Pornichet Infos

Une liste pour 2014 ? PAP se décidera en janvier prochain

« Pour l’Avenir de Pornichet » a vu le jour en 2008 à la suite des dernières élections municipales. L'association rappelle son parcours dans un communiqué, et se positionne sur le terrain de « l'ouverture et de l'équilibre » pour viser « l'intérêt général ». Elle décidera en janvier 2013 de présenter ou non une liste aux prochaines municipales.

Communiqué du PAP : « Forte de la confiance des électeurs et du score très important réalisé (28%), elle est constituée par notre groupe de colistiers, de sympathisants et de soutiens. Elle est le prolongement du mouvement créé lors des élections municipales de mars 2008, et le reflet de l’intérêt que notre démarche et notre approche singulière de la politique locale avaient suscité.
Ce mouvement de rassemblement et d’ouverture de la liste Pornichet-Avenir, dynamique, imaginatif, participatif, a été une force de proposition et d'équilibre. Le clivage partisan est inutile dans une commune de la taille de la nôtre, pour un climat politique apaisé. Une bonne idée doit être mise en œuvre qu’elle émane d’un camp ou d’un autre ! La ville doit être gouvernée par la représentation équilibrée de tous les Pornichétins, donc par une équipe ouverte et de toutes sensibilités, comme nous l'avions bâtie en 2008.
Toutes ces années, notre blog et nos actions en témoignent, « PAP » est restée à l'écoute des Pornichétins.
Certaines préoccupations restent d'actualité, et ne sont pas prises en compte dans le cadre de la politique municipale actuelle. C'est pourquoi, dans la perspective des élections 2014, l'association a d'ores et déjà ouvert des « chantiers ».
Des commissions de travail ont été constituées, elles sont ouvertes à tous les adhérents.(urbanisme, circulation, voirie, finances, développement économique, sport, culture, vie associative…) Le projet ainsi construit par notre équipe pourrait être porté devant les électeurs en 2014.
L’assemblée générale de « PAP » se tiendra en janvier prochain et nous prendrons à ce moment-là, avec nos adhérents, la décision de présenter ou non une liste et notre projet, avec pour seul but l’intérêt général ».

Pour le Bureau de « PAP »
Patricia Gallerneau, Présidente,
Pascal Pichon, Vice-Président.

Contact : avenir.pornichet@orange.fr ou 06 24 63 30 11.


 

27/10/2012 | 28 commentaires
Article précédent : « L’association Réflexion présentera une liste aux municipales »
Article suivant : « Municipales 2014 : Robert Belliot candidat à sa propre succession »

Vos commentaires

#1 - Le 28 octobre 2012 à 16h37 par marcel
Au secours Gallerneau revient !
#2 - Le 29 octobre 2012 à 11h31 par la minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, Pornichet
Plus que 33 minutes, 12 heures, 2 jours, 5 mois et 1 an.
Au secours, Belliot veut rester !
#3 - Le 29 octobre 2012 à 13h32 par le villageois, Pornichet
n'importe quoi ! comment peut-on affirmer conduire une liste non politique alors qu'on représente le modem. il est vrai que Monsieur Pichon ne fait pas de politique...Mais de qui se moque t'on ?
#4 - Le 29 octobre 2012 à 14h14 par CONSTAT, Pornichet
Incroyable comme Marcel, André, Gorges et compagnie sont de parti pris et droit dans les bottes de Monsieur BELLIOT.
Est-il possible qu'ils puissent évoluer un tant soit peu et comprendre que les lecteurs de leurs commentaires en ont plus que ras le bol de leurs joutes au ras des pâquerettes !

Qu'ils acceptent donc une bonne fois pour toutes que nous sommes en démocratie et qu'à ce titre, d'autres équipes que celle de leurs leader ont des choses à exprimer et des idées à faire circuler pour une réflexion étendue à tous les électeurs et pas seulement à ceux qui leur font déjà confiance. Qu'avez-vous à perdre chers messieurs dans l'expression démocratique de nos concitoyens ? Vous n'avez quand même pas la prétention de museler chaque commentateur et chaque groupe de réflexion qui souhaitent, plus que jamais, que les choses puissent ENFIN évoluer sur Pornichet.
#5 - Le 29 octobre 2012 à 15h44 par Cathy, Pornichet.
Ils n'ont pas pris encore de décision chez PAP, c'est ce qui est dit dans l'article : alors moi je leur souhaite une bonne décision et une bonne liste, avec un projet comme en 2008 qui nous avait fait tant esperer. On les attend!

Et bravo MARCEL pour votre élégance! :(((
#6 - Le 29 octobre 2012 à 16h22 par montoutpetitami
Mme Gallerneau, complice de la victoire de Mr Belliot en 2008, repart pour une collaboration implicite avec le maire pour 2014. bravo à elle, reste plus qu'à prendre sa carte à l'UMP.
#7 - Le 30 octobre 2012 à 10h26 par Jo le Breton, 44380
Eh OUI Marcel elle revient avec une liste de bon sens,diverse, à cet effet :
1 - C'est la seule à tenir ses promesses - retrait comme elle l'avait dit puisque pas arrivée première.
2 - Si elle s'était maintenue Pour moi elle aurait gagné : le PS et l'UMP ayant fait le plein dès le 1er tour ceux opposés à l'un et à l'autre, plutôt que de laisser une chance à leurs opposants, auraient penché pour elle. De même pour les indécis du 1er tour. Comme les scores étaient proches CQFD.
3 - Personne ne peut mettre en doute ses compétences notamment en matière de finances.
4 - Enfin une liste indépendante où l'intérêt général l'emportait sur la couleur politique des colistiers puisqu'il y en avait de tous les bords mais surtout pas mal de neutres motivés par le service à rendre.
#8 - Le 30 octobre 2012 à 11h17 par marcel
Pour Georges et Cathy : mon élégance est l'égale de celle de "la minute nécessaire" et de tous les autres qui vilipendent Belliot à longueur de blog.
J'aimerais bien que "Breton toujours" explique les compétences financières de Mme Gallerneau. Je ne suis pas convaincu qu'une carrière aux impôts soit un gage de compétence financière, sinon pour la gabegie.
#9 - Le 30 octobre 2012 à 14h23 par Cathy, Pornichet.
Leur site de campagne étant encore en ligne, il est facile de vérifier que Pichon est écolo, et les autres colistiers étaient de gauche ou de droite! Que ce soit une tête de liste modérée qui mène la danse peut être un juste équilibre! au contraire...bravo! Villageois se trompe ! ( encore!)
#10 - Le 30 octobre 2012 à 16h11 par Versus
Une question à monsieur Belliot

Que se passe t'il ? Votre conseiller Mr Romain Morand est il toujours membre du conseil municipal ?
Si oui cela pose question .....
#11 - Le 30 octobre 2012 à 17h10 par SULIVAN, Pornichet
Nous avons connu ce que donnait le s socialistes avce Lambert /Descombes , puis les UMP avec Belliot. Dans les deux cas pour le malheur de Pornichet et de l'environnement. Le dernier a semble t il horreur des arbres...;
Enfin avec Gallerneau, nous aurions une vraie personne ouverte à tous, responsable, soucieuse de l'intéret général, et prete à agir pour préserver l'environnement. Elle a vraiment toutes ses chances et Pornichet avec.
#12 - Le 30 octobre 2012 à 19h09 par Lemere
Allons, allons, comme pour la liste de "Réflexions" , laissons les idées venir avant de juger.
Et c'est plutôt bon signe pour la commune que d'autres listes s'affichent.
En effet, le constat est cruel, mais l'électorat est natif à droite sur la commune. Principalement à cause des inscrits qui sont résidents secondaires.
Il est donc sain qu'une liste centre, mais ayant, si on en croit les écrits et les interventions de leurs têtes, une couleur plus sociale que celle de M. Belliot, puisse être une alternative au seuls UMP/PS. Ce tandem, laissant , hélas toutes ses chances à M. Belliot. Reste que l' UMP , à Pornichet on ne sait plus trop ce que cela veut dire.
#13 - Le 02 novembre 2012 à 13h55 par Paul B, Pornichet.
Je connais l'équipe et si ils décidaient de ne pas se représenter , beaucoup d'entre nous seraient déçus. Leur projet raffraichissant, leur convivialité commune avaient remporté un franc succès.

De toutes les manières il faut que les autre listes se mettent bien dans la tête que personne, (même pas Belliot qui a le privilège du sortant) ne peut gagner sans elle, maintenant à Pornichet. Cette fois elle ne se retirera peut être pas. cqfd!
#14 - Le 03 novembre 2012 à 17h57 par bernard, Pornichet
completement d'accord avec paul b, une liste conviviale et de tout bord , il y a de bonnes idées dans toutes les tetes , nous avons connus a pornichet la droite ?????? et la gauche pas mieux , alors voyons autres choses !
#15 - Le 04 novembre 2012 à 15h37 par Pierre , Pornichet.
Avec 2 listes à gauche:
1-Karim Lounici et 2-PS officiel( Robert et"Lemere"),

puis peut-être 2 listes à droite selon les bruits..
1-Belliot le sortant 2- les dissidents UMP qui sont maintenant légions...

===>> la liste de rassemblement de PAP-Patricia Gallerneau aura un boulevard, is'nt? Il y a un ras le bol des partis et des clans. Comme dit Bernard passons à autre chose?
#16 - Le 05 novembre 2012 à 09h34 par Daniel, Pornichet
Bernard et Pierre et tant d'autres...
Je suis tenté d'être d'accord avec vous.
Mais soyez patients, inspirez vous du lièvre et de la tortue, en attendant je vous invite à voir les commentaires sur le créneaux dédié à Mr Lescaudron concernant son livre remarquable "Se souvenir de Pornichet"
A bientôt.
#17 - Le 05 novembre 2012 à 16h18 par marie, St Nazaire
Je n'ai aucune confiance en Mme Gallerneau. On ne peut être sincère en sautant ainsi d'un parti à un autre, ce n'est pas crédible. Elle a fait le mauvais choix en adhérant au MODEM qui a quand même pris une grosse claque aux présidentielles. Où va t-elle aller maintenant ? Il ne reste plus beaucoup de possibilités. Puisque partie de gauche elle s'approche petit à petit de la droite, je ne vois qu'une solution ... l'UMP. LOL! Je trouve incroyable que des gens l'écoutent encore la "girouette" Gallerneau ! Elle fait durer le suspense mais bien sûr qu'elle va y aller aux municipales, depuis le temps qu'elle rêve de porter l'écharpe tricolore !!! Et le drôle de l'affaire c'est quand même que fidèle parmi les fidèles, qu'elle soit rose, verte ou orange Pascal Pichon est toujours là !!!
#18 - Le 06 novembre 2012 à 10h40 par Pierre , Pornichet.
@Marie: ils avaient une liste UMP-VERT-MODEM...Effectivement, une liste arc en ciel = cela prouve que Gallerneau,elle est capable de rassembler et c'est plutôt à son avantage? On en a marre des partis et il faut prendre les bonnes idées là où elles sont sans s'occuper des étiquettes. Moi je soutiens ces gens qui assument plutôt que ceux qui se cachent de leurs étiquettes Lounici-PS Jan-exvertPS,Belliot Centre-UMP puis sans étiquette..quand ça les arrange??? faut assumer!
#19 - Le 06 novembre 2012 à 22h10 par Pascal Pichon
A Marie
Puisque vous trouvez drôle que je sois toujours là ( sous-entendu auprès de Mme Gallerneau),
je vais éclairer votre lanterne.
Il existe un simple mot pour cela, la confiance.
Celle que l'on peut accorderà quelq'un qui ne reste pas prisonnier de dogmes, mais qui sait rester
fidèles à ses principes. Que Patricia, pour faire avancer les idées qui nous sont communes, ait décidé de
les défendre au sein d'autres organisations, prouve son envie de faire avancer les choses.
Et pour cela il faut du courage. comme il en faut pour appartenir à une famille politique quelle qu'elle soit.
Comme aucun des partis politiques républicains ne semblent avoir grâce à vos yeux, j'en
déduis que soit: vous appartenez à un parti extrême, et ceux-là, ni Patricia, ni moi n'accepterions de travailler avec, soit vous
ne trouvez pas chaussure à votre pied, malgré l'étendue du spectre politique existant.
A moins que tous aient déjà refusé votre adhésion.
Au passage, je vous rassure, même si je ne partage pas toutes les idées de l'UMP, je ne les considère pas comme contagieux.
Je n'ai pas d'adversaire, encore moins d'ennemis, seulement des opposants, que je m'efforce de convaincre de rejoindre mes idées.
Et comme cela se fait à visage découvert, je peux devoir reconnaître de m'être trompé, et je prends le risque d' accepter les leurs.
Cela s'appelle la concertation, et l'ouverture d'esprit.
Encore une fois,notre seule limite: les extrêmes.
Et je vais vous confier un secret, il m'arrive même de m'opposer à Patricia, sur certains sujets, et c'est toujours
la démocratie qui l'emporte.
Mais tout cela dépasse le cadre des élections municipales, où c'est notre quotidien et en particulier notre cadre de vie, qui doivent faire
l'objet de programmes d'idées, mais pas au prix d'une "guerre civile", ou l'on devrait avancer masqué.
Alors restons en si vous le voulez bien sur le débat d'idées, et non de personne.
Soyez sûre, que de mon coté, je défendrai par exemple l'idée d'un Pornichet Solidaire et social ( logements), et que pour le reste
je fais confiance au reste de l'équipe.
Plutôt que de voir ce qui nous divise, regardons ce qui peut nous rassembler.
#20 - Le 07 novembre 2012 à 23h51 par CONSTAT, Pornichet
Parfaitement d'accord avec Monsieur PICHON. La plupart des personnes qui s'intéressent tant soit peu à la politique locale et il faut dire que cela n'est pas très réjouissant, en ont vraiment plus qu'assez de ces guerres intestines et de ses polémiques stériles.
Mme GALLERNEAU est ceci, elle n'est pas cela, elle est comme ci, elle est comme ça mais là on parle pour ne rien dire !
On a eu le bilan de M. LAMBERT qui à mon sens n'est pas que négatif, on aura bientôt celui de M. BELLIOT et là je suis nettement plus inquiet ; mais on ne peut quand même pas anticiper sur le bilan de Mme GALLERNEAU alors qu'elle n'a pas encore eu l'occasion de faire ses preuves. Commencer par la dénigrer en disant qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut poliquement, alors qu'elle fait preuve d'une ouverture d'esprit, ce n'est quant même pas une tare.
Ce serait bien que certains s'en inspirent et regardent devant plutôt que sur les côtés et derrière, s'empêchant d'avancer dans l'intérêt général, car leur égo est trop fort pour le mettre en sourdine.
#21 - Le 08 novembre 2012 à 11h35 par bernard, Pornichet
au commentaire de marie du 5/11 : mais de quel droit pouvez vous denigrer de telle sorte mme gallerneau , c'est presque de le diffamation de la traiter de girouette , vous en tout cas vous ne seriez pas digne de porter une echarpe tricolore , vous allez l'air d'apres vos propos d'avoir des griefs contre mr pichon et gallerneau , vous avez peut etre la memoire courte , des propos de ce genre sont indignes , respectez les gens qui essaient de construire et non de denigrer , vous pas tres democrate mr marie !!!!
#22 - Le 08 novembre 2012 à 16h15 par mosquito
Tous ces commentaires confirment bien que le centre de gravité del'équipe et des sympatisants de Patricia Gallerneau penche nettement à gauche.
Dans ce cas gardons Belliot!!!ou encore mieux une autre équipe de rassemblement penchant elle à droite .
#23 - Le 09 novembre 2012 à 07h48 par Daniel, Pornichet
L'art est difficile, la culture aussi!
De nos jours le jardin politique est difficile à cultiver. Sujet au girouettisme chronique et environnant son locataire ne peut obtenir de bonnes récoltes et c'est justice, quand en plus le terrain est truffé de taupes! Recherchées par certains, selon du côté où on se place; côté fourrure ou coté légumes? Là est la question. Ce que je sais c'est qu'actuellement la soupe n'est pas bonne. Quant à Belliot, tout mais pas lui! Son incapacité à cultiver n'est plus à démontrer, même en notre modeste jardin.
Où est passé le jardinier? Nino Ferrer
#24 - Le 09 novembre 2012 à 21h01 par Pierre, Pornichet
C'est très rigolo de voir comme les commentateurs se contredisent. Selon les uns Gallerneau à droite a fait gagner Belliot en décidant avec ses colisitiers de ne pas se retirer.. elle va même selon Montoutpetitami prendre se acrte à l'UMP, et selon le Mosquito ci dessus, elle serait de gauche ( on ne sait pas pourquoi)! Je veux vous rappeler qu'ils se sont évertués à présenter une liste de toutes sensibilités et cela, ça ne peut pas être contredit. Donc il s'agit d'une liste de personnes diverses de gauche et de droite et du centre... Ne pas se tromper d’élection même si on ne l'a pas vu dans les 2 derniers municipes il s'agit d'une EQUIPE qui gouverne la ville et non une personne seule ou un binôme! Equipe à mon avis s'ils y retournent qui ne sera ni gauche ni droite. je prends les paris. ça va rentabiliser l’hippodrome :) :)
#25 - Le 10 novembre 2012 à 06h53 par DEMOCRATE, Pornichet
On se demande vraiment pourquoi certains veulent absolument enfermer les candidats dans des moules (Droite/Gauche/centre) pourquoi pas (bas/haut) ?
Il faut arrêter de mettre des étiquettes partout au stade des municipales on devrait pouvoir s'en passer.
Cette manie de vouloir absolument encarter les gens pour mieux les critiquer ensuite me défrise au plus haut point.
Cela est d'autant plus détestable qu'en attendant, à part critiquer, aucunes idées concrètes et intéressante pour la commune ne peut germer.
Nous ne sommes ni des robots, ni des codes barres ; si certains trouvent confortables d'en devenir, ce n'est pas une raison pour manipuler les autres. Je constate que l'on tire beaucoup sur Mme GALLERNEAU et j'en conclue qu'on la considère comme un adversaire de taille avec qui il va falloir compter !
#26 - Le 11 novembre 2012 à 10h02 par Daniel, Pornichet
Il faut arrêter avec les complicités de Mme Gallerneau, la complice ce n’est pas elle, c’est son électorat qui s’est déplacé sur la liste Belliot. Le seul reproche que je lui ferai c’est de ne pas avoir choisi son camp à ce moment. Seul son mutisme m’interroge quant au désastre urbanistique et autres gabegies de l’équipe en place. On pourrait tout aussi bien adresser le même reproche à l’électorat de M. Belliot qui en son temps a largement favorisé la mise en place de M. Lambert. En effet, n’oubliez pas que M. Lambert doit ses élections au déchirement de la droite. La scission au sein de l’équipe Empereur a conduit ses dissidents à mener un putsch dévastateur au plan des qualités humaines et des compétences. Ce sont les mêmes (à quelques unités près) qui costumés dans des habits trop grands pour eux cautionnent aveuglément les décisions d’un chef de file d’une oligarchie avérée, poussée par des forces sous-marines d’ordre environnemental pratiquant le chacun pour soi, elles soutiennent pour leurs propres intérêts une direction hasardeuse.
Dans une vision plus que parcellaire des intérêts publics, s’arrogeant au passage quelques privilèges, tentant de se distinguer de glorioles aux icones bien écornées, aujourd’hui une minorité vous commande.
Comment peut-on en arriver là sans la complicité d’un électorat instable en quête perpétuelle d’un identitaire.
Alors ! Ras le bol de tous ces clivages sociaux, partisanismes aveugles et affligeants, quasi débiles. Chacun a droit à sa différence, l’humain ne doit pas être formaté selon telle ou telle norme sous peine de n’exister que dans la virtualité.
Ce qu’il faut rechercher dans une élection c’est de la compétence de la qualité pour nous éviter le médiocre que nous connaissons.
#27 - Le 12 novembre 2012 à 10h57 par Nadia, Pornichet
Je vous suis Nino c'est la responsabilité des électeurs.
Je vous reprends juste sur "le silence" de Mme Gallerneau: elle a écrit et dit que la démocratie avait parlé et qu'il fallait respecter le vote de 2008. c'est à la fin de marché qu'on compte les bouses: en clair, passer 6 ans à disputer la parole a celui qui a été régulièrement élu ( grâce à leur retrait) aurait été bafouer le vote des electeurs.
#28 - Le 13 novembre 2012 à 10h52 par Nino, Pornichet
OK et merci Nadia, il n'y a pas plus pertinente réponse.
Maintenant et ceci dit, il vaut mieux s'inspirer de Monsieur De La Fontaine et méditer plutôt sur le lièvre et la tortue que sur le corbeau et le renard, et la, je pense comme vous que Mme Gallerneau à fait le bon choix. Pour ce faire être à l'écoute de toutes les classes sociales de Pornichet et respecter l'histoire et le ressenti humain d'une majorité de Pornichetins, je souhaite qu'elle continue dans ce sens constructif et je suis prêt à y participer. Mais la réflexion m'oblige quand même à dire que malheureusement l'interprétation des statistiques et son utilisation que les politiques en font, selon le vocabulaire requit(côté police ou côté manifestants?) ainsi que l'instabilité d'un électorat, nous sommes quand même gouvernés par une minorité. A un moment donner il faudra bien changer le mode de scrutin, car ce n’est pas 2320 oui au dernier référendum communal qui représente l’opinion générale de 9242 inscrits (CQFD), bel idiot celui qui voudrait y croire, voila ce que je voulais exprimer. Pour construire quelque chose de solide il est primordial que les fondations soient stables, pour le moins fiables. C’est toute mon interrogation, voire mon inquiétude, la difficulté a édifier une liste représentative est certaine.
Maintenant, et vérifiables à bien d’autres niveaux, les volte-face permanents de l’électorat, son instabilité, nous conduisent sur des chemins dangereux.
En réflexion, (image absurde ou ridicule ?) nous passons du coq à l’âne. J’en cherchais le sens, merci aux politiques de me l’avoir expliqué, jamais expression française n’a été si bien illustrée.
Dommage et j’en suis meurtri !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter