Pornichet Infos

XIIIe Pornizhan Ar Fest

Pour sa XIIIe édition, cercles celtiques, bagad et jeux bretons feront de nouveau vibrer la Place du Marché. Les associations locales animeront un village gastronomique. La journée se terminera classiquement par un fest-noz

Le 12 juillet sera breton à Pornichet.

16 h 00, la place du Marché sera un terrain de jeu privilégié pour ceux et celles qui voudraient s'essayer aux jeux de force, comme le lever d'essieu ou le lancer de bottes de paille, aux jeux collectifs, comme le tir à la corde. Des jeux d'adresse seront également présentés par  l'association La Jaupitre tout au long de l'après-midi et de la soirée. La Maison des jeux de Nantes proposera aussi différents jeux de table et d’adresse, et notamment des jeux de quilles. Les différents stands du village gastronomique, animé par des associations, régaleront les visiteurs de nombreuses victuailles aux accents bretons

16 h 30, un défilé partira de l'Hôtel de Ville, avec
le Bagad Hiviz Bro d’Hennebont promu cette année bagad de 3e catégorie
La Javelle d‘Ancenis cercle celtique revêt depuis 50 ans le costume traditionnel de ville porté ainsi que le costume de campagne de fin du XIXe siècle, pour transmettre avec fierté les traditions dansées et chantées du Pays d'Ancenis
Beajerien An Dans de Pornichet, réelle symbiose entre musique traditionnelle celte et culture bretonne, est un groupe pornichétin qui fait partager son amour des danses d’ici et notamment celles des paludiers.

17 h 15, place au spectacle avec le concert du Bagad Hiviz Bro d’Hennebont et les démonstrations de danses traditionnelles des cercles celtiques d’Ancenis et de Pornichet.

19 h 15, initiation aux danses du fest-noz, animée par La Javelle d’Ancenis et avec la participation des danseurs de Beajerien An Dans de Pornichet pour participer au fest-noz du soir.

21 h 50, le trio Roblin-Evain-Badeau, (Benoit Roblin vielliste du Berry, Thomas Badeau clarinettiste breton et Julien Evain accordéoniste) explorera les répertoires bretons berrichons et vendéens pour animer la place du Marché jusqu'au feu d'artifice, tiré depuis le port d'échouage vers 23 h 00. La fête reprendra ses droits dès

23 h 15 avec Carré Manchot, bretonne.Ce groupe phare de la musique traditionnelle bretonne écume avec les fest-noz depuis plus de 25 ans. Yannig Alory (flûte traversière en bois), Yann-Loïc Joly (accordéon diatonique) et Gilbert Le Pennec (guitare), rejoints en 2007 par Loïc Bléjean (uilleann pipes, low whistles) et en 2013 par le chanteur Patrick Marie sont des virtuoses. Leur énergie débordante les a menés sur les scènes des quatre coins de la Bretagne, mais aussi à travers le monde jusqu'au Turkmenistan. Ce groupe demeure l’un des groupes de Fest-noz les plus réputés et surtout les plus endiablés.

Informations public :

Office du tourisme de Pornichet
Tél. : 02.40.61.33.33
www.pornichet.fr

Programe

16 h 00 –  Ouverture du village restauration et des jeux bretons (La Jaupitre et Maison des Jeux)
16 h 15 – Jeu collectif (La Jaupître)
16 h 30  - Défilé à partir de l'Hôtel de Ville avec le Bagad Hiviz Bro d’Hennebont et les cercles celtiques  La Javelle d’Ancenis et  Beajerien An Dans de Pornichet
17 h 15 - Concert du Bagad Hiviz Bro d’Hennebont
18 h 00 –  Spectacle de danses traditionnelles de Beajerien An Dans de Pornichet
18 h 30 –  Jeu collectif (La Jaupître)
18 h 40 – Spectacle de danses traditionnelles de La Javelle d’Ancenis
19 h 00 –  Jeu collectif (La Jaupître)
19 h 15 – 19h55 : Initiation aux danses du fest noz
19 h 55 –  Jeu collectif (La Jaupître)
20 h 10 –  Spectacle de danse de la Javelle d’Ancenis
20 h 40 – Jeu collectif (La Jaupître)
21 h 00 – Concert du Bagad Hiviz Bro d’Hennebont
21 h 40 –  Jeu collectif (La Jaupître)
21 h 50 – Fest-Noz avec le Trio Roblin Evain Badeau
23 h 00 – Feu d’artifice vers le port d'échouage
23 h 15 – Concert de Carré Manchot

Toute la journée, village gastronomique avec les associations de Pornichet
(grillades, moules, crêpes-galettes, gâteaux bretons…)

03/07/2015 | 16 commentaires
Article précédent : « Animations du 13 au 19 juillet »
Article suivant : « La Mairie annonce un bel été pour les papillons et un ciel bleu en septembre »

Vos commentaires

#1 - Le 05 juillet 2015 à 22h02 par malin, Pornichet
Et pour les dégradations commises par ces fêlés de "bretons" on fait quoi ? panneaux volés ou dégradés, ces types sont vraiment des abrutis !
#2 - Le 12 juillet 2015 à 09h53 par Dominique
Malin

Si les bretons vous indisposent, il existe quantités de départements en France ou vous ne serez pas indisposé par leur présence :)
#3 - Le 12 juillet 2015 à 17h41 par pasmalin
# malin
En bretagne il ne pleut que sur les cons!!vous devez être trempé assez souvent, dommage que les bretons ne mettent pas des pancartes (interdit aux cons) en breton si possible!!

***
Nous conservons votre commentaire insultant, que Malin nous pardonne, pour la seule citation et pour une variante "et des fois un petit peu sur les autres aussi".
En attendant Bretagne et Bretons méritent une majuscule, en français au moins.
Nous vous conseillons la courtoisie pour vos prochaines leçons de culture bretonne et vous souhaitons un bel été.
Le Modérateur
#4 - Le 14 juillet 2015 à 01h28 par malin, Pornichet
A dominique : il me semble que c'est plutôt l'inverse en ce qui concerne la Loire Atlantique, la présence de ceux qui ne se considerent pas "bretons" dans ce département à l'air de beaucoup vous déranger pour que vous et vos "confrères" soit disant "bretons" en arriviez à dégrader le matériel public !
#5 - Le 14 juillet 2015 à 18h06 par oxymore
fête bretonne
même un enterrement est plus convivial qu'une réunion bretonnante
#6 - Le 14 juillet 2015 à 19h30 par Dominique
Très cher malin

Révisez un peu votre histoire de France:
Le 30 juin 1941, un décret du gouvernement de Vichy créa des régions économiques en regroupant certains départements entre eux. Au grand dam des élus du département, la Loire-Atlantique ne fut pas intégrée dans la région de Rennes (qui correspondait d'ailleurs à l'actuelle région Bretagne), mais dans celle d'Angers (dont les limites incluaient le territoire de l'actuelle région des Pays de la Loire).
La majorité des habitants du département sont donc de souche et de culture Bretonne.
Les brassages de population on fait qu'aujourd'hui ils vivent aux cotés d'apatrides, tels que vous sans doutes, n'ayant aucune idée de leurs origines, et qui critiquent les Bretons, les Normands, les Corses, les Basques,les Berrichons, les Auvergnats, les Alsaciens, les Savoyards, ... etc...
En fait en tant qu'individu vous ne m'indisposez pas, c'est l'agressivité de vos propos qui m'interpelle et qui me gène.
Avoir une identité culturelle c'est important,c'est bien de se sentir à sa place quelque part, mais cela doit vous être étranger ?

Souriez, soyez heureux, vous vous trouvez dans la région des galettes, des crêpes,du Chouchen, du cidre, c'est l'été, il fait beau, ouvrez-vous au monde, soyez Zen (cela évite les problèmes de transit):) Bises
#7 - Le 15 juillet 2015 à 08h32 par approbation, Pornichet
Je suis parfaitement d'accord avec Dominique.

Que Malin apprenne à se comporter en citoyen civilisé.

Quelle tristesse de se tirer sans cesse dans les pattes !

La Bretagne n'est elle pas magnifique ? Vive les Bretons et les chapeaux ronds !
#8 - Le 15 juillet 2015 à 11h33 par Lemere
********

Et après, on s'étonnera qu'il y ait tant de conflits ehtniques!

Malin ne l'est pas dans sa façon de s'exprimer. Mais les façons de Dominique et de Pas Malin, ne valent guère mieux.

Ce que j'en dis :

" Mourir pour un drapeau, c'est déjà c.., mais si en plus il y a une multitude de drapeaux..."

" Et une fois les régions autonomes ou indépendantes, on fait quoi ? Des lieux-dits indépendants, des communes libres". Tout cela sent le repli sur soi.

Il faut bien nommer les lieux pour se repérer lors de ses déplacements nécessaires à la rencontre de l'autre ou à sa propre survie.
Mais associer sa personnalité à un lieu, c'est oublier que nous venons tous du même berceau, et que les lieux ne nous appartiennent pas, pas plus que la culture qui a pu s'y développer.

Nommer apatride, une personne, sous prétexte qu'elle ne sentirait pas d'une région ou d'une autre, c'est un comble. Quand on sait, que bien des extrémistes, qu'ils soient Bretons ou d'ailleurs, refusent la notion de patrie.

L'histoire contemporaine écrite ne fait pas tout. Regardez ce qu'elle donne entre Sémites d'Israel et de Palestine.

Oublions, un instant nos racines "historiques" qui nous bloquent et nous empêchent de voir que nous ne sommes que des êtres humains semblables à tous les autres, sans distinction de nation, de couleur, de religion.

"Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace..."

************

Imagine
Paroles de John Lennon
Traduction en français

Imagine there's no countries,
Imagine qu'il n'y a aucun pays,
It isn't hard to do,
Ce n'est pas dur à faire,
Nothing to kill or die for,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,

No religion too,
Aucune religion non plus,

Imagine all the people,
Imagine tous les gens,

Living life in peace...
Vivant leurs vies en paix...

sur http://www.lacoccinelle.net/243444.html#0EiZUphFKw5H1s70.99

Nous n'avons pas trouvé de traduction en breton
Qui nous l'enverra ? :)

Cordialement

La Rédac
#9 - Le 15 juillet 2015 à 16h44 par Dominique
Lemere

Les "racines historiques" ne bloquent rien du tout.
Ici il n'est pas question de politique mais de culture.
"malin" considère les Bretons comme des abrutis et des fêlés parce qu'à l'occasion de Pornizhan Ar Fest, il craint des actes de vandalismes qui,d'après lui, seront obligatoirement commis par des Bretons. Quelle est cette façon de voir les choses ?
Si il y a des conflits dans le monde c'est uniquement du fait d'individus de cet acabit, qui se considérant comme d'éternelles victimes se montrent agressifs.
Malin, Lemere, le mois prochain aura lieu le festival interceltique de Lorient, faites y un tour, vous pourrez constater de visu que les Bretons ne se replient pas sur eux-même, mais qu'ils sont ouverts à une culture universelle, basée, entre autre, sur la danse, la musique, et la poésie.
Pour moi fin de la polémique:

Brizh diod hag a oar tevel ouzh un den fur a zo heñvel :)
#10 - Le 15 juillet 2015 à 22h23 par malin, Pornichet
Faux, archi faux, je n'ai jamais considéré les Bretons comme des abrutis, je considère les "bretons", ceux qui dégradent le matériel public, effectivement comme des abrutis, au nom d'un "combat" d'un autre âge qui me fait penser à hitler avec les sudetes ou plus récemment à poutine avec l'Ukraine. .. mais apparemment c'est ce que certains "bretons" veulent ... vous en faites partie dominique ?
#11 - Le 15 juillet 2015 à 22h29 par malin, Pornichet
A dominique étant de racine angevine, je demande aux polonais, siciliens de re-rejoindre l'Anjou pays d'extrême douceur chanté par Joachim du Bellay !
#12 - Le 15 juillet 2015 à 23h17 par malin, Pornichet
Dominique, contrairement à ce que vous pensez j'aime bien la culture bretonne et je suis ravi d'aller au festival inter celtique de Lorient mais je n'aime pas les extrémistes qui imposent leur point de vue !
#13 - Le 16 juillet 2015 à 14h18 par Lemere
A Dominique

Désolé, mais c'est vous qui avez mis le débat au niveau politique, je vous cite :
"Le 30 juin 1941, un décret du gouvernement de Vichy ..."

Alors, oui culturels sont la gastronomie, la musique,la danse, la littérature (VO et VF)

Mais non, ne sont pas culturels :la double toponymie, le rattachement d'un territoire à un autre d'un point de vue administratif, une assemblée ayant pouvoir de décision au titre d'un passé ou d'une culture, et ....un drapeau.

Il est temps, que les minorités , bruyantes parfois et aux tentations d'extrémismes ne soient plus les seules à s'exprimer. Quand je lis sur un site "bretonnant" que "70% de ceux en Loire-Atlantique et parce qu'ils y sont nés sont Bretons", désolé mais là, ça commence à faire peur.Car que vont-ils faire des 30% ? Et moi qui y suis né, je n'ai aucun désir de voir une Bretagne indépendante à l'heure ou le bon sens devrait nous faire avant tout sentir Européen.

Alors une suggestion, lors du prochain Pornizhan Ar Fest, que soit accolés aux drapeaux Bretons, des drapeaux Européens.
Qu'en pensez-vous Dominique?
#14 - Le 16 juillet 2015 à 15h07 par Toto
Bonjour bonjour.
pour ceux qui desteste le bruit et la fête, pour ceux qui condamnent les animations parce que une très petite minorité sont des imbéciles ou au pire des voyoux....
allez vivre au confin de PERDU LAND, là où il ne se passe rien, là où il n'y a pas d'enfants, là où les habitants se couchent à 19h, là où nos anciens meurent seuls et sans amis....

amicalement. ...
#15 - Le 16 juillet 2015 à 20h40 par malin, Pornichet
À toto : mes commentaires n'ont strictement rien à voir avec la fête bretonne de ce WE à Pornichet qui, j'espère continuera l'année prochaine !
#16 - Le 26 juillet 2015 à 12h50 par malin, Pornichet
Encore un petit coup sur ces fêlés de "bretons" qui n'ont rien d'autre à faire que s'attaquer lâchement à des panneaux Pornichet qui ont le malheur d'en côtoyer d'autres imposés aux pornichetains par le maire précédent !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter