Pornichet Infos

Pornichet : Un recours contre le permis du club de plage Belair

17 riverains ont déposé un recours contre le permis de construire, délivré par la ville de Pornichet, au club de plage Belair, plage de Bonne Source

Le collectif de riverains met en cause l’illégalité du permis de construire au motif de la surface excessive des bâtiments qui ne respectent pas le PLU. Ils contestent également le non respect de la “ Convention de sous-traité d'exploitation de la Ville de Pornichet “ concernant l'activité de vente à emporter.

« Le club Belair s'est implanté en juillet 2017 selon les plans du permis modificatif accepté … le 4 septembre 2017.

Les riverains et usagers de la plage n'ont pu que constater l'ambition de l'immense camping BELAIR (voisin immédiat et repreneur du club de plage ) et la bienveillance de la nouvelle équipe municipale.

En effet, malgré les remarques, le retrait obligatoire des 3 mètres des limites séparatives n'a pas été respecté.

De plus, le club s'étale quotidiennement sur la plage, en dehors des limites de leur concession avec ses drapeaux, panneaux publicitaires et d'information et également tables, chaises, parasols et kayaks.

Les bâtiments eux-même, juste à la limite de la concession débordent de celle-ci dès que leurs portes et volets sont ouverts .

Les services municipaux de Pornichet, prévenus ont laissé faire durant toute la saison … » Souligne le collectif.

Le collectif  demande le respect de la convention de sous-traité d’exploitation avec la ville qui prévoit :  « L'ensemble des installations nécessaire à cette activité ne devra pas dépasser 25 m², terrasses comprises » alors que les installations atteignent plus de 50 m2.

« Manifestement, il y a intention de contourner la réglementation pour développer l'activité de restauration du camping voisin sur la plage même et ce, avec la complaisance de la municipalité. »

Le collectif va demander au tribunal de faire respecter  les réglementations et les différentes règles.

03/11/2017 | 11 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 03 novembre 2017 à 17h11 par Assez, Pornichet
Le maire peut il s'exliquer car depuis son arrivé beaucoup de gens sont mécontents de l'urbanisme à Pornichet...

Y a t-il un passe droit ? pour ce camping?
#2 - Le 04 novembre 2017 à 00h50 par Et Alors
Bon ok , le PLU n'est ( peut-etre) pas respecté á la lettre, mais cette implantation a-t-elle empéché qui que cela soit de trouver une place sur le sable?
Un concurrent s'est-il plaint?
A force de tatillons pointilleux, ( tout de même,,faire remarquer qu'une fois les volets ouverts on est hors normes, faut limite être vicieux) on risque fort de décourager les entrepreneurs, et de se retrouver sans aucune attraction sur cette plage.
#3 - Le 04 novembre 2017 à 09h41 par Assez, Pornichet
Et alors,

Nous devons et tous respecter les lois.

Que nous soyons maire ou simple citoyen !!!!

Cette affaire de recours ,je trouve la municipalité très incompétente si cela devait être jugé favorable par le tribunal .
#4 - Le 04 novembre 2017 à 14h42 par Pepin, Pornichet
Inénarrable Assez. Il n’y a que la langue anglaise grouillant d’oxymores qui permette de vous définir : comme son discours vous êtes d’une obscure clarté Daniel-Erwan Bachelliot, sur tous les sujets vous essayez en vain de vous mettre au diapason. Trop parler vous fait vendre la mèche, continuez de le voir gros comme une estafette 2014, son retour n’intéresse plus personne, à part quatre ou cinq comme vous. Agenouillée, tapie, devant son matamore, l’opposition dans le son du silence… se précipite lentement dans le sérieux du ridicule. A votre icône peu reluisante réchauffez-vous à la chaleur froide de la nuit profitez de sa lumière noire pour reluire de son terne éclat.
Refermez les volets ça vous fera de la place dans votre esprit.
#5 - Le 04 novembre 2017 à 17h20 par Et Alors
ASSEZ

Vous parlez de loi, mais vous attaquez non pas sur le fond, mais sur la forme.
Et vous dites beaucoup de gens, c'est combien beaucoup de gens pour vous?
Et en quoi ce collectif est-il légitime pour attenter un procés?
Ce que je perçois, c'est juste une envie de mettre des batons dans les roues , et un certain esprit de revanche.
#6 - Le 04 novembre 2017 à 19h58 par constat
On disait que Belliot faisait du clientélisme, que fait Pelleteur?
Il y a une réglementation , elle est pour tout le monde, on ne double pas la superficie comme cela, même étant copain du maire
#7 - Le 05 novembre 2017 à 08h32 par jacques Corneti
Historique de ce dossier :
La demande du premier permis de construire a été déposée à la fin de l'année 2016.
Dès son officialisation, un débat s'est instauré entre les riverains, le propriétaire du camping Belair et le maire car il y avait, semble-t-il, un problème de respect du cahier des charges mis en place par la mairie.
Cette contestation a obligé le propriétaire du camping à revoir sa copie et présenté un nouveau permis de construire.
Ce nouveau permis a été présenté à la commission urbanisme du 22 août 2017 qui l'a rejeté car toutes les réserves n'étaient pas levées (il ne s'agissait pas de portes ou volets qui empiétaient sur la plage).
Nous avons appris que ce permis avait été accordé le 4 septembre 2017 en catimini (sans passer par la commission urbanisme) par un courrier à une association.
Ce n'est malheureusement pas le seul cas.
Après ce nouvel exemple de concertation, il ne faudra pas que notre premier magistrat se plaigne d'avoir des recours contre ses décisions en traitant les contestataires de maffieux.
#8 - Le 05 novembre 2017 à 16h02 par Dominique
On peut penser ce que l'on veut des interventions de Cornetti mais elles sont souvent étayées et démontrent régulièrement la gestion borderline de Pelleteur. Que vont répondre à ça les portes flingue et plume du Maire. Nous avons hâte de vous lire.
#9 - Le 06 novembre 2017 à 07h13 par Assez, Pornichet
Et alors,

Pourquoi avoir peu de notre justice en France? Si comme vous le dites, alors la justice donnera raison au maire.

Je vous rappelle que toute personne Française a le droit de saisir la justice du lors qu'elle constate que le dossier de permis de construire n'est pas respecté .

Bien à vous
#10 - Le 06 novembre 2017 à 09h03 par Lemere
Merci M. Cornetti pour ces fais, qui effectivement méritaient d'être rapportés.
#11 - Le 07 novembre 2017 à 10h14 par Vieux Pornichétin, 44380
Définition de "collusion" selon le dictionnaire : Entente secrète entre deux ou plusieurs personnes pour agir en fraudant les droits d'un tiers, et qui est réprimée par la loi.
Toute entente secrète visant à tromper quelqu'un.

Commentaire : je fais confiance aux juges du Tribunal pour nous dire la vérité.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter