Pornichet Infos

Pornichet : Qu’elle peut être sombre cette ville !

À, l’heure du déconfinement, de l’accès à la grande bleue sous un ciel azur tous les voyants semblent se mettre au vert, pourtant des zones sombres se cachent dans certains coins de la ville.

Il y a quelques jours une jeune femme a élu domicile sous le porche de l’église de St-Sébastien de Pornichet. De nombreuses personnes témoins de son installation ont alerté les associations qui elles-mêmes ont fait remonter l’info aux services de la commune, soit le CCAS, Centre Communal d’Actions Sociales, en clair, une appellation particulièrement explicite.

Après quelques coups de fil et mail infructueux pour cause d’absence, le service de la Ville a pu être joint  pour donner cette réponse pour le moins surprenante : « Nous allons lui donner les coordonnées du 115 ».

Pour ceux de nos lecteurs qui ne connaîtraient pas le 115, ce numéro est à joindre pour et par les personnes en grandes difficultés, un peu comme le 18 pour les pompiers en cas d’incendies.

Si la seule réponse que peut apporter un Centre Communal d’Actions Sociales à l’un de ses résidents en difficulté est de lui demander d’appeler le 115, l’on peut s’interroger sur l’efficacité voire l’utilité de sa mission.

La misère et la détresse dérangeraient-elles dans ce Pornichet si propret, si lisse, si bien peuplé ?

Il semblerait que oui, car si la Mairie préfère botter en touche, les responsables ecclésiaux locaux ont signifié, eux-aussi que la présence d’une SDF n’était pas souhaitable sous le porche de son église.

Bref, changez de trottoir on ne veut pas vous voir !

« Nautis Neptunus favet amicus » telle est la maxime gravée au blason de la Ville, peut-être résume t-elle tout son esprit, les nantis y sont bienvenus, pas les autres !

Auteur : BossZ | 30/05/2020 | 27 commentaires
Article précédent : « Pornichet : Jean-Claude Pelleteur a mis en marche le conseil municipal »
Article suivant : « Les Territoriaux CGT Pornichet sont en colère et ils l’expriment »

Vos commentaires

#1 - Le 31 mai 2020 à 15h21 par petit nez, Pornichet
Tout est dans le titre.
Souvent on incrimine à juste titre la société civile ou les politiciens de nos divers partis...
Mais là je crois que l'on a touché le fond de l'inhumanité.
Je suis croyant chrétien non pratiquant, et qu'un Prête porte "Cette bonne parole" me laisse sans voix. Il m'a pourtant toujours semblé qu'une église était le dernier refuge de la détresse absolue.
Le "Jour du monde d’après" semble bien ressembler au jour d'avant, dans ce qu'il a de plus glauque.
#2 - Le 31 mai 2020 à 17h21 par Aliport, Pornichet
Chaque SDF a sa propre histoire qu'il est difficile au "commun des mortels" de résoudre pour le remettre dans ce qui est convenable pour Vous.... Et que dîtes-vous de celui qui squatte et fait la manche autour des halles depuis...? Rien parce que c'est un homme?
Que vouliez-vous que les Ecclésiastiques, le CCAS fassent si ce n'est que d'orienter cette Femme vers les structures adaptées qui ont des solutions d'urgence et qui font un travail formidable ? Peut-être auriez-vous pu l'accueillir chez vous Boss Z? C'eût été charitable, votre B.A en quelque sorte, au lieu de critiquer! Je n'ai pas l'impression que les Pornichétins et Pornichétines se considèrent comme des nantis au point de rejeter les Autres comme vous dîtes! C'est leur manquer de respect me semble-t-il !
#3 - Le 31 mai 2020 à 18h23 par Bouillau, La Baule Escoublac
Celui qui critique pourquoi ne l'a t il pas acceuilli chez lui ?
#4 - Le 31 mai 2020 à 19h42 par Louise, Pornichet
Cette ville ne s'intéresse qu'à ses commerçants, ses touristes et ne veut pas voir la misère. Je pense aussi que la maison de Dieu devrait ouvrir ses portes aux miséreux au moins pour un hébergement provisoire. C'est ça être chrétien non ? Pendant ce temps le maire, à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession, se met à pleurer quasiment à chaque fois qu'il prend la parole. Il ferait mieux de s'émouvoir pour les gens qui vivent dans la rue dans notre commune!
#5 - Le 31 mai 2020 à 20h38 par Arlette Bretesche, ArbalÈte
Hélas!! Les intérêts financiers sont depuis longtemps présents à l'église !!! Quel paradox, prêcher l'humilité, l'amour de son prochain, qui a dit, (le Covid, va changer nos mentalités
Nous sommes loin de l'idée à son application...!!!
#6 - Le 01 juin 2020 à 02h39 par Cadet, Nozay
Malheureusement nous vivons depuis longtemps dans un monde pourri. Chacun pour soi. On ne sait plus regarder et tendre la main aux autres. Quel horreur !on ne vit que pour soi même et et pour les siens. Peu importe les autres. Je suis écoeurée par ces comportements.j'ai toujours été touchée par la misère. Je ne pense pas changer.je suis contente d'aider mon prochain. Cela m'apporte beaucoup et je compte bien continuer. AnnieQ
#7 - Le 01 juin 2020 à 06h39 par Isabelle, Pornichet
Plutot que de laisser les SDF assis des journées entières au bas des boulangeries, des DAB , à Pornichet comme ailleurs, les mairies ont , j imagine, un service d aides pour les resociabiliser, leur proposer un travail aussi ... et ceux qui sont outrés ont peut être une grande maison pour les dépanner ?
#8 - Le 01 juin 2020 à 09h53 par Professeur
@ Bouillau


Et celui qui critique "celui qui critique" il fait quoi ?

0/20 pour votre argumentation qui n'en n'est pas une.
#9 - Le 01 juin 2020 à 14h43 par oui oui, Pornichet
#8 vous ne l'avez pas accueilli chez vous ?
#10 - Le 01 juin 2020 à 16h36 par JEANDIMA22
Ça vous choque de ce qui se passe aujourd'hui à Pornichet ??? Y avons résidé de nombreuses années à la "Belle époque" (maire PS.. et tant mieux !) mais ça dérangeait trop de monde de constater qu il s'y faisait du "social" trop près de La Baule..(médiathèque, marché couvert accessible aux locaux AUSSI (?) Faut SURTOUT faire plaisir aux résidents secondaires pour ne pas FAIRE HONTE à la Baule...boeurk (dont ceux qui ne peuvent pas se payer la cote basque encore moins la Cote d azur) et...depuis tout ce temps... pas difficile d imaginer que dans LEUR rêve idillyque... un SDF ça puisse CHOQUER ces "pauvres" bobos dans leur station balnéaire trop propre... HONTEUX quand même d imaginer la misère près de leur appart (mais...c est quoi ça ???) Pourtant, certains d entre eux sont des gentils "enfants" de richoux bien gâtés qui sont capables d aller à la messe pour faire plaisir à leurs aînés et se repentir de leurs médiocres pensées...(la charité c est quoi alors pour ces soit-disant "fidéles" ? Hihihi !) Trop drôle et bien pitoyable en tous cas !!!
#11 - Le 01 juin 2020 à 19h39 par insoumis, Pornichet
569 personnes sont mortes dans la rue en 2019. C'est le résultat d'une politique sociale qui n'est pas à la hauteur. Macron en porte une lourde responsabilité. A Pornichet on n'a pas assez de logements d'urgence. Avec le covid19 la population des sans abris va augmenter. Il est possible de régler ce problème très vite. Quand on veut on peut.
#onnoublierapas
#12 - Le 02 juin 2020 à 00h53 par Oui non, Pornichet
Je pleure oh la la, j’ai honte je bat ma coulpe ,l’auteur de cet article a fait pleurer dans les chaumières et il est très heureux d’accuser les services de la commune dirigée par un affreux maire de droite et l’autre #11 qui en rajoute une couche !
#13 - Le 02 juin 2020 à 10h09 par Oui non, Pornichet
#11 on vous attend pour accueillir tous les sdf !
#14 - Le 02 juin 2020 à 18h45 par De Cacqueray
Bonjour,
je suis le curé de Pornichet, je voudrais simplement vous raconter l'histoire : Un soir vers 20h30, un homme vient me signaler son inquiétude : une jeune fille s'est installée dans un porche latéral de l'église. Je vais la voir, nous discutons : "êtes vous là depuis longtemps, avez vous faim soif besoin de quelque chose?" "Non Non Non" sont les seuls mots que j'obtiens... Je continue, "vous êtes là mais il y a sûrement d'autres solutions, je peux appeler les services de la paroisse, chercher un autre endroit plus adapté?" "Je veux rester dehors!" "Avez vous des projets, un lieu où aller, un but dans la vie." Le regard est triste mais déterminer "non je ne veux rien, je suis bien là dans la rue".
Alors j'explique : "il n'y a ni eau ni sanitaires, c'est un lieu plus ou moins passant (sortie de secours habituellement non utilisée), vous ne pouvez pas rester, du moins pas longtemps, bien sûr je ne vais pas vous chasser à 20h30, mais il ne faut pas rester plus d'un jour ou deux. J'aimerais vous trouver mieux, on pourrait aller voir les associations." elle dit non, elle promet qu'elle ne restera pas, elle a tenu promesse et est partie d'elle même. Sa situation me peine beaucoup mais la garder là dehors avec un vague toit, sans eau sans toilettes, est-ce ça la charité? Et pouvais-je la forcer à prendre la main que je lui tendais? Si vous connaissez une bonne solution, indiquez la moi, et j'en userai la prochaine fois. Je ne crois pas avoir mal fait, je ne critique pas ceux qui me critique, je voudrais qu'on ait des solutions et que les personnes en difficultés veuillent se laisser aider... ce n'est pas toujours le cas, mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour qu'une prochaine fois une bonne solution puisse être trouvée.
Merci de votre patience.
P. Christophe, curé.
#15 - Le 02 juin 2020 à 19h34 par DJW
Les gens n'ont pas à accueillir les SDF sous leur toit, c'est d'ailleurs expressément déconseillé par les services sociaux.

Ce sont ces mêmes services sociaux qu'il faut alimenter abondamment en ressources pour qu'ils puissent mener leur mission.

Il est par ailleurs marrant de voir que ceux qui nous invitent à accueillir les gens sous notre toit sont les mêmes qui mettent à poil le service publique, par leur égoïsme.
#16 - Le 02 juin 2020 à 23h23 par Candidat
@ M. Le curé de Pornichet.

On comprend votre désarroi, qui n'a jamais été attristé et désemparé devant de telles situations?

Vous nous interpeller pour une suggestion, permettez moi de vous en faire une: peut-être pourriez vous la prochaine fois , ouvrir juste pour une nuit l' église?
Peut être le lendemain acceptera-t-elle de s' ouvrir un peu plus aux associations ou organismes sociaux?
Cordialement
#17 - Le 03 juin 2020 à 02h28 par Leclerc, Pornichet
J'ai discuté avec cette jeune femme, elle est peintre en bâtiment.Son discours c'est qu'elle déteste la société actuelle et qu'elle est heureuse de vivre comme ça. Avec mon ami Alexi on s'est arrêté pour voir si elle dormait sous le porche. On était près à l'aider. Mais à part des déchets signe de vie. Elle ne dormait dehors.
#18 - Le 03 juin 2020 à 08h38 par R.A.S, Pornichet
merci pour vos explications Mr le curé
#19 - Le 03 juin 2020 à 11h35 par Aliport, Pornichet
Merci Mr Le Curé pour votre récit des faits réels, cela remet en place certains médisants !
#16
Qu'elle idée d'ouvrir une Église juste pour une nuit... dans l'espoir que le lendemain soit meilleur...avec toutes les incivilités, je rêve !
#17
Puisqu'elle semble être peintre en bâtiment, contactez les entreprises de peintures de la commune, elles sont en retard sur leur programme avec le confinement.... Ce serait une bonne action...
#20 - Le 03 juin 2020 à 12h03 par R.A.S, Pornichet
et puis un petit mot pour le dessinateur : n'est pas humoriste qui veut , c'est dans la même veine que la grotte des korrigans , faut se renseigner avant de balancer n'importe quoi
#21 - Le 03 juin 2020 à 15h34 par Candidat
@ Aliport

Pas très chrétien de votre part de voir en cette jeune femme une potentielle vandale.
Vous avez du louper la lecture des misérables, vous n' auriez pas fait un bon évêque pour V. Hugo.
#22 - Le 04 juin 2020 à 20h32 par Aliport, Pornichet
#21 candidat
Vous ne savez pas lire ou vous interprétez les propos comme cela vous arrange! Qui est le plus misérable ?
A aucun moment je n'ai mis en cause l'honnêteté de cette Femme, qui serais-je pour la juger comme vous le faites? une "potentielle vandale" dites-vous! C'est dur quand même.....et ça, ce n'est pas très chrétien !
Avec ou sans les références de Victor Hugo, ce qui est malheureux, triste,... c'est le constat au quotidien des dégradations, du vandalisme, des incivilités... et nous pouvons avoir légitimement me semble-t-il, quelques craintes! Non?
#23 - Le 05 juin 2020 à 00h05 par Candidat
@Aliport
Et vous en rajoutez une couche avec le
" légitimement " .
Cette femme serait donc selon vous honnête, mais " légitimement " vous pourriez craindre du vandalisme si on la laissait passer une nuit dans l' église?

J' interprète toujours, ou est-ce vous qui ne vous relisez pas, aveuglé par la méfiance de l' autre.
#24 - Le 05 juin 2020 à 04h42 par lefox, Pornichet
Polémique stérile dans le plus pur discourt anarchiste anticlérical du début du siècle dernier. Pas étonnant que Candidat en bon soixanthuitard vienne défendre de tels propos. On peut rappeler qu'en pays communiste on appelait les SDF et chômeurs des parasites sociaux et que ceux ci pouvaient être envoyés au goulag ou dans des camps de travail comme il en existe encore dans certaines "démocraties populaires", quand en France on créait l'assurance chômage , l'ANPE devenue Pôle emploi.Dans les démocraties populaires on enferme, dans les démocraties socio-libérales on indemnise. Encore un petit effort Candidat et vous deviendrez à n'en pas douter le nouveau "Petit Père des peuples".
#25 - Le 05 juin 2020 à 09h14 par Aliport, Pornichet
Toujours dans l'interprétation, (un peu borné !).... et dans la polémique stérile comme le souligne #24 le fox. Encore une fois, aucun jugement envers cette Femme ne vous en déplaise, mais seulement une observation, une constatation de tous les jours (pas que dans les Églises..) et ce n'est pas les "Territoriaux de Pornichet" qui diront le contraire...
Si vous sortez, ouvrez les yeux, les oreilles, vous verrez et entendrez et si vous n'avez pas ou plus ces facultés, vous aurez au moins j'espère, un sentiment de douleur devant toutes ces dégradations,vandalisme,incivilités....
#26 - Le 06 juin 2020 à 19h05 par DJW
#24

Les fameuses démocraties social-libérales qui indemnisent les SDF et les chômeurs !

Beau révisionnisme de l'histoire. De rappeler que l'assurance chômage a pris un coup ces derniers temps, à tel point qu'ils se sont rendus compte que la réforme était tellement dure en période de crise qu'ils l'ont repoussées.

Sans doute le sens de la charité des libéraux.
#27 - Le 07 juin 2020 à 07h54 par lefox, Pornichet
DJW, c'est tout ce que vous avez à dire? Vous devriez nous parler du sens de la charité de Lénine,de Staline, de Brejnev, de Mao et son épouse,de Ceaușescu et son épouse, de Pol Pot....tous grands dirigeants des démocraties populaires que vous semblez tant apprécier. J'en ai sans doute oublié.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Denis Lambert
 Twitter réseau Média Web
Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter