Pornichet Infos

Une rando roller carnaval pour les braves

Samedi soir la randonnée carnaval organisée par le roller club de Pornichet n'avait pas invité le froid. Pourtant bien présent, il a fait patiner les participants beaucoup plus vite que l'année dernière. Une incivilité grave a bien failli gâcher la fête.

Une quarantaine de petits et grands déguisés et bien emmitouflés s'étaient rassemblés sur la place du marché de Pornichet samedi en fin d'après midi à l'invitation du Roller club de Pornichet pour la deuxième randonnée carnaval.
Pour les organisateurs si la balade a attiré moins de monde que l'année dernière, c'est  à cause de la date (milieu des vacances) et surtout du froid. La première boucle longue de 2,7 km réunissait débutants et confirmés. Après une petite révision des signes de sécurité bras levés : un vertical, un horizontal pour « tourner », verticaux pour « danger » croisés pour « arrêt » la troupe s'est élancée, parfaitement encadrée par les gilets jaunes et orange de la sécurité et du staff. On notait une toute petite gitane, une princesse en robe rose, quelques cow-boys, un bagnard, un squelette, une famille de loups, le Père Noël, un infirmier etc.. Une automobile ouvrait la voie tandis que le minibus de Nantes Roller fermait la marche assurant l'information des automobilistes et la sécurité à l'arrière du cortège.
Malgré le froid mordant les participants ont été très heureux de cette balade solidaire à Pornichet petits et grands, débutants et confirmés ont partagé un joyeux moment sans incident.
Tandis que les débutants rentraient chez eux, les confirmés (une trentaine) ont continué par la grande boucle vers La Baule pour une promenade de 15 km cette fois.

Pas de déguisement pour la bêtise

Aucun accident n'est à déplorer mais un automobiliste, furieux d'être ralenti quelques minutes,  s'est engagé à doubler le convoi malgré l'information de la voiture-balai. « Surtout que nous nous rabattons plusieurs fois pour laisser passer les voitures » expliquent les organisateurs. Un  encadrant du Nantes Roller a bien failli être renversé. Arrêté par les patineurs de la sécurité, le chauffard a dû convenir que l'événement était autorisé par un arrêté municipal et correctement signalé.
L'imbécillité et l'incivilité roulent aussi sur le remblai les samedis d'hiver, sans déguisement, même les soirs de carnaval.

Tout le monde est rentré avant 20 h 00, sain, sauf et frigorifié, en se donnant rendez-vous l'année prochaine.

Pratique :
RCP44.com
 

Auteur : LY | 03/03/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Women's Cup, les filles en rose ont un PLAN : Because I'm a girl »
Article suivant : « Le CNBPP propose un concours photo Mini 6,50 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter