Pornichet Infos

Pornichet : Regroupement des écoles publiques, "un projet inutile et coûteux."

La municipalité vient de communiquer sur le démarrage imminent des travaux d’extension des écoles publiques de Pornichet qui auront pour conséquence, à terme, la destruction de l’école Jean-Macé. Jacques Corneti Conseiller d’opposition donne son point de vue sur un projet qu’il juge « inutile et couteux »
jacques Corneti
jacques Corneti

Ce projet est pourtant éminemment inutile. Pourquoi ?

Selon la mairie, l'école Jean-Macé possède 6 salles non affectées à la classe.

Toujours selon la mairie, l'école du Pouligou possède 1 salle non affectée à la classe.

Or, pour transférer l'école Gambetta, 4 classes sont nécessaires. Et pour transférer l'école des Ramiers, seulement 2 classes. Soit un total de 6 classes.

Les écoles Jean Macé et le Pouligou offrent donc la possibilité d’accueillir ces 6 classes. Ainsi, l'ensemble des écoles Gambetta et Les Ramiers peuvent parfaitement être regroupées sur les sites de Jean-Macé et du Pouligou.

Ce projet est extrêmement coûteux. Pourquoi ?

Le budget de mise aux normes de Jean-Macé représente, suivant les jours et les personnes qui s'expriment, entre 1 M€ et 1,5 M€.

La construction d'un nouvel établissement scolaire aux Ramiers et d’une extension au Pouligou se situent autour de 4,5M€.

Le maire nous assure que la réalisation de ce regroupement d’écoles permettrait d'économiser sur le budget de fonctionnement 100.000€/an. Ce qu'il oublie de nous dire, c'est que, pour amortir le delta d'investissement dans ces énormes travaux, il faudra 30 ans !!! (sans compter sur le coût des travaux de voiries et de stationnement induits par ce projet et non comptabilisé dans le budget annoncé)

Au delà de ce qui précède, il faut savoir que l'on va concentrer des enfants sur ~ 13.000 m² sur les deux sites dont la superficie totale (Pouligou + Les Ramiers) sera bien inférieure à celle de la seule école Jean-Macé qui en propose près de 15.000 m² avec des installations sportives, des jardins d'agrément, etc...

Genèse de la décision de fermer l’école Jean-Macé au profit de la création de deux gros groupes scolaires :

23 janvier 2015 :

un séminaire des élus de la majorité est organisé pour mettre en place une 

partie des projets du municipe avec un chapitre sur le regroupement des 

écoles où il était question de regrouper Gambetta et les Ramiers à Jean-Macé 

4 décembre 2015 :

Convocation par la municipalité des parents d'élèves pour annoncer la décision du maire de fermer l’école Jean-Macé à la rentrée 2018 et sa démolition à suivre. « Cette décision est déjà prise ! » a affirmé le maire devant les parents d'élèves lors de cette réunion !!!

Le maire a donc pris cette décision seul, sans consulter le conseil municipal, contrairement à ce qu'il affirmera par la suite. Je le mets au défi de publier la délibération actant la fermeture de l'école Jean-Macé votée par le conseil municipal.

De plus, il a totalement ignoré la pétition signée par 3.537 personnes, dont 2.252 Pornichétins, contre le « projet écoles » de la mairie, ce qui dénonce sans équivoque son refus de concertation. 

Pour s'en convaincre, il suffit de lire les comptes-rendus des réunions concernant ce projet..

Que s'est-il donc passé entre ces 2 dates :

4 novembre 2015 :

Transfert du PLU de Pornichet à la CARENE et la mise en coupes réglées de Pornichet sous la férule de la CARENE

Le maire a annoncé qu'il mettrait en « réserve foncière » le terrain accueillant l'école Jean Macé. Or :

les réserves foncières doivent permettre des opérations d'aménagement telles que ZAC, lotissements ,etc... (cf : document du CERTU)

De plus, il se murmure que le camping du Bugeau fermerait d'ici un ou deux ans.

Quelle aubaine pour la CARENE qui disposerait alors de 15.000 m² de l'école + 15.000 m² du camping, soit 30.000 m² pour bétonner.

En outre, la plupart des constructions immobilières qui verront le jour d’ici 2020 se situeront aux alentours de ce quartier voir le Programme Local de l’Habitat (P.L.H) répartissant les 900 nouveaux logements)

C’est pourquoi, ce projet de fermeture et de déplacement de l'école Jean-Macé n’est en aucun cas conduit en faveur du bien-être des enfants et de leurs parents. Pour la mairie, il se justifie par « une décision politique », comme il l’a été dit aux parents d'élèves pour toute explication à la destruction de l’école de leurs enfants.

En conclusion, il serait plus judicieux de moderniser l'école Jean-Macé en limitant les investissements. Ceci permettrait de dégager du financement pour construire une école, en prévision de 2020 dans les quartiers de la « Butte d'Ermur » et du « Parc d'Armor » qui vont voir les programmes d'habitation se développer à grande échelle (voir le PLH).

04/05/2017 | 10 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 05 mai 2017 à 09h23 par Lemere
Au delà de l'analyse et de l'historique rapportées ici par M. Cornetti, et plusieurs fois rappelées par d'autres, se pose la question du pourquoi?
En effet, que les buts soient louables, rien n'exige que les mutations se fassent de telle parcelle á telle autre. Donc pourquoi vouloir a tout prix garder une école dans le vieux Pornichet? Je ne vois qu'une raison, la peur! Oui la peur de faire face á des associations de riverains et au delá, qui verraient d'un mauvais oeil l'implantation de logements sociaux sur l'emplacement des Ramiers. Ce qui sera fait sur Jean Mace, une fois fermé. Car faut pas nous prendre pour des lapereaux de la derniére portée, c'est bien ce qui arrivera.
Et tout cela pour etre certain d'obtenir en 2020, et le soutien des autres élus Carene, qui auront leur but ( louable) atteint, mais qui se moque bien de quelle façon le maire le fait. Ce dernier faisant le pari que aucune voix ne lui manquera sur le centre, puisqu'il aura "su préserver" le cadre de vie.
M. Pelleteur á la mémoire courte, et ne voit pas que dorénavant la donne change á chaque élection.
Pour lui rafraîchir la mémoire:
1995 M. Empereur battu a cause de son projet phare " les Océanes"
2008 M. Lambert battu pour "Hippocampe"
2014 M. Belliot battu pour cause de Parc Paysager
2020....
#2 - Le 06 mai 2017 à 02h41 par Loula
Un centre ville qui pert en attractivité, c'est une ville qui perd son âme. Une école fait partie de son âme comme nos églises et nos commerces... Chacun sa vision, mais votre point de vue n'est pas partager par l'ensemble des Pornichetins....Merci de respecter aussi cette vision qui n'est pas la votre....
#3 - Le 14 mai 2017 à 18h57 par Lelian
On parle de réaménagement du centre ville et de la place du marcher.
Regrouper l,école Gambetta et les Ramiers à Jean Mace permettrait de construire à la place des Ramiers et sur le terrain attenant un ensemble de logements mixe : HLM, logements privés, logement pour seniors et en dessous un parking souterrain sur deux étages ce qui permettrait de libérer la place du marcher de voitures.
Un beau projet de dynamisation du centre ville et les écoles un peu excentrées sont le lot de toutes les communes de la region( Saint André, le Pouliguen, la Baule).
Êt avec les 3,5 millions d'euros économisés que pourrait-on faire?
#4 - Le 15 mai 2017 à 15h22 par Lemere
Je rejoins Lelian sur la proposition d'un réaménagement du pole Ramiers dans ce sens.
Une ecole a cet endroit c'est obérer de l'avenir du centre.
#5 - Le 16 mai 2017 à 15h15 par Loula
Et faire comme au Pouliguen, un centre ville rempli de retraité....... Et oui, les enfants, ça faut du bruit, ça n'écoute rien... autant les mettre en dehors de notre ville attractive pour ne pas réveiller les siesteurs. Que la jeunesse soit au coeur de notre ville pour le plaisir de tous....Que leurs sourires innocents..... Fassent le bonheur des moins jeunes qui en raffolent...
Notre maire souhaite une inter-generation et il le démontre en conservant une école dans notre centre ville. Chacun son choix de vie.....
#6 - Le 17 mai 2017 à 06h54 par Assez, Pornichet
Loula,

très contradictoire votre dernière phrase !!!!!!!!

Regardez ce qui se passe à Pornichet avec les commerces !!!!!!!
#7 - Le 17 mai 2017 à 08h37 par Lemere
@ Loula

Votre lyrisme vous emporte, vous oubliez que tous ces petits moineaux, ne quittent le matin leur cocon famillial que pour être mis en cage, et sans passer par le train de Prevert. Et que libérés le soir ils n'aspirent qu'á retrouver le nid, pour une becquée achetée au mieux aux champs, au pire au carrefour.

Quand plus tard ils égayent le quartier du collége, c'est souvent, et c'est normal, á grands bruits d'échappement et dans leurs fumées ( pas que)!
Mais il faut bien que jeunesse se passe, on en a tous eu une.
Au moins y ai-je appris á compter ( voir mon commentaire de ce jour sous article "....planning...)
#8 - Le 20 mai 2017 à 14h52 par Porte-plume, Pornichet
Lorsque l’on se dit féru en politique, quand on se croit expert en affaires et se prétend savant en la matière, que derrière on déclare « inutile et coûteux » (sic) un projet sur les écoles, tout le monde est en droit de croire à l’inanité totale de ses propos.
Que dire dans ce cas de ces millions engloutis sur des vases remblayées pour la cause chevaline et soi-disant paysagère ? Le tout, archi raté. Il est vrai que raccommodé avec le compère Belliot il ne peut avoir, comme lui, que des visions iniques toutes faites de gloriole égotique. Rabiboché avec une opposition plus que tout éparpillée sur le sujet, et qu’il a pourtant férocement combattu pour se faire élire, il n’est plus crédible. Tout le monde se demande quel est leur but, leur rôle, leur mission au sein du conseil, car à part contredire et démolir à tout bout de champ, ils font quoi de constructif. Pour le coup ce sont eux qui sont inutiles et de surcroît coûteux à la commune avec leurs recours infondés.
Ah ! Corneti en a fait bien moins sur la vente de la maison de retraite, et pourtant le sujet était tout aussi préoccupant tout comme l'est l’avenir des écoles. On ne badine avec le futur des enfants. Cette municipalité est clairvoyante et prévenante, elle vit au rythme de son époque, elle anticipe.
Y en a marre des deux grincheux ! Rouscailleurs en diable allez donner vos leçons ailleurs, ici on n’en que faire de vos sornettes qui vous occupent ne sachant rien faire d'autre que ça maintenant.
#9 - Le 20 mai 2017 à 21h47 par Caroline, Pornichet
Heureusement que nous avons un Cornetti pour surveiller d'un peu près la gestion pour le moins fantaisiste du successeur de Belliot Vivement 2020 pour les dégager tous comme dirait JLM
#10 - Le 24 mai 2017 à 11h38 par Jacques Corneti
Ah « porte plume » votre expertise me manquait.

1 - Lorsqu'on se veut le chevalier blanc donneur de leçons on a le courage de le faire sous son nom. La rédaction de Pornichet Infos ne doit pas être une annexe de la rue Lauriston.
Du courage bordel !!!! Ce qui vous manque indéniablement.
2 – lorsqu'on profère des attaques ad hominem c'est que l'on a pas grand-chose à dire.

En effet, malgré votre beau brin de plume (il faut le reconnaître) vous n'apportez rien de concret ou de factuel au débat.
Vous ressassez de vieilles rancunes envers le précédent maire en faisant un amalgame ce qui vous permet de continuer d'exister et de créer la polémiques tout en me visant par ricochet.

Vous dites que les opposants sont « des inutiles » parce qu'ils dénoncent les agissements de votre mentor, je veux bien l'entendre mais dites lui de respecter le fonctionnement des commissions, du conseil municipal et surtout les intérêts des Pornichétins.
Aujourd'hui il y a 29 recours déposés contre la mairie et 1 contre la CARENE au sujet de la modification n°5 du PLU. Cela montre bien qu'il y a un défaut majeur de gouvernance surtout quand le maire, en conseil municipal, traite de maffieux les plaignants Pornichétins.
Peut-être vise-t-il l'inscription dans le Guiness des records ? Encore un petit effort il reste 3 ans.

Vous pensez vous valoriser en parlant de la vente de la maison de retraite. Vous oublier que c'est moi qui est instruit le dossier pour essayer de revenir en arrière sur cette vente. J'ai toujours regretté cette cession inutile, mais la messe était dite à notre arrivée aux affaires. Je ne me suis jamais caché de dire haut et fort que c'était une erreur. Vous voyez, vous êtes toujours dans la polémique inutile c'est la maladie de cette mandature.
Vos attaques reflètent-elles votre bêtise?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter