Pornichet Infos

Conseil municipal : débat autour du budget primitif

L’attention des élus de la ville a été retenue par un budget primitif et des subventions qui ne sont pas au goût de tout le monde. L’opposition a fait entendre son point de vue.

Le budget primitif a été le principal sujet du Conseil Municipal. Parmi les projets d’investissement pour l’année 2011, l’hippodrome est le plus important avec 6 194 000 € pour la construction de nouvelles tribunes, soit quasiment la moitié puisque les dépenses réelles devraient être de 13 829 774 €. L’aménagement du parc paysager, quoique bien inférieur, s’élèvera tout de même à 1 681 000 €.
Les conseillers de l’opposition présents ont bien montré leur désaccord face aux choix faits par la majorité, Jacques Lambert n’hésitant pas à qualifier le budget de « dangereux pour la commune. Nous avons des chiffres différents de ceux que vous présentez. Les documents sont tendancieux : vous faites la promotion de vos actions. Ce n’est pas le moment pour l’autosatisfaction ! » Pour le maire, Robert Belliot, les « comptes sont clairs et ne souffrent pas de reports comme ceux que vous avez faits ! » L’opposition a voté contre.

Les subventions aux associations
Pour les subventions de fonctionnement attribuées aux associations, l’opposition a demandé plus d’explications pour les dépenses exceptionnelles, parfois très importantes et non expliquées dans les documents. Pour Loïc Robin, qui s’occupe de la vie associative et du jumelage, « il n’y a aucun changement à l’euro près par rapport à l’année 2010 », tandis que le maire, précise que les services de la mairie sont « plus exigeants cette année : nous demandons un bilan aux associations pour voir si les dépenses exceptionnelles sont nécessaires».
    « Et pour l’ESP Basket ? Ils n’ont pas de subventions particulières alors qu’ils vont avoir un manque à gagner important avec l’ouverture du nouvel hippodrome », ajoute Bernard Scordia. L’association tenait la buvette de l’ancien hippodrome et ne reprendra pas la charge de celle du nouvel hippodrome. Robert Belliot réplique « nous n’avons pas de problème avec eux. D’ailleurs, il n’est pas bien d’avoir des recettes basées sur l’alcool ». L’opposition s’est abstenue de voter.

Les autres sujets en bref :
 - 100 000 € de travaux sont prévus pour faciliter les déplacements des Personnes à Mobilité Réduite.
- Un poste de directeur de la communication va être créé sous peu. L’emploi sera contractuel sur trois ans et non statutaire.
 - Plusieurs tarifs de l’Espace Camille Flammarion vont être modifiés cette année : la location des salles, l’adhésion et les photocopies.
 - Un marquage au sol sera fait à la fin des travaux de l’avenue des Ormeaux.
 - Lotissement du Pouligou : il n’y aura pas de trottoirs mais des bordures aménagées afin de permettre un accès plus facile pour les personnes à mobilité réduite.

 

Auteur : AP | 28/01/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal : l’opposition se renforce avec Alain Pény »
Article suivant : « L’opposition municipale n’était pas invitée aux vœux du personnel communal »

Vos commentaires

#1 - Le 31 janvier 2011 à 20h18 par PATRICK ANGLES, Pornichet
Bravo LOIC pour ta gestion à l'euro près, mais comme tu doit le savoir,le meilleur rèsultat c'est le bas de ligne après l' exercice final. Et l'on peut dire se que l'on veut aux chiffres c'est bien connu PA
#2 - Le 08 février 2011 à 17h35 par rosalie, Pornichet
Un article de presse ( OF 07/02 ) intitulé "Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine" a retenu mon attention.
Et posé 3 questions :
L'association cadre de vie de pornichet, c'est qui? l'artcle n'est pas signé.
La couverture verte est -semble-t-il attaquée de toute part. Pourrait-on avoir un peu plus de précisions.
Il s'est produit une hécatombe de peupliers sans raison valable dans le secteur de l'hippodrome.Ne serait-ce par hasard sur la parcelle de terrain achetée très récemment par la mairie ?
Et pour conclure, les pornichetins attendent toujours de savoir qu'elle nécessité impérieuse justifie l'abattage d'arbres centenaires voire plus, pour réaliser le bassin de rétention des Redonnées.
#3 - Le 19 février 2011 à 19h17 par BG, Pornichet
A la lecture des subventions ordinaires de fonctionnement allouées par la commune, il est noté que l'association "Hissez oh" perçoit 16000€, oui seize mille euros....
Ne connaissant pas cette association culturelle, je suis allé sur le site de la mairie, pas de trace de Hissez Oh.
J'ai trouvé dans le guide des activités 2010-2011: Hissez Oh - programmation et organisation d'événementiels. Festivals de chants de marins.
publics concernés: enfants/jeunes et adultes. Une adresse mail pour contact.
J'ai fait cette adresse pour demander des renseignements, comment adhérer. Le message m'est revenu: destinataire inconnu!
Il me semble que l'an passé, 2 subventions ont été attribuées à cette association pour l'organisation du "festival de chants de marins" au mois d'août sur le port.
Une question me turlupine?
Est-ce normal de recevoir une subvention de fonctionnement (qui doit être attribuée en fonction du nombre d'adhérents, des déplacements...)aussi importante, uniquement pour organiser un festival de chants?
Quand on organise une manifestation, on doit avoir un budget avec recette et dépense et éventuellement une aide exceptionnelle de la municipalité.
Pas un mot de l'opposition à ce sujet,lors du conseil municipal.
Si quelqu'un a des infos.
Merci

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter