Pornichet Infos

Pornichet : Suite à son recours rejeté, Robert Belliot répond à Jean-Claude Pelleteur

L'ancien Maire Robert Belliot se dit choqué par la lecture du jugement qu'en fait le maire de Pornichet.

"Je suis surpris par les propos de Jean Claude Pelleteur dans son communiqué adressé à la presse.

A l'évidence, nous n'avons pas la même conception de l'intérêt général. Tout le monde comprend que l'échange de terrains constructibles de la ville contre des terrains inconstructibles privés n'est ni juste ni équitable. Cela ne sert absolument pas l'intérêt général pas plus que cela ne respecte les valeurs foncières. Cet échange va appauvrir considérablement la ville de Pornichet et enrichir les frères Elan de plus d'1 million d'euros ! Est-ce cela la stratégie dont parle le Maire aujourd'hui ? Si le Maire défendait l'intérêt général, il aurait fait racheter les terrains des frères Elan à leur vraie valeur. En cas de refus de vendre, il aurait lancé une expropriation au prix des terrains, c'est à dire 4 euros du m2. C'est aussi simple que cela. Et comme si cela ne suffisait pas, les frères Elan ont obtenu une soulte de plus de 16 000 euros supplémentaires ! Cet échange n'a rien d'équitable. La vérité, c'est qu'il s'agit d'un échange de bons procédés qui vient servir des intérêts particuliers. N'oublions pas que les frères Elan ont participé activement à la campagne municipale de Jean Claude Pelleteur. Ces pratiques sont choquantes et les Pornichétins doivent le savoir.

Au-delà de sa lecture très personnelle du jugement, Monsieur le Maire cri victoire un peu vite. Dans cette affaire, c'est l'apparence légale qui l'a emporté sur le bon sens et la morale politique. J'examine donc très sérieusement les possibilités de faire appel et je dispose d'un délai de 2 mois pour le faire. Je ne suis pas du genre à baisser les bras. Jean Claude Pelleteur le sait bien. Il a d'ailleurs vu récemment sa décision de me priver de la protection fonctionnelle annulée par le tribunal administratif. Là encore c'était une décision politicienne pour envoyer des gages de remerciements à ses amis socialistes qui l'ont soutenu au second tour des municipales. Je continuerai à me battre contre ces pratiques d'un autre temps qui jettent le discrédit sur l'ensemble de la classe politique. 


Aujourd'hui, j'observe que nous ne sommes pas seuls avec les élus de l'opposition à nous élever contre cette manière de faire de la politique. Un peu partout à Pornichet, des collectifs se créent pour s'opposer à des permis de construire. N’en déplaise à Monsieur le Maire, ces recours ne sont pas infondés. Ils sont l'expression démocratique du refus d'une urbanisation à outrance qu'il veut imposer sur le territoire. Monsieur Pelleteur n'a pas été élu pour faire allégeance à la politique d'hyper-densification urbaine dictée par la CARENE.  A mi-mandat où rien n'a été fait pour la commune, c'est la preuve du rejet de la politique de Jean Claude Pelleteur qui gagne de plus en plus la population. Le débat démocratique apaisé ne peut se faire que dans la transparence, l'honnêteté, le respect de la parole donnée et dans la prise de décisions justes et équitables pour les Pornichétins. C'est ce que je continuerai à défendre. "

04/03/2017 | 34 commentaires
Article précédent : « Pose de la première pierre pour la résidence services seniors « Les Allées » »
Article suivant : « Pornichet : le recours de Robert Belliot rejeté »

Vos commentaires

#1 - Le 04 mars 2017 à 11h33 par Choupie, Pornichet
Sous son municipe Jacques Lambert avait travaillé en amont pour rendre la commune propriétaire d’un quota obligatoire de compensation en zones humides en vue de la réhabilitation de l’hippodrome. Inintelligemment, bafouant son prédécesseur, Belliot lui a pris le problème à l’envers, défiant cette obligation nouvelle et inhérente à son projet de parc, il passe outre. Pour mémoire et comme indiqué : Il avait (la commune) pour obligation d’acquérir au minimum 6500 m² compensatoires considérés zones humides. Sa suffisance d’autorité, son ignorance des lois en la matière l’ont mené au passage en force près des riverains. S’il abusât les plus vulnérables, il négligea l’aboutissement de ses obligations, donc échoua et manqua précisément à ses engagements. Il est clair que toutes les raisons d’échec lui incombent. Témoin, averti en son temps l’ensemble du CM en 2013. Ceci ne l’autorise pas pour autant à jeter la suspicion sur son successeur ainsi que sur les familles diffamées dans les diatribes de ses tracts. Ignorant tout du droit de propriété qui est strictement régit et encadré en France, tant par la loi que par le fisc. D’une rare maladresse qui n’appartient qu’à lui et sous entend l’incompétence, en définitive cela revient à dire qu’il s’est porté plainte contre lui-même et condamné à la responsabilité de sa propre faute. Ce doit être assez rare en France qu’un maire devenu ex commette des erreurs aussi bêtes, aussi stupides. Tant qu’on lui en laissera le loisir il continuera à se couvrir de ridicule, entraînant avec lui une coite opposition atone. Quelle calamité !
Tout est faux chez lui de ses chiffres à ses arguments, en incapacité de les écrire lui même, il les fait rédiger par un autre d'où sa chronique et totale incompréhension. Il ose parler d'honnêteté?
Seule vérité de son nouveau torchon: Ses pratiques d'un autre temps. Sinon, acharnements et harcèlements c'est tout ce qui en ressort , ça vaudrait bien le détour devant le tribunal, non?
#2 - Le 04 mars 2017 à 15h11 par Loula
Je vous rappellle M. Belliot, que votre non élection est simplement dû à ce que vous conteste soit la transparence,l'honnêteté et le respect de la parole donné. Alors, avant de colporter des mensonges, faite votre bilan personnel et municipale...... Mais ce remettre en question, ne fait pas parti de votre savoir faire...... Critiquer, vous savez faire, mais faire on attend encore......
#3 - Le 04 mars 2017 à 19h45 par LEROY
Un peu gonflé Robert Belliot quand il parle de l'urbanisation à outrance.... Il oublie le martyr de Saint Sébastien...
#4 - Le 04 mars 2017 à 21h50 par Gaston, Pornichet
Robert au risque de me répéter et de me faire exclure du groupe, je crois encore une fois que tu as eu une mauvaise idée. Tu te contredis, excuses, mais tu n'est plus crédible. On ne peux plus te parler.
#5 - Le 04 mars 2017 à 22h15 par Virgil, Pornichet
Manque pas d'air , il à signé tous les permis de construire de toute l'avenue de St Seb et d'autres,***MODERATEUR**** en tout genres,dilapidé l'argent public en opérations nulles,son narcissisme n'à pas de limites chez lui mais heureusement que mon cheval ne sait pas lire,sinon il lui mettrait des coups de sabots.
#6 - Le 04 mars 2017 à 22h27 par Focus, Pornichet
Fidèle à lui même... Monsieur Belliot vous vous étiez engagé en 2010 à restituer les zones humides et vous avez sollicité les domaines pour évaluer les mêmes terrains, alors si il était si simple d'exproprier pourquoi ne pas l'avoir fait ? Entre 2010 et 2014 année de votre éviction vous en avez eût la possibilité !
Vous parlez d'urbanisation a outrance, permettez-nous de vous rappeler que sous votre mandat ce sont 180 logements par an qui ont vus le jour, la plupart en immeubles destinés aux investisseurs en mal de défiscalisation qui a pour conséquence de faire de ces logements des résidences secondaires pour retraités aisés. L'équipe actuelle, il faut bien le reconnaitre, fait le choix d'une urbanisation plus modérée avec essentiellement des lotissements avec maisons individuelles et peu de collectifs mais pour des primo accédants ou des familles vu les types de logement.
Soyez beau joueur, la justice elle-même dit que là municiplaité a agit pour l'intérêt général.
Vius avez gagné sur la protection fonctionnelle non sur le fond de la délibération qui plafonnait vos frais judiciaires mais sur le fait qu'elle ne pouvait être rétroactive et ne pouvait donc s'appliquer à vos affaires déjà en cours.
Rien n'a été fait pour Pornichet ? Quartier gare entièrement rénové, des commerces vides et sales depuis des années ont enfin trouvés preneur, une salle de sport, des canalisations d'eaux pluviales refaites, des rues entièrement refaites, des trottoirs, la prise en compte des assos de quartier, le projet de modernisation des écoles, le futur centre culturel, le futur cinéma associatif, le festival bd, le projet front de mer, le projet centre-ville /marché, la rd92..... Et vous qu'avez-vous fait en 6 ans ? Un hippodrome qui tombe (déjà) en ruine, un larc "paysager" toujours aussi désertique ! On pourrait encore compter les points mais Pornichet bouge enfin et une chose est sûre ce n'est pas grâce à vous
#7 - Le 04 mars 2017 à 22h54 par Sereine, Pornichet
Ça saute aux yeux, vous avez changé de scribe M. Belliot. Un autre Jean-Yves, Baulois et ex collègue d’Airbus celui-là. Il n’empêche que le fond de vos problèmes et uniquement les vôtres ne résolvent votre indigence du seul fait de l’exposition des faits plus posée que vos tracts indignes de la fonction que vous avez représentée. Tout est faux dans votre énoncé, jusqu’aux chiffres qui voudraient démontrer l’idée mercantile de familles au demeurant honnêtes et reconnues de longue date comme telles. Vos allégations au sujet d’une spéculation programmée sont impossibles, irréalisables du vivant de ces gens qui ont acquis ces terres lopins après lopins par une valeur qui est le travail. Chose qui doit vous être inconnue. En tout cas elle ne vous a jamais préoccupé par le passé. Lors de l’échange et suivant les actes notariés ils se sont acquittés de toutes les formalités notamment les plus values inhérentes à la vente sous conditions qu’ils n’étaient pas forcés d’accepter. La soulte que vous évoqué correspond au plus values déboursées. 17000 m² contre 6870m² en quoi cet échange serait inéquitable. N’avez vous pas céder en 2011 8255m² de terres communales pour la somme de 33020€ sur cette même zone et en bordure de route cette fois, tout ça pour un inutile bassin de rétention. Le zonage incriminé n’a pas changé depuis 2007, pas plus constructible qu’avant et non viabilisé. Dites nous plutôt pourquoi vous n’avez pas réalisé en son temps cette opération puisqu’elle correspond au prix de vente qu’ici vous suggérer, 4.00€ m² c’est ce qui a été fait de gré à gré sans procédure d’expropriation qui aurait retardé ou annulé la réalisation de votre parc.
Tout seul, jaloux, vous vous faites des films. Comme vous pratiquiez le pourrissement vous continuez à faire de même aujourd’hui. Triste image d’un ex maire en désuétude et qui n’aura jamais marqué l’histoire****MODERATEUR***** Ce n'est pas ainsi que s'inspire le respect. Encore raté!
#8 - Le 05 mars 2017 à 09h25 par Tonton D, Pornichet
Que la rédaction permette ce trait d’humour emprunté au célèbre romancier Frédéric Dard. Dans l’une de ses œuvres, San-Antonio dit : « Le C... et le bœuf ont en commun l’instinct de certitude. Etant sûrs de tout, ils le sont également d’eux-mêmes, ce qui leur donne un énorme avantage sur les créatures encombrées d’intelligence. Cette certitude s’exprime par le côté rectiligne de leur trajectoire. Il y a une implacabilité dans la sûreté de soi. Un être ou un animal délivré d’hésitation ne se laisse dévier par rien. Ils ne s’admettent jamais en état de tort.»
#9 - Le 05 mars 2017 à 09h42 par Placide, Pornichet
Cré vingt Diou comme il y va le père Belliot, la terre ça rapporte plus qu’à notre époque ! À trois millions cinq cent mille euros l’hectare ce qui fait à peu prêt 23 millions de francs de not’ temps, il fallait en faire des sillons de patates pour gagner autant, et encore fallait-y pas qu’les doryphores s’y mettent dedans. Ce gars là y touche sa bille en immobilier. Bien placé pour en causé ! Pour sûr qu’avec ses autorisations de bétonnage de la Villés Liron au bourg de Saint Sébastien, il a dû s’en faire des appartements. Quelques amis et rares soutiens en ont aussi. Le tout c’est pas de les mettre à vot’ nom, d’après. Le blé y parait que ça rend dingue, quand t’as goûté tu peux plus t’en passer à c’qu’on dit. A ce qu’on dit aussi, c’est que le travail y connaît. Ouais monsieur ! Il en a vu se faire ! Je crois que c’est Coluche qui disait ça. Au moins lui il nous faisait rire. V’la t-y pas que le vent se lève, la pluie va bien nous venir, pas bon pour le trèfle… Comme dit le dicton si février remplit ses fossés et que mars ne désemplit pas les marres, ça réjouit les canards. Cré vingt Diou, enlève tes bottes, nous les vieux, qu’est-ce qu’ils vont faire de nous ? Après la vente des Palombes, y vont bien nous isoler pour notre dernier tour de piste en zone humide avec le héron qui à gobé la grenouille persillée.
Pourvu que Robert revienne en 2020. T’y crois toi ? Aussi, avec ses réflexions à la jean-foutre, on ne lui donne pas d'âge, mais il a bien ça au moins.
#10 - Le 05 mars 2017 à 10h15 par martinez, Pornichet
Merci Monsieur Belliot de rétablir la vérité. Vous avez raison de défendre les intérêts financiers de la ville. L'équipe Pelleteur tente de voler la démocratie avec ses réactions ici. Mais dans l'opinion publique beaucoup veulent tourner la page de cette gestion c'est ce qui est le plus important.
#11 - Le 05 mars 2017 à 20h15 par Assez, Pornichet
Peut-on nous dire que va devenir le camping des loriettes?
#12 - Le 06 mars 2017 à 12h52 par Porte-plume, Pornichet
Extrait du journal intime de Henri-Frédéric Amiel datant du 3 décembre 1875 : « Qui ne réussit pas à se faire comprendre, et qui a la majorité contre lui, est relativement un fou, un isolé, un énigmatique.» Fin de citation.
#13 - Le 06 mars 2017 à 14h34 par Chenu, Pornichet
Monsieur Belliot « Vous ne pouvez comprendre pourquoi vous êtes incompris » C’est simple, votre compréhension de votre incompréhension est tellement nulle que vous êtes sourd, mais malheureusement pas muet. Vos propos ne sont que clabaudages. Un vulgaire rapport incongru fait de médisances.
On comprend aisément le choix des électeurs , ne pas soutenir l’inintelligence est plutôt lucide.
Très mal entouré, pour ne pas dire moins, n’aggravez pas votre cas en vous lançant dans un exercice dont vous n’êtes pas capable seul. La plume des autres vous est difficile à interpréter. M. Lerot ne peut faire mieux que de formuler poliment ce galimatias de sottises dont vous l'informez que de ce qui serait susceptible de vous avantager, et le comble, c'est que dans ce fourbi il traduit ce qui vous dessert. Vous prenez goût à faire ou voir souffrir autrui, ceux dont vous prononcez les noms sur vos tracts. Un certain marquis de Sade donna son nom à ses exactions. Entre Machiavel et lui on a du mal à vous situer. Vous arrachiez les ailes des mouches quand vous étiez gamin? Vous êtes tombé bien bas, ni l'opposition, ni Le Vacon qui piaffe d'y rentrer ne vous relèvera. Vous menacez de faire appel, faites, vous ne ferez que vous enfoncer dans ce bourbier dans lequel vous vous êtes fourré tout seul par votre suffisance. "à suivre tous les vents on se cantonne à un destin de feuille morte". Votre dernière trouvaille est vraiment nulle.
#14 - Le 07 mars 2017 à 09h06 par Emmanuel, Pornichet
un jour peut-être, je le souhaite, Monsieur Belliot ira déposer ses plaintes et ses recours devant les tribunaux s'il lui plait, AVEC son argent.
Un jour peut-être, Monsieur Belliot se rendra compte qu'à force de procès (combien pffff) il vole les gens des impôts déjà lourd.
tout cela pour quoi ?
juste pour dire dire : je suis mieux que l'autre.

c'est du niveau CM2, pas plus.

je viens de faire une recherche sur le nom Robert Belliot:
trouvez votre bonheur !
DRH AIRBUS inconnu,
plaintes...
#15 - Le 07 mars 2017 à 12h15 par La chasse
Bob a du mal a passer l'éponge!!
Il est toujours a la chasse de l'élan, il pourrait se mettre une balle dans le pied depuis le temps
On pourrait l'occuper a retirer les remblais du marais Elan ,cela couterait moins cher à la collectivité
Surtout que ça n'a pas été prévu dans le prix de rachat
#16 - Le 07 mars 2017 à 13h50 par Bruno
Pauvre M. BELLIOT.
Il n'a plus que Pornichet Infos pour exister et être dans les médias....
A part sur ce blog, je n'ai pas vu d'autres articles parus sur sa réponse "au maire".... Ils sont sans doute lassé de ses jérémiades de victimisation.

La justice le boule en s'appuyant sur ses propres choix en tant que maire. Pourtant, il semble vouloir insister sur les procédures au tribunal administratif. En même temps, cela ne lui coute rien à lui et la mairie est obligée de dépenser pour faire face à la procédure....
De mon point de vue, c'est M. BELLIOT qui se fout le plus des Pornichétins.....
#17 - Le 07 mars 2017 à 16h12 par Héritiers, Pornichet
Outrés, scandalisés par les propos de Robert Belliot. Il ne connaît rien à la commune. De nos terrains situés sur le Rochot, plus rien. Lui qui a abusé de leur faiblesse pour déposséder nos parents par force pour faire son hippodrome et pour étendre son parc utile à personne. Il ne s’est même pas déplacé pour les voir. Il a envoyé Mr Gout et Bels. Quand ils se sont déplacés à la mairie une petite dame à l’urbanisme leur a dit qu’il n’y avait pas d’autre solution que de signer. La clôture qui a été faite n’est pas conforme aux accords de l’acte signé en 2007 avec M. Allaire, les limites convenues du temps de Lambert non plus. Quand dans son article monsieur Belliot parle d’honnêteté en mettant en cause le maire et les riverains qui ont défendus leurs biens, on regrette de n’avoir pu défendre l’intérêt de nos parents comme eux l’on fait. Ils ont été spoliés par l’attitude écœurante de Belliot, maire de l’époque. Il s’est approprié par ruse des biens que nos parents avaient prévu de nous transmettre. Il les a rendu inconstructibles pour mieux nous piéger, comme si ce n’était pas assez. Nos parents n’ont pas volés leurs biens, lui si. C’est injuste et ignoble. Il a bien dû se garder de montrer au tribunal une pétition, sur ses façons d’agir, signée par tout le village. Tout ça pour un parc minable. Il y a de quoi être en colère devant le fait accompli et tant d’incompétences. Qu’il s’en aille. Surtout qu’il se taise, ça vaudrait mieux que de raviver les mauvais souvenirs que l’on a de lui. Inconscient qu’il est. D'une honte inqualifiable. D'un aplomb incroyable. Insensés ceux qui le laissent s'exprimer.
#18 - Le 08 mars 2017 à 10h59 par CQFD, Pornichet
Même pas maître de ce qu’il avance M.Belliot. Un comble ! Pornichet ne peut quand même pas être responsable de ses propres difficultés de compréhension. Il fait vivre un enfer à tout le monde. Par sa faute, par celles des connivences insidieuses avec Levacon et Cornetti, par celles de quelques colistiers irréfléchis, têtus, ou largués, ou éhontés près à virer de bord au prochain coup de Trafalgar. Il s’entête à torts et persiste dans la bêtise sur un fait qui lui revient, sa propre faute, preuves et documents qui condamnent sa mauvaise foi.
Il voudrait s’en tirer d’une pirouette en accusant et s’en prenant aux personnes.
A chacun sa liberté de penser.
Que lui et ses rares amis se remettent en cause sur les fiascos de sa non réélection. Un entêté de la sorte ne doit pas être facile à vivre et à subir au quotidien. A trop vouloir lui cacher ses lacunes ont fini par les rendre évidentes. Ses rancœurs sont à hauteur de l’indigence dont il fait présentement preuve sur son étude de la situation. Qu’il s’en retourne contre ceux qui ont contribué à lui faire croire qu’il pouvait alors qu’il n’en maîtrisait ni le savoir faire ni le savoir être.
Un appel ne ferait que confirmer sa faute. Pornichet en a assez de payer pour ses âneries. Persévérer dans l’erreur est diabolique, il faut en finir avec l’enfer.
#19 - Le 08 mars 2017 à 17h15 par Henri, Pornichet
Roberts ne pas prêter attention à ceux qui s'inquiètent de votre retour. C'est souvent le même qui écrit. Vous êtes honnêtes on ne peut pas en dire autant de certains qui gouvernent la ville. Vivement 2020 pour le changement à Pornichet
#20 - Le 08 mars 2017 à 17h27 par muxu
Marrante la réaction des frères Elan qui en appellent aux mannes de leurs ancêtres.
Qui accusent Belliot d'avoir rendu inconstructible leur terrain de l'hippodrome alors que cette inconstructibilité est bien plus ancienne.
Qui brûlent Belliot qu'ils ont soutenu en 2008 et qui (pour les récompenser ?) leur avait acheté à bon prix un autre de leurs biens pour y mettre l'association l'outil en main.
Certains ont une avidité sans limites
#21 - Le 08 mars 2017 à 19h24 par ras, Pornichet
Roberts ? ils sont plusieurs ? au secours ! :)
#22 - Le 12 mars 2017 à 14h39 par Moreau, Pornichet
Alias muxu, en plus de votre erreur vous êtes le marchepied de la haine. Est-ce que vous vous rendez compte de vos énormités ? Pour connaître si mal la commune, vous l’habitez depuis combien ? Auriez-vous siégé avec l’ancien municipe ? On dirait du Bachelier que ça n’étonnerait personne. On ne peut pas comme lui colporter des insanités à tout bout de champ. On ne peut pas insulter gratuitement. Ce n’est pas ce qui arrange Belliot, bien au contraire ça va lui retomber dessus.
#23 - Le 14 mars 2017 à 07h59 par Loula
Pour muxu,
Vos informations sont erronées, et pourquoi encore des calomnies,.... Ce blog est pour informer les pornichetines et Pornichetins, pas pour leur raconter des mensonges à des fins politiques malsaine. Vous êtes dans la même mouvance que la politique nationale qui dégoûte bon nombre de concitoyens avec vos méthodes de désinformations et de méchancetés. Si vous êtes incompris par les Pornichetines et Pornichetins, ce n'est pas la faute des Elans ou autres concitoyens mais de votre Ego qui n'écoute que votre pensé Unique....
#24 - Le 14 mars 2017 à 08h46 par Assez, Pornichet
Moreau,

avant de vous permettre de critiquer ,je pense que vous avez une mémoire relativement défaillante.

Comment Mr Pelleteur a été élu? Par des mensonges?

Lors de la campagne parait-il que la ville était endetté ( c'est pour cela que j'ai voté Mr Pelleteur ) hors quelques jours après l'élection on nous annonce 9,6 ME dans les caisses de la ville !!! Mensonge de Mr Pelleteur?

On nous raconte qu'il faut stopper l'hémorragie des travaux ,des constructions ( c'est pour cela que j'ai voté Mr Pelleteur) . Encore des mensonges? La ville est remplie de travaux, des nouvelles constructions .Je viens d'apprendre que le camping des loriettes va disparaître pour construire encore des logements.
Le maire adjoint de l'urbanisme se moque des habitants de Pornichet .Pourquoi construire autant ??? A qui profite ces constructions?

Pouvez-vous me répondre ,vous le donneur de leçons.

Bien à vous
#25 - Le 14 mars 2017 à 18h02 par Focus, Pornichet
@Assez,
Vous confondez endettement et budget d'investissement, ce n'est pas la même chose
. La ville de Pornichet était endettée de 20 millions d'€uros au 31 decembre 2013, elle est au 31 decembre 2016 endettée à hauteur de 15 millions d'€uros. La dette de Pornichet représente 1,5million d'€ par an de remboursement soit la moitié de sa capacité d'autofinancement (recettes moins dépenses). Les 9,6 millions d'€ dont vous parlez sont de l'investissement et sont inclus dans les dépenses. De nombreuses constructions, la plupart qui sortent encore de terre aujourd'hui, sont des permis de construire accordés par l'ancien maire, il faut savoir qu'un permis est valable 3 ans ! Le camping des loriettes est un terrain appartenant a un privé qui a décidé de le vendre a un promoteur, c'est son droit. La ville n'est intervenue que pour limiter le nombre de logements et pour peser sur la qualité du projet. Vous devriez venir aux réunions publiques on y apprend beaucoup de choses. Souhaitez-vous que Pornichet devienne une ville morte comme La Baule, Le Pouliguen ou Batz sur mer qui perdent des habitants tous les ans ? QPornichet a la chance d'être une ville attractive où les gens ont envie de s'installer et si on veut sauver notre ville et nos infrastructures comme nos écoles il faut bien de nouveaux habitants ! Il y a des travaux partout oui et tant mieux nous avons enfin dans certains quartiers qui attendent depuis des decennies des routes et des trottoirs dignent de ce nom, nous aurons prichainement une nouvelle salle de sport, un cinema associatif, un centre culturel, le marché refait, le front de mer etc tant mieux là aussi !
#26 - Le 15 mars 2017 à 08h41 par C' est Assez
Assez est comme son mentor, à moins que....
Sil vous plait, avant de déblatérer des âneries en continu, prenez le temps d' apprendre à lire un budget communal, l' endettement CONSTATÉ y figure. De plus, ce document est signé par le Maire himself, eh oui. Après vous pouvez comme M Belliot nier ce qui.il à lui même validé mais c'est un autre débat qui ****MODERATEUR***
Après rappelons nous du bradage de la maison de retraite en dessous de sa valeur, et allez demander aux salariés de ce qu.ils en pensent aujourd'hui.
Ensuite vous dites à qui profite les constructions, précisez votre pensée et...apprenez l' orthographe
#27 - Le 15 mars 2017 à 15h16 par Moreau, Pornichet
Bizarre ! Je m’adressai à Mr muxu et c’est Mme Assez qui répond, ou inversement.
Je n’ai rien demandé, mais c’est Mr Belliot qui va être content de savoir que ses colistiers ont voté Pelleteur ! Sur leur dernière interrogation je vais répondre à la façon de Woody Allen :
« Ma réponse est oui. Mais quelle était la question ? »
#28 - Le 16 mars 2017 à 09h07 par Moreau, Pornichet
à muxu et/ou assez: étant donné que vous maîtrisez bien les affaires de la commune, pouvez-vous me renseigner sur l’efficacité du bassin de rétention du Pont Saillant. Apparemment, encore bien infiltré dans les services, influent et plus, combinant avec le DGS choisi par… M. Belliot, expliquez moi comment, pour la bagatelle de plus d’un million d’euros, a été fait édifier un bassin de rétention totalement inutile sur une… butte. Même que pour en tester l’efficacité il a fallu en boucher les issues. Plus d’une semaine pour le remplir, par fortes pluies, depuis, vide, un hallier en friche. Là encore, avec le DGS vous avez tenté de spolier, sans réussite, les agriculteurs évincés. A l’époque, subdélégué à la sécurité, donc garant des normes Xyntia, aviez vous voté pour sur ce projet. Votre science influente en matière de classification des zones humides, contre les avis du CPIE, aurait pu éviter une autre erreur à Belliot. On a jamais vu l’eau remonter une pente. Pornichet est la seule commune de France à défier les lois de la gravité. Je n’ai pas, au contraire de vous, pour prétention de donner des leçons partout à qui supporte de vous entendre, seulement de dire la version authentique de la vérité.
#29 - Le 19 mars 2017 à 17h05 par Fanfan, Pornichet
D'ordinaire, le trappeur est un chasseur professionnel d'Amérique du Nord, se servant généralement de trappes, afin de vendre des fourrures non abîmées par des coups de feu ou des pointes de flèche.

Octave MIRBEAU, dans contes cruels (Mon oncle) décrit entre autre cette manière de faire « Entre autres manies, mon oncle avait celle de tuer tous les chats qu’il rencontrait. Il faisait, à ces pauvres bêtes, une chasse impitoyable, une guerre acharnée de trappeur. »

A Pornichet c’est un autre genre qui sévit, quels motifs l’excite, dans quel but chasse-t-il le élan ? Faisant armes de tous artifices par l’entremise de grâce accordée par Belliot qui, pris à son propre piège, sert de bouc émissaire.
De ruse perfide, n’assouvirait-il pas une vengeance toute personnelle pour arriver à ses fins? Se mêlant de toutes affaires il minaude, s’infiltre, s’incruste, épie, transforme comme ça l’arrange la vérité. Pour quelles raisons ?
Ses manigances en faisant l’important aux élections (le cas Bastida entre autre) ont coûté sa place à Belliot qui aujourd’hui encore n’y voit que du feu et voit en lui un allié fiable. Incroyable, Il a toujours agit comme ça !
« à force de se répéter quelque chose, on finit par le croire, même si on sait que ce n’est pas vrai »
C’est sa méthode, d’une méchanceté rare. Inqualifiable.
Pourtant vrai et malheureusement réel. Et si à la fin c’était lui ! Assez, avec toutes ses cagades, aurait encore collé son mentor-menteur dans une bien vilaine passe qui cette fois va lui coûter bien plus.
#30 - Le 23 mars 2017 à 15h30 par Apostrophes, Pornichet
M. Belliot, c’est franchement tordu ce que vous dites, bourré de contradictions. Vous n’apprenez rien. Vous n’apportez rien. Mais vous n’avez déçu personne, vous avez juste trompé tout le monde. Vous vous dites choqué, vous êtes glaçant d’incompétences et d’irresponsabilités. Que de mots inutiles que vous faites déployer. Continuez sur votre lancée et faites appel, vous n’en sortirez que plus insensé. Incapable de reconnaître le moindre sens, la vérité en face, à part ceux qui vous les soufflent et vous titillent pour sortir de telles âneries, qui vous croit encore? C'est votre faute point final. Totalement farfelu.
#31 - Le 04 avril 2017 à 16h03 par martinclaude, Pornichet
Pelleteur et les élus de Pornichet ont suivi Samzun ? J'aimerais bien qu'ils le disent officiellement ?

http://www.saintnazaire-infos.fr/david-samzun-ouvre-une-polemique-au-conseil-municipal-23-48-3681.html
#32 - Le 04 avril 2017 à 18h05 par Focus
Martinclaude
Avant de crier au loup et de vouloir créer une nouvelle polémique, il serait bon de connaître le fonctionnement de nos instances de gouvernance.
L'article que vous mettez en lien concerne le conseil MUNICIPAL de St Nazaire et monsieur Samzun peut y dire ce qu'il veut.
Tant que les élections municipales de Trignac ne sont pas terminées avec une nouvelle liste élue, aucun vote ne peut avoir lieu au Conseil COMMUNAUTAIRE pour prendre en compte les nouveaux élus. Il ne s'agira en olus que d'une information et non une délibération soumise à un vote. La CARENE a des statuts juridiques et il est prévu que les maires des communes membres soient Vice-Présidents et ça monsieur Samzun ne pourra rien y faire. Même si l'on ne partage pas les idées du FN le futur Maire de Trignac Pourra être de droit VP. Si Samzun s'y oppose un recours au TA ( Tribunal Administratif) pourra être déposé. En conclusion monsieur Pelleteur et les élus communautaires de Pornichet ne se sont pour l'instant pas exprimer.
#33 - Le 12 avril 2017 à 16h05 par L'écho, Pornichet
Derrière lui, qui ? Au lendemain de la défaite Martial Caillon délégué local de l’UMP, disait : « Robert Belliot n’aurait pas du perdre cette élection s’il n’avait pas commis un certain nombre d’erreurs que les électeurs ont sanctionnés » comme par exemple :
-La vente de la maison de retraite
-Le coût du parc paysager 6M€ pour des herbes folles
-Les barres d’immeubles avenue de Saint-Sébastien
-Le sectarisme de sa garde rapprochée ou le manque d’ouverture d’esprit
-L’embauche d’un directeur de campagne d’une grande incompétence
Souvenez-vous, l’épisode place du marché, les vociférations épiques, extravagantes de ce type près à faire le coup de poing. Mais qui donc est allé chercher ce genre de videur ? Qui était avec à la manœuvre? Les tracts gris avec Levacon, c’est qui? Qui s’infiltre partout dans les services, de l’urbanisme à la police et continue son manège sans y paraître? Qui s’est joué avec le DGS de Belliot sur la déclaration incohérente des zones humides étendue à des terrains privés? Qui fait dire et croire à Belliot n’importe quoi pour venger ses petits conflits personnels? Et cætera… Berné par celui qu’il prend comme son indic, croyant régner sur celles et ceux qui gobent encore ses énormités sottes, pris à son propre jeu, imbu, il accumule déboires et déconvenues. Grace au travail de cynophile de Bachelier! C’était la gouvernance d’avant, décidant à la guise d’un quarteron béni selon le gré du roi. L’analyse de M.Caillon reste d’actualité, Belliot a toujours à sa botte ces intrusifs embarrassants plus qu’utiles. De fait il accepte d’être parangon de bêtise. Sans rien d’autre sous la dent EPP au Président incorrect et les républicains supportent ses hontes et manières de faire. Inutile à l’opposition qui ne remplit pas son but et subit sans mot dire. Réduite à suivre sa trace d’un ridicule accru de par son verbe.
Obstinément, qu’il exécute ses menaces, ça fera parler de lui, c’est tout. Aucun sens !
#34 - Le 15 avril 2017 à 15h31 par Berthaud, Pornichet
N’y a-t-il donc personne de sensé dans le mini clan Belliot pour lui dire ses quatre vérités. Déjà comme ça à l’apprentissage, se croyant tout permis de par la situation parentale (gendarme à Pornichet). Si c’est le seul bagage qu’il revendique, il est bien ordinaire. Il a du gonflé son CV près d’EPP et l’UMP d’alors pour décrocher le pompon de maire en 2008. Arrivé là par défaut, nombreux se sont laissés abuser par ce double JE. Apparemment ça marche encore, mais à la longue son entourage le lâche, à force de subir ses affres c’est vrai qu’il y a de quoi.
L’art d’être en permanence hors sujet lui vaut ses tourments intellectuels, immoraux, renforcés par le trio Levacon-Bachelier-Corneti.
L’attitude de l’opposition ne fait que conforter cet état. Lamentable position de leur part, en rien constructifs. Qui aura le courage de lui dire qu’on ne peut tromper tout le monde tout le temps. Ça remettrait du respect dans le rôle de ses élus, de l’ordre dans la mission d’opposition, aujourd’hui inopérante, inefficace. D’un impersonnalisme de conséquences graves. Sans avenir avec lui.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter