Pornichet Infos

Pornichet Port d’échouage signature de la délégation de service public avec la Ville

Jean-François Gendron Président de la CCI Nantes Saint-Nazaire et Robert Belliot maire de Pornichet se sont retrouvés ce matin au port d’échouage pour signer les accords entre la ville et la CCI.
Jean-François Gendron, Robert Belliot
Jean-François Gendron, Robert Belliot

Pour Robert Belliot « cette journée marquera l’histoire, d’ une nouvelle orientation pour le port. Il fallait assurer une évolution de ce port, et ne pas faire participer le contribuable au désenvasement. »
La Mairie a même annoncé participer à la construction d’un beau bâtiment, club house avec terrasse. « La nouvelle capitainerie doit être un trait d’union entre la ville et le port » souligne Robert Belliot.

Jean-François Gendron s'est dit très heureux d’avoir été retenu, « la CCI est la première gestionnaire de ports de la Région et a ainsi acquis une véritable expérience.

Aspect technique et délais

Le désenvasement se fera entre octobre 2014 et mai 2015. 35 000 m3 de limons seront sortis du port par aspiration et refoulés au large. Les résultats d'analyses détermineront si les rejets en mer sont possibles. Une centaine de nouveaux mouillages seront mis en place ce qui portera la capacité du port à 580 bateaux contre 480 aujourd’hui. Sur le terre-plein une cale de carénage sera construite, ainsi qu’une station de tri sélectif. à cela s’ajoutera la rénovation de la capitainerie.

La CCI de Nantes- Saint-Nazaire qui va investir 1,6 million d’euros dans cette opération tient à rassurer les usagers sur les tarifs qui resteront très abordables.

L’ensemble du port sera en fonctionnement pour l’été 2015.
 

Auteur : JBR | 05/07/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « La CFDT à la rencontre des travailleurs saisonniers »
Article suivant : « Pornichet : Les comptes de l'office de tourisme sont sérieusement dans le rouge »

Vos commentaires

#1 - Le 05 juillet 2013 à 17h08 par Neptune
Histoire de s'asseoir sur une convention qui stipulait que la mairie devait depuis des années draguer ce port!! Lee maire a aussi négligé de se conformer à la loi sur l'eau, cale de carenage?
Les contribuables auraient été heureux de l'attractivité de leur littoral, de la vie qu'un port apporte à la ville, de leur littoral qui a été délaissé et ignoré depuis Belliot au profit d'un jardin public nul...
On s'en souviendra en 2014!
Le port à seuil de Galerneau ou Lambert nous avait fait réver d'un joli projet, puissent ils le réaliser avec la CCI!
#2 - Le 05 juillet 2013 à 20h58 par héric pdl, Pornichet
Une patate chaude de moins pour Pornichet,peut étre une bonne solution pour l'avenir,avec ses projets.
#3 - Le 07 juillet 2013 à 18h20 par christophe martin, Pornichet
Ce port ne peut être en aucune façon une "patate chaude"... C'est à la fois une partie de notre patrimoine (Le port d'échouage est historiquement un des plus anciens emplacements marqué de Pornichet) mais aussi un atout économique, à condition d'en comprendre les enjeux...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter