Pornichet Infos

Le port d’échouage s’envase encore un peu plus

La situation du port d’échouage de Pornichet préoccupe toujours autant les plaisanciers. Rien n’est fait pour combattre l’envasement qui empêche les salariés de travailler et leur a même interdit certaines zones.

Pour la région comme pour Pornichet, un gros événement de l’année 2010 a été la tempête Xynthia. « Nous avons eu à déplorer la destruction de 70 mouillages et des avaries sur 17 bateaux, allant du taquet arraché au bateau coulé. Les équipements n’ont pas été trop touchés », commence Yves Thomere de l’association des plaisanciers du port d’échouage. Un gros événement sur lequel on passe rapidement, de même que sur les discussions avec Total qui n’avancent pas.
Le gros souci de l’association, et ce depuis plusieurs années, c’est l’envasement du port d’échouage. Pendant l’assemblée générale, Yves Thomere a interpellé Hervé Bossy, adjoint en charge du port et des relations internationales, « le désenvasement est le seul moyen d’assurer en premier lieu des conditions de travail correctes au niveau de la pénibilité et de la sécurité de notre personnel et, en second lieu, de permettre tout projet de modernisation du port ».
D’autant qu’un problème inattendu vient d’être découvert : les pompes de l’hippodrome rejettent de l’eau de pluie près du port. Jusque-là, ces rejets se faisaient à marée basse. Or « maintenant les rejets se font à marée haute. Nous avons remarqué à la sortie de l’émissaire une masse de boue limoneuse qui s’ajoute à la vase déjà présente dans le port », ajoute Yves Thomere. Il est trop tôt encore pour savoir si ça va énormément contribuer à l’envasement ou pas, mais l’association reste vigilante.
La situation est même devenue dangereuse pour les salariés : « durant l’année 2010, nous avons eu à déplorer un arrêt de trois mois pour un accident de travail causé par ces mauvaises conditions de travail », déplore Yves Thomere. Certaines zones ont donc été interdites au personnel en raison de leur dangerosité. En conséquence, les mouillages s’y trouvant ne sont plus vérifiés. C’est pourquoi, la mairie s’est engagée à remplacer environ 120 chaînes de mouillages dans ces zones : 74 sont déjà faites, 15 autres le seront au cours de l’année et le reste en 2012. L’espoir est toujours là puisque l’association espère un désenvasement d’ici trois ans.

Auteur : AP | 21/04/2011 | 13 commentaires
Article précédent : « Fair-play sur le mini-golf, l’opposition parie sur la dette »
Article suivant : « Conseil municipal :Pornichet Événements est constituée »

Vos commentaires

#1 - Le 22 avril 2011 à 13h09 par Yvette
Rien n'est fait depuis 1995 !
C'est grave.
#2 - Le 22 avril 2011 à 18h03 par rosalie, Pornichet
Je n'ais pas de bàteau, je ne suis pas plaisancier, par contre, j'habite Pornichet, j'apprécie son cadre de vie.
C'est la raison pour laquelle je m'insurge contre la politique de la municipalité qui, est en train de " casser" un outil primordial pour le développement du tourisme.
Quand on est un maire qui prétend " aimer" sa ville, on devrait avoir une autre attitude....
Mème le fait que son bateau soit ancré àPiriac ne justifie pas son comportement. Au contraire
#3 - Le 22 avril 2011 à 19h05 par ASSEZ
Les relations internationales vont en prendre un coup, si le port ne peut plus recevoir, ni laisser partir les bateaux, il faut que l'adjoint agisse.
Sérieusement, le problème du rejet des pompes , est-il confirmé? Si oui, encore une preuve de l'incompétence de l'équipe municipale en place
#4 - Le 23 avril 2011 à 19h14 par selgna, Pornichet
Pour certaines personnes "PORNICHET" est d'abord cheval et dans trois ans bateaux.On ne peut pas tout faire, quand on a un budjet aussi faible pour une ville balnéaire.Les pornichétains se rappeleront de ses six années passées à manger du cheval à toutes les sauces,tout les jours que dieu fait.Bon vent quand méme.kénavo
#5 - Le 24 avril 2011 à 09h29 par qui, Pornichet
L'adjoint Bossy prends sa solde et mange son chapeau. C'est Bélliot qui décide tout et dans ce cas ne fait rien privilégiant un parc paysager qui n'attirera que les corbeaux.
Et ce M Rabiller qui devait faire une étude?
Qui est censé négocier depuis 3 ans avec Total (dont la responsabilité n'est pas prouvée, mais qui a du fric)?
*******************************MODERATEUR
C'est peut être le plus gros scandale actuel sur Pornichet.
#6 - Le 24 avril 2011 à 10h41 par Article de l'ECHO DE LA PRESQUILE page 11 du vendredi 16 septembre 2011
Lors de l'assemblée générale des plaisanciers du port d'échouage, nous avons assisté à un récital digne des plus grands airs diffusés par la voix de son maître.
L'inénarrable conseiller subdélégué aux Ports et à l'International dont on se demande encore ce que ces termes recouvrent, nous a gratifié d'un discours encore plus vaseux que le port d'échouage.
Son argumentation ne dépasse pas depuis les débuts, un discours de CM2 et ne tient qu'en une phrase : sujet verbe complément : "je ne fais rien".
Si la phrase est grammaticalement correcte, elle est un peu courte mais révélatrice de l'indigence du programme du Maire.
Mais pouvons-nous exiger d'esprits aussi fragilisés par tant de défaites électorales, autre chose qu'une piteuse prestation.
Messieurs de la Mairie, il est temps d'aller consulter!
#7 - Le 24 avril 2011 à 14h12 par Regrets
3 ET PROBABLEMENT 6 ANS DE PERDUS !!!!
Robert Belliot a fait une lourde erreur en choisissant il ya 3 ans (en lieu et place du port d'échouage) de realiser un parc paysager couteux en entretien ,qui ne présente aucun intérèt économique et n'était pas un réel besoin .
La tansformation du port d'échouage et son dévelloppement auraient présentés pour la commune une vrai création de valeur .Hotellerie,Restaurants et l'ensemble du commerce Pornichétin auraients profités de cet apport .
Le désavanssage et la mise en état pour transformer ce port en port à seuil auraient permis de gagner 3 à400 places
Un montage financier astucieux ètait possible et n'aurait pas comme le parc paysager endétté la commmune .
Le Maire pour des problèmes mineurs (Crainte d'une hausse des tarifs et refus de voir la mise en place d'un concesionnaire ) n'a pas eu le courage de franchir ce pas .
Pour L'économie Pornichétine la transformation du port et l'hippodrome auraient été pour ce mandat de 6 ans deux réalisations intéréssantes
Je pense qu'en 2014 l'équipe en place perdra l'élection par son amateurisme ,la réalisation du parc paysager et l'endettement de la commune .
Que notre maire comme il le fait dans le dernier bulletin municipal cesse de faire de l'autosatisfaction .
En vantant son score aux Cantonales ou il s'était trompé d'élection en ne parlant que de la commune il montre qu'il n'avait pas compris le role du Conseiller Général.
Il oublie que le nombre de voix prime sur des pourcentages .
POUR L'ELECTION DE FIN MARS AU CONSEIL GENERAL NOTRE MAIRE A PERDU LA MOITIE DE SES ELECTEURS A L'ELECTION MUNICIPALE DE 2008 !!!C'est inquiétant surtout pour l'avenir de son équipe .
#8 - Le 24 avril 2011 à 14h33 par Pierre Martinet, Pornichet
A regrets

Même si je ne partage pas toujours les choix de Belliot, vous ne pouvez pas dire qu'il a perdu la motié de ses électeurs par rapport à lélection municipale de 2008. Au contraire, il a été plébiscité par les Pornichétins pour la politique qu'il mène. Par contre le choix du port prioritaire par rapport au Parc Paysager c'est une évidence.
#9 - Le 24 avril 2011 à 15h32 par MF.B, Pornichet
Et oui dans le dernier bulletin municipal R Belliot confesse (sans même s'en rendre compte) que son score aux cantonales le conforte dans son mandat municipal!
***************MODERATEUR c'est choquant. Il a réussi à diviser son camp et s'apprête à annoncer son départ de l'UMP (alors qu'il est rejeté et que ce départ sera considéré comme une bonne nouvelle, tant il fait honte à ce mouvement)
Je ne regrette pas d'avoir voté contre Lambert et considère que l'équipe municipale actuelle ne s'en sort pas trop mal, mais cette inaction sur le port d'échouage est grave et ne tient qu'à Belliot et la passivité incompréhensible et servile de M. Bosy.
#10 - Le 25 avril 2011 à 14h44 par ASSEZ
1843 versus 3681

Si c 'est pas une chute dans le nombre de voix qu'est-ce que c'est?
Eh! Oui c'est très près de la moitié de perdue.

M. Martinet il faut refaire du calcul mental.
On n'en veut plus . Et on compte sur l'intelligence des électeurs pour 2014
#11 - Le 25 avril 2011 à 14h50 par centripede
Plébiscite?
J'ai voté Belliot car l'autre candidat me plaisait encore moins. Mais pas question de conclure que ma voix est un plébiscite pour son comportement de Maire.
S'il quitte l'UMP ce sera plus clair car ses comportements anti démocratiques et sectaires en ont choqué plus d'un.
S'il veut rejoindre le Nouveau Centre et profiter de cette opportunité pour se refaire une image et une place au soleil, il faudra bien expliquer aux dirigeants de ce parti qui est réellement R Belliot. Ils feraient bien d'y regarder à deux fois.
#12 - Le 25 avril 2011 à 15h52 par Regrets
A Pierre Martinet
Nous n'avons pas les mèmes bases de Mathématiques et

Vous confondez les pourcentages et le nombre de voix .C'est de bonne guerre!!!
En 2011 (Je persiste et Signe ) Robert Belliot a eu DEUX FOIS MOINS DE VOIX qu'aux Municipales de 2008 !!!!!!!
Si vous me prouvez le contaire je retourne à l'école !!!!
Bien à vous
#13 - Le 08 juillet 2011 à 14h57 par Capucine, Pornichet
Vous n'avez que les yeux pour pleurer, vous les ennemis du PMU et des courses... Belliot ne tient pas ses promesses, il devait s'attacher au port d'échouage! la liste de Patricia Gallerneau avait prévu un beau port à seuil avec en plus en priorité la vie des commerçants du port en eau profonde et de leur rattachement au coeur de ville. Par contre Lambert ne souhaitait pas, en bon socialiste, "privilégier tous ces cols blancs qui ont un bateau " bien que lui en possède aussi un. (Il ne songeait pas à l'attractivité économique d'un port qui fonctionne)Alors voilà ce que c'est que de voter sans prendre la peine de lire les programmes. Il faut y songer au lieu de voter étiquettes politiques , PS contre UMP! vivement 2014!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter