Pornichet Infos

Un nouveau chemin de randonnée inauguré à Pornichet

Un nouveau chemin de randonnée baptisé Léon Guillard vient d’être inauguré à Pornichet.
Le Maire, Jean-Claude Pelleteur, entouré de Monique Guillard (à sa droite) et de sa fille, et accompagné de Valérie Fraux, élue en charge du Développement durable, de plusieurs membres d'association pornichétine (AVF, RCA, ASSCA, Courir ensemble Pornichet
Le Maire, Jean-Claude Pelleteur, entouré de Monique Guillard (à sa droite) et de sa fille, et accompagné de Valérie Fraux, élue en charge du Développement durable, de plusieurs membres d'association pornichétine (AVF, RCA, ASSCA, Courir ensemble Pornichet

A la croisée des chemins des Renardeaux, des Clos Roux et des Près de l’Etang, derrière le parking de l’hippodrome, la Ville de Pornichet a ouvert avant l’été un nouveau chemin baptisé Léon Guillard. Il aura fallu plusieurs mois de travaux (débroussaillage, curage des fossés, nivellement, réalisation de passerelle d'accès et des platelages pour traverser les zones humides, signalisation…), se montant à près de 18 000 euro, pour aménager ce nouveau sentier de randonnée qui rejoint notamment le chemin Massuet.

Pour le Maire, Jean-Claude PELLETEUR, « cette opération est dans la continuité de notre action visant à conforter et à valoriser nos chemins de randonnée. On met ainsi en valeur notre bocage, qui ne demande qu’à être exploré. Par ailleurs, on facilite et sécurise les déplacements des Pornichétins. Enfin, cette inauguration est un bel hommage à une figure de la vie associative locale, Léon GUILLARD, qui nous a quitté il y a 6 ans ».

En effet, cette ouverture fait suite à de nombreuses actions lancées depuis 2015 en faveur des chemins de randonnée : « l’inscription de deux circuits labellisés Petite Randonnée, la pose de signalétiques aux entrées de chemins, la mise en place d’une réglementation, la réouverture de deux chemins, l’aménagement du chemin du Pré de l'étang,  sans oublier, tout dernièrement, la pose d’une signalétique patrimoniale (9 panneaux) pour découvrir l’histoire de notre bocage et de ses villages », énumère Valérie FRAUX, élue en charge du Développement durable.

Des actions qui ne pourraient pas voir le jour sans le soutien de nombreux partenaires, les baliseurs des associations de randonnée (RCA…), la fédération française de randonnée, les associations patrimoniales, la CARENE et le Conseil départemental de Loire-Atlantique. 

Un hommage à Léon GUILLARD

Léon Guillard fut une figure de la vie associative de Pornichet. Il fut un membre très actif de l’association Rando Côté d’amour, animant notamment les randonnées estivales. Il avait alors le don de captiver les nombreux touristes qui écoutaient ces anecdotes sur l’histoire de Pornichet. Il fut aussi l’un des membres fondateurs de l’ASSCA, association sportive à destination des séniors. Il nous a quittés en 2011.

16/09/2017 | 5 commentaires
Article précédent : « Avenir de Pornichet : rencontrez vos élus, le 30 septembre prochain ! »
Article suivant : « Pornichet : Manifestation pour la sauvegarde du parc des sports Louis Mahé »

Vos commentaires

#1 - Le 20 septembre 2017 à 10h21 par  André Le Lostec,  BÉgard
Bravo pour avoir reconnu les dons de
Léon en tant qu'organisateur
#2 - Le 20 septembre 2017 à 11h26 par Usager, Pornichet
Félicitations aux communaux pour cet aménagement remarquable qui très bien pensé et s’insérant « naturellement » dans le cadre arboré. Pour répondre à la commande et les critères des zones humides, ils ont parfois composé d’astuces et d’ingéniosités prises sur le tas, que l’on ne trouve pas sur les plans. Tout le mérite du travail leur revient pleinement et entièrement. Trop souvent c’est trop rare, car à Pornichet y en a que pour la maîtrise, rien pour l’exécutant, toisé du haut des bureaux. On ne signalera jamais assez les compétences qu’on leur a arrachées avec l’arrivée des nouvelles méthodes de gestion du personnel. RH et tout le toutim et son flot de directives strictes à la limite des Burns-Out. Mais ça c’est un autre débat ! Alors qu’ils et qu’elles soient enfin associés ici à cette réalisation devenue trop rare pour eux à cause de choix déplacés qui ne renforcent pas leurs compétences. Merci et Bravo aux travailleurs de base de la commune. Un chemin est ouvert d'autres peuvent s'ouvrir avec de la persévérance!
#3 - Le 21 septembre 2017 à 15h37 par Berthaud, Pornichet
Voila une réalisation concrète de mise en valeur intelligente des zones humides à laquelle la vision du regretté Jacques Lambert aura servie. Se portant acquéreur pour la Mairie dès 2007 dans le cadre du Projet Hippocampe, en vue du transfert d’un vrai complexe sportif, adapté, fonctionnel, celui-là.
Premier adjoint, et dernier garant au conseil sur l’histoire même de Pornichet, Roland Allaire eut ce mérite de faire respecter les intérêts des uns et des autres pour finaliser ces acquisitions foncières.
C’est lui qui imprima le premier pas créatif des circuits découvertes faits de ces chemins destinés jusque là à la desserte des exploitations agricoles sur le déclin.
Il est regrettable de rappeler ici le triste chapitre Belliot qui pour réaliser un équipement sans intérêt particulier, dénué de sens, n’a pas hésitez à forcer d’influence des propriétaires loin des conditions et des relations correctes que M. Allaire avait su établir en amont pour le futur hippodrome.
Un montage spoliateur combiné aux biais de son DGS mis en obligation de conclure. Quand on veut se montrer ‘’franc’’ on ne cache rien !
Ce vilain épisode passé, souhaitons, espérons que l’histoire ne se répète pas. Et pourtant il est des échos troublants ! Peu rassurant.
#4 - Le 25 septembre 2017 à 18h41 par Dealer fleur de sel, 44380
18000€ pour faire plaisir au 3ème age??
On voit que la commune s'adapte tellement bien à sa sa population qui rajeunie! Des chemins interdits aux chevaux, aux motos, quads...etc. Quelle ouverture d'esprit, non? J'irai encore jouir des sentiers de ma commune, avec le fruit de mes impôts, comme je fais depuis plus de 12 ans.
#5 - Le 28 septembre 2017 à 09h49 par dehem, Pornichet
Dealer fleur de sel

Belles initiatives que d'avoir réhabilité les chemins de randonnées de Pornichet !!! Merci à Roland Allaire.
J'espère que d'autres initiatives de restauration de chemins seront prises à l'avenir.
Mais pas des chemins pour Quads et motos qui polluent et dégradent les sentiers !!!
La découverte des chemins de Pornichet à pied n'est pas réservée au 3ème âge !!!
Dealer fleur de sel, continuez à fréquenter les chemins de Pornichet et incitez les jeunes générations à en faire de même...à pied !!! Vous contribuerez alors aux rencontres intergénérationnelles... car, méfiez vous....le 3ème et le 4ème âge vous guette !!!!
Cordialement
Dehem

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter