Pornichet Infos

Conseil municipal : l’opposition se renforce avec Alain Pény

Robert Belliot a annoncé la démission de Céline Paillard-Joubert et l’arrivée d’Alain Pény, ancien maire de Besné durant 25 années. « Bienvenue à Monsieur Pény, il y aura deux anciens maires avec nous c’est formidable. »

Mais qui est donc Alain Pény ? Rencontre.

Le nouvel élu a 67 ans. Il est diplômé de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé de sciences physiques. Il est chevalier des palmes académiques et de l’ordre national du Mérite. Il a enseigné aux lycées techniques de Rezé, Nantes, et Joachim du Bellay à Angers, puis  à l’IUT de Saint-Nazaire. Il a été président de nombreuses associations et de la SA d’HLM Atlantique Habitations entre 1998 et 2004.

Le virus de la politique

Très jeune, il entre en politique et se présente à 30 ans aux élections législatives de 1973 à Saint-Nazaire. Il a été élu conseiller municipal à la mairie de Besné en 1981 et devient maire de la commune en 1983. Il fut aussi conseiller régional des Pays de la Loire de 1986 à 2004.

Alain Pény a rejoint Jacques Lambert aux municipales de 2008. « Je voulais quitter 25 ans de responsabilités à Besné ça devenait beaucoup. » Il se dit centriste et travailler en parfaite osmose avec l’opposition de gauche. « Ils ne sont pas sectaires, nous respectons nos convictions. » « La gestion municipale doit permettre à la population de mieux se sentir dans une communauté. Il ne faut pas pratiquer la politique de classe. »

Comment va s’organiser l’opposition municipale ?

« Jacques est le chef de file, on risque d’être deux bons larrons. Deux anciens maires pour faire avancer la démocratie et le débat. » D’ailleurs Robert Belliot ne s’y est pas trompé, il a salué une intervention remarquée du nouveau conseiller sur un détail budgétaire par un « merci Monsieur le professeur ».

Serez-vous le leader naturel de l’opposition aux prochaines municipales ?

« C’est tout à fait prématuré d’en parler. Je continuerai avec l’équipe à essayer de bâtir un nouveau projet. Un projet réaliste qui tiendra compte des finances dégradées de la ville de Pornichet. »

Quel est votre sentiment sur les grands travaux engagés par la majorité ?

« Le parc paysager aura une attractivité limitée et me paraît un investissement démesuré (6,3M€) sans compter les frais d’entretien. Quant à l’arrivée de la Sem pour gérer l’hippodrome, cela ressemble à une structure de titrisation ou de défaisance servant à masquer les problèmes budgétaires. »

Alain Pény dit vouloir respecter la majorité municipale mais souhaite que cette dernière « respecte un peu mieux l’opposition ».

Blog d’Alain Pény : http://alanmaer.over-blog.com/

Conseil en Bref :

Le conseil municipal a émis un avis favorable à la demande de renouvellement de l’autorisation d’exploitations des jeux du casino boule, roulette anglaise, black jack, Texas Holden poker, machines à sous. Robert Belliot en a profité pour annoncer : « Depuis quatre mois les résultats du Casino sont en progression. »

Auteur : JBR | 25/02/2011 | 17 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal :Pornichet Événements est constituée »
Article suivant : « Conseil municipal : débat autour du budget primitif »

Vos commentaires

#1 - Le 27 février 2011 à 17h16 par Minette
heureusement que M. LAMBERT a acqueilli M. PENY car personne n'en voulait plus. à Besné il n'en voulait plus, Il a essayé à La Baule, mais M. le Maire de La Baule n'en a pas voulu sur sa liste. M. Peny mange à tous les rateliers, il était de droite, après au milieu, maintenant à gauche, il lui reste les verts, le FN et le P.C pour les prochaines élections.les socialistes sont contre les écoles privées, c'est bien connu, je viens d'apprendre que M. Peny était président d'OGEC (oranisme de gestion des écoles catholiques)alors, que vas t-il faire pour les subventions aux écoles privées tant critiquées par la gauche??, les élus de Pornichet vont bien rire
#2 - Le 27 février 2011 à 22h21 par RG, St SÉbastien
Le Bob entre dans une grande période de turbulences.
Dernier recensement, 7 femmes et 3 hommes de son équipe municipale confessent en privé qu'ils ne voteront pas pour lui et resteront donc fidèles à leur parti.
#3 - Le 28 février 2011 à 10h02 par ASSEZ
Il se murmure aussi , au sein de la municipalité, que si Morand prend une claque aux cantonnales, son soutien sans faille à Belliot, lui coûtera son avenir politique. Cela donne un grand intérêt pour ces cantonnales.

Cher RG, pourriez-vous vous renseigner sur une manoeuvre de l'équipe en place, pour faire voter en masse par correspondance ou faire venir pour ces week-ends les résidents secondaires inscrits sur Pornichet ?
Ou n'est-ce qu'une rumeur?

Vivement les 20 et 27 Mars.
Et vivement 2014
#4 - Le 28 février 2011 à 20h03 par kirikou
Minette a le coup de griffe précoce et peu tolérant; on reconnait bien là, la phraséologie de la majorité municipale: étroite , qui coupe tout ce qui dépasse. Monsieur Peny va déranger, c'est tant mieux pour la démocratie qui a du mal à faire sa place à Pornichet. On a décidemment à Pornichet beaucoup de mal avec tout ce que l'on ne peut pas maîtriser, tout ce qui ne s'enferme pas dans une petite boîte étroite.Je ne sais pas où Minette a vu que l'opposition était contre l'école privée, elle devrait venir ronronner au conseil municipal , et se féliciter des débats qui auront lieu. Les hommes naissent libres et égaux en droit je crois, mais dur dur à Pornichet pour y parvenir. Et l'opposition n'est pas monolithique, elle est ouverte, pas comme la majorité . Minette va devoir se défriser les moustaches.
#5 - Le 28 février 2011 à 23h15 par RG, St SÉbastien
Pour Assez:
J'ai entendu ce matin les mêmes rumeurs mais avouons le, rien d'illégal.
M. Belliot est aux abois, il joue sa survie politique et se démène pour téléphoner, faire pression, inviter, rencontrer...
J'ai recueilli qq commentaires de gens contactés et pas très avisés sur la politique locale qui me parlent de conversations surréalistes.

Pour M. Morand, candidat de l'UMP, pas simple d'être le poulain de celui qui divise à Pornichet-La Baule. (ses tracts appelant à l'unité sont une véritable escroquerie verbale)
#6 - Le 01 mars 2011 à 22h58 par ASSEZ
Je fais la même analyse que vous RG.
Il serait amusant de demander le relevé tel de la mairie, pour voir, si Belliot use de sa place des seules fins électorales. Ceci étant contraire aux lois.
Si j'étais sur les bancs de l'opposition je me ferai un plaisir d'entamer une telle démarche.
#7 - Le 02 mars 2011 à 10h07 par montoutpetitami, Pornichet
Pour agrémenter le débat sur les comptes de campagne, Belliot a mis le paquet : 2 locaux de campagne, 2 tracts couleurs différents, des badges, un blog, un site internet... qui paye tout ça? Pour un candidat qui n'est pas soutenu par un parti politisue... Mrs Meunier et Le Moigne devraient suivre tout cela de très près.
#8 - Le 02 mars 2011 à 20h32 par Focus, Pornichet
Je suis assez d'accord avec kirikou sur les avis très tranchés de Minette. On reconnait tout à fait dans sa façon d'écrire ainsi que dans les termes employés que nous avons affaire à quelqu'un de la municipalité soutenant sans limite le pauvre monsieur Belliot. Les arguments s'attaquant plus aux personnes qu'aux actes politiques ou citoyens de ses adversaires. Ma chère Minette j'espère tout de même pour votre quiétude quotidienne que vous n'êtes pas aussi aigri que vos commentaires le laisse transpirer ....
#9 - Le 03 mars 2011 à 08h33 par Minette
pour répondre a Focus et Assez, sachez que je demeure sur La baule, il est vrai plus près de Pornichet que du centre de La Baule, ce qui me fait m'interresser à Pornichet. M. Belliot est un homme foncièrement honnette et droit, c'est un homme qui aime sa ville et qui est près à tout pour la défendre.
Au sein du C.Général. Sans être élu, il a déjà obtenu des subventions pour ses projets. Renseignements pris se sont des soutiens financiers privés, des personnes bauloises et pornichétaines qui croient en ses projets et qui participent à sa campagne.
Rassurez vous il ne sert pas de la mairie pour sa campagne. l'argent des contribuables ne sert pas pour la campagne de M. Belliot.
Il est trop honnette pour ça.
Pour répondre à Kiroukou, vous avez raison je devrais assister au conseil municipal, mais des obligations professionnelles m'en empêchent, je lis les rapports de presse, ils sont assez clairs pour voir que l'opposition a voté contere les subventions aux écoles privées.
rassurez vous Focus je ne suis pas aigri, mais convaincue que l'élection de M. Belliot serait la meilleure chose, qu'il puisse arriver pour notre canton.
#10 - Le 03 mars 2011 à 15h20 par Bourelle, Pornichet.
Mais oui c'est bien sûr!
Minette c'est le pseudo de la suppléante S Doucamp Delchin, la pornichétine exilée à La Baule, juste derrière la voie ferrée.
#11 - Le 03 mars 2011 à 18h34 par la bonne blague
La bonne blague :
"Je voulais quitter 25 ans de responsabilités à Besné ça devenait beaucoup."
Surtout pour les habitants de Besné.
#12 - Le 03 mars 2011 à 18h39 par ASSEZ
Minette

Jusqu'à ce que l'on prenne la main dans le sac MM Blanc avec ses cigares à 12000 euros, M. Joyandet pour un vol à 116500 euros, Mme Yade pour ces nuits d' hôtel en AS, Mme Boutin pour ses rapports et son cumul des mandats, MAM pour ses amitiès Tunisiennes, Fillon pour des hôtels en Egypte payé par le Gvt Egyptien, à tous on aurait donné le bon dieu sans confession.

"Nous savons tous ce qu'est une action malhonnête, mais ce qu'est l'honnêteté, personne ne le sait."
Anton Tchekhov

Mais bientôt le couperet va tomber.
Mars 2011 restera dans les mémoires.
#13 - Le 04 mars 2011 à 11h47 par kirikou
Les soutiens idolâtres à monsieur Belliot font sourire quant à leur crédibilité et leur liberté de jugement. Je rappelle et que Minette regarde d'un peu plus prês , l'opposition de Pornichet n'a pas voté contre les subventions aux écoles privées, ce sont des faits. Par contre l'opposition a dénoncé la diminution des services pour l'école publique, ce sont aussi des faits, déshabiller Pierre pour habiller Paul, je ne parle pas des Saints, chacun est parfaitement libre de sa liberté de conscience.
Pour ce qui est des louanges à monsieur Belliot et de son côté rassembleur, c'est l'hommage carrément aveugle. Quand on ne connait pas la réalité pornichetine, on se renseigne. Combien de personnes "mal pensantes " ont -elles dû quitter Pornichet ou être écartées de toute responsabilité, office de tourisme dernier en date, Monsieur Buisson part dans le Périgord. Lisez le dernier bulletin municipal et vous verrez la hauteur de vue de la municipalité vis à vis de l'opposition, pour les mêmes propos, cela eut valu à l'opposition les foudres judiciaires.
Essayez un peu de trouver un seul projet de monsieur Belliot pour les 20 ans à venir, rien , morne plaine.Les tribunes, ce n'est pas un projet de monsieur Belliot, elles auraient été faites par toute municipalité et sans doute dans de meilleures conditions. Alors pour des projets à plus grande échelle, qui ne peut pas le moins ne peut pas le plus.Sans remettre en cause, j'en tremble, les dépenses électorales, il faut constater ce qu'ont dû coûter les voeux du maire à la population, immense gâchis de denrées alimentaires pour 600 invitations lancées. Hasard de calendrier bien sûr. Triste constat d'un avenir sombre, la république pornichetine se porte mal. Mais aujourd'hui le soleil luit et je souris de ne pas me prêter à de basses manoeuvres politiciennes; la politique est une affaire trop sérieuse pour la confier à n'importe qui.
#14 - Le 04 mars 2011 à 12h24 par Yvette
Le couperet !
A la lanterne tous les politicos ?
C'est toujours aussi facile.
#15 - Le 05 mars 2011 à 11h02 par ASSEZ
Les Politicos !
Voilà qui en dit long Yvette de votre vision des Politiques, quand sans doute ils ne sont pas de votre bord.
On parle de couperet au sens figuré , rassurez-vous. Il ne s'agit ici que des élections cantonnales. Une fois jouées, M. Belliot devra en tirer les conséquences, s'il en a le courage.
C'est à dire quitter la mairie. Comme de plus en plus de voix le souhaitent.
#16 - Le 05 mars 2011 à 14h29 par Anne-Laure, Pornichet
Kirikou, pas un mot à ajouter vous avez bien vu, et parfaitement décrit la situation et tout dit! C'est exactement mon avis, (et aussi je remarque celui défendu par l'association PAP pour l'Avenir de Pornichet!)
ps: Mais pour andré peny, 25 ans maire, mais ça suffit!!!!!il prend pas sa retraite le papy?
#17 - Le 20 mars 2011 à 09h29 par benji, Pornichet
en tant que contribuable, je suis pret à instruire une action en justice pour faire vérifier les comptes de campagne et faire vérifier si on ne s'est pas servis des appereils municipaux pour celle-ci, je suis en capacité financière de le faire surtout si cela permet de montrer au grand jour des dysfonctionnements. quelqu'un aurait il des compétences dans ce domaine pour m'aider à monter un dossier. A moins que des partis politiques aient déja engagés cette démarche

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter