Pornichet Infos

UMP Pornichet : Sarkozy siffle la fin de la récréation

Les garnements de l’UMP Pornichet se sont réunis jeudi dernier pour faire table rase des divisions et lancer la campagne des présidentielles puis des législatives.

À l’exception de Christophe Priou annoncé mais qu’une réunion à Cap Atlantique retenait, les militants UMP de Pornichet se sont retrouvés pour préparer les prochaines échéances.

Robert Belliot et Gatien Meunier avaient préalablement surmonté leurs difficultés à se parler le Maire de Pornichet ayant souhaité mettre en place un processus d'apaisement ils se sont assis pour l'occasion à la même table. Robert Belliot a indiqué clairement dans son intervention qu’ « il était UMP ». S’il reste encore quelques tensions avec la présence de Jérémie Rabiller auquel il a été reproché de s’être montré aux côtés de Gallerneau et Lambert pendant la campagne du référendum, l’UMP Pornichet semble vouloir se reconstruire pour les nouvelles échéances. La campagne de Sarkozy tombe bien. En fin de réunion Gatien Meunier annonça que Cap Atlantique, le même soir avait émis un avis favorable pour l’arrivée de Pornichet. Ce n’est pas vraiment ce que media-web présent à la réunion a entendu : www.media-web.fr/cap-atlantique-debat-inopine-sur-pornichet-78-77-559.html même il s'y a quelques signes d’accord futur.

Les militants UMP de Pornichet sauront-ils, jusqu’aux prochaines municipales faire mentir le dicton « on part en vacances puis on divorce ?». Pas certain.
 

Auteur : JBR | 26/02/2012 | 19 commentaires
Article précédent : « La participation pour sortir de la crise ? »
Article suivant : « Conseil municipal: la minorité quitte le conseil »

Vos commentaires

#1 - Le 27 février 2012 à 14h37 par Les indignés, Pornichet
La polémique déclenchée par le Maire de Pornichet concernant le retrait injustifié et injustifiable de Pornichet de la Carene, suscite des vocations parmi son électorat d'inconditionnels.
Lors d'une réunion pour le lancement des campagnes présidentielles et législatives au Moulin d'Argent à Pornichet, qui a donné lieu à un accord risible de façade entre les belliotistes et l'UMP-légale,
les éléments les plus ultra de Belliot ont osé donner des leçons de morale politique à grand renfort d'accent de poissonnières de marché.
Il est utile de leur rappeler leurs parcours en dents de scie, d'abord contre Guy Lemaire, ancien Conseiller Général et ancien lieutenant d'Olivier Guichard puis en figurant fièrement dans une liste hostile au Maire de La Baule, Yves Métaireau.
A ceux-là, qui nous reprochent d'afficher clairement notre opposition à la démarche de Belliot, il serait nécessaire, de leur rappeler qu'ils n'ont pas toujours été les plus rapides à rétablir la clareté de leur actvité.
#2 - Le 27 février 2012 à 21h26 par Jean , Pornichet
Les militants de Pornichet ne sont pas tous d'accord, et ne comprennent pas que Meunier soit de nouveau ami avec Belliot!! Quelle arnaque! il y a quelque chose la dessous... beurkkk
#3 - Le 27 février 2012 à 23h01 par ailes droites UMP
Pourvu que cet exemple soit suivi à Saint-Nazaire ! Après la réconciliation Belliot Meunier, le rapprochement Belliot Garnier?
#4 - Le 27 février 2012 à 23h53 par Confiance à Sarko
Nous verrons en fonction de l'attitude de notre Maire si la réconciliation (pour des élections primordiales pour la France ) mérite d'ètre poursuivie et maintenue en 2014 pour les Municipales à Pornichet
A suivre.......
#5 - Le 28 février 2012 à 08h55 par Tous Unis
Mettons de coté nos petits problèmes locaux et unissons nous .
L'avenir de la France est dans notre vote à la Présidentielle .
Notre SEUL objectif pour redresser la France doit ètre que tous les membres de l'U M P et les sympatisants de droite soutiennent , votent et fassent voter dès le 1er tour pour Nicolas Sarkosy.
#6 - Le 28 février 2012 à 08h56 par Quidam
Beurk beurk beurk beurk, ça pu tout cela ! Belliot s'est annoncé comme non encarté, puis comme UMP, puis a déclaré haut et fort qu'il s'était désolidarisé de l'UMP et voici qu'il se rallie ... Qui peut croire à une telle mascarade, j'avais apprécié la lucidité de L'UMP par rapport à son attitude grotesque mais maintenant l'attitude de l'UMP m'écoeure. Je ne voterai pas pour l'UMP ni aux présidentielles, ni pour toutes les autres élections qui suivront désormais ! Je suis trop déçue.
#7 - Le 28 février 2012 à 10h52 par Lemere
Allez, soyons fair-play.

L' UMP locale n'est pas , loin sans faut, godillot.
La preuve, le positionnement de certains sur le pseudo référendum.

Par contre, ce revirement de Belliot, montre clairement son opportunisme, dont devraient bien se méfier l' UMP locale.

Je prendrai bien le pari, de le voir quitter l' UMP en cas de défaite de Sarkozy.
Deuxième pari, qu'il saisisse cette "opportunité" pour briguer un autre mandat avant ....2014.

MM Priou et Garnier, comptez bien vos amis.
#8 - Le 28 février 2012 à 14h36 par Anonyme
Exactement,une fois de plus, nous avons la démonstration que BELLIOT est un opportuniste qui ne pense qu'à lui et je tiens également le pari que si SARKO est battu et, par exemple, que BEYROU était élu, il se retrouverait alors nouveau centre. Personnellement, j'ose espérer que le MODEM sera plus judicieux et qu'ils trouveront un autre besoin de séduire les électeurs de BELLIOT, sans un mot d'ordre de lui.
#9 - Le 28 février 2012 à 15h39 par Greg
Personne n'est dupe!
Belliot a ba-balbutié un ralliement de circonstance qui n'a dupé personne.
Ses conseillers ont pour la plupart rasé les murs, le boucher du marché a agressé verbalement Rabiller...ambiance!

Quel dommage que Belliot n'ait pas suivi Guerriau au Modem.
#10 - Le 28 février 2012 à 20h20 par Lemere
A Tous Unis

Amusant que vous vouliez faire voter Sarkozy pour je vous cite "redresser la France"

En effet vous validez le fait que depuis 5 ans le même Sarkozy l'a abaissée !
Il ne vous aura pas échappé que c'est lui qui est le président depuis 5 ans non ?
Que l'assemblée Nationale est a sa botte depuis 5 ans .
Que ses amis , sont riches et puissants, qu' ils auraient dû pouvoir l'aider, où étaient ils ? En Suisse ?
Que ses idées il y a 5 ans devaient être celles du
changement....après 5 ans de Chirac.
Aussi étrange que cela puisse paraitre, jamais un président n' en n'aura autant peu fait et qu' on s 'en souvienne autant :
- Fouquet's
- yacht de Bollore
- Casse toi pôv con
- maintenant quand il y a une grève , cela ne se voit plus ....
-bouclier fiscal
- ministres en examen ( woerth , hortefeux)
- le fiston a l ' EPAD
- la Rollex
- les Love Story
- le pouvoir d' achat ( ha! Ha!)
- la sécurité ( l'insécurité oui!)
Et j'en passe!....
#11 - Le 29 février 2012 à 11h41 par Porte Naouac
Mon pauvre Lemere, on en a rien à faire de votre argumentaire sur Sarko et les présidentielles. Ce blog n'est pas le lieu, ici on s'intéresse au local. Vous montrez bien ici vos limites.
#12 - Le 29 février 2012 à 12h57 par Anonyme
N'importe quoi Porte Naouac, c'est vous qui faites de la propagande pour SARKO et vous reprochez ensuite à LEMERE de dépasser les limites du local. Avant de critiquer la paille qui est dans l'oeil de LEMERE, regardez donc la poutre qui est dans le vôtre !
#13 - Le 29 février 2012 à 20h03 par Lemere
A Porte-Naouac

Heureusement, que vous n'êtes pas le modérateur de ce SITE, sans quoi nous aurions le même silence assourdissant que sur le BLOG d' AEP de M. Le Vacon.

Mais puisque vous voulez revenir au local , que pensez vous de ce commentaire laissé sur le blog de PAP à propos de l'affaire du terrain des anciennes serrres :

"Mille Millions Dollars Belliot !
La vente du terrain des anciennes serres municipales de la pointe du Bec s'avère particulièrement scandaleuse, et montre à la fois, le vrai visage de la gestion du Maire de Pornichet : montages financiers obscurs et l'appât du gain à court terme pour des opérations nébuleuses.
Rappelons les faits : ce terrain, "DON" d'un particulier au CCAS pour le mettre à la disposition des plus démunis et que le CCAS a été obligé de rétrocéder
à la commune pour l'€uro symbolique, fait l'objet d'une mise à prix d'un million d'€uros par la Mairie.
Cette affaire a été négociée dans d'obscures conditions par un prétendu intermédiaire qui, au surprise, se trouve en bonne place sur la liste municipale
d'Ensemble pour Pornichet, toute dévouée au Maire.
Un voisin a, par deux fois, bloqué une telle vente, empêchant le Maire d'empocher le montant de la cession pour des dépenses non inscrites au budget.
Pourtant le Maire s'acharne à inscrire cette vente non encore réalisée, dans ses budgets primitifs 2011 puis 2012.
Ce qui encourage l'opposition à qualifier ces 2 budgets de "non sincères" parmi d'autres remarques du même type.
La cour des comptes ne manquera pas de se pencher sur cette drôle d'affaire.
Cette dernière a été mise dans les mains d'un cabinet d'avocats dont on ne peut suspecter le respect de la déontologie de la profession.
Comme au Casino, Le Maire joue Pornichet à la roulette : en misant 1 €uro, il espère en gagner 1 million !
Où est sa vision de l'avenir de la commune? Où est la cohérence de ses projets?
Le constat serait consternant si l'attitude du Maire n'était pas si risible. "
#14 - Le 29 février 2012 à 22h08 par Anne, Pornichet
Bonjour: @ Greg, le modem n'en veut pas (je crois savoir) de Belliot! ils se sont réunis la semaine dernière = unanimité contre! lol! il reste à l'UMP gardez le si vous supportez!
#15 - Le 03 mars 2012 à 11h09 par Lemere
- yacht de Bollore
- Casse toi pôv con
- maintenant quand il y a une grève , cela ne se voit plus ....
-bouclier fiscal
- ministres en examen ( woerth , hortefeux)
- le fiston a l ' EPAD
- la Rollex
- les Love Story
- le pouvoir d' achat ( ha! Ha!)
- la sécurité ( l'insécurité oui!)

Et la suite pour ceux qui auraient oublier, suite hélas beaucoup plus sérieuse:

-accueil de dictateurs au nom du sacro saint principe industriel ( profit)
- soutien à la dictature Tunisienne, allant jusqu'à leur proposer nos forces et techniques de maintien de l'ordre.
-feuilleton Fillon/ pendant ce temps le chômage monte.
- traitement inéquitable des retraites, ( a commencer par celles des ministres et autres députes )
- accroissement de la dette
- gestion opportuniste des enjeux nationaux, en particulier l'énergie ( Areva/EDF)
- récupération de la crise financière , alors qu' en 2007, le même préconisait les prêts hypothécaires dans son programme, pour disait-il faire une France de propriétaires.
- abandon au bord du chemin de toute politique écologique ( au revoir M.Borlot )
- gestion de la justice -de Rachida Dati au juge Courroye, en passant par l'acharnement sur de Villepin, et sans oublier le désir de supprimer les juges d'instructions - on ne peut plus
hasardeuse.
- Et toujours la recherche de la division , au national et international , du discours de Dakar, au discours de Grenoble.
-la répétition , jusqu'à plus soif , du travailler plus pour gagner plus, et du " kesce que vous voudriez que j aurai du faire ? Esce ma fôte à moi, si Mittrand ila fét les 35 heures ?"

Vous en voulez encore PorteNaouac ?
#16 - Le 03 mars 2012 à 13h08 par Greg
Lemere vous vous trompez de support. Ce blog est à vocation locale.
Donc je vous épargne toutes les bourdes de Hollande, la corruption de nombreux élus socialistes, DSK etc...
Je recommande par ailleurs:

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/economie/promesses-dimpots-35588

et:
http://rutube.ru/tracks/5375743.html
#17 - Le 03 mars 2012 à 19h57 par Lemere
Quoi DSK ?
Quelles corruptions de quels socialistes ?
Quelles bourdes de Hollande ?

Un peu facile vos généralités , et si ce SITE est local, pourquoi cet article ?
#18 - Le 04 mars 2012 à 08h03 par Anonyme
eH gREG,

C'est pas Lemerre qu'a commencé avec les élections présidentielles mais Porte Naoac (O fait, ça veut dire quoi ce pseudo, qu'il m'instruit s'il le veut bien ?)
Autrement dit, adressez-vous à ce dernier car sans son commentaire, il n'y aurait pas eu de réaction de Lemerre. D'un autre coté, vous prenez quand même la peine de critiquer au passage la politique des socialistes et cela vous arrange bien de remettre un rond dans la machine. Ne nous prenez pas pour des C.. ce n'est pas SARKO et sa bande qui sont les mieux placés pour donner des leçons ; la preuve, la liste de leur couacs et autres débordements, fausses promesses tenues est exemplaire en la matière. Alors OK, revenons à la politique locale qui est finalement assez rocambolesque comme ça pour qu'il soit inutile d'extrapoler à la nation.
#19 - Le 23 mars 2012 à 16h31 par Lemere
Il est un temps pour l'émotion, un temps pour la compassion, et enfin vient le temps de l'interrogation.

Si je saisis cet article pour ouvrir le débat dans cette actualité lourde, c'est que l'introduction de Sarkozy dans la cour de récréation m' apparaît comme opportun.

Interrogation sur la triste actualité d'insécurité qui règne en France, et qui atteint son paroxysme cette semaine.

Hors à quoi devons nous en grande partie d'avoir NS comme actuel président ?C'est bien avant tout sur l'antienne de " avec les socialistes, vous aurez de l'insécurité.." qu'il a utilisé en 2007 pour être élu.

Et force est de constater, que cette insécurité, malgré les chiffres en trompe l'oeil, ne cesse de croître et en quantité , mais pire en " qualité" si j'ose dire.

Et si l'on considère que le chômage est une source majeure d'insécurité, alors on a pas fini.

Et voilà bien le résultat d'une politique qui joue avec le communautarisme ( Roms, Civilisations, religieux) pour rafler à l'extrême droite. Qui joue avec la diminution d'effectifs et de moyens, au nom de la sacro sainte economie libérale de marché.
Joue de la pseudo réorganisation ( justice , gendarmerie) pour mieux "dégraisser", et faire moins payer d'impôts à une certaine catégorie.

Mais c'est oublier que le droit à la sécurité et les pouvoirs de police relèvent du seul pouvoir régalien.

Et cela, même les plus libéraux d'entre nous, ne peuvent le remettre en question.

Dire , après coup, que lactualité Toulousaine aurait pu être évitée, nul ne peut, mais poser la question " tous les moyens étaient-ils disponibles , au moment opportun ?" tous nous devons poser la question, et s'assurer qu'elle trouvera réponse dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter