Pornichet Infos

BONNE ANNEE 2010 !

Toute l'équipe municipale a souhaité ses meilleurs voeux à tous les agents municipaux, lundi et à toutes les associations, mercredi.

La tradition des voeux, un sujet que Didier Cressot, directeur des services, connaît bien. En effet son allocution à l'intention du personnel municipal  a été fort explicite. Du latin chrétien tradere, pour exprimer la volonté de la municipalité de transmettre, poursuivre et faire évoluer les projets pornichétins. L'éthymologie, une passion que Mr Cressot a choisi de partager avec les agents pour donner une allure de jeux intellectuels, jeux de mots qui, ajoute Didier Cressot : «   Si on en revient au latin traditio, fait ressortir l'idée de la communication, la vraie, celle du dialogue, des messages pour partager des valeurs réelles, pas cette frénésie de communication qui passe par internet, les blogs, cette chimérie des illusions perdues, où, le seul sens valable est le traitement thérapeutique ». Discours vrai et original loin des consuméristes et autres gageures virtuelles.

Quant aux déclarations, d'une forme plus traditionnelle, émises par le premier magistrat, elles tentent, aussi bien pendant la cérémonie des voeux au personnel municipal qu'aux voeux des associations, à rassurer les pornichétins sur l'avenir de leur ville.

Robert Belliot, devant son maigre public, tout juste 130 personnes, soumet quelques projets d'embauche, par la reprise de l'hôtel Maeva par le groupe Océania, la thalasso du château des Tourelles avec 108 emplois, dont 58 à pourvoir ( les autres postes étant réservés au personnel de la thalasso de La Baule-les-Pins qui fermerait ses portes ). « La cartographie des 10 années à venir est prometteuse. Il vaut mieux attirer les entreprises pour créer des emplois et faire venir les gens, que construire beaucoup et que les logement soient vides ».

2010, sera marquée par une politique de développement durable, avec le démarrage de l'agenda 21 sur Pornichet, il comporte différentes actions comme la réduction de l'éclairage, le recyclage du papier usagé de la Mairie, l'équipement de plaques photovoltaïques sur les bâtiments publiques, l'utilisation de véhicules municipaux électriques.

2010 sera l'année d'une nouvelle politique sportive. Tout d'abord les Assises du sport le mardi 12 janvier, un grand rendez-vous avec tous les sportifs pornichétins, une vraie concertation pour pouvoir élaborer un projet correspondant aux besoins réels des licenciés : «  La pratique d'un sport est un gage de santé, que je vous souhaite à tous, solidarité, esprit d'équipe et réussite pour tous ! ».
Un seul regret pour toutes les associations qui ont fait l'honneur d'assister à cette cérémonie des voeux de la municipalité, Monsieur le Maire n'a jamais évoqué les associations dans son interlocution. Dommage !

Les cérémonies des voeux, une occasion de remettre deux médailles de la ville. L'une à Hervé Aubry, skipper, sportif de haut niveau entre mer et montagne, toujours prêt à relever tous les défis. Parmi les 85 participants de la Transat 6,50, il est arrivé à Bahia, le 25 octobre, en 15e position. Le navigateur pornichétin est étonné de toute cette énergie transmise par les pornichétins et très content du soutien de la municipalité et de tous.
L'autre médaille de la ville a été remise à Benjamin Guillard, comédien, scénariste et réalisateur. Il a tourné son premier court-métrage à Pornichet avec Olivier Saladin et François Morel «  Looking for Steven Spielberg ». Son prochain long métrage «  Les jolies » sera également tourné à Pornichet.

 

Auteur : Caroline Mahé | 07/01/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Rétrospective Que nous reste t-il des années 2004 à 2009 ? »
Article suivant : « TLPE Taxe Locale Publicité Extérieure ça grogne chez les moyens et gros communicants ! »

Vos commentaires

#1 - Le 08 janvier 2010 à 15h58 par Assez
Quelle suffisance chez ce Môssieur!

Chimère : abstraction, billevesée, fantaisie, fiction, illusion, imagination, invention, irréalité, mirage, monstre, rêve, songe, utopie, vision.

Je ne vois pas en quoi les blogs et autres sites internet relèvent de cette définition.

Par ailleurs avez-vous vu le dernier commentaire sur le Poulpe qui dit :

tout comme moi vous avez du recevoir un Flyer "Les Assises du Sport".

Cet anodin et petit mais luxeux bout de papier, réflète toute la POLITIQUE de R. Belliot, et que l'on peut résumer ainsi:

POLITIQUE :
- De Communication et toujours communication et seulement communication. On peut associer ce flyer à un tract commercial.
- D'Usage de moyens vieillots (papier glacé)
- De Méthode non écologique. Papier !
- De Contradiction: Les panneaux lumineux en entrée de ville devaient suffire.
- De Clientélisme : On va offrir des cadeaux ( si, si c'est sur le flyer).
- Réductrice : La politique de Belliot en matière de culture se limite à associer une expo-photo lors d'un pot de l'amitiés (voir flyer).
- De Mise à mal de la santé publique : Gageons que le verre de l'amitié sera plein d'alcool(1), si décriée par not' bon maire.
-Dispendieuse : TOUT le monde est invité ; "ENTREE LIBRE SANS RESERVATION"(On rase gratis).
-Dangereuse : Que va-t-il se passer si TOUT Pornichet s'y rend ?
-Inutile : Le but est de "découvrir ensemble les pratiques, les clubs, les envies" (SIC). Je croyais que le questionnaire préalablement envoyé avait cet objectif! Quel besoin de rassembler tout le monde pour un dépouillement?
-Grandiloquente :
"ASSISES"...laisse entendre qu'on va construire, alors que le tract ne parle que de découvrir. Débat , forum, auraient été suffisant.La montagne risque d'accoucher d'une souris.
-Discriminatoire : en effet, ceux qui refusent des pubs dans leur boite aux lettres, n'ont pas connaissance de cette invitation.Si se présentent plus de personnes que ne peut en accepter la salle, comment M. Belliot va-t-il faire le choix?

Alors sauf à vouloir créer des emplois dans le monde de l'imprimerie, ou à vouloir transformer Quai des Arts en surface commerciale, rien ne justifie une telle débauche de PUBLICITE. Peut-être Decathlon en est-il le sponsor?

Pour mettre à mal cette "pub", donnons rendez-vous le MARDI 12 JANVIER 18H à Quai des Arts.
A défaut d'y entendre quelque chose de nouveau, de voir se dessiner une vraie politique du sport sur Pornichet, on pourra si on fait partie des chanceux avoir un cadeau et boire un verre(1).
Après 18H , les enfants sont dispos, et concernés par le sport et la politique qui va gérer leur futur, qu'ils vous accompagnent, ils pourront tirer une leçon sur l'(in)organisation. Profitons de cette aubaine pour associer les habitants des communes voisines, pour faire valoir l'intercommunalité sportive, puisque devrait être présent un comité départementale.

Qu'on se le dise , on rase gratis.
LE 12 JANVIER à 18H à QUAI DES ARTS

(1) L'abus d'alcool est dangereux, limitez votre consommation.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter