Pornichet Infos

Conseil municipal :Pornichet Événements est constituée

Pornichet Événements sera le nom de la SEM Société d’Économie Mixte chargée de gérer les activités du futur complexe d’affaires de l’hippodrome de Pornichet.

Au cours du conseil municipal le directeur général des services a présenté avec force détails ce que sera le complexe d’affaires « aux multiples facettes et équipements » afin de justifier l’intervention d’une SEM dans sa future gestion.
Ce complexe sera volontairement tourné vers les énergies renouvelables avec 1 500 m2 de panneaux photovoltaïques sur les tribunes de l’hippodrome, et des mini-éoliennes chargées de produire l’électricité des installations.
Particuliers et entreprises pourront accéder à des espaces pour y tenir réunion et réceptions dans une ambiance bucolique autour du futur parc paysager. Un complexe hôtelier sera implanté à la place de la station Shell et un parking. Un complexe qui sera « résolument tourné vers le tourisme d’affaires »

Le conseil municipal a voté hier soir la constitution de la SEM. Pornichet Evènements disposera d' un capital de 400 000 euros le capital composé à 80 % par la ville (320 000 euros) et 20 % des actionnaires privés le Crédit Mutuel (39 600 euros, la SAUR Société d’Aménagement Urbain et Rural (39 600 euros), la société des courses (100 euros), Monsieur Roux (500 euros), Monsieur Meunon (100 euros), Monsieur Theaud (100 euros).

L’objet de la société sera la gestion et l’exploitation commerciale de sites à vocation de loisirs, d’activités ludiques, culturelles, sportives, et l’entretien des équipements dédiés aux énergies renouvelables associées. La mise en place d’actions d’animation, de valorisation, de promotion et de communication touristique, ludiques et culturelles.

L’expérimenté Alain Pény de l’opposition municipale n'a pas manqué l’occasion d’exprimer son point de vue et ses conseils sur le futur de la SEM. « Les meilleures officines de propagande n’auraient pas fait mieux ». Et d’expliquer que le parc paysager « pèsera lourd » dans le compte de la SEM a proposé de « l’exclure ». « Avec votre SEM vous ambitionnez de gérer deux équipements, non complémentaires, relevant de secteurs économiques différents : le secteur marchand avec le complexe hippique et le secteur non marchand qui sera structurellement déficitaire. »

L’opposition a également émis des doutes sur la rentabilité des panneaux photovoltaïques, sur la pérennité et l’amortissement des installations. « Nous avons quelques questions à poser aux spécialistes.»

Reste à savoir maintenant si cette nouvelle SEM se contentera de gérer le complexe hippodrome ou si d’autres structures de Pornichet à vocation complémentaire pourraient rejoindre la SEM.

 

Auteur : JBR | 01/04/2011 | 5 commentaires
Article précédent : « Le port d’échouage s’envase encore un peu plus »
Article suivant : « Conseil municipal : l’opposition se renforce avec Alain Pény »

Vos commentaires

#1 - Le 01 avril 2011 à 17h35 par Bravo M. Pény
Belle intervention de M. Pény, qui renforce bien l'opposition.
Beaucoup d'interrogations à propos de cette SEM.
Une qui peut paraître anecdotique :
"Pourquoi, des sommes si faibles pour les non institutionels ? Quels seront leur rôle ? Y trouveront-ils des compensations financières ?"
#2 - Le 01 avril 2011 à 20h38 par VAILLANT
Quelle est la différence entre des actionnaires ultra minoritaires (un banquier, une SAUR, une société des courses, 3 messieurs) et un secrétaire général représentant une mairie actionnaire majoritaire :

Aucune quand il s'agit de "fric",

une seule quand il s'agit de constituer une société d'économie mixte (SEM) pour ne pas voir apparaitre de grosses lignes de crédit qui viendraient "polluées" le budget principal d'une commune.

Cheval dire à ma mère
#3 - Le 07 avril 2011 à 20h52 par ASSEZ
Avez-vous vu sur le site du Poulpe le commentaire sur l'annulation éventuelle des journées d'inauguration du nouvel hippodrome, pour cause d'économies à faire ?
Pornichet-Infos peut-il enquêter auprès de la municipalité?
#4 - Le 08 avril 2011 à 18h40 par selgna kcirtap, Pornichet
Entre la societé des courses et la ville de Pornichet, c'est la guerre pour avoir la plus belle inauguration de l'hippodrome.Mais attention "PARIS"peut tout bousculer,son inauguration est milieu juillet,avec la venue des patrons des courses et du gratins de la capitale. Si "PARIS" dit stop aux manipulations pornichétaines dans la presse,et par bruits de couloirs ce ne sera pas PORNICHET qui gagnera.
#5 - Le 09 avril 2011 à 20h07 par kirikou
Il faut noter que l'opposition municipale s'est prononcée contre la constitution d'une SEM pour l'hippodrome. Pour deux raisons principales:
1) la présentation faite par le directeur des services ne fait pas du tout apparaître les frais incompressibles de cette SEM: salaire des emplois générés et participation financière de la municipalité (services engagés)... Une société publique locale aurait permis d'inclure des communes et communautés de communes avoisinantes. Cela aurait été plus cohérent avec le désir affiché de rayonner plus sur la géographie evnvironnante. La parc paysager n'est pas censé rapporter des subsides, par contre, son entretien coûtera cher et pas un euro du m2 comme prétendu.
2) La municipalité refuse qu'il y ait un représentant de l'opposition (1 sur 9) dans la gestion de cette SEM. Qu'a-t-on à cacher? Où est la transparence?
Alors info ou intox?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter