé de soustraire Pornichet de l'emprise de cette intercommunalité non désirée par la population? Monsieur Robert Belliot. Qui se faisant passer pour un rassembleur sans étiquette se fait élire puis abandonne l'urbanisme de notre ville et une partie des moyens de gestion financière à la Carène et enfin se présente à nouveau avec le soutien de LREM? Pelleteur.Réparer le réseau pluvial! allons donc, que c'est il donc passé cet été place du marché? vous parlez d'une efficacité! Qui fait fi des zones humides pour favoriser l'extension de zones habitables en zone inondables? encore Pelleteur et la Carène...
#5 - Le 10 décembre 2019 à 12h25 par Herbert, Pornichet
"Les compétences sont de plus en plus absorbées par l’Agglomération Nazairienne devenue centre de décisions" Qu’aurait changé l’option Cap Atlantique?
Sempiternelle type de réflexion de Robert Belliot qui signe là une énième médiocrité de ses classiques billevesées. De ses idées creuses et paroles vides de sens il nourrissait l’opposition.
Quel sera la position de Mr Trichet sur le sujet ? Engagement responsable d’élu ou prêt à hurler avec les loups?
De même que le candidat écolo à l’utopisme politique inapplicable au regard des réalités économiques selon la voie tracée par la gauche avant le piteux cycle 2008/2013.
Comme quoi le double sens de l'article peut être embarrassant sur la question logement et de l’attrait indéniable qu’il pose sur Pornichet. Ville attirante grâce à un dynamisme retrouvé.
Aurons-nous cette fois, et ce serait justice, une opposition constructive et décente ?
#6 - Le 16 décembre 2019 à 23h26 par christian
Bonjour . N’étant pas de Pornichet mais intéressé par le programme immobilier Aigue marine rue des paludiers je m'interroge sur les risques encourus à cet endroit.
#7 - Le 16 janvier 2020 à 09h22 par Candidat
Le projet est suspendu. En raison dit-on des remarques faites lors de la consultation.

N'est ce pas plutôt pour mieux faire passer le projet après les élections ?
Qui plus est en Juillet au moment où les vacances font passer au second plan pas mal de sujets ?

Un peu comme le projet retraite du gouvernement, soutenu de fait par les candidats LREM investis ou soutenus comme l'est M Pelleteur.

Les autres candidats devraient s'exprimer sur le sujet du Parc d' Armor.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter