Pornichet Infos

Première réunion de campagne de Robert Belliot

130 personnes assistaient à la première réunion publique de Robert Belliot hier à Pornichet. Dominique Labarrère orchestrait les débats et Jacques Empereur est venu apporter son soutien officiel.

L’ancien maire de Pornichet qui a entre autres à son actif la construction des Océanes a apporté un soutien appuyé à Robert Belliot. « Le grand mérite de Robert Belliot est qu’il a su rassembler, ce qu’il a entrepris doit être poursuivi, le foncier a été préservé, il faut continuer. Il est absolument nécessaire que vous gagniez cette élection, c’est une grande première à Pornichet la présence de quatre listes, il faudra faire très attention au second tour pour cela vous devez passer avec 51 % dès le premier tour. » Conclut Jacques Empereur.

Robert Belliot a rappelé qu’il se représentait « parce que j'aime cette ville et je souhaite y poursuivre mon action depuis 2008. »
Le maire sortant a exhibé son programme de 2008, « tout ce qui est écrit, on l’a fait » souligne-t-il. « Le port d’échouage qui nous coûtait de l’argent, aujourd’hui, il nous rapporte 8000 € par an. »

Robert Belliot a précisé qu’il ne s’intéressait pas aux autres candidats « qui sont des chasseurs de postes ou de clientélisme ».

Le détail du programme sera dévoilé « en son temps » , les ateliers de réflexion étant à l’œuvre depuis peu. « Nous sortons le programme puis viendront les compétences en fonction du programme», estime Robert Belliot. Il a rappelé que la taxe d’habitation avait augmenté de 1% en six ans « alors qu’à Saint-Nazaire c’est 20% de hausse » a-t-il avancé.

À la question de du départ de Pornichet de la CARENE Robert Belliot a précisé : « La conférence des maires a lieu  lundi prochain. L'étude est terminée par KPMG, le résultat est bien celui que je pensais, ça ne coûtera rien aux Pornichétins, et un petit peu à Cap Atlantique. Les impôts fonciers à la CARENE ont augmenté de 50 %. Ce serait plus logique que Savenay rejoigne la CARENE, ce serait plus intéressant pour eux que Pornichet. Je crains au final que le débat soit trop politisé ».

Robert Belliot a rappelé qu’il était contre les barres d’immeubles, et qu’il espérait que Pornichet devienne dans six ans une ville touristique avec beaucoup de verdure et de la circulation douce à vélo. Pour le programme on attendra.

Pour la maison de retraite le maire a voulu justifier sa position : « je trouve cela triste que l’on nous accuse de vendre 4 M€ la maison de retraite alors que l’on a découvert que l’association avait reçu la maison de retraite pour 1M€, je pourrai l’écrire dans le journal. »

Enfin le journaliste Labarrère s’est livré à une remarque : « Robert pour ton emprunt suisse (emprunt toxique) qui a l’air de t’embêter vois Cahuzac» ce qui fit se gausser dans les rangs.
 

Auteur : JBR | 24/01/2014 | 15 commentaires
Article précédent : « Pornichet : Campagne électorale pour la dignité c'est mal parti »
Article suivant : « Pornichet: La lettre de candidature de Robert Belliot »

Vos commentaires

#1 - Le 24 janvier 2014 à 18h57 par manu, Pornichet
"les ateliers de réflexion (à propos du programme)sont à l'oeuvre depuis peu" ...
mdr !!!! à seulement 2 mois des élections, il serait largement temps de s'occuper de ce que Môssieur le Maire compte faire... ou ne pas faire
#2 - Le 24 janvier 2014 à 19h19 par Béat.
Un actif pour l'ancien maire d'avoir construit les Oceanes? Un tel chef d'œuvre de laideur, abandonné par Belliot, fait toujours honte à notre ville.
Et puis je suis surpris du rabibochage entre ces deux la. Lors de la précédente campagne, Belliot ne voulait pas voir apparaître cet Empereur à ses côtes.
#3 - Le 24 janvier 2014 à 21h07 par Georgette B
Calamiteuse pour un maire sortant cette photo: ils etaient peu à être présents alors que la salle aurait du etre pleine!!! incroyable le désamour et même le rejet total de ce maire.
#4 - Le 24 janvier 2014 à 23h28 par moimaire, Pornichet
pour 130 personnes, combien de personnes n'ont pu faire de sports ce jour là. Les scolaires, le basket, le roller...privés d'entraînement pour entendre autant de banalités.
Le soutien de l'ancien maire, bâtisseur des océanes qui de son temps devaient être le poumon (lui-aussi avait ce mot dans la bouche) économique de Pornichet. C'est d'un triste et c'est l'hôtel des courants d'air. Il faudrait tout raser!!
Vous ne proposez rien et je vous invite à relire vos promesses de 2008

En vrac sur votre projet pour Pornichet en 2008 (4 pages) :
- stationnement
o créer un parc de stationnement à étage place du 8 mai
o favoriser les parkings extérieurs ou excentrés…..
o créer une aire de d’accueil aménagée pour les camping-cars
- équipements sportifs
o transférer et regrouper à terme les activités importantes près de la coupure verte….
o Installer une pelouse synthétique au stade Louis Mahé (c’est bien écrit Louis Mahé)
- culturelles
o offrir une plus grande ouverture de Quai des Arts aux spectacles associatifs et scolaires
o diversifier la programmation de Quai des arts en y associant un cinéma
- éducatives
o créer une école de musique
- réalisation grands projets
o développer 3 maisons de quartier St Sébastien-Ste Marguerite, Forges- Quatre Vents, Centre-Gare…..
o créer une salle polyvalente au sein du nouveau complexe sportif

etc, etc…..je ne vais pas tout reprendre, les habitants de Pornichet se feront leur propre idée de vos promesses à tout va.

La seule réalisation est votre parc dit paysager ; Mais à quel prix !
Vous dites : véritable poumon vert que la ville à besoin. C’est plutôt un poumon d’acier et de béton que vous avez créé. Vous avez même rajouté une vingtaine de panneaux d’acier aussi laid que vos fleurs…..
Il fallait, certes, faire un aménagement de cet espace mais pas à ce prix là. De plus Pornichet à une campagne et des chemins de randonnées : c’est eux notre poumon vert.
Il y a aussi le remblai
Vos promesses ne serviront qu'à alimenter vos éoliennes
#5 - Le 25 janvier 2014 à 08h28 par Decryptage
Qui est M.Labarriere?
Serait-ce le directeur de campagne de M.Belliot?
D'où vient-il? De Suiss qu'il semble connaître ?
#6 - Le 25 janvier 2014 à 08h30 par Fin
Il y a 6 ans lors de la dernière campagne , c'est plus de 500 personnes qui s'étaient déplacées.
A cette époque Belliot incarnait un certain espoir.
Depuis il s'est illustré par son sectarisme, ses coups bas, ses trahisons, ses décisions autocrates et antidémocratiques, par la casse de l'UMP locale.
On ne veut plus de tels personnages à la tête de notre ville.
#7 - Le 25 janvier 2014 à 19h52 par Jo le Breton, 44380
Tout en restant dans l'esprit d'une campagne municipale correcte je me permets 2 observations sur la réunion de campagne de notre Maire :
1 - L'ambiance et c'est le moins que l'on puisse dire n'y était pas folichonne, les applaudissements plutôt modérés et seule 3 questions furent posées par les "spectateurs".
2 - Je modérerai les propos du journaliste sur le soutien de M. EMPEREUR (Ancien maire)- Je les analyse comme un devoir de français bien construit : Une introduction nette mais où la mésentente passée avec Robert Belliot était le fil conducteur - Un corps du sujet bien envoyé par un Enarque à la parole aisée se sentant obligé de soutenir un candidat de son camp - Pour finir une superbe conclusion où il s'exprime de façon nette et précise pour le rapprochement de Carène et Cap Atlantique et manifeste ainsi de forte manière son désaccord avec le Maire actuel.Pour faire bref au départ on annonce la couleur de façon modérée, ensuite on endort un peu et on finit par une belle charge; c'est ainsi que je l'ai ressenti.
#8 - Le 26 janvier 2014 à 16h03 par 007jmp
Je suggère à tous les électeurs de ressortir de leurs archives le projet 2008 de Robert Belliot (promesses de 2008 !!).
Vous pourrez constater -comme l'a fait "amnésie" dans le commentaire #4- que, contrairement à ce que répète R. Belliot, très peu de choses utiles pour la vie au quotidien des Pornichétins ont été réalisées. Les pompes et l'hippodrome étaient déjà quasiment engagés par l'équipe précédente; quant au parc paysager, il vaudrait mieux passer ce point sous silence.
#9 - Le 27 janvier 2014 à 20h49 par A la loupe, Pornichet
Belliot fait les fonds de tiroir
Afin de donner à sa première réunion de campagne, le faste qu'il escomptait, ses conseillers dignes héritiers de la 3ème république ont sollicité la présence des Maires de la Presqu’île.
Personne ne s'étant précipité sur cette invitation, une idée à germer dans leurs petits esprits, que la présence d'un ancien Maire et Maire Honoraire : Jean-Claude Empereur serait bienvenu pour électriser les foules.
Mal lui en a pris, car mis à part, l'avalanche de basses flatteries dues sans doute à la grasse subvention accordée à l'association culturelle présidée par son épouse, les 130 personnes présentes sont restées sur leur faim.
Pourtant M. Empereur devrait se rappeler qu'il fut un temps où M Belliot acoquiné avec le tandem infernal Delcamp-Douchin s'employait activement à saper son mandat municipal.
Les choses ont changé: Soulignons que M Empereur est devenu depuis,un brave citoyen nantais faisant autorité uniquement dans sa rue et que sa présence à cette réunion est loin de réaliser la révolution copernicienne tant attendue par M Belliot...
Bizarre, comme c'est bizarre...
#10 - Le 28 janvier 2014 à 10h58 par 007jmp
N'avez-vous pas compris pourquoi Robert Belliot fait toujours intervenir d'autres personnalités diverses pour animer ses réunions ?
La seule raison est qu'il est incapable d'animer seul une réunion. Un exposé audible et compréhensible, réalisé seul face un auditoire dépassant 30 personnes (et encore !), est au-dessus de ses capacités.
Voilà tout. Il vous suffira d'aller voir ses prochaines interventions.
#11 - Le 28 janvier 2014 à 16h40 par malin, Pornichet
Jo le Breton, vous avez bien ressenti comme moi la dernière charge au sujet de la Carène et Cap Atlantique qui est tout à fait la pensée de JC Pelleteur et pas du tout celle du maire actuel alors, pourquoi ce soutien ???
#12 - Le 29 janvier 2014 à 22h58 par Focus
Comment un homme aussi intelligent que monsieur Empereur peut il soutenir un homme d'une telle vacuité que monsieur Belliot ?
#13 - Le 31 janvier 2014 à 11h56 par Jo le Breton, 44380
Martin et Focus - L'ancien Maire ne soutient nullement l'actuel - Il ne pouvait décemment ne pas se montrer quelque peu obligeant envers ceux de son ancien camp sauf à disparaître complètement du paysage politique. Ce qu'il a dit au milieu de son propos n'est qu'un peu de pommade destiné à flatter quelques "amis" et surtout se mettre en valeur - Une charge en début de parole et une sortie montrant son désaccord démontre clairement qu'il ne serait pas fâché de voir son poulain mordre la poussière. Sans oublier que de la sorte et quiconque soit vainqueur le 30 mars il sera toujours là. Un peu la méthode Chirac a une époque.
#14 - Le 13 mars 2014 à 21h47 par palu, Pornichet
Vous avez raison Mr le maire de ne pas vous occuper des autres candidats,eux ne s'occupent pas de vous.
#15 - Le 21 mars 2014 à 11h44 par Maurice , Pornichet
Quand Mr Belliot dit que le parc paysager est très fréquenté , je ne sais pas s'il a fait un comptage ,parce que pour le quota des pigeons à Pornichet ( qui font des dégâts les trottoirs sont dégoutants ) pour une ville qui a la plus baie ....c'est pas très attirant....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter