Pornichet Infos

Pornichet votera le 29 janvier 2012

Pornichet n’était pas sorti de la campagne électorale des dernières municipales, voici un nouveau temps fort de la campagne permanente qui agite la commune. Le référendum qui doit ouvrir le processus de départ de la CARENE pour Cap Atlantique aura lieu le 29 janvier prochain.

Le conseil municipal de Pornichet qui se réunit le 28 novembre prochain examinera la proposition de Robert Belliot sur la cohérence d’appartenir à un territoire comme la baie de La Baule qui vient d’entrer au club des plus belles baies du monde. Si le conseil municipal en décide le référendum aura lieu le 29 janvier.

La pétition lancée à la demande de Robert Belliot par son association de soutien « Ensemble pour Pornichet » n’a pu réunir les 3000 signatures annoncées mais revendique 2000 signatures. Robert Belliot a considéré que ce chiffre de 2000 signatures l’autorisait à ouvrir un débat sur le sujet puisque 20 % des électeurs inscrits sur les listes électorales suffisent.

Les électeurs devront se prononcer par « oui » ou par « non » à la question : Êtes-vous favorables à ce que Pornichet sollicite son retrait de la CARENE et son adhésion à Cap Atlantique ?

Si le « oui », l’emporte cela ouvrira le processus de départ de Pornichet de la CARENE et de son adhésion ou non à Cap Atlantique et la décision finale incombera au Préfet.

Les conditions financières et patrimoniales des transferts de compétence seront ensuite débattues entre les communes et les intercommunalités concernées sous le contrôle du Préfet en cas de désaccord.  Il reste moins de deux mois (en tenant compte des congés de Noel), l'étude complète sera-t-elle  consultable  à temps pour une information suffisante des Pornichétins avant un vote de détermination important pour leur avenir ?

C'est là que surgit la difficulté pour la Ville de Pornichet d’organiser un tel référendum si les conditions financières préalables ne sont pas clairement définies. Certains maires de Cap Atlantique posent la question du coût, et du financement de l’étude financière sans laquelle il sera difficile à la population et aux élus des deux intercommunalités de se prononcer.

Quoi qu’il advienne Robert Belliot a le mérite d’ouvrir le débat même si la réforme des collectivités territoriales voulue par l’État venait bouleverser la réalisation finale.
N’était-il pas urgent d’attendre ?

Auteur : JBR | 22/11/2011 | 17 commentaires
Article précédent : « "Villages" en réunion »
Article suivant : « La Mairie de Pornichet communique »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2011 à 13h28 par quidam, Pornichet
Je suis pour ma part parfaitement d'accord avec la rédaction. Il me semble URGENT D'ATTENDRE !
En effet, qui de nous, pauvre quidam, savons-nous exactement des paramètres à prendre en compte pour ce transfert éventuel ? Quels sont les réels enjeux économiques, sociaux, politiques, touristiques etc...
Cela ressemble trop à un coup de tête et j'entends certains dire que tout cela est bien précipité, d'autant qu'imaginons que les municipales rebasculent à gauche en 2014, ce rebasculement sur CAPA ne serait-il pas une nouvelle fois remis en cause.
En l'état actuel des choses, compte tenu de la réforme des collectivités territoriales voulue par l'état, en ces temps d'austérité, il me semble en effet que le mieux serait d'attendre et de connaître la ligne de conduite qui sera imposée aux Communes et à leur communauté d'agglomération.
Mais évidemment cela n'engage que moi, je ne suis pas spécialiste de la question.
#2 - Le 22 novembre 2011 à 15h46 par Gerg
Ok avec votre article et ses questions.
La municipalité socialiste précédente avait eu tort de passer en force sans consulter la population.
L'actuelle consulte mais aussi sans doute avec des intentions plébiscitaires au moment ou R Belliot est de plus en plus contesté pour sa gestion et ses comportements.
Le retour vers Cap Atlantique serait de bon aloi mais les chiffres et les données annoncés par l'association de Belliot sont tronqués et tendancieux.
Comment se prononcer dans ces conditions?
Le préfet peut-il exiger de Belliot qu'il soumette la bonne question et les bons chiffres?
Et puis il manque la troisième option: regrouper les deux intercommunalités, ce qui va dans le sens de l'indispensable réforme territoriale.
Les autres maires de Cap A ont intérêt à accueillir Pornichet mais redoutent son actuel et imprévisible maire. perturbateur
#3 - Le 22 novembre 2011 à 17h33 par ASSEZ
Je rejoins Gerg
Que doit-être un référendum légitime ?
Cette légitimité ne doit-elle pas pas être validée par le préfet ?
Quel recours pourrait avoir une autre association ?
Pourquoi le maire , qui transforme la demande de son association AEP d'ouverture d'un débat ( c'est ce qui figure sur la pétition), passe-t-il tout de suite au reférendum?
A-t-il besoin de cela? Ne peut -il assumer et economiser en ne faisant voter que son conseil?
D'ailleurs, à quel moment ce dernier devra-t-il officiellement s'exprimer par un vote?
Beaucoup de questions, encore une fois sans réponse de la part de nos élus.
#4 - Le 22 novembre 2011 à 19h03 par MINETTE
Pour répondre aux différentes questions, je pense que Pornichet à tout intérêt à rejoindre CAP. La nomination de La Baule comme une des plus belles plages du monde va attirer des touristes suplémentaires. les Pornichétains paieront moins d'impôts et moins de charges (ordures ménagères).
M. Batteux a en projet une piscine olympique sur St-Nazaire payée par la carenène, il ne restera plus rien pour les autres communes, il sait parfaitement manoeuvrer. Pornichet doit rejoindre CAP, elle fait partie de la baie et non de St-Nazaire. M. Belliot à raison de demander l'avis des pornichétains, ils sont concerné, chose que M. Lambert aurait du faireavant d'embauquer les pornichétains dans cette galère, il ne connaissait pas le mot démocratie, il n'a jamais tenu compte de l'avis de ses administrés. il l'a payé dans les urnes.
#5 - Le 22 novembre 2011 à 19h56 par Cogitus, Pornichet
Et oui, tout cela a l'air comme le reste d'un beau foutoir !
Je crois qu'avant tout ce qui préoccupe notre maire c'est de savoir exactement où il en est dans les sondages !
Mais la facture risque d'être salée , tout cela pour satisfaire une curiosité mal placée car étant donné de peu de communication que la mairie fait sur l'enjeu que représente ce tranfert, on se demande vraiment si les élus le savent eux mêmes !
#6 - Le 22 novembre 2011 à 21h12 par simba, Pornichet
Le Maire a ete élu. Il doit prendre ses responsablilités.
Mais s'il n'est pas capable de justifier sa décision, il peut nous permettre de nous exprimer.

Alors OUI au référendum mais seulement après avoir obtenu les informations nécessaires à ce choix.
A ce jour, ni la Carene, ni CAPA n'ont une vision exhaustive des chiffres. Alors Robert BELLIOT et son EHPAD (EPP),pensez donc!

Des chiffres sinon "NON" lors du référundum.
#7 - Le 23 novembre 2011 à 09h39 par transparence
Tout à fait d'accord avec Bon Père de Famille
Sans Chiffrage SERIEUX et CONFIRME par la Carène et Cap Atlantique c'est à coup sur NON AU REFERENDUM
Le commentaire de Minette sur les ordures ménagères est FAUX
Il est exact que Saint Nazaire a augmenté très fortement sa taxe sur les ordures ménagères qui était historiquement très faible.
Il n'empèche que le Baulois PAYE 150 quand le Nazairien PAYE 136 (Source Echo de la Presqu'ile de début Novembre)
Ne confondons pas % et valeur !!!!
Minette affirme sans vérifier .
Vu ses commentaires habituels ce n'e'st pas surprenant!!!!
#8 - Le 23 novembre 2011 à 10h31 par VERITE, Pornichet
Transparence ne comprend rien ou il en fait exprès : les chiffres de l'Echo sont des moyennes des agglomérations. Pornichet paye plus que les autres avec 204 euros en moyenne (source Ouest-france dimanche 16 octobre 2011) à cause de l'effet sur les bases locatives. Et sur les ordures ménagères ce sera pire demain car on sait que la gestion des déchets est très déficitaires à la CARENE (UFC que Choisir). Sur la taxe d'habitation et la part qui revient désormais à l'intercommunalité : La CARENE a déjà augmenté les impôts en supprimant les 15% d'abattement général à la base ce que n'a pas fait Cap Atlantique (vérifiez c'est sur votre feuille d'impôts et demandez à votre ami Monsieur Pény qui habite La Baule si c'est pas vrai !). Si vous voulez la vérité, commencez par la dire car c'est vous qui affirmez sans vérifier ! Il faut le dire aux Pornichétins : c'est cela qui touche notre portefeuille, pas la reprise technique d'investissements non amortis qui de toutes façons aurait été réalisés par Cap Atlantique. Et ne rêvez pas : la CARENE n'a jamais rien payé à Cap Atlantique quand Pornichet est parti !!
#9 - Le 23 novembre 2011 à 12h02 par Béat.
C’est un triple Ah, Ah, Ah que mérite R Belliot.
Si la question de l’appartenance à une intercommunalité est pertinente, RB veut y répondre, comme à son habitude par de l’improvisation.
C’est toujours la même chose avec lui et il faudra bien que les pornichétains réalisent que le populisme démagogique de leur maire va leur couter cher.
L’exemple de la taxe sur les ordures ménagères évoqué plus haut par « transparence » est un bon exemple. Ses chiffres sont faux et seraient dénoncés par toute association de consommateur comme tromperie !
Je me sentirais mieux à Cap Atlantique mais je voterai non si je n’ai pas des chiffres certifiés pour me prononcer.
#10 - Le 23 novembre 2011 à 18h44 par Inquiet, Pornichet
Sympathisant de droite je me demande, à lire les commentaires plus hauts, si M. Belliot n’est pas encore une fois en train de semer la zizanie et la division dans son camp.
Apparemment mes relations UMP n’ont pas été consultées (mais peut être a-t-il consulté le Nouveau centre ?) et son dossier me semble bien mal préparé pour envisager une réponse sereine.
Son fan club lui a préparé le terrain mais tout homme responsable ne peut pas se contenter de chiffres approximatifs, voire tendancieux.
Et dans son conseil municipal il n’y a aucun élu pour lui faire entendre raison ?
Cela me dépasse, cet homme est insaisissable et m’inquiète pour l’avenir de Pornichet.
#11 - Le 23 novembre 2011 à 19h00 par villageois
je suis attristé par cette décision. Quoiqu'il arrive celà sera au détriment de notre ville et de son image.
Je demande à notre Maire que si le référendum est contraire à son souhait qu'il démissionne. De Gaulle l'a bien fait, Belliot peut le faire...
#12 - Le 24 novembre 2011 à 07h29 par Lemere
A vérité
Pourquoi devrions nous croire plutôt les chiffre de OF que ceux de la PI?
C est bien la tout votre problème , la véracité et la transparence de chiffres.
Hors rien n'est garanti a ce propos, et surtout pas de la part du camp qui veut vendre sa salade.
Les seuls qui pourraient donner des chiffres certifies sont les deux présidents de CAP et Carene, et encore.
Ce débat est dépasse a l'heure ou dans l'intérêt des Pornichetins , et pas seulement , les deux communautés devraient se réunir.
#13 - Le 24 novembre 2011 à 09h37 par Cogitus, Pornichet
Et oui Monsieur LEMERRE vous avez parfaitement raison et d'autres l'ont dit également, à commencer par Mme GALLERNEAU ; l'heure est dépassée ! Maintenant ce qui prime c'est l'avenir et l'avenir passera forcément par la réunion de CAPA et CARENNE !
De plus le nouvel article de la mairie aujourd'hui montre à quel point le manque de réflexion de la mairie paye, puisqu'elle est contrainte de reporter ces fameuses élections à février 2012.
Je crois que M. BELLIOT a du souci à se faire quant au résultat, mais aura t-il en effet le courage de De Gaulle et de se retirer pour que les pendules puissent repartir !
#14 - Le 24 novembre 2011 à 15h33 par VERITE, Pornichet
A Lemere, je n'ai jamais dit que les chiffre de l'Echo étaient mauvais, j'ai dit que c'était une moyenne 116 euros à la CARENE alors que Pornichet paye 204 euros soit pratiquement le double. ça vous gène pas vous de payer deux fois plus que les autres ?
#15 - Le 24 novembre 2011 à 23h39 par Lemere
A vérité
Quand on parle chiffres on évite de parler de moyennes ou de pourcentage
Parce que ce que l 'on paye c'est rarement cela.
#16 - Le 29 novembre 2011 à 13h03 par VERITE, Pornichet
A Lemere : vous êtes de mauvaise foi. Comment voulez vous comparez les chiffres sans moyenne ?
#17 - Le 02 décembre 2011 à 13h55 par Lemere
A Verité

Je ne dis pas qu'il ne faille pas parler de moyennes, mais que l'on devrait dans ce cas là donner des écarts Min Max , ainsi que des variances, et les bases locatives et taux associés. Et ajouter du médian, ainsi que les tendances des années passées et les prospectives.
A partir de là on peut discuter.
Parce que je le répéte, quand on paye, ce n'est jamais une moyenne.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter