Pornichet Infos

Un populaire secours

Depuis sa création en 1945, le Secours populaire vient en aide aux victimes de la précarité, de la pauvreté, des catastrophes naturelles et des conflits en France comme à l’étranger.

Les actions du Secours populaire tiennent en quelques lignes sur le papier.  Il en est tout autrement sur le terrain : sécurité alimentaire, dignité de la personne  et accès aux droits, à l’éducation, à la santé, aux vacances, à la culture, aux loisirs et au sport, le Secours populaire fait partie de ces associations où le mot solidaire n’est pas juste une terminologie. Il vient en aide aux familles en difficulté et rassemble des personnes de tous milieux, de tous âges et de toutes convictions.
 

« Tout ce qui est humain est nôtre »

Collecter des fonds pour financer l’achat de nourriture redistribuée à 150 personnes ayants droit est la préoccupation majeure des bénévoles de la section La Baule/Pornichet du Secours populaire français.
La poignée de bénévoles de la section s’active toute l’année ; pour sa présidente Mauricette Phillipe : « Le nombre de bénéficiaires est malheureusement stable ; on constate de plus en plus de femmes seules avec enfants et des retraités ».
Le Secours populaire s’approvisionne via une centrale d’achat située à Aigrefeuille. Le budget annuel de la branche La Baule/Pornichet est de 18 000 euros.
Il faut donc trouver des solutions de financement. Quatre campagnes de dons sont lancées chaque année à partir d’un fichier d’environ 150 donateurs, mais, déplore la présidente : « Ils sont de plus en plus âgés et seulement 40 à 50 personnes donnent par opération ». L’association reçoit deux subventions (1 200 euros de Pornichet et 1 000 euros de La Baule) et aussi des surplus alimentaires de grandes surfaces.

Vide-greniers le jeudi de l’Ascension

Mais, on est loin d’avoir ainsi bouclé le budget. Alors, chaque année sont organisées des braderies et brocantes* et un grand vide-greniers qui va se dérouler le jeudi 17 mai de 9 h à 19 h sur le parking Jacques Prévert face au Point jeunes de Pornichet.
« C’est un travail de Romains, comme nous sommes peu nombreux, c’est une tâche considérable » ; une organisation à laquelle se joint une  petite angoisse cette année : « Pour cette 9ème  édition, il reste, à l’heure d’aujourd’hui pratiquement la moitié des emplacements à louer (12 euros les 3x4 mètres) sur la centaine de particuliers qui se manifeste pour déballer d’habitude ».
Pas trop d’explications, les plus logiques sont la multiplicité de ce genre de manifestations, une météo capricieuse et sans doute un manque d’information auprès de la population (« Le vide-greniers du Secours populaire a été oublié » dans un agenda papier sorti récemment).
L’argent récolté ? : « C’est aussi pour acheter de la nourriture ! ».

Les oubliés des vacances

Il faut aussi noter cette opération, la plus connue du grand public, puisque d’envergure nationale  La journée des oubliés des vacances . Elle va permettre à des familles de découvrir le Puy du Fou le 8 juillet avec une petite participation de 5 euros, les enfants passeront aussi une journée aux Sables d’Olonne le 22 août. Enfin, le Secours populaire met en place des séjours vacances l’été pour des enfants d’autres départements hébergés en famille d’accueil et vice et versa.
Des avis d’aide au bénévolat sont lancés par l’association.

En pratique

* Participation aux brocantes sur le marché de Pornichet  le 29 juillet et le 26 août.
Braderies  au local de l'Escale  : 27 mai 14 octobre et 2 décembre.
Distribution alimentaire tous les 15 jours, toute l’année.
Permanence tous les jeudis de 14h à 16h.
Assemblée générale le 5 octobre.
En octobre, une collecte est prévue dans les deux grandes surfaces de Pornichet.
Secours Populaire : L’Escale, avenue des écoles à Pornichet. On y trouve aussi un vestiaire et une bibliothèque.

Informations et inscription pour le vide-greniers : 02 40 15 42 89 
http://www.secourspopulaire.fr

Auteur : JRC | 03/05/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « Le Secours populaire ne brade pas la solidarité »
Article suivant : « Caritativement vôtre »

Vos commentaires

#1 - Le 01 décembre 2012 à 17h50 par MINETTE
Bravo aux bénévoles de cette association malheureusement ils ont de plus en plus de travail, les bénévoles de La Baule sont formidables, ils méritent de l'aide
#2 - Le 02 décembre 2012 à 10h17 par constat, Pornichet
Oui, Bravo à tous ces gens qui se dévouent pour la bonne cause. Pour une fois, je partage l'avis de Minette.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter