Pornichet Infos

Voeux 2016 : Les Pornichétins prennent l'hippodrome d'assaut

Il y avait foule vendredi 8 janvier à l'hippodrome de Pornichet pour la cérémonie des vœux à la population. Petites et grandes danseuses ont ouvert les festivités juste avant le discours du maire. La soirée s'est terminée par la remise de deux médailles de la ville à deux citoyens remarquables pour leurs engagements bénévoles : Yvette Guillard et Michel Beaudron. Des interprètes traduisaient les interventions en langue des signes pour la seconde année consécutive.

Le maire Jean-Claude Pelleteur n'a pas mâché ses mots au début de son discours fustigeant les terroristes qui ont versé le sang en France au cours de cette triste année écoulée. «  Il y aura un avant et un après 13 novembre 2015. Les barbares qui assassinent des jeunes de notre Nation ne sont pas des fous de dieux, ce sont des fous tout court. Face à eux nous opposerons notre démocratie, notre République, notre liberté d'expression, de penser, de circulation qui sont beaucoup plus forts qu'eux et votre présence nombreuse ici ce soir en est la preuve. »

 

Un festival de BD en 2017
L'édile s'est ensuite lancé dans un bilan de sa première année complète de mandat, sans oublier de rappeler que cette action se joue « collectif ».
La démocratie participative sera toujours à l'honneur en 2016. Les commissions obligatoires ouvertes aux listes du premier tour des municipales, vont voir leur périodicité augmenter tout comme pour les conseils de quartier.
Pour le développement économique : « La zone d'activité Pornichet atlantique va être totalement revisitée avec l'arrivée de la deuxième tranche en 2016. » De nouvelles enseignes vont venir s'y installer selon Jean-Claude Pelleteur. Un des objectifs à venir est de développer les animations en avant-saison : la création d'un festival de bande dessinée est annoncée d'ici Pâques 2017. L'objectif : en faire un rendez-vous annuel.
Suite au succès de la course des dromadaires organisée à l'hippodrome de Pornichet, une course aussi excentrique devrait être réorganisée cette année.

 

Zlatan : le géant suédois attendu de pied ferme à Pornichet
A l'occasion de l'Euro 2016 de football qui se déroule en France; Zlatan Ibrahimovic résidera à Pornichet avec son équipe nationale suédoise. Même si l'on ne peut pas encore mesurer l'impact économique de la venue du géant suédois et de ses coéquipiers ; le maire de la commune entend bien faire venir une nouvelle vague de touristes. « Il faudra tout faire pour que le peuple suédois se rappelle de l'accueil qui aura été fait à son équipe de football. »

 

Pornichet n'échappe pas à la pauvreté d'une partie de sa population
Une partie croissante de la population se paupérise : « elle ne compte pas que des privilégiés». Le CCAS a effectué 4000 accueils pysiques en 2015 pour une ville de 10 000 habitants. 77 ménages y sont aidés pour se nourrir, 33 jeunes ont touché des bourses pour leurs études supérieures.
 

Concertations autour de la future école

Le maire de Pornichet dénonce "un taux d'endettement innaceptable" à son arrivée aux manettes.


La halle des sports et un groupe scolaire en centre ville arrivent. Pornichet a perdu 150 élèves en 10 ans. Ce qui représente dix classes inoccupées.

Une carte de vœux "spéciale" pour son homologue nazairien

Après avoir fait applaudir l'arrivée -pendant son disours- d'Yves Métaireau, maire de La Baule et président de l'agglo Cap Atlantique, avec lequel ils partagent « les mêmes valeurs », le maire de Pornichet n'a pas hésité à vanter ses relations cordiales avec David Samzun, l'édile socialiste de Saint-Nazaire : "La coopération intercommunale doit respecter les spécificités communales". Une carte de voeux adressée à son homologue mais surtout à leurs détracteurs politiques; ces derniers ont été invités à ne plus s'adonner aux "querelles stériles et aux postures politiciennes". David Samzun et Jean-Claude Pelleteur travaillent donc main dans la main pour le bien de la collectivité...

Il a exclu toute sortie possible de l'agglomération la CARENE dans le but de rejoindre Cap Atlantique. Cette dernière aurait été dans l'obligation de verser entre 8 et 12 m€ à la CARENE. Avec les restrictions budgétaires imposées par l'État, les ressources ont baissé de 57% en 5 ans à Pornichet.

Deux habitants récompensés pour leur engagement

La médaille de Pornichet a été décernée à deux citoyens. La première met à l'honneur 33 ans d'enseignement pour Yvette Guillard. Originaire de la banlieue Parisienne, cette enseignante est venue s'installer en début de carrière en 1970 à Pornichet. Elle est à l'origine des premières sorties de classe, et a emmené de nombreuses générations d'élèves, certains dans les Alpes et les Pyrénées. Investie dans le tissu associatif de la commune, elle a animé une association de danse bretonne avec son mari aujourd'hui disparu. Retraitée, elle continue ses activités de bénévole avec des malades d'Alzheimer, elle a aussi participé à la fabrication d'un château d'eau au Sénégal.

Le second citoyen à l'honneur au cours de cette cérémonie des voeux 2016 fut Michel Beaudron. Il est le président de l'association d'accompagnement scolaire Point-Virgule. "Une reconnaissance partagée avec tous les bénévoles" a lancé ce citoyen modèle qui recherche souvent des nouveaux membres.

40 enfants sont pris en charge dans les cinq écoles de Pornichet par l'association qui vient d'obtenir l'agrément CLAS (Contrat local d'accompagnement à la scolarité).

Article mis à jour le 11 janvier 2016.

Auteur : JC LB | 09/01/2016 | 11 commentaires
Article précédent : « Gendarmerie maritime : La ville répond à l'opposition »
Article suivant : « Pornichet Conseil municipal : L’ancienne gendarmerie maritime vendue »

Vos commentaires

#1 - Le 10 janvier 2016 à 14h41 par critique
# Une carte de vœux spéciale pour son homologue nazairien
L'intervention de JCP était à pleurer ou à pisser de rire.
Dans chaque réunion du conseil ou du bureau communautaire et des autres commissions il fait des votes d’allégeance à la CARENE (voir les délibérations http://www.agglo-carene.fr/08288816/0/fiche___pagelibre/&RH=CONN_DELIlB) ou fait de l'opposition pour exister mais vote favorablement les textes proposés mêmes s'ils sont en contradiction avec ce qu'il clame haut et fort (impôts sur les entreprises et sur les commerçants)
Monsieur Samzun a pris la dimension de son interlocuteur Pornichétin et avance ses pions petit à petit. C'est la différence entre une bête politique et un qui s'y croit.
Évoquons maintenant Monsieur Métaireau, c'est oublier bien vite ce qu'il disait dans « la Baule + » je ne suis pas prêt à suivre JCP dans ses rêves.
La politique est vraiment un monde compliqué avec de nombreux faux culs
#2 - Le 10 janvier 2016 à 16h13 par critique
Bien avant les élection monsieur Pelleteur avait pris position avec des formes pour rester dans la CARENE.
Il reste sur la même ligne mais ne devrait pas prétexter un problème financier car Monsieur Métaireau avait affirmé en son temps que CAP ATLANTIQUE pouvait absorber financièrement cette intégration. Les services financiers de CAP sont sur la même ligne.
Où est la vérité ? Serait ce un problème d'égo ou plus simplement un problème politique ?
#3 - Le 12 janvier 2016 à 10h15 par Lemere
@ Critique

Il ne faut pas confondre rêve et réalité.
En son temps M. Belliot disait , il n'y aura pas de problème financier, car la venue de Pornichet permettra à CAP de payer ce que demandera la CARENE. Sauf qu'il ne savait pas ce que la CARENE demanderait, donc il rêvait, aveuglé qu'il était par son pseudo référendum.

Du coup, M. Metaireau lui bient encré dans la réalité, à toujours laissé ce bémol en suspend. Prêt à prendre Pornichet dans CAP , à condition que cela ne coûte pas un sous. La réalité qui stoppe tout rêve.

Il ne s'agit plus d'égo, puisque Robert Belliot s'est fait proprement éjecté.
Il s'agit bien de politique, au sens noble du terme, puisque l'assemblée constituée d'élus, débat maintenant sainement des choix qui relèvent de la chose publique et non plus d'égos surdimensionnés.

Je ne suis pas choqué, que M. Pelleteur joue à fond cette carte du débat, c'est le contraire qui me déplairait.
#4 - Le 12 janvier 2016 à 10h17 par Lemere
@ la rédaction

Pourquoi devons-nous subir la carte de voeux de la majorité municipale de Trignac sur le site consacré à Pornichet ?

Rédaction

Tout simplement parce que la Ville de Trignac a payé de la publicité pour présenter ses voeux sur plusieurs sites du groupe mediaweb.
L'an dernier la municipalité de La Turballe avait aussi communiqué sur plusieurs sites MW.
#5 - Le 12 janvier 2016 à 10h57 par constat
Les vices présidents de la carène brillaient par leurs absences , c'est dur pour son égo!!
#6 - Le 12 janvier 2016 à 14h39 par Lemere
@ Redaction

Et bien, je pense que les Trignacais vont être contents de savoir que leur maire paye pour offri ses voeux au-delà de la commune. A moins qu'il ( M. Pelon) ait des visées extra-territoriales !
Y'a des élus qui ne réfléchissent pas beaucoup quand il s'agit de dépenser l'argent de leurs administrés. Même si je ne doute pas que MediaWeb soit raisonnable.
#7 - Le 12 janvier 2016 à 14h43 par Bizarre
@ constat...

Vous oubliez de précisez que le Président de CAP et sa vice présidente au tourisme (homologue de M. PELLETEUR) étaient présents malgré le discours et des positions connues...

Comme quoi l'ambiance est plutôt bonne...
#8 - Le 13 janvier 2016 à 01h12 par nom, Pornichet
lemere, en quoi ça vous deplait cette carte de voeux de Trignac ? C'est parce que la couleur politique de cette ville ne vous plaît pas ? C'est de l'intolérance pure !
#9 - Le 13 janvier 2016 à 10h09 par leparoux
Bizarre: Vous portez bien votre pseudo. En effet "constat" parle des vices présidents de la Carene et non de ceux de CAP effectivement présents.
#10 - Le 13 janvier 2016 à 19h03 par Lemere
@ nom

Je ne connais pas le maire de Trignac, cela aurait été celui de St nazaire que je ne tiendrai pas un autre langage. Je suis passé á coté des voeux du Pouliguen de 2015, mais j aurai eu la meme reaction.
Donc cher nom, ne criez pas a l' intolérance, en ce moment d autres combats contre l'intolérance méritent votre energie.
#11 - Le 15 janvier 2016 à 09h12 par Impuissant
Mr le Maire a oublié de remettre la médaille d'honneur de l'Agenda 21 à son Mentor Mr Beaurepaire
Celui qui se dit impuissant devant les promoteurs et les particuliers qui coupent des chênes cinquantenaires( article OF)
Il se fout de qui ??
C'est bien lui, Adjoint de l'urbanisme qui a donné son accord pour les plans du lotissement des Redonné 2 ,donnant le droit au promoteur de lotir dans les parties boisées
Ensuite il peut bloquer le certificat de conformité si les arbres sont coupés par les particuliers
Une balade a faire au Redonné2, il y a des souches qui n'ont pas été arrachées et des chênes scalpés qui vont crevés d'ici deux ans ,après que le certificat de conformité soit donné

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter