Pornichet Infos

Yves Métaireau : Pornichet ne pourra pas quitter la CARENE

Lors de l’assemblée générale de l'association La Baule environnement la question de l’adhésion de Pornichet à Cap Atlantique a été posée et Yves Métaireau y a répondu sans faire dans la langue de bois. Extraits.

« Robert Belliot est un homme courageux, il a de grosses difficultés avec la CARENE. Mais le règlement pour sortir est le suivant :
1- accord de Joël Batteux Président de la CARENE,
2- accord du conseil communautaire de la CARENE,
3- vote des communes de la CARENE.
Jamais il n’aura la permission de sortir tant que Joël Batteux sera là.  La réforme fiscale a changé la donne avec la taxe d’habitation calculée en fonction de la valeur locative moyenne, c’est une mane importante et la CARENE ne peut laisser sortir Pornichet. On est plus libéraux que d’autres, du temps de Lambert on l'a laissé sortir. Je regrette que mon collègue de Saint-Nazaire ne fasse pas preuve de hauteur d’esprit.
Nous allons créer un Sivom avec Le Pouliguen et Pornichet pour gérer la plage. »
dit il à défaut d’accueillir Pornichet dans Cap.

Ou Robert Belliot connaissait les difficultés avant le référendum et dans ce cas personne ne comprendra qu’il se soit lancé dans cette aventure avec les soutiens de Christophe Priou et de Yves Métaireau. Ou il a écouté un peu naïvement les conseils de son entourage politique et dans tous les cas de figure il risque d’être le perdant de cette stratégie pour le moins hasardeuse.
 

Auteur : JBR | 04/08/2012 | 10 commentaires
Article précédent : « La Réflexion… avant l’action ? »
Article suivant : « Démission de Anne Catherine Roudeix, la Ville répond »

Vos commentaires

#1 - Le 05 août 2012 à 13h19 par Abraham Lincoln, Pornichet
A la gloire de M. Belliot, maire de Pornichet
Dans un document distribué dans les boites aux lettres de Pornichet intitulé "2008-2012 Pornichet avance..." M. Belliot vante son bilan à mi-mandat.
2 millions € de dépenses sociales : Faux
24 terrains libres à batir en primo-accession : Faux
10% d'espaces boisés classés en plus : Faux
2% de baisse des impôts locaux en 2012 : Faux
4 conseils de quartiers : inopérants
15471 utilisateurs des navettes gratuites : invérifiable
1 nouveau complexe d'affaires : sans affaires
Baisse de 35% des ivresses publiques et manifestes : sans effet social !
Toute cette brochure onéreuse en milliers d'exemplaires payés par les contribuables, pour montrer que l'équipe municipale avance dans la transparence, Faux.
Nous n'avons le droit, nous, Pornichétins, qu'à une illusion d'activités dont personne ne peut être raisonnablement le dindon de la farce.
10 ans d'endettement de la commune, c'est le bilan que nous avons devant nous.
22 millions de dépenses sans retour, manque cruel de logements sociaux pour les jeunes pornichétins, un environnement patrimonial et environnemental ignoré, un port d'échouage envasé, une commune isolée sur la plan intercommunal.
Des promesses dont la crédibilité laisse un doute. Une volonté du maire omnipotente sans commune mesure avec la réalité.
<< On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. >> Abraham Lincoln
#2 - Le 05 août 2012 à 18h30 par Sabarots Joël
Quelle analyse tardive des conditions de retrait de Pornichet de la CARENE, ou, plus simplement, le coup de pied **modérateur**du voisin de la Baie!
Un SIVOM, pour gérer la plage (mais pas le remblai)ne peut occulter cette saillie bauloise.
Quant aux arguties sur la Taxe d'Habitation Communautaire (neutre, par rapport à la réforme de la Taxe Professionnelle) et sur l'exeat accordé à J. Lambert, en 2002, cela ne tient pas la marée!
Le 12 août, la municipalité pornichétine sera autorisée à jouer aux billes, et le pique-nique "géant" l'ignorera : il faut savoir tenir son rang!
JS
#3 - Le 05 août 2012 à 19h04 par totobreizh, Pornichet
Yves Métaireau est réaliste !!!!
Il sait très bien que l'intérêt des communes de Cap Atlantique et de la Carene est de travailler ensemble dans la complémentarité pour le développement du Nord de la Loire Atlantique.
Mais not' bon Maire... Mr Belliot.....ni voit que du feu !!!!
Il s'est cru investi d'une mission de conquête de la Mairie de St Nazaire il y a dèjà quelques temps !!!afin de devenir le Leader du secteur !!!!
***Modérateur***
Même ses pseudos amis politiques le savent....et ils ne se cachent pas de le dire!!!
***Modérateur***
Si c'est vrai... tout est dit !!!
#4 - Le 06 août 2012 à 12h56 par Pichon
Il est regrettable que ce soit seulement maintenant que M. Metaireau retrouve le pragmatisme qui aurait dû prévaloir à l'initiative de M. Belliot.
Sans son soutien et celui de M. Priou, nul doute que l'équipe en place ne se serait pas lancé dans cette aventure. Hors ils étaient plus à même que le jeune en politique qu' est notre maire, que d'anticiper ce qu' il adviendrait de ce projet.
Et ils auraient dû le mettre en garde.

Tout cela pour ça, pourrait-on conclure, si ce n'était le coût économique et le coût en déficit d'image de Pornichet et de ses habitants bien au delà de la seule presqu'île .

Espérons que la leçon soit retenue.
#5 - Le 06 août 2012 à 18h23 par marcel
M. Métaireau a-t-il ôté son soutien à M. Belliot ?
Non
M. Métaireau dit-il que Pornichet ne pourra pas sortir de la Carène ?
Non, il dit que M. Batteux ne donnera pas son accord.
M. Métaireau est-il donc un imbécile d'avoir soutenu M. Belliot ?
Non plus.
M. Batteux n'est pas le seul décisionnaire dans cette affaire, tout président de la Carène qu'il est.

On parie que tout ceci n'aura même pas besoin de se terminer au tribunal administratif et que M. Batteux sera contraint d'ouvrir les yeux ?
#6 - Le 07 août 2012 à 12h30 par Redac
Pour Patounet et Cavaro

Les commentaires sont ouverts pour échanger des idées et des avis.
Commenter ne vous donne pas le droit d'insulter les journalistes.
Commenter ne vous donne pas le droit d'exiger la publication de vos insultes.
Le premier droit du modérateur est … de modérer, par exemple d'ôter les insultes, ou de bloquer les commentaires.
C'est certes de l'interprétation, mais c'est le jeu ma bonne Lucette !

Mais merci pour la remarque sur l'orthographe d'un nom. Nous avons corrigé.

La rédac
#7 - Le 07 août 2012 à 16h12 par marcel
Magique !
Disparu ce matin réapparu cet après-midi votre article.
Des bugs ou des remords ?

**************************************************
Ni bugs, ni remords,
une interrogation plus poussée trouvait l'article en ... 20e position. Il y est resté en effet, pendant quelques heures.
Rassurez-vous, il n'a pas été "éteint". Le voici rétabli à "sa" place.
Pas de "magie" là-dedans, juste une fausse manip. de mise en ligne, ça arrive quelquefois, si on s'endort sur une une touche de clavier. Oups !

Et merci de consulter le site plusieurs fois par jour :)
La rédac
#8 - Le 08 août 2012 à 15h48 par Cavaro
Mettre en doute votre objectivité et dénoncer le caractère manipulateur de vos écrits est une insulte ?

Rédaction : Mettre en doute les faits relatés par un journaliste présent dans une réunion, peut être considéré comme une insulte en effet. La manipulation est dans votre esprit, pas dans nos intentions

Quand on écrit avec un ton polémique, il faut s'attendre à une contradiction tout aussi musclée.

Rédaction :Tout à fait, pas de problème avec cela non plus, mais la politesse est utile dans les échanges et vous l'avez oubliée, vous et Patounet.

Seriez-vous petit joueur M. JBR ?

Rédaction : C'est votre avis, (et cela pourrait passer pour une insulte pour notre modérateur).

Je redis que vos choix sémantiques sont révélateurs d'un projet que vous refusez sans doute d'assumer publiquement.

Rédaction : Et quels seraient-ils ces choix et surtout ce projet ? N'hésitez pas à en informer nos lecteurs, ils seront peut-être heureux de connaître nos desseins.

Je dis aussi que votre attitude de Belliot-bashing systématique devient lassante.

Rédaction : Pas de Belliot-bashing attitude non plus.
Vous vous méprenez aussi sur ce sujet mais nous notons vos choix
sémantiques puisque le sujet vous intéresse, le péjoratif en effet semble
être votre domaine.
Nous vous le laissons, ce n'est pas notre champ.
#9 - Le 10 août 2012 à 18h39 par J.B, Pornichet
Quand on finira-t-on avec ce dilème , PACA ou CARENE ?
= l'attitude sinusoidale de yves Métaireau, un coup je soutiens, un coup je ne soutiens Pas..La raideur de Joel Batteux qui est bien connue, est-elle simplement un prétexte, ou tout bonnement une façon de ne pas prendre position et de renvoyer Robert Belliot dans ses foyers.
= Il y a des mots qui rappellent de mauvais souvenirs. SIVOM par exemple. On pourrait interprèter cette proposition comme une fuite en avant...
=Quant à R. Belliot, c'est manifestement un débat qui le dépasse. Laissons- le sur sa petite planète...
= Ne pourrait-on pas revenir aux fondamentaux. J'ai en mémoire une photo des 3 qui en appelaient à une intercommunalité entre Loire et Vilaine. Ne serait- ce pas plus simple ???
#10 - Le 13 août 2012 à 09h39 par Lemere
Quand on constate le manque de coordination entre les deux communes de La Baule et Pornichet, comment peut-on imaginer que ce couple puisse fonctionner correctement ?

L'exemple de ce week-end, qui aurait dû marquer fortement l'identité de la baie, aura été un fiasco, et ce malgré le monde attiré par ce qui aurait dû être une grande fête commune.

Mais on a mégoté, et on a préféré faire du chacun chez soi et du soupoudrage. Le mondial des billes à Pornichet, las oirée DJ sur La Baule. Le feu d'artifice sur La Baule, et de la communication désastreuse des deux cotés. Seuls quelques restaurateurs de la plage on bien voulu jouer le jeu le dimanche, mais certains ont un tantinet abuser de la situation ( des salades à plus de 20 euros !). D'autres, voir La Baule infos, se plaignant même qu'on ne leur laisse pas faire leur travail le samedi soir !
Quand à une franche camaraderie entre les deux communes, il suffit de lire les commentaires de certains Baulois sur le même site, pour comprendre que , hors du Baulois, point de salut.
Comme dit la chanson, " encore heureux qu'il ait fait beau..."

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter