Pornichet Infos

Circulation, concentration, pollution. Démonstration réussie

Ce jeudi après midi, c'était 15 août à Pornichet. En Juillet.
Avec les Rencarts, les Rollers, et les autres manifestations la circulation habituelle peut être modifiée et même perturbée. C’est plutôt en soirée.
Mais cet après-midi, dès 14 heures, c'était « tout le monde en ville et que ça fume ! »
Il ne faisait pas bon être un bébé en poussette à respirer les gaz d'échappement, une vieille dame à traverser la rue ou un artisan à circuler pour un dépannage urgent. C’était Paris à 18 heures, les automobilistes étaient de mauvaise humeur dans « l'embouteillage » crée avenue de Gaulle notamment.
La mairie avait décidé une journée sans voitures.
Le remblai  était  interdit à la circulation automobile, et toutes les rues y menant soigneusement fermées. De jeunes gens d'une patience admirable, gardaient les barrières, et filtraient les passages,ravitaillés en eau et en glaces par leurs camarades qui circulaient à vélo.
 
Ca paraissait une bonne idée, au départ, d'offrir le remblai aux piétons,
L'enfer est souvent pavé de bonnes intentions.
Rendez vous le 12 Aout pour un second essai
15/07/2010 | 5 commentaires
Article précédent : « L’homme spécule, les arbres tombent, les animaux s’en vont, mais les corbeaux croassent toujours… »
Article suivant : « La municipalité déboise et les arbres tombent comme des mouches »

Vos commentaires

#1 - Le 20 juillet 2010 à 21h38 par Jean Aimarre, Pornichet
C'est insuffisant. C'est tput l'été que le remblai devrait être complètement fermé, ce serait un vrai bonheur. Et la municipalité qui n'oublie jamais de faire sa propagande ne parle jamais des initiatives prises sur sa commune et qui pourtant sont intéressante pour elle et la vie de ses concitoyens et de ses visiteurs. Pas un mot par exemple dans son petit journal du vélo-pousse qui circule dans la ville et qui peu à peu fait son petit bonhomme de chemin en transportant des personnes et notamment des personnes âgées dans les rues de Pornichet qui apprécient ce mode de transport doux, écologique et très pratique.
#2 - Le 14 août 2010 à 16h43 par Idéfix, Pornichet
Pour promouvoir l'agenda 21 à Pornichet, il y aurait mieux à faire que de faire une opération ville sans voitures et qui plus est dans un secteur limité comme celui des océanides;
A entendre les personnes qui fréquentent ce secteur, meme l'accès des services de sécurité n' étaient pas assurés. En tout cas, celà a créé un beau pataquès
On attend pour voir la volonté de la municipalité, des actions plus significatives. Comme par exemple, les abattages d'arbres, sans véritables justifications
#3 - Le 14 août 2010 à 20h48 par Ecologiste
L'opération sans voiture du 12 août est un bide terrible pour la municipalité. Absence de fréquentation sur le remblai, presque vide, concentration de véhicule et de pollution de gaz d'échappements en centre ville, plainte du Casino sur un manque à gagner de plusieurs milliers d'euros.
#4 - Le 15 août 2010 à 12h19 par Vent-frais
Après le jeudi noir de Juillet,le 14 Aout était attendu.Il se disait: "Ils ne vont pas oser recommencer, pas cette semaine là ! »
Des commerçants avaient demandé une rue de Gaulle piétonne, d'autres proposaient de ne bloquer qu'une partie du remblai et de jouer avec une seule file..Peut-être y a-t-il eu concertation.
Le 5 Aout Monsieur le Maire écrivait aux commerçants de Pornichet.
Il expliquait la volonté de la Mairie de s'engager dans le développement durable.
Dans ce courrier il est noté que c'est l'infatigable directeur de cabinet G.Bouessel qui suit ce dossier. Nous sommes admiratifs d'une telle puissance de travail mais n'y a-t-il pas à la mairie un conseiller chargé de ce sujet ? Cette dame c'est A-C Roudeix.C'est écrit sur le site de la mairie.
En congés peut être ? La courtoisie, même administrative, voulait qu'on mentionnât au moins son nom dans ce courrier…Si c'était son projet.
Indiquant que les « plagistes » étaient bien contents de cette décision.
Plagistes ? On parle des vacanciers à dorer sur la plage ?
Le dico dit « personne qui loue des équipements de plage » ou « gérant de plage privée »
Ce serait à préciser, car les autres commerçants, qui eux n'ont pas vu « d'Ambassadeurs » mais peu de clients et beaucoup de fumée sont plutôt mécontents.

C'est que qui arrive quand on a fait une erreur.
On peut la reconnaître et essayer de la corriger.
Ou peut se crisper et la répéter.
C'est un choix.

Espérons que cette position ne sera pas durable car elle ne va pas dans le sens du développement,ni surtout pas dans celui dans la protection de l'environnement.
#5 - Le 17 août 2010 à 17h19 par Abraracourcix
Après toutes ces réflexions pertinentes, il n'en reste pas moins qu'au moindre claquement de doigts du Maire, nos bons élus se mettront au garde à vous, sur un seul rang et répondrons encore présents, avec empressements, lorsqu'il s'agira de lever le bras pour voter n'importe quelle décision...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter